Stade Malherbe CAEN - Ma passion - Mon combat
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

2 participants

Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mer 16 Mar 2022 - 14:49

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Hac-sm10


Dernière édition par Seube82 le Mar 22 Mar 2022 - 20:54, édité 2 fois

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mer 16 Mar 2022 - 14:53

STATS

Historique des confrontations entre Caen et Le Havre


[th][/th][th][/th][th][/th][th][/th]
19.03.22Le Havre - Caen Ligue 2
16.10.21Caen - Le Havre2 - 2Ligue 2
15.03.21Caen - Le Havre0 - 2Ligue 2
21.11.20Le Havre - Caen1 - 2Ligue 2
01.08.20Caen - Le Havre1 - 2Amicaux Club
07.02.20Le Havre - Caen1 - 1Ligue 2
30.08.19Caen - Le Havre0 - 3Ligue 2
13.07.19Caen - Le Havre2 - 0Amicaux Club
20.07.18Caen - Le Havre0 - 6Amicaux Club
14.07.17Caen - Le Havre1 - 1Amicaux Club
16.07.16Le Havre - Caen3 - 0Amicaux Club
14.07.15Caen - Le Havre1 - 0Amicaux Club
14.07.14Le Havre - Caen0 - 0Amicaux Club
07.03.14Le Havre - Caen1 - 1Ligue 2
27.09.13Caen - Le Havre1 - 0Ligue 2
14.07.13Caen - Le Havre2 - 2Amicaux Club
08.04.13Le Havre - Caen1 - 1Ligue 2
05.11.12Caen - Le Havre2 - 0Ligue 2
20.07.12Caen - Le Havre0 - 2Amicaux Club
14.07.11Le Havre - Caen2 - 3Amicaux Club
26.04.10Le Havre - Caen1 - 1Ligue 2
30.11.09Caen - Le Havre2 - 0Ligue 2
11.04.09Le Havre - Caen1 - 2Ligue 1
08.11.08Caen - Le Havre0 - 1Ligue 1
24.09.08Le Havre - Caen3 - 1Coupe de la Ligue
24 matchs - 8 victoires pour Caen - 8 résultats nuls - 8 victoires pour Le Havre

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

rossi aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mer 16 Mar 2022 - 19:35

Ligue 2. SM Caen, le dernier défi est le plus beau

Avec quatre points en deux matches (victoire face à Toulouse, 4-1, et nul à Valenciennes, 1-1), le SM Caen est dans les temps cette semaine. Le derby face au Havre, samedi 19 mars (15 h), peut la faire passer dans une autre dimension.

Ouest-France par Valentin PINEAU.
Publié le 16/03/2022 à 18h02


DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzMmIyYTczZmVlOTA1OGE1ZWZjZTM0YTFkNTFjZGVkNGM?width=940&focuspoint=41%2C43&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=a41632036054ac846b254f686f8b4b2606fe62b49baec8a487641453cd1fde7f

À l’image de Jessy Deminguet, qui est apparu fatigué en fin de match à Valenciennes, les Caennais arriveront-ils avec assez de jus pour le derby ? | LA VOIX DU NORD


Une semaine à bonifier


Les semaines à trois matches sont souvent des moments clés dans une saison, ce n’est pas un secret. Pour l’heure, Malherbe en avait disputé une seule, l’enchaînement Ajaccio-Nancy-Nîmes, fin août. Il avait pris quatre points.


Cette semaine, c’est déjà le bilan qu’il affiche après les deux premiers rendez-vous en trois jours, et avant le derby tant attendu par ses supporters samedi 19 mars (15 h). « Avoir pris quatre points en deux matches, compte tenu de la qualité des adversaires, je ne l’aurais pas pensé, a confié Stéphane Moulin, mardi 15 mars. Je suis très content. Mais il en reste trois en jeu. »
Le coach caennais sait que le derby peut faire passer la semaine dans une autre dimension. Le club rêvait fort de se retrouver à trois points des Havrais, pour recoller dès ce samedi soir. Le nul à Valenciennes a anéanti l’espoir, mais sur le moyen terme, terminer devant le voisin reste un objectif.


Avec une victoire, Malherbe, dixième, disposerait de 39 points et ferait un grand bond en avant en vue du maintien (l’an dernier, le 18e, Niort, avait fini à 41 points, comme Malherbe, 17e). En s’installant durablement dans la première partie de tableau (le 7e, Nîmes, n’est qu’à trois points), il changerait également le visage de sa saison.

À l’extérieur, une série à briser

« On arrive confiant pour le derby », a soufflé Jessy Deminguet, ce mardi soir dans les couloirs du Stade du Hainaut. À l’image de tout le groupe, le capitaine caennais était satisfait d’avoir stoppé la série de deux défaites consécutives à l’extérieur, d’avoir enchaîné une prestation cohérente et engagée, à défaut d’être brillante.


Mais tous ont également appuyé sur la nécessité de retrouver la victoire à l’extérieur. Après un début de saison où Malherbe était bien plus solide hors de ses bases qu’à domicile, la dynamique s’est totalement inversée. Malherbe n’a plus gagné en déplacement depuis le 27 septembre (succès à Toulouse, au terme d’une série de trois matches en dix jours). « Il va aussi falloir casser cette spirale », a souligné Stéphane Moulin.


Ce sera l’un des enjeux du derby. Malherbe devra enfin se débloquer, pour ne pas traîner ce poids psychologique jusqu’à la fin de la saison. « On s’est rassuré. Si on remet l’intensité qu’on a mise ce soir, et qu’on rajoute l’efficacité, on pourra gagner le derby », a avancé Yoann Court.

La grande question : Malherbe aura-t-il les jambes ?

Malherbe aura-t-il seulement les jambes pour mettre autant d’intensité, d’engagement, nécessaire à un derby ? C’est la grande question qui se pose. Les Caennais sont apparus émoussés en fin de match dans le Nord.


Plutôt logique, après leur débauche d’énergie impressionnante face au leader (217 sprints, un record cette saison) et alors que le match a forcément pompé aussi beaucoup de ressources psychologiques, mais c’est ce qui leur a sûrement manqué pour forcer la décision dans les derniers instants, ou trouver le geste juste.


« Je me sens assez fatigué, c’est toujours comme ça dans les semaines à trois matches, a avoué Jessy Deminguet mardi. Au milieu, on doit faire beaucoup de courses, essayer de récupérer pas mal de ballons pour alimenter nos attaquants, de se projeter aussi vers l’avant pour être dans la surface. On va se reposer, tout faire pour récupérer. »


Alors que Stéphane Moulin devrait repartir avec le même onze pour la troisième fois d’affilée, les Caennais auront-ils le temps de recharger complètement les batteries ? L’état d’esprit sera là, on n’en doute pas. Mais il faudra aussi les jambes face à un voisin qui sera dans l’obligation de réagir après deux défaites de rang (4 sur les 6 derniers matches), alors qu’il fêtera son 150e anniversaire.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Narval' Sam 19 Mar 2022 - 17:00

Quelle fin de match !!! Un vrai derby !! Ça fait plaisir ! Espérons que la blessure de Hugo VDM ne soit pas trop sérieuse

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Membre du club très restreint des Double Vainqueur des pronos de Fred : 2018 et 2019 supporter
Narval'
Narval'
Ligue Europa

Messages : 8530
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 29
Localisation : Immigré à Vannes

rossi aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mar 22 Mar 2022 - 19:50

Le Havre – Caen. Malherbe remporte le derby normand après une fin de match folle

Caen gâche la fête au Stade Océane. Alors que Le Havre célébrait ses 150 ans, ce samedi, à l’occasion de la 30e journée de Ligue 1, les Caennais ont remporté le derby normand (4-2). Quatre buts ont été inscrits dans les dix dernières minutes.


Ouest-France par Alexis CZAJA.
Modifié le 19/03/2022 à 17h28
Publié le 19/03/2022 à 14h19
DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzOGZhZDY5Yjk5MDE4OWZiNDFhZGQyNjlhOTVlY2YxZTE?width=940&focuspoint=46%2C16&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=8d7057dc41d91151d872a8d9e93ccb3b215be24bac92d5dad6e97315980fbbbd

Le SM Caen a remporté le derby normand sur la pelouse du Havre, ce samedi. | PHOTO : VINCENT MICHEL / OUEST-FRANCE


L’anniversaire est gâché pour Le Havre. Alors que le HAC célébrait ses 150 ans, ce samedi au Stade Océane, c’est finalement le rival caennais qui est à la fête après avoir remporté le derby normand (4-2) dans cette 30e journée de Ligue 2.


L’anniversaire est gâché pour Le Havre. Alors que le HAC célébrait ses 150 ans, ce samedi au Stade Océane, c’est finalement le rival caennais qui est à la fête après avoir remporté le derby normand (4-2) dans cette 30e journée de Ligue 2.

À dix contre onze à la 80e

Après avoir battu Toulouse (4-1) et obtenu un nul à Valenciennes (1-1), les joueurs de Stéphane Moulin enchaînent un troisième match consécutif sans défaite grâce à ce succès qui s’est dessiné dans les dix dernières minutes de la rencontre.
Da Costa a ouvert le score à la 39e, avant que Thiaré n’égalise (71e). Mais le tournant du match a eu lieu à la 80e minute de jeu, alors que le score était encore d’un but partout. Tout juste entré en jeu, le jeune Kumbedi Nseke (16 ans seulement) a été exclu pour sa première apparition en Ligue 2 à cause d’un tacle non maîtrisé qui a entraîné la sortie sur blessure de Vandermersch. Jessy Deminguet a redonné l’avantage à son équipe sur penalty dans la foulée (81e).

Énorme erreur de Gorgelin

1-2. Le début d’un scénario complètement fou. Dans tous les bons coups, Deminguet a servi Jeannot pour le but du break (85e), avant qu’Abline ne relance le suspense une minute plus tard (86e). Deminguet a finalement validé le succès Caennais en profitant d’une énorme bourde au pied de Gorgelin (90e+3), entré en jeu en première mi-temps après la blessure de Fofana.
Avec ce succès, le premier à l’extérieur depuis le 27 septembre, le SM Caen s’éloigne provisoirement à huit points de la zone rouge et remonte même au 7e rang à seulement deux points de son adversaire du jour. En revanche, la mauvaise série se poursuit pour les joueurs de Paul Le Guen qui semblent avoir définitivement laissé passer leurs chances de top 5.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mar 22 Mar 2022 - 20:00

SM Caen. Stéphane Moulin : « Fier de ce qu’ont montré les joueurs »

​Le SM Caen a gâché la fête organisée au stade Océane pour les 150 ans du Havre AC, en venant battre le voisin normand (4-2) ce samedi 18 mars. Un succès quasi synonyme de maintien en Ligue 2. Les Caennais ont aussi confirmé leurs progrès de 2022, s’imposant à l’extérieur pour la première fois depuis septembre. Ils ont fait passer une bonne après-midi à leurs fans venus en nombre, et à leur entraîneur Stéphane Moulin.


Ouest-France par Guillaume LAINÉ, au Havre.
Publié le 19/03/2022 à 17h48
DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzYjI5MzVhYTc4MmY3MWIwOWVhNTE2NGJkODMyYTY1YTY?width=940&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=041d54fc1af0091ac861333ac969fc19a4964f57cc5e8bfecce1b54473594c97

Stéphane Moulin, un coach heureux. | OUEST FRANCE / STEPHANE GEUFROI


Comme la saison dernière, le SM Caen s’est imposé au Stade Océane lors du derby normand, ce samedi 19 mars, au terme d’un match à émotions fortes.
Devant plus de 18 000 spectateurs, dont plus de 2000 fans caennais, les joueurs de Stéphane Moulin n’ont pas failli et sont presque maintenus en Ligue 2. Retrouvez les réactions des entraîneurs :


Stéphane Moulin (entraîneur du SM Caen) : 


« Ce match résume bien notre équipe, on a manqué de réussite car on devait rentrer à la pause avec un avantage supérieur. On s’attendait à un réajustement du Havre en deuxième période, puis il y a eu des hauts et des bas, pas mal d’émotions à l’arrivée… Je suis satisfait et surtout très fier de ce qu’ont montré les joueurs, dans la continuité de ce qu’on fait depuis quelque temps. On a réussi à faire la fête avec nos supporters. Sur l’ensemble du match, je trouve que c’est logique. Notre adversaire a eu le mérite d’essayer de revenir, mais on a eu la force et la qualité pour repartir. Cela n’a pas été toujours le cas, mais j’ai bien aimé aussi l’entrée des remplaçants, c’est important et cela permet de transformer parfois des nuls en victoires. C’est le succès d’un groupe.


On progresse, également sur le plan mental. J’avais pris l’option de démarrer trois matches avec les mêmes joueurs, je savais qu’on pourrait le payer sur le plan physique, mais on est allé au bout comme ça. Si on ne se maintient pas avec 8 matches à jouer et 39 points, ce serait une faute professionnelle ! Vu notre dynamique, le jeu proposé, il faudrait qu’on perde tout ou qu’on subisse une épidémie ! On a fait un très grand pas.


Aujourd’hui, le retard sur la 5e place est trop important, mais l’essentiel a été la qualité du match, le plaisir que les joueurs ont pris aussi. Concernant l’avenir, je sais ce dont on a besoin, mais on sent qu’il y a déjà eu une évolution avec ce groupe. C’était un match important, à tension, on est plus à même de tirer des enseignements après un match comme ça. Cela permet d’avoir plus de certitudes sur ce qu’on veut faire. »




Paul Le Guen (entraîneur du Havre AC) :


 « C’est une déception. Quand on est revenu à 1-1, j’avais le sentiment qu’on était sur le bon chemin, c’est dommage car on était revenu avec des intentions très intéressantes, on avait su emmener le public avec nous. On a fait une première période quelconque, il y avait un peu de stress avec le contexte (l’anniversaire des 150 ans du HAC), et l’arbitre a été quelconque tout le match…
On avait beaucoup de très jeunes joueurs au coup d’envoi, et Caen a montré plus de maturité, de puissance même si on avait les moyens de les bousculer. On sent qu’ils ont quelque chose en plus, dans le poids, l’expérience. On doit serrer les boulons pour faire une fin de saison consistante et retrouver nos vertus de la première partie de saison. »

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mar 22 Mar 2022 - 20:10

Football. Deminguet homme du match, Cissé aérien : les notes des Caennais, victorieux au Havre (2-4)

Auteur d’un doublé et d’une passe décisive, Jessy Deminguet a été l’un des grands artisans du succès caennais samedi au Havre (2-4). Le Stade Malherbe a aussi pu compter sur un Ibrahim Cissé ultra-dominateur en défense centrale, malgré son erreur qui a permis au Havre de réduire le score. Nuno Da Costa aussi inscrit son septième but en 2022, lors d’une victoire méritée.


Ouest-France par Gaëtan BRIARD.
Publié le 19/03/2022 à 18h43
DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzNGE2ZjJjY2RhYzQ2MTkxZWIzYTNhY2I3MjVkOTIwOWE?width=940&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=27de8fdfb159a289fd0e49d19ef15c647c2e20f4ae3b0f76d288f0380b3eb198

Jessy Deminguet et le SM Caen ont décroché un succès mérité au Havre (2-4) samedi. | STÉPHANE GEUFROI

RIOU (6). En dehors d’une tête de Gibaud captée facilement (15’), il a connu une première période assez tranquille, avec seulement deux ou trois ouvertures en profondeur à anticiper. Tout s’est subitement animé pour lui après l’heure de jeu, avec ce premier but sur lequel il ne peut rien, puis ce deuxième où il est également impuissant. Il capte bien une frappe aux six mètres de Cornette (86’) et s’est montré globalement rassurant.


VANDERMERSCH (7). On l’a beaucoup vu dans la moitié de terrain adverse en première période, ce qui est toujours bon signe pour un joueur de couloir. Il a bien trouvé Da Costa à l’intérieur à plusieurs reprises, mais ses centres ont eu du mal à trouver preneur. Avec son abnégation habituelle, il a été peu pris en défaut. Avec sa générosité, il est surtout revenu à la charge sur le plan offensif quand son équipe a été rejointe au score.
Malherbe peut dire merci à son défenseur, plein d’envie au moment de gagner un duel face à Nséké (77’). Séché par le défenseur sur le coup, Vandermersch a provoqué un penalty et une expulsion, mais a aussi été contraint de sortir sur une jambe, sévèrement touché au tibia. Remplacé par ARMOUGOM (80’).


ONIANGUE (6). Présent dans les duels, il a fait son travail défensif proprement, en étant peu débordé. À vrai dire, on ne l’a pas beaucoup vu, ce qui est parfois une bonne chose pour un défenseur central. Une prestation dans le bon ton.


CISSE (6). Sans sa perte de balle en pleine surface qui a offert l’égalisation aux Havrais, il aurait hérité de la meilleure note caennaise en compagnie de Jessy Deminguet. Sa grosse erreur qui a redonné de l’espoir aux Havrais lui rappelle la vigilance de tous les instants qu’il faut adopter à son poste. En dehors de cela, Ibrahim Cissé aura rayonné sur la rencontre pendant 92 minutes et 45 secondes.
Il s’était tout de même trompé une première fois en anticipant mal un ballon en profondeur. Mais dans la foulée, il a gagné dix mètres sur Abline grâce à une course folle de quarante mètres vers son but pour empêcher l’attaquant havrais d’ajuster correctement Riou (11’). Auteur d’un très bon retour sur Alioui (23’), il a encore fait parler sa vivacité et sa vitesse d’appuis. Cela faisait longtemps que le SM Caen n’avait pas disposé d’un défenseur aussi rapide, ce qui change pas mal de choses au moment de défendre en avançant.


DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzOTk1ZjA2ZWI3ODRkZWY2OTZiYmQzNDliN2Q5Y2M2NzQ?width=630&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=925d28c38b2b4f31411cac5457f05a285c05555fc74e3bf97455db59734796d0
Jessy Deminguet a parfaitement négocié ce penalty qui a redonné l’avantage au SM Caen en deuxième période. | STÉPHANE GEUFROI

DIANI (7). Depuis son arrivée, il apporte une vraie plus-value à la défense caennaise. Il doit cela à son sens de l’anticipation et au calme qu’il diffuse à ses partenaires, notamment quand il est en possession du ballon. Averti en seconde période, il aura été dans le bon ton de bout en bout.


ABDI (6). Son énergie lui a permis de se montrer dangereux offensivement jusqu’en fin de match (74’). Le Tunisien aura été une menace régulière pour l’arrière-garde havraise, même s’il a manqué de précision dans ses intentions en première période, tout en assurant bien ses arrières.


COURT (6). Après son but face à Toulouse, le gaucher a fait grossir ses statistiques dans le derby, en délivrant un caviar sur corner à Da Costa (38’). Pour sa troisième titularisation en sept jours, il aura par ailleurs manqué d’un peu de jus et de justesse dans certains choix, mais sa technique a parfois fait du bien pour ressortir le ballon. Remplacé par WADJA (65’), choisi par Stéphane Moulin pour remettre de l’impact dans l’entrejeu. Le Camerounais aura notamment récupéré un précieux ballon (77’), à l’origine du penalty victorieux de Deminguet. Les Havrais se rappelleront plutôt de lui parce qu’ils estiment qu’il a fait une main qui aurait dû être sifflée sur la même action.


LEPENANT (7). Dans le bon ton d’entrée avec son profil habituel, celui de gratteur de ballons dans l’entrejeu. Le Granvillais a été très actif en première période, a aussi eu une occasion de marquer mais sa reprise du gauche s’est envolée (26’). Il a ensuite connu un gros coup de mou physique. Rien de très étonnant pour un joueur de 19 ans qui avait déjà joué 90 minutes face à Toulouse et Valenciennes. Johann Lepenant est parfaitement revenu à la surface dans les vingt dernières minutes pour remettre de l’impact. La confirmation que sa saison est déjà très belle.


DEMINGUET 8 Cool. Lui, le Lexovien dont de nombreux proches étaient présents au stade, ne pouvait pas rêver d’un plus beau scénario au Havre. En inscrivant un doublé (80’, 90’+2) et en délivrant un caviar à Jeannot (85’), il a été le grand homme de ce derby. Avec le brassard, le milieu de terrain de 24 ans a aussi pris un vrai sens des responsabilités. Quand il a fallu transformer un penalty pour redonner l’avantage au SM Caen, c’est lui qui s’est présenté face à Gorgelin et l’a subtilement pris à contre-pied.
Après 80 minutes très actives, Jessy Deminguet a donc ajouté trois lignes à ses statistiques en l’espace de douze minutes, avec aussi cette réalisation du pied droit dans le but vide, après une erreur de Gorgelin. La preuve d’un volume physique impressionnant, au bout de 270 minutes de jeu en sept jours. La confirmation, aussi, que le garçon est en train de franchir un vrai palier, en passant le plus clair de son temps à jouer vers l’avant, une qualité qui lui a parfois fait défaut par le passé mais qu’il présente depuis de longues semaines.


DA COSTA (7). C’est presque devenu une tradition : en 2022, quand Nuno Da Costa est sur le terrain, c’est lui qui débloque la situation pour le SM Caen. Samedi après-midi, le Cap-Verdien a encore ouvert le score sur une tête bien sentie à la réception d’un corner de Court (38’). Son septième but en neuf apparitions en ce début d’année, son neuvième sur ses onze dernières sorties en Ligue 2.
Dès les premières minutes, il avait fait sentir que le danger pouvait venir de lui. Grâce à sa vivacité et sa technique, il y a d’abord eu un enchaînement de classe puis une frappe dévissée (4’), avant une bonne récupération dans les pieds adverses et un autre tir plus menaçant, mais également hors cadre (14’). Da Costa a aussi manqué le ballon sur une belle opportunité dans la surface (53’), a surtout failli doubler la mise sur une reprise qui a heurté le poteau (70’). À l’arrivée, il y a une prestation très aboutie. Une de plus.


MENDY (5). Pendant trente minutes, on n’a pas reconnu l’attaquant qui pèse tant sur les défenses habituellement. Le deuxième meilleur buteur de Ligue 2 au coup d’envoi (14 réalisations) est revenu dans la lumière sur un bel enchaînement aux 20 mètres, mais Fofana s’est bien détendu pour sortir sa frappe croisée (36’). Dix secondes avant que l’arbitre ne renvoie les deux équipes aux vestiaires, il a surtout regretté cette reprise quasi parfaite qui est venue mourir sur le poteau (45’+2).


L’attaquant a fini par trouver le chemin des filets, avec une tête sur le poteau qui a rebondi sur Gorgelin puis a franchi la ligne, mais l’arbitre l’a signalé hors-jeu (47’). « La réussite n’était pas avec moi ce soir (samedi), et c’est peut-être dû à la frustration, dut fait que je ne reçoive pas assez de ballons et que je ne sois pas assez servi, un peu à l’image du match de Valenciennes, admettra Alexandre Mendy après coup. Quand je reçois le ballon sur l’occasion, je ne suis pas forcément lucide. »
Remplacé par JEANNOT (77’), qui a ouvert son compteur cette saison. L’attaquant a inscrit le but du 3-1 sur une reprise bien sentie (85’), dans un stade où avait été victime d’une rupture du tendon d’Achille en février 2020 (1-1).

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mar 22 Mar 2022 - 20:15

SM Caen. La Normandie est (à nouveau) rouge et bleue

Au terme d’un derby devenu fou dans les dernières minutes, le SM Caen, plus puissant que Le Havre, a maté le voisin dans son stade (4-2) ce samedi 19 mars, le jour de son 150e anniversaire. Malherbe confirme ses progrès, emmené notamment par un énorme Jessy Deminguet. Le maintien en Ligue 2 est quasi acquis, les sourires sont de sortie.


Ouest-France par Guillaume LAINÉ, envoyé spécial au Havre (Seine-Maritime).
Publié le 19/03/2022 à 19h20

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzYTg1MzlkMDUwOGFlMDJmZTY2ZmRkZGZhZmM2Yjg5OWM?width=940&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=1dafad400a5a36a3f47eb1e4bf3ec78700050332d3b25187432d6b50ffd7a1d5
Les Caennais ont fêté avec leurs supporters le succès de prestige acquis ce samedi au Havre. | STÉPHANE GEUFROI

« Joyeux anniversaire le HAC ! » Les fans de Malherbe, qui se comptaient plus de 2000 dans le coin visiteur d’un stade Océane rempli par 18 693 âmes, n’en ont pas raté une miette. L’occasion de chambrer le voisin, qui a vu sa fête des 150 ans sérieusement gâchée, était trop belle.

Bruyants comme à leur habitude, ils ont chanté et célébré en soulevant leurs couleurs, devant des joueurs rieurs. « On savait que c’était un match à part, on a réussi à faire la fête et à prendre du plaisir avec nos supporters », souriait Stéphane Moulin.

Comme l’année dernière, Caen est allé s’imposer sur les terres ennemies, inscrivant au passage 4 buts pour la 3e fois lors des 7 derniers matches.
C’est une stat parmi d’autres, qui dit à la fois la puissance offensive de la 4e attaque de L2, et le mieux-être de cette équipe depuis plusieurs semaines. « On progresse sur le plan tactique, technique, mais également sur le plan mental », retient l’entraîneur.


La puissance, et Deminguet, ont fait la différence

Certes, il y a eu quelques trous d’air qui ont coûté des points depuis décembre, une envergure défensive encore perfectible, des pertes de maîtrise fâcheuses, comme en deuxième période ce samedi. Mais ce que montre globalement le SMC, en termes de déploiement et d’impact collectif, n’a évidemment plus rien à voir avec une équipe de deuxième partie de tableau de L2.


D’ailleurs, le SMC est passé 7e, revenu à 2 points du Havre, 8 longueurs devant le 18e. Le maintien n’est plus très loin. « On a fait un très grand pas… Si on ne se maintient pas avec 8 matches à jouer et 39 points, ce serait une faute professionnelle ! Vu notre dynamique, le jeu proposé, il faudrait qu’on perde tout ou qu’on subisse une épidémie ! »


C’était le genre de match « à tension » qui peut donner aussi quelques enseignements pour l’avenir. Si tant est que les meilleurs joueurs de ce groupe puissent encore continuer à donner le « la » la saison prochaine, ce qui n’est pas gagné pour tout le monde.

Mais à chaque jour suffit sa peine. Ce samedi, la puissance caennaise a fait la différence, dans le sillage d’un Deminguet paré pour courir trois marathons, et décisif comme jamais.
Le capitaine aura pris ses responsabilités sur le penalty du 2-1 (80’), servi magnifiquement Jeannot sur le 3e but (85’), et poussé Gorgelin à la faute pour inscrire le 4e dans les arrêts de jeu.


Des remplaçants enfin utiles

Caen aurait eu le match plus facile, si le poteau n’avait pas empêché Mendy de monter le score à 2-0 juste avant la fin de la première période. La tête gagnante de Da Costa – qui continue lui aussi à marcher sur l’eau – après un corner de Court fut une juste récompense de l’emprise initiale des Malherbistes (39’).


Derrière, Caen s’est exposé à la rébellion havraise. Il a plié, vu Thiaré égaliser sur un centre de Cornette (71’), et Cissé (énorme par ailleurs) commettre une bourde permettant à Abline de scorer à 3-2 (86’). Mais il a su faire tourner les choses, avec caractère et un peu de réussite aussi, pour une fois.


Dans un match mal contrôlé par M. Vernice, l’homme qui dégaine plus vite que M. Varela (14 cartons distribués !), les Havrais ont notamment râlé contre une faute de main de Wadja avant le penalty accordé à Deminguet, ou contre un supposé penalty oublié. « On s’attendait à un réajustement du Havre, en deuxième période il y a eu des hauts et des bas, pas mal d’émotions, mais je pense que c’est une victoire logique, a dit Moulin. Je suis très fier des joueurs, et je le signale cette fois, des remplaçants qui sont entrés en jeu : c’est important, cela permet parfois de transformer des nuls en victoires. »


On a cité Wadja, il y a eu aussi Armougom passeur au départ du troisième but, et Jeannot, qui a retrouvé le chemin des filets à l’endroit même où son tendon d’Achille l’avait lâché il y a un an. C’est l’histoire du foot, et celle de Malherbe semble vouloir enfin s’écrire avec des sourires, à l’aube du printemps.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mar 22 Mar 2022 - 20:20

SM Caen. Alexandre Mendy : « On leur a gâché la fête, c’était notre but »

De Prince Oniangué à Alexandre Mendy en passant par Johann Lepenant et Djibril Diani, l’ambiance était au beau fixe après le succès mérité du SM Caen au Havre (2-4) samedi. Les joueurs malherbistes évoquent une victoire « méritée » et une communion à savourer avec leurs supporters.


Ouest-France par Gaëtan BRIARD.
Publié le 19/03/2022 à 19h37


DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzMTFhNjg2YmJkMWI4OWFhNGFkYmI0MzY1MTUxNzkzMDA?width=940&focuspoint=61%2C63&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=ce58a73578d8d814be602953c529f8f72e78065ddb700c75388483fa9e147106

Alexandre Mendy (à droite) et le SM Caen ont logiquement gagné au Havre (2-4) samedi. | STÉPHANE GEUFROI


Alexandre Mendy (attaquant du SM Caen) : « C’est une victoire importante. Je pense qu’on leur a un peu gâché la fête, c’était notre but. On a réussi, on rentre à Caen avec le sourire et la victoire. C’était un derby, un match compliqué. On avait du mal à l’extérieur jusque-là, on reste sur deux belles prestations en déplacement (à Valenciennes et au Havre), on est contents. On est allé chercher ce match avec les tripes. Le ballon que Jessy (Deminguet) récupère (sur le quatrième but), ce n’est pas anodin. Il a été le chercher, a provoqué l’erreur du gardien pour nous mettre à l’abri. Toulouse était le match où j’avais le plus confiance car contre les gros, on sait faire. On a aussi réussi à faire le job aujourd’hui (samedi).

À titre personnel, la réussite n’était pas avec moi ce soir (samedi), c’est peut-être dû à la frustration, du fait que je ne reçoive pas assez de ballons et que je ne sois pas assez servi. C’est pour cela que j’étais frustré, un peu à l’image du match à Valenciennes. Et quand j’ai eu l’occasion, je n’étais pas lucide et je la rate. »


Prince Oniangué (défenseur du SM Caen) : « Il y avait de l’ambiance, c’était un derby assez rebondissant, avec beaucoup de buts. C’était une belle fête pour le Stade Malherbe Caen. Il y avait de la fatigue, Ibrahim Cissé m’a dit sur le terrain qu’il avait des crampes. Le Havre a poussé, on a résisté. On a aussi su marquer sur nos situations offensives. On s’est fait peur mais au moins, on a retenu la leçon de Quevilly-Rouen (2-2) et on ne s’est pas fait rejoindre. On a contrôlé le match, on sentait qu’on était supérieurs. Tous ces éléments font que l’on était sereins. Nos supporters faisaient du bruit. Cela fait plaisir, ce sont des souvenirs qui restent. Cela fait plaisir de gagner ici, en mettant quatre buts. »


Johann Lepenant (milieu du SM Caen) : « Cela nous tenait à coeur de gagner ce derby normand. On est très heureux. Il y avait beaucoup de joie dans le vestiaire, on a bien chanté avec tout le staff, tous les joueurs. On a fait une bonne première période, on doit mettre le deuxième. Par la suite, Le Havre a commencé à pousser, on a su rester costauds, on a aussi su réagir. »


Djibril Diani (défenseur du SM Caen) : « Il y a une énorme satisfaction. C’est un derby qu’il fallait gagner, on est super contents de repartir avec les trois points. Avec les supporters, ce sont des moments uniques, que chaque footballeur aimerait connaître chaque week-end. La victoire est méritée, je pense qu’on doit même mener plus largement. On fait un super match, on a un groupe de qualité avec de très bons joueurs. On sent que l’on est de mieux en mieux. On n’a plus l’oeil vers le bas, on l’a plutôt vers le haut. »

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mar 22 Mar 2022 - 20:26

Football. Ligue 2 : parti de trop loin, ce SM Caen est devenu très séduisant

Inspiré samedi chez le voisin havrais (2-4), le SM Caen a confirmé son changement de statut dans le jeu. La zone rouge s’est éloignée, le top 5 n’est pas d’actualité et ne le sera sûrement jamais pour une équipe qui a changé de braquet depuis début décembre sur le plan comptable. Désormais, la sixième place, toujours occupée par Le Havre, peut devenir un objectif concret après la trêve.


Ouest-France par Gaëtan BRIARD.
Publié le 20/03/2022 à 16h51
DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzYjMyMTQ3NGNlNmEwM2E2NDg3ODhlZjJiMTBmNDI4YTk?width=940&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=bf9bf350c5154a8ff3ad7f23d5cf745cb5d1b7770f623732a23a72717b23fbf5

« On est chez nous ici », clame Nuno Da Costa (à gauche) en direction du parcage caennais après le succès au Havre (2-4) samedi. | STÉPHANE GEUFROI


Un derby qui va rester


Il y avait 2 000 Caennais et 18 000 personnes à Océane. Il y a eu de l’électricité dans l’air, vingt dernières minutes à couper le souffle et six buts dans un derby, une première dans la rivalité nourrie par les deux clubs depuis 1970.

Pour toutes ces raisons, ce Le Havre – Caen version 2022 va occuper une place à part. « C’était un match important, à tension, on est plus à même de tirer des enseignements après un match comme ça, appuie l’entraîneur malherbiste, Stéphane Moulin. Cela permet d’avoir plus de certitudes sur ce qu’on veut faire. »

En se faisant peur à 1-1 puis à 3-2, le SMC n’aura pas tout maîtrisé. Mais il a mérité de l’emporter et confirmé qu’il dégage quelque chose de plus que son voisin depuis le début de l’année. « On a contrôlé le match. Du terrain, on n’était pas inquiets, souligne Prince Oniangué. Tous ces éléments font que l’on était sereins. Les supporters ont fait beaucoup de bruit. Gagner ici en mettant quatre buts, ça fait très plaisir. Ce sont des souvenirs qui restent. »


Une semaine très bénéfique


Cela pouvait constituer la semaine de tous les dangers. Le SM Caen en a fait celle de ses plus belles émotions cette saison : son stade gardera en mémoire ce festival face au leader, ses supporters ce voyage rêvé au Havre.


Sept points sur neuf possibles, Malherbe n’avait encore jamais connu pareille série. Stéphane Moulin a atteint ce pic comptable en alignant les mêmes hommes à chaque fois, avec notamment sept joueurs de champ à 270 minutes de jeu (Oniangué, Diani, Abdi, Lepenant, Deminguet) ou presque (Cissé, Vandermersch).


C’était aussi une première et ces nouveautés sont étroitement liées : sans nouveaux blessés, Caen a trouvé une équipe-type séduisante, capable d’asseoir une domination athlétique et technique sur ses récents adversaires. « On progresse, également sur le plan mental, souligne le coach caennais. J’avais pris l’option de démarrer trois matches avec les mêmes joueurs, je savais qu’on pourrait le payer sur le plan physique, mais on est allé au bout comme ça. »


Objectif sixième place ?


Vingt-quatre points restant en jeu, douze de retard sur Sochaux (5e). Le top 5 est un horizon (a priori) trop lointain, mis en sommeil dès la fin de l’été dernier.

Malherbe, cinquième de Ligue 2 sur la période décembre – mars (6 victoires, 4 nuls, 4 défaites), a mis la marche avant depuis un bout de temps mais part de trop loin. La sixième place, désormais à 2 points, est un objectif moins reluisant mais plus concret. « Aujourd’hui, le retard sur la cinquième place est trop important, mais l’essentiel a été la qualité du match, le plaisir que les joueurs ont pris aussi », estime Stéphane Moulin.

D’Auxerre au Havre en passant par Guingamp, Quevilly-Rouen, Sochaux, Ajaccio, Niort, Nîmes ou encore Toulouse, le SM Caen a parfois fait très mal à ses adversaires, les a souvent dominés dans le jeu, les a tous regardés dans les yeux. C’est la vérité de cette équipe depuis une quinzaine de matches. « Concernant l’avenir, je sais ce dont on a besoin, mais on sent qu’il y a déjà eu une évolution avec ce groupe. »

Il y a aussi le revers de la médaille : si une belle fin de saison peut constituer les fondations d’une ambition retrouvée, il faudra se battre pour parvenir à conserver ceux qui brillent. Il y a Lepenant, Deminguet et Da Costa en première ligne, et il ne faut peut-être pas exclure Cissé et Mendy de cette liste.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mar 22 Mar 2022 - 20:34

SM Caen. Jessy Deminguet : « Aujourd’hui, je me sens frais mentalement »

Etincelant samedi au Havre (2-4), Jessy Deminguet a réalisé une prestation dans la lignée d’un excellent début d’année. Avec cinq buts et huit passes décisives, le Lexovien vit sa saison la plus prolifique chez les professionnels. Il évoque ce derby et ce qui fait sa réussite personnelle depuis plusieurs mois.


Ouest-France par G. B.
Publié le 21/03/2022 à 07h02
DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzNDEzOTdiN2Q4ZWYwMmExM2I1N2MzYjNhODAwNzE0ZjI?width=940&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=182480c6f8607827076e4c56a70fa59b5e3643dd020d505abe992098803b028a

Au pressing sur Mathieu Gorgelin, Jessy Deminguet profitera de l’erreur de relance du gardien havrais quelques secondes plus tard pour inscrire le but du 4-2, son deuxième de la soirée. | STÉPHANE GEUFROI

Avec le sourire, il a tenté (sans y croire) d’échapper aux micros samedi soir. C’était une boutade : depuis quatre ans et demi, Jessy Deminguet ne se défile jamais après des soirées difficiles, alors imaginez après une victoire éclatante dans le derby, en étant l’homme du match (2 buts, 1 passe).


Grand soleil sur Le Havre


« Il y avait une belle énergie, cela nous a fait du bien de jouer dans un stade plein. On avait à cœur de gagner ici pour nos supporters, qui ont fait un beau déplacement, avec beaucoup de monde.


(Sur ses deux buts) C’est beau. J’avais beaucoup de famille et d’amis dans le kop parce que Lisieux n’est pas très loin d’ici. Je suis forcément heureux pour eux aussi. »


DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen MjAyMjAzOTE4M2U0Yjk3MzM3ZGFiZWQ2NTNkMTk5OWZhODUwZDY?width=630&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=6705bb6f6dbbc645185b08b5de6e6051ae5715006168fa01640e0737b6d7ef46
Jessy Deminguet était partout samedi au Havre. | OF

La saison des regrets ?


« Oui et non parce qu’on est un nouveau groupe, on a aussi appris à se connaître. C’est beau pour la suite. Il reste encore des matches et l’objectif est de reproduire ce qu’on a fait cette semaine, avec une identité qui parle.


On ne gagnera pas tous les matches mais en jouant ainsi, on n’en perdra pas beaucoup. Il faut vite qu’on s’éloigne de la zone rouge, c’est ce qu’on est en train de faire. J’ai envie qu’on regarde devant, forcément. On est passé par des moments difficiles, c’est en train de tourner. »


Son point culminant au SM Caen


« Je crois que c’est la saison où je réussis le plus de choses (5 buts, 8 passes). Mais honnêtement, en dehors des statistiques, je trouve que je commence à gagner physiquement. Je suis plus fort sur mes jambes, j’arrive davantage à me projeter. J’ai un peu plus de coffre et cela me tire vers le haut.


Je travaille aussi avec une préparatrice mentale qui m’aide dans ce domaine. Comme cela me réussit plutôt bien, j’ai envie de continuer. Je n’ai pas eu des saisons faciles ici. Toutes ces années, cela m’a renforcé mentalement. Aujourd’hui, j’en ressens les bienfaits. Je me sens frais mentalement. »

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Seube82 Mar 22 Mar 2022 - 20:38

Celui-là, on va pleurer quand on va le perdre...

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen Empty Re: DERBY [30è journée de Ligue 2] Le Havre HC - SM Caen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum