Stade Malherbe CAEN - Ma passion - Mon combat
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Command
90.97 € 129.99 €
Voir le deal

[2020/2021]Revue de presse

+7
Esteban
starlet971
Seube82
lacouture.49
Marneus-Macrage
Narval'
FF SMC
11 participants

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Dim 20 Sep 2020 - 20:35

https://actu.fr/normandie/caen_14118/football-sm-caen-jessy-deminguet-il-faut-que-je-fasse-mieux_36236256.html

Au moins, il est lucide, notamment sur ses coups de pied arrêtés.
Il avoue qu'il ne s'entraîne pas sur cet exercice...il ferait bien de le faire ou bien de laisser la place alors.

Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Lun 21 Sep 2020 - 20:33

M Caen. Ce que va changer le passage devant la DNCG, programmé jeudi 24 septembre


Comme le président Olivier Pickeu l’a indiqué ce dimanche matin sur la chaîne Téléfoot, le SM Caen sera convoqué jeudi prochain devant l’instance de contrôle de gestion du foot français pour faire valider le budget lié au projet financier des nouveaux actionnaires du club normand. Cela permettra notamment d’accélérer certaines opérations de mercato. Le gardien Anthony Racioppi et l’attaquant Alexandre Mendy sont en approche.

Le SM Caen tient la convocation qu’il attendait. La DNCG, l’organe de contrôle de gestion du foot français, recevra les nouveaux propriétaires du club normand, représentés par le fonds d’investissement Oaktree et Pierre-Antoine Capton, jeudi 24 septembre à Paris.

Ce rendez-vous permettra de franchir une nouvelle étape dans la mise en place du nouveau projet caennais. Jeudi dernier, une réunion de travail et de calage a eu lieu à Caen, avec notamment Pierre-Antoine Capton et Vincent Catherine, le «managing director» de la branche française d’Oaktree, qui va tenir les cordons de la bourse.
Un nouveau budget sera présenté à la DNCG, avec des engagements d’investissements financiers et des promesses de réductions de coûts de fonctionnement qui devraient a priori faire sauter l’encadrement de la masse salariale.
Cette sanction avait été prononcée par la DNCG début juillet, en rapport avec le budget présenté à l’époque, sans les nouveaux investisseurs. Nous sommes arrivés avec une ambition claire : retrouver l’élite et des finances en adéquation avec le projet, en Ligue 2, avait confié le président Olivier Pickeu mercredi dernier dans nos colonnes. Il y a des rééquilibrages à faire, ma mission est clairement définie. Ce qui m’importe c’est l’institution, développer ce club, avoir de la compétence dans toutes les lignes.

Le SM Caen garantira déjà les 4 millions d’euros exigés par la DNCG pour ce mois de septembre, et devrait procéder à une injection de fonds supplémentaire pour permettre notamment quelques investissements sportifs immédiats.
Des recrues sans indemnités de transfert ?
Le recrutement de Yoann Court, annoncé officiellement vendredi, en fait partie. Mais ce ne sera probablement pas le dernier. Je veux avoir la meilleure vision possible de l’équipe, d’ici Chambly, nous disait Pickeu mercredi. Après ce match, ce sera l’heure d’un premier bilan et de définir avec le coach nos éventuels besoins.

Le SM Caen souhaite recruter un gardien supplémentaire, qui fera concurrence à Remy Riou. L’international espoir suisse Anthony Racioppi, qui pourrait être libéré de sa dernière année de contrat à Lyon après l’arrivée d’une nouvelle doublure de Lopes à l’OL (l’Allemand Julian Pollersbeck), est une piste très avancée. Même si d’autres clubs restent à l’affût.
Un attaquant doit également arriver, et ce devrait être le Bordelais Alexandre Mendy. Il resterait à trouver un terrain d’entente avec les Girondins, avec l’espoir côté caennais que le joueur prêté la saison passée à Brest soit libéré de sa dernière année de contrat.
Un défenseur devrait également arriver. Le jeune Russe Vladislav Molchan pourrait signer libre, mais serait davantage un pari sur l’avenir. Le SM Caen va s’engager aussi à réduire son effectif devant la DNCG.
L’idée sera de faire sortir plusieurs joueurs peu ou pas utilisés (Toufiqui, Mbengue, Ngom, Tutu, Zelazny, Moussaki…) d’ici la fin du mercato le 5 octobre, ou lors du mercato d’hiver en janvier. Le club, qui souhaite conserver Bammou, Gioacchini, Nsona ou Deminguet, serait également prêt à adapter son budget en conséquence. Pickeu : « Il y a déjà eu 7 départs, et l’idée est de ramener ce groupe à 20-23 joueurs de champ + les gardiens. On ne veut pas un millefeuille de joueurs, mais des éléments concernés.»

Cf : Ouest France - https://www.ouest-france.fr/sport/football/sm-caen/sm-caen-passage-devant-la-dncg-programme-jeudi-24-septembre-6981003

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par FF SMC Mer 23 Sep 2020 - 14:36

Selon plusieurs médias, la date du passage devant la DNCG serait lundi 28 septembre et non pas jeudi 24 comme annoncé.

CAEN – UN GARDIEN ET UN ATTAQUANT SE RAPPROCHENT, LA DATE DE PASSAGE DEVANT LA DNCG FIXÉE




Alors que Oaktree et Pierre-Antoine Capton ont acté le rachat du SM Caen en Ligue 2, les nouveaux dirigeants de Malherbe doivent présenter leur projet et leur budget de fonctionnement du club devant la DNCG. Selon les informations de Ouest-France, le rendez-vous est fixé au 28 septembre. L’objectif principal pour Malherbe sera de voir son encadrement de la masse salariale annulé. D’ailleurs, Caen poursuit le dégraissage de son effectif dans l’optique de se renforcer encore un peu avant la clôture du mercato le 5 octobre.
Ce mardi, le gardien Erwin Zelazny a été libéré de son contrat. Toujours selon Ouest-France, le portier international espoir suisse Anthony Racioppi se rapproche du SMC, lui qui est barré par la concurrence à l’OL. En attaque, c’est le Bordelais Alexandre Mendy qui est dans le viseur. Caen espère qu’il sera libéré de sa dernière année de contrat chez les Girondins. Pour rappel, Yoann Court a rejoint il y a peu Malherbe, libre, en provenance de Brest.

_________________
Cliquez pour le réglement du jeu des pronos


"La science, mon garçon, est faite d'erreurs, mais d'erreurs qu'il est bon de commettre, car elles mènent peu à peu à la vérité."
Jules Verne - 1864 : Voyage au centre de la terre.

Aidez le forum !!!
FF SMC
FF SMC
Membre fondateur
Membre fondateur

Messages : 2524
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 43
Localisation : A 288km de d'Ornano, Amboise (37)

https://www.smcaen1913.com

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Sam 20 Mar 2021 - 8:28

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Chatea10

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Narval' Mar 23 Mar 2021 - 21:12

Dupraz licencié !!!! Enfin !!!!! Champagne !

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Membre du club très restreint des Double Vainqueur des pronos de Fred : 2018 et 2019 supporter
Narval'
Narval'
Ligue Europa

Messages : 8465
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 29
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par rossi Mar 23 Mar 2021 - 21:28

Champagne !!!! À voir la suite

_________________
Un sage qui se dispute avec un imbécile ne récolte que de la fatigue
rossi
rossi
CFA 2
CFA 2

Messages : 1286
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 59
Localisation : lisieux

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mar 23 Mar 2021 - 21:35

Yes, à voir qui le remplace.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mar 23 Mar 2021 - 21:36

Le 14e de L2 (avec cinq points d'avance sur Guingamp, 18e et barragiste), a décidé de nommer avec effet immédiat Fabrice Vandeputte comme entraîneur de l'équipe professionnelle et Cédric Hengbart comme entraîneur adjoint.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mar 23 Mar 2021 - 21:38

DÉPART DE PASCAL DUPRAZ DU STADE MALHERBE CAEN
[size=35][2020/2021]Revue de presse - Page 3 Alc_220220_43_39
[/size]


Après une analyse approfondie de sa situation sportive, le Stade Malherbe Caen a pris la décision de mettre un terme au contrat de Pascal Dupraz.
Arrivé au club en octobre 2019, Pascal Dupraz aura dirigé l’équipe caennaise à 55 reprises, toutes compétitions confondues. « Pascal Dupraz n’a eu de cesse de mettre toute son énergie et sa passion dans son travail pour le club dans des circonstances difficiles. Nous nous souviendrons bien entendu des bons moments partagés. Nous lui souhaitons le meilleur pour son avenir. »
Pour relever le défi de cette fin de saison, le Stade Malherbe Caen a décidé de nommer avec effet immédiat Fabrice Vandeputte comme entraineur de l’équipe professionnelle et Cédric Hengbart comme entraineur adjoint.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par rossi Mar 23 Mar 2021 - 21:38

Q voir comment le groupe prend la news

_________________
Un sage qui se dispute avec un imbécile ne récolte que de la fatigue
rossi
rossi
CFA 2
CFA 2

Messages : 1286
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 59
Localisation : lisieux

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mar 23 Mar 2021 - 22:02

D'après ce que j'ai compris, le club s'est résigné à payer l'amende concernant l'absence des diplômes nécessaires.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mar 23 Mar 2021 - 22:07

Ligue 2. Le SM Caen se sépare de Pascal Dupraz, un duo Vandeputte - Hengbart à l’intérim
En grosses difficultés depuis de longues semaines, sous la menace de la zone rouge en Ligue 2, le SM Caen a tranché dans le vif : selon nos informations, confirmées ce mardi soir par le club, la direction a limogé son entraîneur Pascal Dupraz, qui était en fin de contrat en juin. Une solution interne, composée du coach de la réserve Fabrice Vandeputte et de son adjoint Cédric Hengbart, est choisie pour assurer l’intérim jusqu’à la fin de la saison. Explications.


[2020/2021]Revue de presse - Page 3 MjAyMTAzYzI1NmQyOGE2MTI0ODg4M2JhMzE0ZjIzZTlmNmU3NDQ?width=1260&focuspoint=50%2C50&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=936a5a93a4aca85dbbef8a38ada5e52c9432f14c94aca42fc2c6da17ccf49d6a


Pascal Dupraz a dirigé ce mardi matin sa dernière séance d’entraînement au SM Caen. Il ne sera pas le coach de Malherbe lors du match capital contre Pau à d’Ornano le 4 avril. Son adjoint Stéphane Bernard et Baptiste Hamid, préparateur physique, quittent aussi le club.



Après plusieurs réunions entre le président Olivier Pickeu, Pierre-Antoine Capton et Vincent Catherine, qui représente l’actionnaire majoritaire Oaktree, voilà la décision issue de la réflexion qui animait la direction ces derniers jours, et qui a été signifiée ce mardi soir à Dupraz. Le fruit logique d’une situation qui avait basculé dans l’impasse.

La trêve internationale a été considérée comme la dernière fenêtre de tir pour trancher dans le vif, alors que la prestation caennaise contre Châteauroux (2-2), samedi dernier, n’a fait que renforcer les inquiétudes. Et il fallait agir vite.

Dupraz avait perdu les clés


Il ne faut pas dédouaner les joueurs de leurs responsabilités, mais Pascal Dupraz ne trouvait plus les clés pour les remettre en confiance, notamment les jeunes, qui ont aussi besoin d’être accompagnés et poussés plus positivement dans pareil contexte.

Nombre de ses choix ont interrogé, c’est un euphémisme. Le coach ne donnait plus l’impression d’avoir la conviction suffisante pour relever Malherbe, 2 victoires sur les 19 derniers matches. Et sa communication externe agaçait les dirigeants.

Depuis que Dupraz avait compris qu’il ne serait pas prolongé au-delà de cet été, et cela remonte à l’automne, la question du coach était un facteur de perturbation interne majeure. Presque inévitable, eu égard à la personnalité du Savoyard, pas disposé à démissionner. Les dirigeants craignaient depuis longtemps que cet équilibre forcément instable soit rompu.

Ce n’était pas du tout dans leur feuille de route, mais licencier l’entraîneur, qui n’a plus que 3 mois de contrat, ne serait pas insurmontable sur le plan financier, même si Malherbe n’a aucune marge en la matière.

Le coach de la réserve à la rescousse


Pour amener un regard différent et une autre énergie, une solution interne sera privilégiée, même si au SM Caen, personne d’autre que Dupraz n’a le diplôme pour entraîner en pro. Le coach de l’équipe réserve en N2 Fabrice Vandeputte va assurer l’intérim jusqu’en mai, accompagné de son adjoint falaisien Cédric Hengbart, ancien défenseur de Malherbe. Eux aussi arrivent en fin de contrat en juin. Ils dirigeront leur première séance d’entraînement avec le groupe pro ce mercredi.


Rappelons que le BEPF est nécessaire pour s’asseoir sur un banc de L2, sous peine d’amende à chaque match. Vraiment pas idéal par les temps qui courent, mais il n’y avait pas beaucoup d’alternatives.

Trouver une « rustine » venue de l’extérieur pour les 8 derniers matches semblait possible. Mais cela remettait en cause toute la programmation imaginée depuis des mois en interne.

Dans le dossier du coach, central pour l’avenir et qui nécessite de ne pas se précipiter, ce profil de coach, disponible tout de suite, n’aurait probablement pas correspondu à celui que le club visait pour démarrer un nouveau projet à partir de cet été. Et jusqu’en juin, les finances sont sous étroite surveillance de la DNCG.

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Narval' Mer 24 Mar 2021 - 8:10

Entre payer les amandes, certes importantes, et se voir descendre en National, la balance devenait déséquilibrée... Sur le papier, le choix ne peut être que bon. À voir si le groupe se réveille avec Vandeputte/Hengbart

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Membre du club très restreint des Double Vainqueur des pronos de Fred : 2018 et 2019 supporter
Narval'
Narval'
Ligue Europa

Messages : 8465
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 29
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mer 24 Mar 2021 - 12:07

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Dupraz10

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mer 24 Mar 2021 - 12:10

Narval' a écrit:Entre payer les amandes, certes importantes, et se voir descendre en National, la balance devenait déséquilibrée... Sur le papier, le choix ne peut être que bon. À voir si le groupe se réveille avec Vandeputte/Hengbart

Les amandes, même en quantité importante, ça reste accessible en terme de prix au Kilo lol! , par contre les amendes de la fédé...
Mais tu as raison, c'est toujours mieux que de descendre en National !!  supporter supporter supporter

Allez Malherbe !!

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

rossi aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Narval' Mer 24 Mar 2021 - 18:30

J’aime les amandes ;-)

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Membre du club très restreint des Double Vainqueur des pronos de Fred : 2018 et 2019 supporter
Narval'
Narval'
Ligue Europa

Messages : 8465
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 29
Localisation : Océan Indien

Seube82 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mer 24 Mar 2021 - 20:05

SM Caen. Fabrice Vandeputte, un homme de terrain et de valeur pour redresser la barre
Fabrice Vandeputte, passé de l'équipe réserve du Stade Malherbe Caen au groupe professionnel après le licenciement de Pascal Dupraz, veut transmettre ses valeurs aux joueurs.

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Vandeputte-1

Fabrice Vandeputte à l’entraînement, mercredi 24 mars 2021. (:copyright:AC / Sport à Caen)



Par Aline Chatel  Publié le 24 Mar 21 à 19:32 

Le ton est grave. Peut-être même solennel. L’expérimenté Fabrice Vandeputte, quasiment 20 ans de carrière comme formateur dans le monde professionnel, connaît bien les rouages de ce milieu-là. Quand il s’exprime devant la presse après avoir animé sa première séance comme nouvel entraîneur du Stade Malherbe Caen, dont il était auparavant coach de la réserve (N2), chaque mot du discours semble soupesé. Ce n’est pas un hasard si son intervention commence par cette petite phrase : « je ne devrais pas être là ».

Et puis, sans crier gare, Fabrice Vandeputte parle de ses cheveux « toujours bien coiffés, parce qu’il [lui] en reste » et de l’époque lointaine, « il y a 35 kilos », où il était un milieu défensif qui courait « partout en essayant de récupérer des ballons ». On se rappelle alors que l’entraîneur poli et posé se disait un peu « fou » quelques semaines plus tôt dans un éclat de rire destiné à son adjoint, Cédric Hengbart, qu’il imagine aller très loin. Fabrice Vandeputte, fier de ses origines dans le bassin minier près de Lens, sait conjuguer à merveille le travail et le plaisir. Il a d’ailleurs fait de ces deux mots son leitmotiv. « Je ne conçois pas qu’on puisse s’entraîner et jouer sans plaisir », martèle-t-il d’une voix sûre. 


Pas de faux-semblant


Le nouvel entraîneur du Stade Malherbe Caen est un homme qui demande à être connu. Cela tombe bien, il sera sous les feux de la rampe pour la première fois de sa carrière au cours des deux mois à venir. C’est à lui que revient la mission de sortir le club de l’ornière. Caen, 14ème avec cinq points d’avance sur la zone rouge, est la plus mauvaise équipe du championnat sur la phase retour.

« Je ne suis pas là pour sauver le club, précise-t-il. Je suis là pour le laisser en Ligue 2.  Je sais que la tâche est difficile. Je suis très endurant psychologiquement. » Simple, affable, Fabrice Vandeputte se présente comme « un homme de terrain » qui « parle aux joueurs comme [il] parle au président, sans fausseté ni filtre ». Quand il expose sa volonté de « travailler avec de l’humilité et du respect », on comprend vite qu’il n’y a pas de faux-semblant.

"Je suis très déterminé pour le club, pour les supporters, pour les médias, pour toute la région, à réussir cette mission avec les joueurs. On a notre destin entre nos mains, c'est super. Encore faut-il agir et non pas subir. On va agir, et pour cela on a besoin de toutes les forces vives du club. Comme il y a beaucoup de joueurs, s'inscriront dans le projet ceux qui sont motivés et qui ont conscience qu'on est là pour rester en Ligue 2." 
Fabrice Vandeputte - Entraineur du SM Caen

« Voir sur qui je peux compter »


Le message est passé. Clair. Limpide. « Il y aura des choix forts à faire, poursuit le quinquagénaire. Pour l’instant, c’est une période d’observation pour savoir comment on va jouer et sur qui je peux compter. J’ai déjà mon idée. » Fabrice Vandeputte veut voir des joueurs « qui se dépouillent », qui courent. « Je veux qu’on s’inspire de ce que tout le monde attend : qu’on se bagarre pour rester en Ligue 2, résume-t-il. On va tout mettre en œuvre pour changer d’état d’esprit et pour remettre les têtes à l’endroit. »

Le début d’une nouvelle carrière ?


Pour Fabrice Vandeputte, cette première expérience à la tête d’un groupe pro doit en appeler d’autres. C’est en tout cas sa volonté. « Je me suis réinscrit cette saison au BEPF (diplôme permettant d’entraîner les professionnels, ndlr). Je n’ai pas été retenu la saison dernière. Pour moi, c’est une suite logique dans mon parcours. » 
Dès lors, le choix réalisé par Olivier Pickeu et le SM Caen est « un aboutissement, une progression, une opportunité. Avoir ce diplôme, c’est mon objectif personnel. » 
Celui qui avait été adjoint de Fabien Mercadal en Ligue 1, pour une « formation accélérée très riche en terme de management », ne semble pas avoir hésité une seconde avant d’accepter la proposition caennaise. Alors même qu’il sera en fin de contrat le 30 juin prochain. 

"Quand on est dans un club, on épouse un projet et on est au service d'un club. Quel que soit son contrat. Je suis au service du club jour et nuit, à 100 %. J'ai toujours fonctionné comme ça. La question de mon contrat n'est pas du tout rentrée dans la discussion. Je suis très content de participer à cette aventure, très motivé."
Fabrice Vandeputte

« Arrêter de parler »


Dans les circonstances actuelles, les dirigeants caennais ont choisi d’accorder leur confiance à un homme de terrain, aux valeurs appréciées et aux compétences tactiques reconnues. 
Sa réussite à la tête de l’équipe réserve, avec une montée en National 2 et un excellent début de saison à ce niveau de compétition, le rappelle. 
Mais Fabrice Vandeputte a une lourde tâche devant lui sans temps à perdre au regard des échéances qui l’attendent pour aller chercher le maintien. 


« Ça fait beaucoup de choses mais ça ne reste que du foot », a-t-il conclu son intervention, mercredi 24 mars 2021. C’est peut-être ce qu’ont besoin d’entendre ses joueurs. Quoi que… « Là, on parle beaucoup. Il faut arrêter de parler, il faut agir. Je ne vais pas passer mon temps à parler. » FV


Actu.fr Normandie Publié le 24 Mar 21 à 19:32


Dernière édition par Seube82 le Mer 24 Mar 2021 - 20:17, édité 1 fois

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mer 24 Mar 2021 - 20:14

L2, Caen
Fabrice Vandeputte (Caen) : « Rester en L2 et améliorer l'équipe »

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 40624
Fabrice Vandeputte et Cédric Hengbart. (Instagram de Caen)


Au lendemain de la mise à l'écart de Pascal Dupraz, le président caennais Olivier Pickeu et le successeur de Dupraz, Fabrice Vandeputte, se sont exprimés.



Après le communiqué diffusé mardi soir par le SM Caen pour annoncer la mise à l'écart de l'entraîneur Pascal Dupraz et le choix de la solution interne en la personne de Fabrice Vandeputte (51 ans) pour terminer la saison, le président exécutif de Caen Olivier Pickeu et Vandeputte se sont exprimés ce mercredi.



« Finir la saison avec une énergie différente »



Pickeu est notamment revenu sur l'éviction de Dupraz, alors que Caen occupe la 14e place de L2 à huit journées de la fin, avec cinq points d'avance sur la zone rouge et une série de cinq matches sans succès en cours : « J'ai vu Pascal hier (mardi) soir sur les coups de 20 heures pour lui annoncer la décision qui était prise, pas simple vous l'imaginez bien, peut-on apprendre dans une vidéo sur footnormandNous avons pris, j'ai pris la décision d'arrêter notre collaboration et à travers cette décision, d'envoyer un message fort au club, aux joueurs. J'espérais de cette relation (avec Dupraz) qu'elle puisse durer, et on n'était pas malheureusement dans cette synergie. Il fallait prendre une décision, soit maintenant, soit en fin de saison.


"Je pense qu'il l'a bien compris, il souhaite le meilleur au club, c'est ce qu'il m'a dit en partant, et je lui souhaite le meilleur également. On veut finir la saison avec une énergie différente, voir à l'oeuvre les éducateurs en interne et leur capacité à reprendre une situation complexe, et donc voir Fabrice (Vandeputte) dans cette situation en l'installant dans les meilleures dispositions. Je lui donne toute ma confiance et il sera temps après de discuter de contrat (Vandeputte arrive en fin de contrat en juin) et de l'aligner au moment où ça me paraîtra le plus opportun»


O. Pickeu




« Une mission de huit matches »




Vandeputte, ex-formateur à Sochaux qui entraînait la réserve et ne possède pas encore le BEPF, se retrouve pour la première fois dans la peau d'un numéro un. 



« Mon sentiment, c'est que je ne devrais pas être là, peut-on lire sur Ouest France. Pour diverses raisons, parce qu'il y a eu un travail fait par Pascal Dupraz et qu'on l'a tous aidé dans ce travail depuis un an et demi. 
Ce n'était pas une volonté de ma part que de prendre sa place, on était là pour aider le club dans une situation difficile. Je voulais le dire à tout le monde, et c'est important car Pascal est quelqu'un que je respecte beaucoup. Maintenant, on m'a proposé une mission de huit matches, non pas pour sauver le club mais pour rester en Ligue 2, et je l'ai acceptée. Je sais que la tâche est difficile, médiatisée, mais je suis très endurant psychologiquement, très déterminé à réussir cette mission pour le club, pour les supporters, pour toute la région. »


Fabrice Vandeputte


L'objectif est clair : « Rester en Ligue 2 et améliorer l'équipe. J'attends de mes joueurs beaucoup d'humilité, de travail et d'ambition, ajoute-t-il. Mais je veux aussi qu'ils prennent beaucoup de plaisir. Je connais pratiquement tous les joueurs mais la trêve internationale va me permettre de découvrir tout le monde jusqu'à l'arrivée des internationaux. À partir de ce moment-là, il y aura des choix forts à effectuer. Mais pour l'instant, je suis dans une période d'observation pour savoir sur qui je peux compter et comment on va jouer. » 


Il fera ses débuts contre Pau le 3 avril (31e journée de L2).


L'Equipe - publié le 24 mars 2021 à 16h07

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mer 24 Mar 2021 - 20:25

SM Caen. Fabrice Vandeputte : « Il y aura des choix forts à effectuer »

Ce mercredi matin, Fabrice Vandeputte a dirigé sa première séance d’entraînement avec le Stade Malherbe Caen. L’ancien entraîneur de la réserve qui a remplacé au pied levé Pascal Dupraz, limogé mardi soir, a une mission : maintenir le club en Ligue 2. À l’issue de la séance, il s’est exprimé pour la première fois dans son nouveau costume.


[2020/2021]Revue de presse - Page 3 MjAyMTAzZDc4N2M2MjY4ZTE2NTBkNmY3NDdhM2RiYjhkZmM2YzE?width=1260&focuspoint=50%2C50&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=a20eeda3de090fcb089548ec8bc91748f670b8e181c4894e9e1752f8264bbf59

Au lendemain du limogeage de Pascal Dupraz, Fabrice Vandeputte, qui a pris la succession du Savoyard à la tête du Stade Malherbe Caen pour les huit dernières rencontres de Ligue 2, a mené son premier entraînement ce mercredi. Comme prévu, l’ancien entraîneur de la réserve était accompagné du Falaisien Cédric Hengbart (son adjoint), d’Eddy Costil (entraîneur des gardiens), Emmanuel Lepresle et Jean-Marc Branger (préparateurs physiques).


23 joueurs étaient présents à l’entraînement, dont les jeunes Corentin Cal (défenseur central), Brahim Traoré (défenseur central), Ilyes Najjim (milieu offensif), Kévin Mbala (avant-centre) et Andreas Houtondji (avant-centre). Pendant une heure, ils ont alterné les exercices de passes, avant de finir sur une opposition.


Outre les joueurs partis en sélection (Lepenant, Ngouabi, Beka Beka, Gioacchini et Yago), Benjamin Jeannot et Aliou Traoré manquaient à l’appel. Le premier souffre d’un pépin physique. Pour le second, déjà mis à l’écart pour le déplacement à Châteauroux, il s’agit d’un choix.


Les 23 joueurs présents à l’entraînement : Riou, Péan, Innocent - Armougom, Weber, Rivierez, Cal, B. Traoré, Fouda, Oniangué, Gonçalves, Pi, Deminguet, Hervieu, Najim, Toufiqui, Court, Inoussa, Nsona, Zady Sery, Hountondji, Mbala, Mendy.
À l’issue du premier entraînement, Fabrice Vandeputte s’est présenté devant la presse, pour une première déclaration.


Son sentiment après sa nomination : « Je ne devrais pas être là »



« Mon sentiment, c’est que je ne devrais pas être là. Pour diverses raisons, parce qu’il y a eu un travail fait par Pascal Dupraz et qu’on l’a tous aidé dans ce travail depuis un an et demi. Ce n’était pas une volonté de ma part que de prendre sa place, on était là pour aider le club dans une situation difficile. Je voulais le dire à tout le monde, et c’est important car Pascal est quelqu’un que je respecte beaucoup.


Maintenant, on m’a proposé une mission de huit matches, non pas pour sauver le club mais pour rester en Ligue 2, et je l’ai acceptée. Je sais que la tâche est difficile, médiatisée, mais je suis très endurant psychologiquement, très déterminé à réussir cette mission pour le club, pour les supporters, pour toute la région. »


Ses objectifs : « Il faut agir et non pas subir »



« On a deux objectifs, je l’ai dit aux joueurs ce matin. Le premier, c’est de travailler avec humilité, du respect. Le second, c’est de garder le destin entre nos mains. On a cinq points d’avance sur la zone rouge, et non l’inverse. Il faut agir et non pas subir. C’est ce que l’on va faire.


Pour cela, nous avons besoin, avec Cédric Hengbart (son adjoint) mon staff (composé d’Eddy Costil – entraîneur des gardiens – Emmanuel Lepresle et Jean-Marc Branger – préparateurs physiques) et les dirigeants, de toutes les forces vives du club. Il y a beaucoup de joueurs : s’inscriront dans le projet tous ceux qui sont motivés et qui ont conscience que nous sommes là pour rester en Ligue 2. »


Le groupe : « Il y aura des choix forts à faire »



« Je connais pratiquement tous les joueurs mais la trêve internationale va me permettre de découvrir tout le monde jusqu’à l’arrivée des internationaux. Beaucoup sont partis en jeunes ou chez les plus grands. À partir de ce moment-là, il y aura des choix forts à effectuer. Mais pour l’instant, je suis dans une période d’observation pour savoir sur qui je peux compter et comment on va jouer.


J’attends de mes joueurs beaucoup d’humilité, de travail et d’ambition. Mais je veux aussi qu’ils prennent beaucoup de plaisir. Je ne conçois pas que l’on puisse jouer au foot sans plaisir. Je ne dis pas qu’il n’y en avait pas avant, mais c’est mon leitmotiv. On travaille mieux quand on prend du plaisir.


Je suis un formateur mais il va falloir trouver l’équilibre entre la jeunesse et l’expérience. Il ne suffit pas d’être jeune pour jouer. Il n’y a pas d’âge pour être bon, regardez Hilton. Mon avantage, c’est que je connais bien les jeunes, je sais dans quel système ils peuvent être performants, je connais leurs qualités et leurs défauts. Mais ce n’est pas parce que j’étais entraîneur de la N2 que tous les jeunes vont jouer ou que les vieux vont tous jouer. On verra au quotidien. Il faut faire l’osmose.


On pourrait dire que pour la majeure partie des joueurs, tout est remis à zéro. Mais on ne peut pas tout remettre à zéro. Il y a des faits qui sont là, les derniers matches, les performances des uns et des autres qu’ils soient jeunes ou pas jeunes. Au jour le jour, je vais me faire mon idée puis je ferai des choix pour que l’on revienne à un groupe de 20 joueurs à l’entraînement. On a le temps d’aller vite. »


Le style de jeu : « J’aime le 4-2-3-1 »



« J’ai déjà une petite idée, mais c’est beaucoup trop tôt pour en parler et être sûr et certain. J’aime le 4-2-3-1, c’est le système que je mets en place avec la N2. Le jour où l’on jouera en 4-4-2, c’est que nous l’aurons travaillé. Dans tous les cas, le système ne sera pas le plus important, ce qui compte c’est ce que l’on fait à l’intérieur du système. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut que tout le monde défende. Notre premier défenseur doit être notre attaquant et notre premier attaquant, c’est notre gardien. Si tout le monde est dans cette logique-là, nous pourrons avancer.


Il y a deux missions forcément : rester en Ligue 2 et améliorer l’équipe. Je vais essayer de mettre des repères communs dans cette équipe. Quand on défend, quand on attaque, les joueurs à leurs postes doivent savoir qui doit le faire et quoi. Ce sont des choses simples mais c’est ce qu’on a commencé à faire ce matin.


Quand vous regardez notre équipe en N2, tous les joueurs ont des principes de jeu. Mon rôle va être de remettre tout le monde dans ces principes. Je suis persuadé que tout le monde va adhérer. Que ce soit ici ou ailleurs, j’ai toujours aimé que mon équipe ne lâche rien, qu’elle se bagarre pour récupérer le ballon, qu’elle soit actrice du projet. Il faut s’inspirer de ce que tout le monde attend. On va tout faire pour changer d’état d’esprit et remettre les têtes à l’endroit. Il faut accompagner les joueurs et les entraîner vers ce que l’on veut faire. »


Sa fin de contrat : « Ce n’est pas du tout rentré dans les discussions »



« Ce n’est pas du tout rentré dans les discussions avec la direction. Je suis en fin de contrat, je suis très content de participer à cette aventure, très motivé. Mon épouse et moi, nous sommes des Chtis. Je suis originaire du bassin minier et j’en profite pour dire à tout le monde que j’ai des valeurs. Forcément, on n’a jamais parlé d’argent dans nos discussions. On a parlé de l’humain, du projet, des choix que je pourrais faire. 
Quand on est dans un club, qu’on est salarié et qu’on est investi, on épouse un projet et on est au service du club, quel que soit son contrat. Je suis au service du club jour et nuit, à 100 %. J’ai toujours fonctionné comme ça. Les questions contractuelles viendront plus tard. Pour l’instant, il y a un match vendredi contre l’équipe de France U18, et un programme très chargé en Ligue 2.


Pour moi, c’est un aboutissement, une progression, une opportunité que d’arriver à ce poste-là. C’est ce que je veux faire aussi puisque je me suis présenté la saison dernière et que je me représente cette saison pour décrocher le BEPF. C’est mon objectif personnel, une suite logique dans mon parcours. Après, je le répète, jamais je ne devrais être devant vous aujourd’hui. Il y a eu un accident de parcours. Aujourd’hui, je suis là, je suis prêt à être là, et je l’assume. »


Son profil : « C’est important d’avoir un vécu et des valeurs »



« Pour ceux qui ne me connaissent pas, j’ai beaucoup d’expérience au niveau de la formation, dans des clubs professionnels. À Sochaux, je me suis maintenu avec des gamins de 17 ans (Marcus Thuram, Jérôme Onguéné), même si ce n’était que de la CFA. C’est très formateur et important d’avoir un vécu et des valeurs.


C’est ma seconde expérience dans le monde professionnel. J’ai été dans le staff de Fabien Mercadal il y a deux ans. Toutes les expériences sont bonnes quand on sait s’en servir. Les réussites comme les échecs. J’ai pris ça comme une formation accélérée. Sur le management, la gestion humaine des joueurs, du staff, j’ai beaucoup appris malgré la tristesse et l’échec de la descente."

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Seube82 Mer 24 Mar 2021 - 20:30

SM Caen. Olivier Pickeu : « Le départ de Pascal Dupraz, c’est un échec pour moi aussi »



Mardi soir, le président exécutif du SM Caen Olivier Pickeu a signifié à Pascal Dupraz qu’il n’était plus l’entraîneur de Malherbe. Une décision influencée aussi par les actionnaires, fruit d’une situation sportive et en interne devenue intenable. Olivier Pickeu justifie l’éviction du Savoyard et prend aussi sa part de responsabilités. Verbatim.


[2020/2021]Revue de presse - Page 3 MjAyMTAzOGQ5Zjk4MWI5ZTZlYzAwZWRkNzA1ZDRmNTYyZWE3ZmY?width=1260&focuspoint=50%2C50&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=7622e99171c196b1d40c9bb151de0e81a891f1203afc0ace8384f0ea1465eec0

À la sortie du premier entraînement dirigé par le nouveau coach intérimaire Fabrice Vandeputte et son adjoint Cédric Hengbart, le président du SM Caen Olivier Pickeu a justifié l’éviction de Pascal Dupraz ce mercredi midi.

Etaient également présents à la séance les préparateurs physiques Jean-Marc Branger, Emmanuel Lepresle, et le coach des gardiens Eddy Costil.


« La question financière n’était pas prioritaire dans notre réflexion »



« J’ai vu Pascal mardi soir pour lui signifier la décision. Ce n’est pas simple, car l’idée était de finir la saison ensemble. J’ai pris cette décision pour envoyer un message fort au club, aux joueurs. Je veux aussi remercier Pascal et son staff pour le travail réalisé.


C’est une décision interne, qui n’était pas prévue dans l’organisation du projet. La question financière n’était pas prioritaire dans notre réflexion. On voulait d’abord avoir une équipe en capacité de finir la saison avec une énergie différente, qui nous semblait nécessaire. C’est ce que j’ai demandé à Fabrice (Vandeputte) d’apporter.


C’est une décision managériale complexe, la première fois pour moi de ce type. J’espérais que cette relation avec Pascal puisse durer, mais on n’était pas dans cette synergie-là. Le club a une part de responsabilité à ce niveau-là, on n’a pas été en mesure de construire un projet sur la durée avec lui. »


« La meilleure option était en interne »



« Il fallait prendre une décision maintenant, ou en fin de saison. Je pense que Pascal l’a bien compris. L’important est d’installer Fabrice, de le mettre dans les meilleures conditions sur sa première expérience, pas de parler de ce qui se passera cet été sur le poste d’entraîneur.


Cela ne m’a pas traversé l’esprit de prendre un coach de l’extérieur, car au départ il n’était pas question d’arrêter la collaboration avec Pascal avant la fin de saison. La meilleure option était en interne, avec des gens qui connaissent le club, les joueurs, l’environnement.


Fabrice et Cédric (Hengbart) sont en fin de contrat. Ce qui est fondamental, c’est la relation que je veux instaurer avec l’entraîneur principal, afin de trouver aussi les meilleures compétences autour de lui. C’est une nouvelle ère, et on parlera des contrats en temps.


Johan Gallon (le coach de Granville vient de quitter son poste de coach à l’USG et rêve ouvertement d’entraîner Caen) ? Je le connais, il a fait un travail magnifique, il adore ce club, mais ce n’est pas une réflexion que j’avais. Les amoureux du club sont nombreux, il y en a aussi en interne. Leur donner la possibilité qu’ils s’expriment est important. »


« Je prends ma part de responsabilités »



« Est-ce que le départ de Pascal Dupraz est un échec pour moi ? Bien sûr. C’est toujours une responsabilité du club quand une situation comme celle-là arrive, je prends ma part de responsabilités.

Il y aura des pénalités financières (une somme de 12 000 euros par match est évoquée) dont on prendra compte (un diplôme de BEPF est nécessaire pour entraîner en Ligue 2, personne au SM Caen n’en possède). Fabrice est le seul éducateur du club avec le diplôme de formateur. C’est un manque, une donnée qu’on prendra aussi en compte à l’avenir. »

_________________
"La défaite vient de ce qu'on s'accroche à des solutions inéfficaces" boulet
                    fier
Seube82
Seube82
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par rossi Mer 24 Mar 2021 - 20:33

Je pense, comme beaucoup d'entre nous que cette décision est la meilleure pour pérenniser le club. Elle aurait dû être prise plus tôt 😥😥

_________________
Un sage qui se dispute avec un imbécile ne récolte que de la fatigue
rossi
rossi
CFA 2
CFA 2

Messages : 1286
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 59
Localisation : lisieux

Revenir en haut Aller en bas

[2020/2021]Revue de presse - Page 3 Empty Re: [2020/2021]Revue de presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum