Stade Malherbe CAEN - Ma passion - Mon combat
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

2 participants

Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Seube82 Sam 12 Fév 2022 - 19:44

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Smc-ni11


Dernière édition par Seube82 le Mar 22 Mar 2022 - 20:52, édité 1 fois

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty Re: [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Seube82 Sam 12 Fév 2022 - 19:50

SM Caen – Nîmes. Une chance pour Péan, Diani en défense centrale… Les compositions probables

Toujours empêtré dans une zone dangereuse, le Stade Malherbe Caen, 15e de Ligue 2, reçoit Nîmes, 8e, samedi 12 février (19 h), au stade Michel-d’Ornano. Comme annoncé, Rémy Riou, le gardien caennais, est forfait. Demandé depuis de longues semaines par les supporters, Sullivan Péan devrait donc avoir sa chance. Djibril Diani devrait également être utilisé pour la première fois en défense centrale. Découvrez les compositions probables.


Ouest-France par Valentin PINEAU.
Publié le 12/02/2022 à 10h00


[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O MjAyMjAyMDIyODhjNjZkZDI1NzhmYmMxODJiODNkYmY1ODhhMDg?width=940&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=89fcc26dd6c1f97e2ccf1648b9cb27f8e25cd82f52115726782a2416fac21079

Sullivan Péan devrait retrouver la Ligue 2 samedi 12 février (19 h), face à Nîmes. | STÉPHANE GEUFROI

Le Stade Malherbe Caen, qui reste sur deux matches sans victoire, reçoit Nîmes, samedi 12 février. Toujours dans une zone dangereuse (15e à quatre points de la zone rouge), Stéphane Moulin et ses hommes feront face à une équipe invaincue à l’extérieur en Ligue 2 depuis le 3 décembre. Comme annoncé, le technicien est privé de son gardien titulaire, Rémy Riou, ainsi que de Yoann Court (suspendu), Franklin Wadja (reprise) et Mehdi Chahiri (cheville, fin de saison).

Demandé depuis de longs mois par les supporters, Sullivan Péan, grand artisan du maintien la saison dernière, aura donc sa chance. Le Manchois de 22 ans a été titularisé une seule fois cette saison, en Coupe de France, lors de l’élimination contre Dinan Léhon (N3) en novembre. Cela ne s’était pas très bien passé pour lui. Il aura forcément des choses à montrer et une chance à saisir.

Des absents aussi côté Nîmois


Outre Péan, Nuno Da Costa et Anthony Gonçalves font leur retour de suspension. Le premier devrait retrouver sa place devant, au côté d’Alexandre Mendy. Le second devrait s’asseoir sur le banc.

Dans le 3-5-2 de Stéphane Moulin, c’est Djibril Diani qui devrait évoluer pour la première fois dans l’axe de la défense centrale. « Je l’ai trouvé bien cette semaine à l’entraînement, intelligent, il a cette capacité à s’adapter. Quand on n’est pas satisfait, il faut essayer de faire autre chose, a indiqué le coach, qui pourrait donc laisser sur le banc Traoré et Rivierez. C’est un jeune joueur avec de la qualité, quand il joue on ne perd pas en niveau. Il doit continuer d’apprendre, il est moins habitué à jouer là mais ne le découvre pas non plus (6 titularisations à ce poste depuis le début de sa carrière). » Adolphe Teikeu, remis de blessure, devrait jouer avec la réserve, qui se déplace à Granville ce samedi (18 h).

Côté Nîmois, Nicolas Usaï devrait faire évoluer son équipe en 4-2-3-1. Il doit aussi composer avec de multiples absences. Les Crocos sont privés d’Andrés Cubas (péroné) au milieu de terrain, mais aussi de Pablo Martinez (suspendu), leur capitaine en défense en l’absence d’Anthony Briançon (reprise), et de leurs attaquants Elías Már Ómarsson, expulsé la semaine dernière lors de la défaite contre Dunkerque (1-0), et Mahamadou Doucouré. Ils pourront en revanche compter sur le retour dans le groupe de Zinedine Ferhat, sur le banc dans un premier temps.

Le Stade Malherbe Caen, qui reste sur deux matches sans victoire, reçoit Nîmes, samedi 12 février. Toujours dans une zone dangereuse (15e à quatre points de la zone rouge), Stéphane Moulin et ses hommes feront face à une équipe invaincue à l’extérieur en Ligue 2 depuis le 3 décembre. Comme annoncé, le technicien est privé de son gardien titulaire, Rémy Riou, ainsi que de Yoann Court (suspendu), Franklin Wadja (reprise) et Mehdi Chahiri (cheville, fin de saison).

Demandé depuis de longs mois par les supporters, Sullivan Péan, grand artisan du maintien la saison dernière, aura donc sa chance. Le Manchois de 22 ans a été titularisé une seule fois cette saison, en Coupe de France, lors de l’élimination contre Dinan Léhon (N3) en novembre. Cela ne s’était pas très bien passé pour lui. Il aura forcément des choses à montrer et une chance à saisir.

Des absents aussi côté Nîmois


Outre Péan, Nuno Da Costa et Anthony Gonçalves font leur retour de suspension. Le premier devrait retrouver sa place devant, au côté d’Alexandre Mendy. Le second devrait s’asseoir sur le banc.

Dans le 3-5-2 de Stéphane Moulin, c’est Djibril Diani qui devrait évoluer pour la première fois dans l’axe de la défense centrale. « Je l’ai trouvé bien cette semaine à l’entraînement, intelligent, il a cette capacité à s’adapter. Quand on n’est pas satisfait, il faut essayer de faire autre chose, a indiqué le coach, qui pourrait donc laisser sur le banc Traoré et Rivierez. 

C’est un jeune joueur avec de la qualité, quand il joue on ne perd pas en niveau. Il doit continuer d’apprendre, il est moins habitué à jouer là mais ne le découvre pas non plus (6 titularisations à ce poste depuis le début de sa carrière). » Adolphe Teikeu, remis de blessure, devrait jouer avec la réserve, qui se déplace à Granville ce samedi (18 h).

Côté Nîmois, Nicolas Usaï devrait faire évoluer son équipe en 4-2-3-1. Il doit aussi composer avec de multiples absences. Les Crocos sont privés d’Andrés Cubas (péroné) au milieu de terrain, mais aussi de Pablo Martinez (suspendu), leur capitaine en défense en l’absence d’Anthony Briançon (reprise), et de leurs attaquants Elías Már Ómarsson, expulsé la semaine dernière lors de la défaite contre Dunkerque (1-0), et Mahamadou Doucouré. Ils pourront en revanche compter sur le retour dans le groupe de Zinedine Ferhat, sur le banc dans un premier temps.



Les compositions probables

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O MjAyMjAyNWFiOTRiNzM0M2NiODcyNGQ5N2QwZjkzNGNhNjE4Nzg?width=630&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=de7161c47aa5ba8cba6f4a6b2a146f55b7af93c5da62290a775914db44477239
Les compositions probables pour le match de la 24e journée de Ligue 2 entre le SM Caen et Nîmes, samedi 12 | OUEST-FRANCE

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty Re: [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Seube82 Sam 12 Fév 2022 - 19:53

MI-TEMPS

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Flat2hewub4ekj_

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty Re: [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Seube82 Sam 12 Fév 2022 - 19:58

Pourvu que ça tienne cette fois...

A 11 contre 10, ils seraient bien inspirés de soigner la diff de but.
De plus, un but supplémentaire de Mendy le propulserait leader du classement des buteurs 

Classement à l'issu de la 23è journée :


[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Classe12

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty Re: [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Narval' Sam 12 Fév 2022 - 20:20

4-0 !!!! Quel plaisir supporter

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Membre du club très restreint des Double Vainqueur des pronos de Fred : 2018 et 2019 supporter
Narval'
Narval'
Ligue Europa

Messages : 8530
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 29
Localisation : Immigré à Vannes

Revenir en haut Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty Re: [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Seube82 Sam 12 Fév 2022 - 20:51

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O FLa7e9SWUAAtvtU?format=jpg&name=900x900

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty Re: [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Seube82 Sam 12 Fév 2022 - 21:03

Ligue 2. Mendy en feu, Deminguet brillant, Malherbe régale… Les notes des Caennais face à Nîmes

Le Stade Malherbe Caen a livré un match plein, et confirmé ses progrès, face à Nîmes (4-0), samedi 12 février. Alexandre Mendy était en feu, et a rejoint Charbonnier et Healey en tête du classement des buteurs (13 réalisations). Jessy Deminguet a été brillant, tandis que Djibril Diani a convaincu en défense centrale et que Sullivan Péan a passé une soirée tranquille, pour sa première de la saison en Ligue 2.


Ouest-France - Valentin PINEAU.
Publié le 12/02/2022 à 20h49


[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O MjAyMjAyNTM3NmIxYmRiMWEzOWI4N2YwNWYyZmFiYzNhNzQ2ZGM?width=940&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=d06784977826a12626597a8c32f38afbc9a2d45da3134e196532bb29f6b922a6

Alexandre Mendy est désormais co-meilleur buteur de Ligue 2. | VINCENT MICHEL / OUEST-FRANCE



Le Stade Malherbe Caen a régalé, samedi 12 février, face à Nîmes (4-0), pour s’offrir sa troisième victoire sur ses quatre derniers matches à d’Ornano, et confirmer ses progrès. Découvrez les notes des Caennais.


PÉAN (6/10) : il profitait de l’absence de Riou, malade, pour disputer son premier match en Ligue 2 cette saison. Demandé depuis de longues semaines par les supporters, il aurait pu être cueilli à froid dès la 13e minute, si Cissé n’avait pas dégagé le ballon en catastrophe sur sa ligne. Pas forcément très rassurant dans ses sorties aériennes, Sullivan Péan n’a ensuite pas eu à s’illustrer. Une soirée tranquille, et un clean-sheet à la clé. Il est resté vigilant en sortant bien devant Eliasson (81’).

ONIANGUÉ (6) : sur courant alternatif depuis quelques mois, le Congolais a bien lancé son match avec une bonne intervention devant Eliasson (3’). Il est resté solide pendant toute la rencontre, même si en deuxième mi-temps il n’a pas eu grand-chose à faire, à l’image de toute la défense.

CISSÉ (7) : il est le meilleur défenseur caennais, ce n’est pas un secret. Et il a à nouveau fait un match de patron. Son dégagement sur la ligne est le tournant du match (13’) et il n’a jamais été pris ensuite. À l’aise, il n’a pas hésité non plus à dépasser sa fonction.

DIANI (6) : il était titularisé pour la première fois avec Malherbe en défense centrale, un poste auquel il n’avait débuté que six fois depuis le début de sa carrière. « Quand on n’est pas satisfait, il faut essayer de faire autre chose », avait justifié Stéphane Moulin. C’est lui qui décale Abdi sur l’action du premier but (9’). Défensivement, il a dégagé beaucoup de sérénité et de calme, dans son body language et ballon au pied. Juste dans la relance, il a joué simple et a été pertinent dans ses interventions. Il a retrouvé le milieu après l’entrée de Brahim Traoré, et a joué dans le même registre. Une prestation pleine.

VANDERMERSCH (7) : « Je suis d’abord défenseur, là pour bien défendre », avait-il déclaré dans la semaine. La première grosse frayeur est venue de son côté. Si Koné n’avait pas été un poil trop court sur le centre d’Eliasson, cela aurait pu faire mouche (6’). Après le but caennais, il est coupable d’un oubli dans son dos sur le ballon sauvé sur sa ligne par Cissé (13’). Il s’est ensuite repris défensivement et, offensivement, il a apporté son allant pendant tout le match et a fait énormément de différences à l’image du quatrième but où il trouve parfaitement son pendant à gauche, Ali Abdi (55’). C’est pour ça qu’il a beaucoup été trouvé sur son côté droit. Remplacé par Yoël ARMOUGOM (76’).

ZADY SERY (7) : de retour dans le milieu à trois, après avoir épaulé Mendy à Nancy, l’Ivoirien avait de sacrées jambes hier soir. En percussion, il fait un exploit sur le deuxième but caennais (18e), et réalise sa cinquième passe décisive de la saison (meilleur total, à égalité avec Deminguet). Dans la finition, en revanche, il doit mieux faire (8’, 25’, 45’, 63’). Remplacé par SHAMAL (67’), qui aurait pu marquer dès son entrée en jeu à la suite d’un centre de Mendy (68’), et a manqué l’immanquable, à deux mètres des buts, en fin de match (88’).

LEPENANT (6) : le Granvillais a d’abord souffert en début de match, où il a notamment été transpercé. La bonne dynamique caennaise l’a ensuite remis dans le match. Ballon au pied, il a joué sans déchet et fluidifié le jeu caennais. Comme d’habitude. Il a récupéré moins de ballons qu’à l’accoutumée, en revanche. En fin de match, sa frappe à ras de terre relâchée par Bratveit aurait du permettre à Shamal d’alourdir encore plus la marque (

DEMINGUET (Cool : le Lexovien a réalisé une très grosse prestation. Son une-deux avec Abdi fait la différence sur le premier but (9’), il a récupéré un nombre incalculable de bons ballons et n’a pas compté ses efforts. Il a beaucoup joué vers l’avant, ce qu’on lui reproche parfois de ne pas assez faire. Il a été juste dans ses centres (25’, 50’). Remplacé par Brahim TRAORÉ (59’), qui a besoin de reprendre de la confiance après son match manqué à Niort. Stéphane Moulin a ainsi envoyé un signe : il ne lâche pas son jeune défenseur de 18 ans. Ce dernier n’a jamais été inquiété, et aurait pu alourdir la marque de la tête (83’).

ABDI (7) : le Tunisien a parfaitement lancé son match. C’est lui qui amène le premier but en percutant, d’abord, puis en réalisant un centre parfait pour à ras de terre pour Nuno Da Costa. Il a ainsi réalisé sa quatrième passe décisive de la saison, ce qui fait de lui le troisième meilleur passeur caennais derrière Jessy Deminguet et Caleb Zady Sery (5). Défensivement, il n’a jamais été pris sur son côté. En deuxième période, il n’a laissé aucune chance à Bratveit et inscrit son premier but sous les couleurs du SM Caen. Son centre pour Hountondji aurait même mérité un meilleur sort (75’).

DA COSTA (7) : suspendu à Nancy, le Cap-Verdien a fêté comme il se doit son retour dès la 9minute, en convertissant un centre en retrait parfait d’Abdi. Il a ainsi inscrit son quatrième but sur ses cinq derniers matches joués, et prouvé que son mois de janvier tronqué par son indiscipline n’avait pas enrayé sa bonne dynamique. Une minute plus tôt, après avoir chipé le ballon à Mbow, il avait parfaitement servi Zady Sery dans le dos de la défense. En fin de première période, il dévie parfaitement pour Mendy de la tête sur l’action qui amène le penalty (45’+2). Au retour des vestiaires, sa reprise est contrée mais semblait prendre le chemin des filets (50’). Remplacé par Andréas HOUNTONDJI (67’), qui a manqué de rendre la fête encore un peu plus belle, alors qu’il était seul aux six mètres (75’).

MENDY (Cool : le Bissao-Guinéen a encore fait tourner son compteur. Tel un renard, il a repris le centre tendu de Zady Sery et fait le break (28’), bonifiant son très bon début de match. De la tête, il a ensuite obligé ensuite à se coucher (25’). En fin de première période, il joue parfaitement de son corps et provoque le penalty et l’expulsion de Mbow (45’+2), avant de le transformer d’une délicieuse panenka (45’+3), pleine de confiance, pour rejoindre Charbonnier et Healey en tête du classement des buteurs (13 buts). Il n’est vraiment pas passé loin d’être seul en tête, mais sa frappe puissante est passée juste au-dessus de la lucarne (74’). Dans le jeu, il est toujours aussi précieux en fixation et en remise, et joue très juste. Il est sorti sous les ovations du public, remplacé par GONÇALVES (76’).

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

rossi aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty Re: [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Seube82 Sam 12 Fév 2022 - 23:39

SM Caen. Stéphane Moulin : « Il faut savourer, cela n’arrive pas si souvent ! »

Le SM Caen a fait parler la poudre ce samedi 12 février, en étrillant Nîmes (4-0), grâce notamment à son duo d’attaquant reconstitué Mendy – Da Costa. Évidemment, le coach Stéphane Moulin a apprécié la soirée, comme le public de d’Ornano. Caen remonte à la 12e place avant de se déplacer à Pau la semaine prochaine.

Ouest-France - Guillaume LAINÉ.
Publié le 12/02/2022 à 21h35
[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O MjAyMjAyN2VmNzhmZjc4MWM2NDU4ZDUzOTk4ZGNkMjk0MTIxMGY?width=940&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=44e195e1e9a21d1459e7b151c0920c3ffc50f92865aa36347f2c71fb9ba0e29f

Stéphane Moulin était un entraîneur heureux ce samedi. | STÉPHANE GEUFROI



Le SM Caen a vécu une très belle soirée à d’Ornano, ce samedi face à Nîmes, et fait le spectacle avec quelques jolis buts en prime, face à des Crocos réduits à dix durant toute la deuxième mi-temps et qui étaient déjà menés 3-0 à la pause.


Malherbe prend un peu d’air sur le bas de classement, grâce à cette 3e victoire sur les 4 derniers matches à domicile. Retrouvez les réactions des entraîneurs.

Stéphane Moulin (entraîneur de Caen) :


« La première mi-temps a été parfaite, elle doit être référence. Cela a été plus simple en 2e mi-temps, à onze contre dix. J’ai aimé le sérieux de l’équipe, on aurait pu marquer plus de buts, mais je ne peux pas en vouloir aux joueurs. On a mis les ingrédients, dans les courses, le rythme, l’agressivité, et il y a eu de jolis buts aussi.

On a pris le match dans le bon sens, contrairement à celui de Niort, même si on a été en danger au départ. Cette fois, cela nous a souri. Depuis le match d’Auxerre, on a eu des passages de matches mal maîtrisés, mais il y a aussi des choses positives qui se répètent.

Les progrès dont je parle depuis quelque temps me donnent raison sur ce match, même si on ne va pas fanfaronner. On a eu une vraie emprise sur le jeu, le match, et notre adversaire, ce qui n’est pas arrivé très souvent. On a de moins en moins d’absents, et on a toujours des occasions.

Da Costa et Mendy, on sent qu’ils se recherchent, commencent à trouver des affinités, de la complicité. Nuno sera meilleur avec Alex, et vice-versa. Alex fait un très gros match au-delà de ses deux buts, il s’est bien déplacé, a pesé sur la défense. La confiance est là, et pour qu’elle ne le quitte pas, il faut qu’il reste sur le terrain !

On est capable de faire des choses à domicile, maintenant est-ce qu’on va être capable de répéter ce genre de performance ? Notre progression au-delà du jeu passera par la régularité. J’ai aimé ce match, il faut savourer, ce n’est pas si souvent. Maintenant, j’attends le prochain ! »


Nicolas Usaï (entraîneur de Nîmes) :


 « On a fait une bonne entame, mais on savait qu’on serait en danger sur les phases de possession contre cette équipe de Caen. Le deuxième but marqué, avec Zady Sery qui se balade, résume bien notre passivité défensive globale. C’est une grosse gifle, qui doit permettre de nous recentrer et d’être conscient de ce qu’on joue dans ce championnat.

On sait que c’était une très belle équipe en face, quand elle est dans un bon soir. Avoir la possession ne sert à rien quand on est aussi naïf et passif. On s’est fait punir. Le troisième but nous fait vraiment du mal, et on se retrouve à dix : ça commence à faire beaucoup de cartons rouges depuis que je suis arrivé.

On s’est vu trop beau après nos trois victoires consécutives récemment, on s’est fait mâcher (sic) dans les duels. Il faut s’appuyer sur ce qui s’est passé sur ce match, pour rebondir. »

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty Re: [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Seube82 Sam 12 Fév 2022 - 23:42

Ligue 2. Malherbe, un peu de plaisir partagé

Le SM Caen s’est lâché en étrillant Nîmes (4-0) ce samedi 12 février à d’Ornano, avec quelques belles envolées et un duo d’attaque Da Costa – Mendy prépondérant. Le défi demeure : maintenant, il faut enchaîner.


Ouest-France - Guillaume LAINÉ.
Publié le 12/02/2022 à 22h55
[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O MjAyMjAyOWEwNmJkMGRkYTk4ZTBlMzdkMzZjN2RlNjc1YzdlM2M?width=940&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=c6782df5a21cc118dbdd348d2b1e7f73237c8cef827b56d10abbebf456190757

Les Caennais ont communié joyeusement avec leur public, après le large succès contre Nîmes. | VINCENT MICHEL / OUEST-FRANCE



Ces derniers mois à Malherbe, il y a eu suffisamment de soirées cauchemardesques, avec des scenarii qui s’effilochent sans crier gare, pour ne pas apprécier quand ça rigole.


Difficile de faire soirée plus idéale que celle-là. Caen s’est rappelé au bon souvenir de fin juillet, quand Rodez était venu se faire piétiner gentiment à d’Ornano, sur ce même score de 4-0, en ouverture de la saison.

« Une soirée parfaite ? La première mi-temps l’a été, elle doit être référence, a soumis un Stéphane Moulin qui voulait savourer un peu. Cela a été plus simple en deuxième période, à onze contre dix, mais on a pris le match dans le bon sens, contrairement à celui de Niort. On a mis les ingrédients, dans le rythme, les courses, l’agressivité, l’efficacité, avec de jolis buts en prime. J’ai aimé le sérieux de l’équipe. »

La 4e attaque de Ligue 2…


Dans la variété offensive, l’application technique globale aussi, on a vraiment vu de bonnes choses, comme dirait un coach qu’on a bien connu ici entre 2012 et 2018. Quand il y a moins d’absents, que tout le monde est branché en même temps, Malherbe nous rappelle qu’il vaut mieux qu’un candidat au maintien, son sort jusqu’ici, et jusqu’à preuve de beaucoup plus de régularité.

Malherbe est la 4e attaque de L2 ce matin, avec 31 buts en 24 matches. Alors évidemment, on se dit que si sa défense ne l’avait pas si souvent lâché… « Depuis le match d’Auxerre (2-2 début décembre), on a eu des passages de matches mal maîtrisés qui nous ont coûté cher, mais il y a aussi des choses positives qui se répètent, dit Moulin. Les progrès dont je parle depuis quelque temps me donnent raison sur ce match, même si on ne va pas fanfaronner. »

Le staff a trop regretté aussi de ne pas pouvoir aligner souvent le duo Da Costa – Mendy, celui sur lequel il avait fondé beaucoup d’espoirs en début de saison, pour ne pas se réjouir de l’importance de la doublette dans le succès de ce samedi. « On sent qu’ils se recherchent, commencent à trouver de la complicité. Nuno devient meilleur avec Alex, et vice-versa. »

À d’Ornano, 3 victoires sur les 4 derniers matches


Da Costa a ouvert le score sur une action d’école, avec Abdi à la passe et Deminguet au relais (9’). Mendy, en pleine bourre, s’est fendu d’un doublé : conclusion à bout portant après un slalom de Zady Sery au milieu de quatre plots nîmois (18’), et panenka sur un penalty (45’+3) qu’il était allé chercher lui-même avec malice, provoquant au passage l’expulsion de Mbow.

Alexandre Mendy « is on fire », revenu co-meilleur buteur de L2 avec 13 réalisations. Et il a frôlé le triplé (74’), alors que Hountondji, Shamal ou Traoré auraient dû donner encore plus d’ampleur au succès caennais.

Bien sûr, on n’oubliera pas non plus dans l’histoire l’importance du sauvetage sur la ligne de Cissé (12’), alors que Caen menait 1-0, et que la menace nîmoise était encore concrète. Les largesses défensives des Crocos ont aidé Malherbe aussi, il faut bien le dire, mais cette victoire ne souffre d’aucune tâche.

Mine de rien, c’est la 3e sur les 4 derniers matches à d’Ornano, là où Malherbe a tant gâché. S’il parvient à enfin enchaîner des résultats ici, alors l’actuel 12e de Ligue 2, qui compte cinq points d’avance sur le 18e (Dunkerque), vivra à coup sûr une fin de championnat beaucoup plus souriante. Ah, enchaîner… Moulin a bien résumé la chose : « J’ai bien aimé ce match, maintenant j’attends le prochain ! » A Pau, samedi prochain.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1432
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

rossi aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O Empty Re: [24è journée de Ligue 2 : SM Caen - Nîmes O

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum