Qui composera le nouveau staff ?

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par smc12 le Ven 24 Mai 2013 - 17:05

Pape FALL quitte le SM Caen
Le vendredi 24 mai 2013 à 16:30



Après six saisons dans le staff et deux (1988-90) comme joueur, l'entraîneur-adjoint Pape FALL quittera le SM Caen, à l'issue de cette saison.

"On lui a proposé de rester, c'était ma volonté, avec un rôle précis qu'il a refusé" a confié Patrice GARANDE, jeudi midi en conférence de presse. Le nom de son nouvel adjoint sera communiqué prochainement.

SITEOFF

smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Esteban le Ven 24 Mai 2013 - 17:15

ça sera le mec de Cherbourg. C'est dommage de perdre Pape Fall, mais peut étre qu'il désire devenir coach?
avatar
Esteban
CFA 2
CFA 2

Messages : 1271
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Narval' le Ven 24 Mai 2013 - 22:09

PG voulait qu'il entraîne la réserve... Il a refusé.

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7439
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par smc12 le Ven 31 Mai 2013 - 18:39

Jean-Marie HURIEZ : "Une évolution logique"
vendredi 31 mai 2013 18:05

Nommé entraîneur-adjoint de Patrice GARANDE, Jean-Marie HURIEZ, qui dirigeait l'AS Cherbourg en National, nous a confié ses impressions. Interview.

Jean-Marie, qu'est-ce qui a motivé votre choix de rejoindre le SM Caen ?

Ce qui m'a convaincu, c'est d'abord le Stade Malherbe en lui-même, l'image de ce club. Ensuite, ce qui a également motivé mon choix, c'est la perspective de travailler avec Patrice GARANDE. A partir du moment où l'on reçoit la proposition de travailler avec un entraîneur comme Patrice, c'est une chance immense et on ne peut qu'accepter.



Justement, comment avez-vous rencontré Patrice GARANDE ?

Il a été mon coach pendant cinq ans à Cherbourg. A l'époque, j'étais l'un des anciens de l'équipe et j'avais donc une relation de cadre un peu privilégiée avec l'entraîneur. J'ai beaucoup appris à travers le contenu de ses séances. Avec Patrice, on pense le même football. Ce que je mettais en place à l'entraînement avec Cherbourg, c'était à 90 % du GARANDE. En tant qu'entraîneur, je m'inspirais de ce que j'avais vu avec lui...



Comment définiriez-vous le rôle d'un entraîneur-adjoint ?

L'essentiel, c'est d'être au service de l'entraîneur principal, écouter ses consignes, le décharger de certaines contraintes quotidiennes. A l'entraînement, en fonction de ce que décide le coach, le binôme peut couper le groupe en 2 avec, d'un côté, les offensifs et de l'autre, les défensifs. Moi, je serai, de toute façon, au service de ce que Patrice souhaite mettre en place. Passer de coach principal d'une équipe de National à entraîneur-adjoint d'un club pro, c'est, pour moi, une évolution logique dans ma carrière.



Parcours. Jean-Marie HURIEZ est âgé de 42 ans. Carrière de joueur : Compiègne (jusqu'en 1987), Chamois Niortais (L2, 1987-90), Nancy (L1, 1990-91), Châtellerault (National, 1991-95), Châteauroux Saint-Cristophe (CFA, 1995-1996) Cognac (CFA, 1996-97), Cherbourg (National/CFA/CFA2, 1997-2004). Carrière d'entraîneur : adjoint à l'AS Cherbourg (2004-2009, avec H. VELUD, H. RENARD et N. TOSI), entraîneur principal (National/CFA, 2009-2013).

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Esteban le Ven 21 Juin 2013 - 14:41

avatar
Esteban
CFA 2
CFA 2

Messages : 1271
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par ranko14 le Ven 21 Juin 2013 - 14:44

Le retour de Greg Proment,c'est génial, PG le voulait pour motiver le groupe, surtout pendant les matchs.Et puis en cas de malheur, il pourra rechausser les crampons car ça va surement le chatouiller..

Normalement Huriez prendra en charge la réserve mais sera aussi présent pour les entrainements de l'équipe A

_________________
You'll Never Walk Alone
avatar
ranko14
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 5517
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Aash le Ven 21 Juin 2013 - 15:52

On a un topic doublon ailleurs.

Bon sinon, Huriez pour la réserve, Greg en adjoint je trouve que ca nous fait progresser niveau professionnalisation.

Maintenant, j'aimerai vraiment qu'on dégage Branger qui reste un GROS point faible du staff.
(Blessures à répétition, joueurs cramés en milieu de saison, joueurs ayant du mal à finir les match... + la légende du foutage de gueule de malherbe sous Dudu avec ses tennis ballon et la légereté hallucinante de la prépa physique.
Mieux visiblement sous PG, mais avec des progrès à faire encore.)

_________________
avatar
Aash
1er Div Calvados
1er Div Calvados

Messages : 424
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Malherbologiste le Sam 22 Juin 2013 - 0:31

Un bel article sur Greg Proment de nos amis messin un peu en forme d'hommage et surtout un grand merci de leur part à un joueur fidèle et intègre

http://www.sociosfcmetz.fr/20130621-proment-quitte-fc-metz-entraineur-adjoint-sm-caen/

_________________
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option !   Bob Marley
avatar
Malherbologiste
Promotion d'honneur
Promotion d'honneur

Messages : 609
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 48
Localisation : Prés de Courseulles sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par suarez le Sam 22 Juin 2013 - 11:27


En mai dernier, Grégory Proment bouclait sa dixième saison messine par une remontée en Ligue 2. Photo Pascal BROCARD

Grégory Proment tourne la page FC Metz.




 « Ma décision est la somme d’un ensemble de choses , confie le milieu de terrain, joint hier en début de soirée.
D’abord, je me suis posé la question de savoir si j’allais pouvoir être à la hauteur en Ligue 2. 
Performant ou pas ? Honnêtement, je n’ai pas la réponse. Du coup, je préfère être réglo avec le FC Metz. 
À mes yeux, rester uniquement sous prétexte que j’ai encore un an de contrat, ce n’est pas totalement loyal vis-à-vis du club.
Je l’ai dit aux dirigeants messins. »
La seconde raison qui a poussé l’emblématique capitaine à quitter la Lorraine est d’ordre privé. « C’est vrai qu’en revenant dans la région de Caen, je me rapproche de ma famille (qui est restée dans le Calvados la saison passée). »
Enfin, Grégory Proment, qui aura trente-cinq ans en décembre prochain, pense à son avenir. 
« À Caen, il existe effectivement une opportunité de reconversion , poursuit l’intéressé. Rien n’est encore acté, mais les choses évoluent dans le bon sens. C’est en bonne voie. »


Il n’est, par contre, absolument pas question d’un poste d’entraîneur adjoint au Stade Malherbe. « Cette information est totalement fausse , confirme le désormais ex-capitaine grenat. 
Patrice Garande (l’entraîneur de Caen) a déjà un adjoint en la personne de Jean-Marie Huriez , (l’ancien entraîneur de Cherbourg s’est engagé fin mai). 
Mon projet consiste à terminer, dans les deux ans, ma formation d’entraîneur. 
J’espère évidemment que cela débouchera sur quelque chose de concret, mais pour l’heure, je le répète, rien n’est arrêté. »
Même pas sa carrière de footballeur professionnel ? « On ne sait jamais. Si ça se trouve, je vais continuer », lâche-t-il dans un grand sourire.


Quoi qu’il arrive, son départ du FC Metz va sans aucun doute laisser un grand vide dans les vestiaires de Saint-Symphorien. 
Unanimement salué par ses partenaires, Grégory Proment, qui avait effectué son retour au sein de son club formateur en début de saison dernière, a, selon Albert Cartier, « atteint son objectif ». 
« Il était revenu pour aider le club à retrouver la Ligue 2. Il l’a fait , souligne l’entraîneur lorrain. Nous perdons peut-être un capitaine, mais l’homme, lui, restera à jamais associé à l’histoire du FC Metz.
 Revenir dans une équipe qui était en souffrance et s’y investir totalement, d’autres n’ont pas eu le courage de le faire… »


« Je ne retiens que du positif de cette saison écoulée , glisse un Grégory Proment exemplaire qui a promis de venir saluer ses coéquipiers dimanche soir à la veille de la reprise de l’entraînement. 
Évidemment, ce n’est pas moi tout seul qui ai permis au club de monter. Mon but était d’aider les jeunes, dont certains avaient été privés de temps de jeu, à s’épanouir, de leur redonner confiance. 
Je pense avoir rempli ma mission. Tout le monde a adhéré au projet. Oui, ce fut une année positive. »
Après seize saisons crampons aux pieds (dont dix sous la tunique grenat), Grégory Proment s’apprête donc à prendre un nouveau départ.
 « Il apprend vite, aime le jeu, l’esprit d’équipe et le travail , conclut Albert Cartier. Sa future carrière est pleine de promesses. » 


Et l’entraîneur messin sait de quoi il parle.


Jean-Sébastien GALLOIS.

_________________
Ajax Amsterdam <=> Uruguay
avatar
suarez
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 197
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Auxerre (89)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par ranko14 le Sam 22 Juin 2013 - 12:10

SM Caen : Grégory Proment, futur coach de l'équipe réserve
Footballsamedi 22 juin 2013


  • Grégory Proment arrête sa carrière de joueur.
    PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN






Comme annoncé précédemment dans nos colonnes, Grégory Proment va revenir à Caen dans un projet de reconversion. Le désormais ex-milieu de terrain a trouvé un accord à l'amiable avec Metz, promu en L2, pour résilier sa dernière année de contrat en Lorraine et va intégrer « en formation» l'encadrement technique du Stade Malherbe.
Il aura notamment en charge le coaching de l'équipe réserve, reléguée en CFA2, mais uniquement pour les matches de championnat le week-end.
Proment, 34 ans, a évolué à Caen de 2006 à 2012 et souhaitait également se rapprocher de sa famille, qui réside toujours en Normandie.

OF


Mais d'après mes infos (je ne sais pas si SMC12 en a ??) mais Greg Proment devrait être là aussi pour motiver et parler avec le groupe de l'équipe première.

_________________
You'll Never Walk Alone
avatar
ranko14
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 5517
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Marneus-Macrage le Sam 22 Juin 2013 - 13:43

Super content pour le retour de Proment !!!! je pense que que ce sera un contrat de joueur ?



Aash  : pour ce qui est de Branger au contraire il parait qu'il est exellent pour la prépa physique d'avant saison et même trop dur avec les joueurs c'est pour cela qu'ils sont toujours exténué les deux derniers matchs amicaux voir le 1er de championnat et qu'on fait toujours de super départ de saison c'est juste qu'il sait pas entretenir l'état de forme des joueurs sur toute le long de la saison !.. Après des blessures il y en a partout mais c'est vrai que les blessure musculaires sont la spécialité de Caen ce qui montre un déréglage du coté physique ...

_________________
"Le plus beau moment de foot que j'ai vécu dans ma vie ? hum... Voir Raineau mettre un petit pont à un joueur du Milan AC"
avatar
Marneus-Macrage
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 4300
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par smc12 le Jeu 11 Juil 2013 - 15:51

Frédéric PETEREYNS : "L'essentiel, c'est le mental"
jeudi 11 juillet 2013 15:45



Dans ce football si étrange où le nombre de buts est devenu l’unique variable pour juger la qualité du spectacle, tout est réuni afin que les gardiens aillent chercher, un maximum de fois, le cuir au fond de leur cage.

Si être gardien, ce n’est pas de la tarte, en être l’entraîneur suppose aussi une méthodologie particulière. Frédéric PETEREYNS est le mentor des trois portiers du groupe pro, Damien PERQUIS, Thomas BOSMEL et Paul REULET. Agé de 44 ans, le Nordiste, qui fut dernier rempart au SM Caen, à Sochaux et à Lorient entre 1991 et 2001, raconte toutes les ficelles de son métier. Confidences... sans filet.



Reconversion

"A la fin de ma carrière professionnelle, il m’a semblé naturel de devenir entraîneur des gardiens. Ma passion a toujours été de transmettre, c'est comme ça que je fonctionne. Pour moi, ce job-là était donc la reconversion rêvée, le meilleur moyen de rester au contact du terrain."



Mission

"L’entraîneur spécifique se met au service des gardiens de but. A partir du moment où tu bascules de l’autre côté de la barrière, tu sais pertinemment que, durant le match, tu ne pourras rien faire. En revanche, en amont, c’est là que ton rôle est primordial. C’est à toi de mettre ton gardien dans les meilleures dispositions physiques, techniques et mentales, pour qu’il soit le plus performant, durant les 90 minutes de la rencontre."



Méthode

"Il y a, évidemment, une philosophie de travail propre à chacun. Pour ma part, je sais que la base, c’est le plaisir. Je ne supporterais pas que mes gardiens viennent à l’entraînement, en traînant les pieds. Je veux qu’ils aient la banane (sic) tout le temps, qu’on travaille dans la bonne humeur. Mais le plaisir, ça s’accompagne aussi d’une forte exigence. A haut-niveau, la rigueur et la discipline, c’est indispensable…"



Poste

"Gardien de but, c’est le poste le plus frustrant, avec celui d’attaquant. Les deux extrêmes du terrain ont de nombreuses similitudes et, fréquemment, l’avant-centre et le gardien sont très amis dans une équipe. A l’image du buteur qui ne marque pas et qui cogite, un gardien doit toujours s’appliquer à vite tourner les pages, à passer à autre chose tout en se rappelant de ce qu’il ne faut surtout pas refaire. Les événements te font grandir, te rendent encore meilleur. L’essentiel de la fonction, c’est le mental."



Evolution

"C’est simple : dans le football, toutes les innovations récentes se sont faites au détriment des gardiens. Il y a eu l’interdiction des passes en retrait, la règle des 6 secondes, les ballons qui volent… Maintenant, faut être costaud pour être gardien. Car, franchement, tout est réuni pour que les buts soient marqués. Si bien qu’aujourd’hui, un gardien doit être hyper-complet. Il doit avoir des mains, des pieds, des aptitudes dans les sorties aériennes…"



Complicité

“Avec mes gardiens, on bosse au quotidien, donc, inévitablement, une complicité, des habitudes et une relation de confiance se créent au fur et à mesure du temps. Mais l’important dans ce métier, c’est d’individualiser la pédagogie car il ne faut jamais oublier que chaque gardien a un style, un tempérament, une personnalité qui lui sont propres. Et c’est à toi, en tant qu’entraîneur spécifique, d’adopter ta méthode et ton discours pour qu’il soit le plus réceptif possible…"

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Narval' le Mar 23 Juil 2013 - 12:24

Entretien avec Patrice Garande : "Le chantier est partout."



23/07

Meilleure défense de Ligue 2 l’an passé, le Stade Malherbe a bouclé l’exercice 2012-2013 à la place du con, dans la roue de l’AS Monaco, de Guingamp et de Nantes. Patrice Garande y a cru jusqu’à la 36e journée et une défaite à domicile contre les Canaris (0-1). Pour sa seconde saison sur le banc normand, le technicien caennais se veut optimiste.

Avec du recul, conservez-vous certains regrets concernant la dernière saison ?

Oui, bien sûr, mais cela ne sert à rien. En fait, il subsiste surtout la frustration d’avoir laissé passer notre chance contre le FC Nantes, à domicile... Après cette défaite, inutile de dire que les deux derniers matches ont été très difficiles à préparer, parce qu’on savait très bien que c’était fini. Mais si on les avait battus ce soir-là, le scénario aurait sans doute été très différent. Même un match nul nous aurait permis d’espérer. Donc oui, je dois dire qu’il y a des regrets.

Sur quels détails s’est jouée la montée ? On a souvent eu l’impression que Malherbe péchait techniquement en phase offensive…

On a surtout péché en termes d’efficacité. Les chiffres sont éloquents : on a perdu six matches lors de la phase aller, et seulement trois lors de la phase retour. Nous avons toujours été très costauds sur le plan défensif, mais en attaque, il nous a manqué ce brin de réussite qui nous aurait permis de nous imposer lors de quelques matches. Ce n’est pas seulement la faute des buteurs, c’est un ensemble de choses…

Vous avez plusieurs fois déploré un certain « manque de folie » dans la moitié de terrain adverse…

Oui, mais ce n’est pas tellement une question de technique ou de talent, c’est surtout dans la tête que ça se joue. Certains joueurs abordaient chaque match très motivés, et d’autres n’ont peut-être pas été assez efficaces dans les moments décisifs. On faisait preuve de maladresse devant les buts, ou on jouait trop « petit bras »… En fait, dans la façon d’évoluer de chaque joueur, il y a l’aspect technique, l’aspect tactique, mais aussi l’aspect émotionnel, et c’est sans doute à ce niveau que nous avons manqué de lucidité. Cela s’est traduit notamment contre Nantes, avec ce penalty raté alors que le score est toujours de 0-0. L’aspect psychologique est capital, dans le football… Quand Guingamp s’impose 7-0 contre Lens et comble l’écart avec nous à la différence de buts en une seule rencontre à la différence de buts, alors que nous avions une certaine marge, la donne n’est pas du tout la même, après cela. On n’a pas toujours bien géré cet aspect du jeu, et cela nous a coûté beaucoup de points…

Objectivement, les trois équipes promues étaient les plus fortes, non ?

Eh bien, si on s’en tient aux résultats, oui. De toute façon, si une équipe monte en Ligue 1, c’est qu’elle l’a mérité. Monaco, c’était plutôt « cahin-caha » avant la trêve, et puis ils ont pu faire quelques recrues, Ranieri a trouvé son équipe, et il ne l’a plus jamais changée après cela, ils sont devenus imbattables… Nantes ne disposait pas véritablement d’un groupe exceptionnel, mais ils étaient solides, réguliers, et pouvaient compter sur un tueur devant, avec Djordjevic. Quant à Guingamp, ils ont fait un départ médiocre, et puis Jocelyn Gourvennec a trouvé son onze, et cela s’est avéré être la formule gagnante. Il faisait d’ailleurs toujours les mêmes remplacements, les mêmes joueurs qui entraient toujours en jeu au même moment. D’ailleurs, Guingamp a gagné beaucoup de match grâce à son banc.

Le Stade Malherbe ne pouvait pas compter sur le même banc ?

Non… Nous, on ne l’avait pas. Mais je reste néanmoins persuadé qu’on avait notre place sur le podium. Je tiens malgré tout à tirer mon chapeau à mes joueurs, qui ont été exemplaires jusqu’à la fin. On dit toujours que la 4e place, c’est la place du con, mais je fais partie de ceux qui préfèrent terminer à la 4e place plutôt qu’à la 5e.

À titre personnel, comment avez-vous vécu votre première saison aux commandes du Stade Malherbe ?

J’ai adoré ! Je fais un métier que j’adore, de quoi pourrais-je me plaindre ? J’ai apprécié chaque instant, y compris les moments plus difficiles, parce que c’est souvent à ce moment-là qu’on se rend compte qu’on peut compter sur les autres et que les relations se créent. J’ai vraiment adoré chaque aspect de mon travail, le terrain, le management, la gestion de l’aspect psychologique, la préparation tactique… En fait, la déception a été à la hauteur de mon investissement et du plaisir que j’ai pris, mais je ne suis pas découragé pour autant.

Raphaël Guerreiro et Jérémy Sorbon, deux des piliers de votre défense l’an passé, ont quitté le club. Leur départ était-il prévu ?

Les deux cas sont tout à fait différents. Le petit Raphaël, je ne voulais pas qu’il parte, et lui non plus, d’ailleurs, au début. Après, il existe une réalité économique qu’on ne peut pas se permettre de nier. Il est arrivé une offre de Lorient, et on n’a pas pu la refuser. Alain (ndlr : Cavéglia, directeur sportif) et le président Fortin sont venus me demander mon avis, et après avoir étudié l’offre et les possibilités qu’elle nous offrait, nous avons choisi d’accepter. C’était à la fois intéressant pour le club et pour le joueur : Lorient, c’est le club idéal pour Raphaël. Il va s’éclater et pouvoir progresser rapidement, le projet de jeu correspond tout à fait à ses qualités. Quant à Jérémy, il était en fin de contrat. Nous lui avons proposé une prolongation, mais il voulait jouer en Ligue 1… Comment peut-on lui en vouloir ? J’aime beaucoup l’homme et le joueur, et il était parfaitement intégré au projet de jeu ; il y avait même des possibilités de reconversion pour lui au sein du club. Mais bon, voilà, il est parti, et il faut faire avec. Le plus gênant, dans cette histoire, c’est le timing : j’aurais préféré que ce soit réglé avant, parce qu’on a laissé passer des opportunités et que ça nous a laissé peu de temps pour nous retourner…

La logique du recrutement, jusqu’à aujourd’hui, semble avoir été de compenser les départs et de remplacer les joueurs partis (Sorbon, Guerreiro, Cuvillier, Leca), plutôt que de renforcer et d’étoffer le groupe. L’équipe actuelle est-elle plus forte que celle de l’an dernier ?

De toute façon, on n’avait pas les moyens financiers de pouvoir prétendre à conserver tous les joueurs que vous avez cités et de se renforcer en plus. On a cherché des solutions et recruté des joueurs aux postes où nous en avions besoin, et aujourd’hui, j’estime qu’on a quand même un peu plus de variété en attaque. Et puis nous avons également fait signer Jérôme Rothen… Je suis sûr que j’anticipe votre prochaine question…

Gagné…

(rires) Jérôme, je connaissais déjà l’homme, et tout le monde connaît le joueur et ses qualités. Est-ce qu’on peut refuser un joueur comme Jérôme Rothen ? Alain et le président sont venus me présenter ce projet, et j’ai aussitôt dit « oui ».

Justement, à ce propos… Malherbe proposait l’an dernier un jeu très direct, et une remontée rapide du ballon jusqu’aux attaquants… Jérôme Rothen peut-il s’intégrer à ce schéma de jeu ?

Jérôme n’a peut-être plus ses jambes de 20 ans et il faudra en tenir compte, mais il a toujours cette fameuse patte gauche, qui devrait nous faire beaucoup de bien. C’est pour cette raison que le système a changé depuis qu’il a signé. Ma première idée était de joueur en 4-4-2 et de trouver un partenaire en attaque à Mathieu Duhamel. Finalement, nous sommes revenus à un 4-3-3, avec un joueur positionné devant la défense et deux garçons un peu plus haut. Et à partir du moment où le système a changé, je n’ai plus vraiment besoin d’un autre attaquant.

Le recrutement du SMC est-il donc terminé ?

On peut dire que oui, même s’il y a encore des joueurs que nous souhaiterions prêter, et d’autres qui seront peut-être amenés à partir. À l’heure actuelle, je considère que j’ai un effectif complet avec lequel je peux travailler correctement et débuter le championnat. Mais dans le football, tant que le mercato n’est pas fini… Tout va dépendre des offres et des joueurs qu’elles cibleront. Si ça vaut la peine qu’on en discute, on ira déjeuner avec Alain et le président, et on verra.

L’an dernier, vous aviez insisté sur la priorité de s’appuyer sur une assise défensive solide… Est-ce que cela sera votre credo encore cette saison, ou le manque d’efficacité offensive lors de la seconde partie de saison pourrait-elle vous inciter à vous concentrer davantage sur cet aspect du jeu ?

Écoutez, je cherche le meilleur équilibre, avant tout. Si on a fini avec la meilleure défense de Ligue 2, c’est parce que nous avions un excellent gardien, de très bons défenseurs, mais surtout parce que l’équipe dans son ensemble défendait bien. Aujourd’hui, si on décide de se projeter vers l’attaque sans réfléchir et qu’il faut marquer trois buts par match pour espérer s’imposer, ça ne m’intéresse pas. La priorité, en effet, sera de retrouver de la complémentarité et des automatismes en défense. Mais ne pas prendre de but, c’est une question de comportement général. Et c’est la même chose en attaque : pour marquer, il faut être agressif, tenter des choses avant de frapper. En fait, le chantier est partout.

Quand vous êtes arrivé sur le banc, il y a un an, vous nous aviez dit que l’objectif était de jouer la montée le plus rapidement possible. Cela signifie-t-il que vous n’envisagez rien d’autre que la montée en Ligue 1, cette saison ?

Je ne peux pas répondre « non » ! Donc oui, l’objectif, c’est de monter en Ligue 1. Et comme je le disais, ça va impliquer de notre part un autre comportement, une adaptation, parce que le contexte sera cette fois très différent. Quand j’ai pris l’équipe il y a un an, on n’a pas gagné un seul match de préparation, personne ne croyait en nous, personne ne croyait en moi, et les joueurs ont abordé la saison sans la moindre pression. À notre sujet, il n’y avait que des interrogations… Et cela nous a beaucoup servi au cours de la première partie de saison. On parvenait à créer la surprise, parce que personne ne nous attendait. Même à la télé, on était le 3e, voire le 4e choix. Les choses seront différentes, cette fois. On nous attendra de pied ferme. Nous attaquons la saison avec une étiquette de favori, et il va nous falloir assumer, créer une nouvelle dynamique…

Quelles sont vos premières observations, après quelques matches amicaux ? L’équipe sera-t-elle prête pour aborder la première journée, dans deux semaines ?

Eh bien écoutez, j’espère bien ! Bon, les matches de préparation, ça reste des matches de préparation, hein… Le premier est disputé en plein milieu du stage d’été, il est intégré au travail, et le résultat n’a aucune importance. Les autres matches sont l’occasion de donner un peu de temps de jeu à tout le monde. On a disputé le Trophée des Normands face au Havre, comme tous les ans (2-2, défaite du Stade Malherbe aux tirs au but). C’était compliqué pour les joueurs, parce que le HAC avait repris sa préparation une semaine avant nous et que nous étions en fin de stage de préparation. J’ai pu constater beaucoup de choses intéressantes dans le secteur offensif, et pas mal de déchet sur le plan défensif. Aujourd’hui, j’estime que les garçons ont une heure de jeu dans les jambes, et il va devenir important de perfectionner ce qui peut l’être : gommer les approximations défensives, tout en restant intéressant devant.

Quelles équipes craignez-vous particulièrement, à l’abord de la nouvelle saison ?

Il y a Troyes, qui propose un jeu intéressant… Auxerre a recruté pas mal de joueurs, Lens devrait également avoir une belle équipe, tout comme Nîmes et Angers, qui ont eux aussi raté la montée de peu la saison dernière… C’est très difficile d’évaluer quel sera le niveau effectif d’une équipe, même en tenant des comptes des départs et des arrivées. On aura sans doute beaucoup de concurrents pour la montée, et sans doute qu’il faudra aussi compter sur une ou deux équipes « surprises », comme tous les ans.

Êtes-vous d’accord pour dire que le niveau en Ligue 2 sera plus faible cette saison, avec la montée de Monaco, Nantes et Guingamp ?

Je ne suis pas sûr. En fait, on en revient à ce qu’on disait tout de suite… Qui peut dire comment va se comporter le RC Lens, par exemple ? Je connais très bien Antoine, et je connais son travail, mais je ne sais pas où ils vont se situer. Je ne pense pas que le niveau sera réellement plus faible. Peut-être les matches seront-ils un peu plus homogènes, avec moins d’individualités mises en valeur, comme il y en avait à Nantes ou à Monaco… En fait, je ne pense pas que le niveau de la Ligue 2 sera moins élevé, ni même qu’il soit faible, quoi qu’on en dise.

Propos recueillis par Arsenic.


_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7439
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par smc12 le Mar 23 Juil 2013 - 15:00

Patrice GARANDE : "On progresse à chaque match"
mardi 23 juillet 2013 14:15



Après la rencontre face à Valenciennes (2-2) samedi dernier à Vire, Patrice GARANDE (ici avec son adjoint J-M. HURIEZ) a fait le point sur la préparation de son équipe. "Ce qui me plaît, c'est qu'on progresse à chaque match" apprécie l'entraîneur caennais.



Le potentiel

"La façon dont les garçons travaillent depuis la reprise et ce que je vois sur le terrain à chaque match, ça me plaît. Offensivement, on a confirmé, face à Valenciennes, ce que l'on avait montré lors des rencontres précédentes. Je pense que, cette saison, on aura un potentiel très intéressant sur le plan offensif. Dans le domaine défensif, j'ai vu du mieux sur cette rencontre par rapport à celle face au Havre (2-2). C'est de bon augure. Ce qui me plaît, c'est qu'on progresse à chaque match. Il y a de quoi faire une très, très bonne saison..."



Le milieu à 3

"J'avais annoncé qu'on jouerait en 4-3-3, il n'y a pas eu de surprise (rires)... Jérôme (ROTHEN), tout le monde le connaît. Il n'est pas encore au maximum sur le plan physique, mais ce qu'il a réussi malgré tout, c'est très positif. Il va progresser de semaine en semaine. Le petit N'Golo (KANTE) a beaucoup de qualités. C'est un garçon qui peut nous apporter beaucoup. Ce qui est intéressant, c'est qu'on peut jouer avec N'Golo pendant une heure puis Fayçal (FAJR) pendant une demi-heure et faire l'inverse le match suivant. Ils ont des registres différents. Le fait d'avoir plusieurs possibilités, c'est très important."



Les recrues

"Ils font ce qu'ils savent faire. Je les ai rassurés. C'est ce que je leur dis dans le vestiaire avant le match : ils ne passent pas un examen à chaque fois. Si on les a recrutés, c'est qu'on les voulait. Certains ont des automatismes, comme Mathias AUTRET, avec le jeu très spécifique de Lorient. Ça commence à venir sur le plan défensif. Offensivement, avec sa vitesse, il démontre aussi de belles choses. Vous découvrez Jonathan KODJIA mais, nous, on le connaissait, on sait ce qu'il va nous apporter. Il peut être une bonne surprise cette saison."



La dernière répétition

"Depuis la reprise, on a fait étape par étape. On a commencé par se projeter dans le match de Valenciennes en se disant qu'il fallait commencer à rentrer dans une forme de compétition. On va préparer Reims comme un match officiel, parce qu'une semaine après, on jouera contre Dijon et il faudra être prêt. Je ne prendrai que seize joueurs. A mon avis, on aura une heure et quart dans les jambes et ce sera un match plus rythmé, plus engagé que celui contre Valenciennes. On fera tout pour gagner. Dans la préparation, ce sera un tout petit peu différent. On va aller crescendo."



Préparation. SM Caen (L2) - Stade de Reims (L1), samedi (18H30), stade Venoix (--> les infos billetterie).

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par smc12 le Jeu 1 Aoû 2013 - 10:29

Huriez, un bras droit fidèle à la méthode Garande



Jean-Marie Huriez, ici à gauche de Patrice Garande, voit son arrivée à Malherbe comme un nouveau palier dans sa carrière d'entraîneur.

Ligue 2. Caen - Dijon (J-2). Le nouvel entraîneur adjoint du Stade Malherbe ne cache pas sa satisfaction d'avoir rejoint Patrice Garande sur le banc caennais. Demain, ce sera déjà sa grande première à d'Ornano.

C'est le propre des intersaisons. Au gré du temps qui passe, les têtes changent sur le terrain et les coulisses connaissent parfois quelques ajustements. Cette année, l'entracte annuel a vu Jean-Marie Huriez succéder à Pape Fall sur le banc aux côtés de Patrice Garande.
Lorsqu'il a pris la décision de rejoindre le Stade Malherbe, il était encore l'entraîneur principal de Cherbourg, alors toujours en National. « Même si Cherbourg s'était maintenu je serais venu. Il y a une grosse différence entre les deux clubs, avance le nouvel adjoint. Cherbourg a ses moyens, Malherbe en a d'autres. C'était l'occasion de passer un palier quand on connaît le projet en place. Et il y a ici des gens avec qui j'ai toujours eu envie de travailler. »


« Sur la même longueur d'onde »

Notamment son ancien entraîneur, dont le départ de Cherbourg a coïncidé avec sa retraite de footballeur: Patrice Garande. Pas un hasard, le coach malherbiste est un homme avec lequel il se sent en phase.« Patrice me connaissait, connaissait ma conception du football, ma philosophie de jeu identique à la sienne, apprécie l'Oisien. On a toujours gardé contact, on ne s'est jamais perdu de vue malgré son départ de Cherbourg. Quand il venait voir jouer mon équipe, il revoyait pas mal de choses que lui mettait en place avec Caen. C'est important de former un staff technique dont les membres sont sur la même longueur d'onde. »

Un staff qui avance dans le même sens, après quelques coups de craies sur le tableau noir des tacticiens, ça donne pour Jean-Marie Huriez « une animation au niveau tactique, athlétique et psychologique, sur laquelle on est en accord. Un jeu porté vers l'avant, avec des principes rigoureux. Quand c'est désuni et que l'adjoint doit s'adapter à la tactique de l'entraîneur principal, c'est plus compliqué. »

De l'entente, il en faudra pour accomplir l'opération remontée fixée par le club. Et sa pierre à l'édifice, Huriez sait à quoi elle devrait ressembler: « L'idée c'est de faire souffler l'entraîneur principal, d'animer les séances par rapport au thème imposé. C'est ce qui permet à Patrice de ne pas avoir tout le temps le nez dans le gâteau. Il peut prendre un peu de recul, se mettre sur le côté et intervenir quand il veut, c'est le maître des lieux. »

Une tâche plus facile à remplir lorsque l'adaptation au sein du club est réussie : « Je suis carrément satisfait de ces premières semaines, dit-il. Ça va très vite avec deux entraînements par jour, tout le monde se côtoie. Le stage à Deauville a été fédérateur, il nous a permis de prendre des cafés ensemble, de papoter et de se découvrir. L'adaptation des gens qui encadrent est importante, surtout que nous, on passe beaucoup plus d'heures dans les installations que les joueurs. Pour réussir, il faut un staff uni. »

Jean-Marie Huriez en bref. Né à Béthisy-Saint-Pierre (Oise), le 7mars 1971. Carrière de footballeur: Compiègne, Niort, Nancy, Châtellerault, Châteauroux, Cognac, Cherbourg. Carrière d'entraîneur: Cherbourg, Caen.

Ouest-France

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Teddy3007 le Jeu 1 Aoû 2013 - 12:45

Entre ces interviews et le mag tv huriez me semble etre un sacre " suce boules" pardonnez moi l'expression lol il idolatre completement garande... je trouve ca assez hallucinant a ce niveau de voir une telle béatitude mais bon si ca fonctionne c'est le principal.

Teddy3007
Division d'honneur
Division d'honneur

Messages : 1147
Date d'inscription : 29/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Tsigalko le Jeu 1 Aoû 2013 - 12:51

C'est vrai que lorsqu'on est au diapason avec une personne, on est un suce boule, j'avais oublié. Il ne l’idolâtre pas, il partage ses convictions sportives.
T'as jamais été d'accord avec une personne à 100% sur une idée ? Remarque, si c'est pour lui dire que c'est un suce boule par la suite..

_________________
Kanté leur fera tous N'Golo au milieu du terrain. coeur
avatar
Tsigalko
National
National

Messages : 1808
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 30
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Teddy3007 le Jeu 1 Aoû 2013 - 13:32

Ah il suffit d'une idée pour faure une équipe? Grosse réflexion de ta part.

Quand je l'entends dire que malgré le nombre d'entraineurs qu'il a eu et qu'il a secondé il fait a 90% du garande jtrouve ca excessif oui! Dire que tactiquement garande c'est le top... on l'a vu l'année dernière avec ca défense a 5!

Teddy3007
Division d'honneur
Division d'honneur

Messages : 1147
Date d'inscription : 29/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Tsigalko le Jeu 1 Aoû 2013 - 17:16

Tu comprends surtout ce que t'as envie de comprendre. Où est ce que j'ai dit qu'il fallait qu'une idée pour faire une équipe ? J'ai seulement dit qu'il partageait ses opinions sportives. C'est pas très dur à comprendre.

Il n'a pas connu non plus 40 entraîneurs, Garande, Tosi, Velud et Renard. S'il se sent plus proche d'un Garande qu'un Tosi, qu'est ce que ça peut te faire ? C'est cette "philosophie" qui lui a le plus appris, le plus apprécié. Aussi bien la personne que l’entraîneur.

Y'a pas besoin d'en faire des montagnes ou de le traiter de suce boule.

_________________
Kanté leur fera tous N'Golo au milieu du terrain. coeur
avatar
Tsigalko
National
National

Messages : 1808
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 30
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Narval' le Ven 3 Jan 2014 - 15:52

Avez vous regardé la vidéo de Greg Proment sur Malherbe Tv ? Elle est intéressante... Il se voit pas ailleurs qu'à Caen dans le futur.

Et celle du partenariat avec la Guadeloupe l'est tout autant !

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7439
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Marneus-Macrage le Ven 3 Jan 2014 - 17:46

Superbe intw de Greg mais j'ai une question ! pourquoi le monteur de la vidéo a mis en fond comme image uniquement des tacles très rudes de Proment alors que ce joueur n'était pas uniquement ça ! il avait mit deux trois belles frappe, tirait nos corners, défendait bien, remotivait et plaçait les joueurs mais à la place on montre le coté rude de ce joueur qui pour moi n'est pas forcement un défaut car il en faut (ce qu'il nous manque actuellement) ce qui renvois uniquement comme image un boucher alors que Greg n'en était pas un !

On voit pas également le coté drôle de Proment dans son Intw car c'était un mec serieux aux entrainement mais le premier à déconner et chambrer !

_________________
"Le plus beau moment de foot que j'ai vécu dans ma vie ? hum... Voir Raineau mettre un petit pont à un joueur du Milan AC"
avatar
Marneus-Macrage
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 4300
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui composera le nouveau staff ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum