[Débat] Les joueurs 2016/2017

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Lun 12 Sep 2016 - 14:51

VINCENT BESSAT : "AUTANT DE PLAISIR SUR LES DEUX POSTES"
GROUPE PRO | LIGUE 1 : RENNES 2 - 0 SM CAEN | INTERVIEWle 07/09/2016 à 12:58 

Passeur décisif sur le but de la victoire contre Lorient lors de la première journée, Vincent Bessat, particulièrement en jambes en ce début de saison, alterne depuis la reprise du championnat entre le poste de milieu offensif et celui de latéral. Une polyvalence qui ne perturbe absolument pas le n°11 du Stade Malherbe totalement épanoui au sein du club normand. "Je me sens bien dans ma vie de footballeur et dans ma vie d'homme".

A L'IMAGE DE CET ESSAI DEVANT LE LYONNAIS RAFAEL, VINCENT BESSAT EST LE JOUEUR DU STADE MALHERBE QUI CENTRE LE PLUS AVEC 20 TENTATIVES ; LE SIXIÈME DE LIGUE 1.
Après cette coupure internationale marquée par la fin du mercato, peut-on considérer que le championnat, même s'il n'y a que trois journées qui ont été disputées, prend un nouveau départ ?
"Non. Nous serons dans la continuité de ce que nous avons bien commencé. En plus, au Stade Malherbe, notre groupe a été constitué assez rapidement. Après, cette trêve permet de digérer la prépa. Ça fait du bien de couper un peu. L'avantage aussi, c'est que nous avons une longue semaine de travail pour préparer la prochaine rencontre. Nous avons hâte de renouer avec la compétition et d'enchaîner les matches".
"SUR LE PLAN OFFENSIF, C'EST UNE QUESTION D'ATTITUDES"
Avec deux victoires à domicile aux dépens de Lorient et Bastia entrecoupées d'une défaite à Lyon, quel regard portez-vous sur le début de saison du club normand ?
"Ce qui est bien, c'est qu'en trois journées, il s'est passé plein de choses. Contre Lorient, nous aurions pu être menés 4-0, mais derrière, même s'il y a eu un fait de jeu avec ce carton rouge, nous avons été très forts mentalement pour revenir à 2-2 à la mi-temps avant de gagner sur la fin. A Lyon, malgré une superbe bonne période, nous perdons à cause de deux-trois erreurs évitables. Face à Bastia, nous réagissons en dégageant une certaine tranquillité et une certaine maîtrise. Nous avons montré que nous formions un groupe uni avec un état d'esprit conquérant".
Point positif, avec cinq buts inscrits en trois journées, de nombreuses occasions (déjà trois frappes sur les montants) et toujours autant de centres (93, aucun club ne fait mieux en L1, dont 20 à l'actif de Vincent Bessat), vous ne semblez pas avoir perdu votre force de frappe offensive durant l'été…
"C'est une question d'attitudes. L'ensemble du bloc veut se projeter vers l'avant, pas seulement les offensifs. Quand on défend, on leur demande beaucoup de se replacer, c'est exactement pareil dans l'autre sens. Les joueurs à vocation défensive doivent participer en attaque, accompagner les actions, récupérer le ballon haut afin d'amener le plus rapidement possible le danger dans le camp adverse".
Quel élément clé de votre jeu devez-vous à tout prix conserver pour entretenir cette dynamique ?
"Il faut garder cet état d'esprit, cette envie. Cela nous demande une grosse débauche d'efforts physiques, mais nous travaillons énormément dans ce domaine. Nous devons garder confiance en nous, être sûrs de nos forces tout en identifiant bien nos faiblesses".
"ETRE TRÈS RIGOUREUX SUR LA RÉCUP' AVEC L'ENCHAÎNEMENT DES MATCHES"
Après la septième place de l'exercice précédent et compte tenu de ce début de saison prometteur, quel objectif poursuit le Stade Malherbe ?
"Nous voulons finir entre la 8e et la 12e place. Après, si nous pouvons terminer plus haut, nous ne nous en priverons pas. Le club est dans une phase de pérennisation en Ligue 1 après avoir fait pendant longtemps le yo-yo. Le club grandit, se construit petit à petit à l'image du stade à nos couleurs ou du futur centre d'entraînement".
Avec trois déplacements en quatre journées (Rennes, Angers puis Bordeaux) pour la seule réception du PSG, un programme copieux vous attend en septembre…
"Nous sommes en Ligue 1 ! Il faut en passer par là. Nous rêvons d'être à ce niveau pour jouer de telles équipes. Avec cet enchaînement de matches, il faudra être très rigoureux au niveau de la récup'. D'où l'importance de disposer d'un groupe étoffé. Entre ceux qui débutent, ceux qui se trouvent sur le banc et ceux qui, par la force des choses, redescendent parfois en réserve, nous n'avons que des joueurs de qualité. Maintenant, que ce soit dans un sens comme dans l'autre, rien ne sera acquis après ces quatre matches".
Un mois de septembre qui commence, donc, par un déplacement au Roazhon Park. Une pelouse qui réussit bien au Stade Malherbe depuis son retour en Ligue 1*…
"Même si je n'étais pas encore au club, je me souviens du but extraordinaire de Damien (Da Silva) il y deux ans et avec un Ju (Féret) exceptionnel. S'ils veulent faire la même chose, je signe de suite. Le Stade Rennais ? C'est une équipe qui dispose d'un effectif avec beaucoup de qualités et d'un gros potentiel offensif. Il faudra être très rigoureux défensivement, très efficace à la récupération du ballon et très juste techniquement pour pouvoir l'inquiéter.
"LE COACH NE ME FREINE PAS. IL VEUT QUE JE MANGE LE COULOIR"
Personnellement, depuis la reprise du championnat, vous avez alterné, côté gauche, entre le poste de milieu offensif et celui de latéral…
"Ce sont les choix du coach. S'il a besoin de moi derrière, je joue derrière, s'il a besoin de moi plus haut, je réponds aussi présent. Je suis au service de l'équipe. Je prends autant de plaisir sur les deux postes, même si le rôle de latéral est encore un peu nouveau. Dans ma carrière, je n'y ai évolué que lors des six derniers mois de la saison précédente et sur une dizaine de matches avec Nantes. J'ai encore des aspects tactiques à apprendre".
Un repositionnement comme arrière qui ne freine pas votre tempérament offensif à l'image de votre prestation contre Bastia…
"Ronny rentrant beaucoup à l'intérieur, ça me libère le couloir. Du coup, j'ai eu de nombreuses opportunités de monter. D'une manière générale, j'ai la chance d'avoir un coach qui ne me freine pas. Il veut que je mange le couloir. Il sait que j'ai la capacité à répéter les efforts, à me replacer. Si le discours avait été différent, jouer comme latéral m'aurait posé un peu plus de problèmes même si la priorité à ce poste consiste avant tout à bien défendre".
*La saison dernière, le Stade Malherbe avait décroché le nul (1-1) après avoir évolué pendant quasiment une heure en infériorité numérique. Il y a deux ans, les hommes de Patrice Garande s'étaient imposés 4-1.

VINCENT BESSAT



  • Né le 8 novembre 1985 (30 ans) à Lyon (Rhône).
  • Milieu offensif ou latéral. Gaucher. N°11.
  • 1,78 m pour 73 kg.
  • Clubs précédents : Toulouse (2002-2005), Louhans-Cuiseaux (2005-2007), Metz (2007-2010), Boulogne-sur-Mer (2010-2011), Nantes (2011-2015).
  • Cette saison : 3 matches (150'), 1 passe décisive.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Lun 12 Sep 2016 - 14:58

SM Caen. Damien Da Silva : « Il faut toujours vouloir plus »

Il est devenu l'homme de base du onze caennais. À l'entame de sa troisième saison de Ligue 1, Damien Da Silva clame son ambition de ne pas s'arrêter là. Entretien avec un joueur bien dans ses crampons.


09/09/2016 à 08:52 par nicolas claich


Au milieu ou en défense centrale, Damien Da Silva est indispensable au Stade Malherbe. De quoi envisager un avenir international ? -


Comment jugez-vous le début de saison de votre équipe ?
Il est plutôt satisfaisant, à l’image de celui de l’an dernier. On connaît l’importance d’un bon départ en championnat, on voulait se mettre dans le bain tout de suite. On a réussi à l’emporter deux fois et, surtout, à faire de bons matches.

« Devenir un homme fort de Ligue 1 »


Face à Bastia (2-0), l’équipe a affiché une maîtrise qu’on ne lui avait pas connue la saison passée…
Quand on a fait le bilan de la saison passée, avec le staff, on a vu les points qu’il fallait améliorer. La conservation du ballon, notamment. On devait être plus patients par moments, tout en conservant notre identité de jeu portée vers l’avant, qui fait notre force. C’est le staff qui est à l’origine de cette évolution mais nous, les joueurs, en étions pleinement conscients aussi. On veut toujours progresser et on participe pleinement à ce schéma.
À titre personnel, vous êtes désormais l’un des cadres de l’équipe. Comment vous sentez-vous depuis la reprise ?
Physiquement, c’est l’une des meilleures préparations que j’ai réalisées. Je me sens vraiment bien. Et mentalement, je sais que le coach compte sur moi, c’est important. Je me sens bien dans ce club et à ce niveau. J’ai deux ans de Ligue 1 derrière moi, maintenant. Mais je ne veux pas seulement me sentir bien, je veux encore mieux. Il faut toujours vouloir plus et je me sens capable de faire encore mieux. J’ai envie de devenir un homme fort de la Ligue 1. Je dois réaliser les mêmes prestations que l’an dernier, et mieux gérer les matches quand je suis un peu moins bien.

“Ici, j’ai la confiance de tous”


Vos belles prestations de ces deux dernières saisons vous ont valu des approches d’autres clubs, cet été. Avez-vous été tenté de partir ?
Ma position a toujours été claire : si une offre satisfaisante apparaissait, qui me permette de progresser, et pour laquelle le club s’y serait retrouvé, la porte n’était pas fermée. Mais je ne voulais absolument pas partir pour partir. Ici, j’ai la confiance de tous et je me sens très bien. J’ai entendu que Saint-Étienne s’était montré intéressé, mais je n’ai pas eu de contact direct.

> À lire aussi : “La sélection portugaise ? J’y pense !”


Face à Lorient et Lyon, vous avez évolué au milieu de terrain, en position de sentinelle. Comment avez-vous vécu cet épisode ?
C’était avant tout pour dépanner. Je ne pense pas pouvoir jouer à ce poste toute une saison. En tout cas, ce n’est pas là où je me sens le mieux, c’est évident. Je suis mieux derrière. Mais si le coach a besoin de moi au milieu, je joue là.
Ce dimanche, vous vous déplacez à Rennes. Un bon souvenir (NDLR : lors de la 22e journée de la saison 2014/15, Da Silva avait inscrit un but magnifique et le SMC s’était imposé 4-1) ?
Forcément (sourire). Je ne pense pas qu’à ça, mais un but comme ça, je n’en marquerais pas des tonnes dans ma carrière ! J’ai gardé la vidéo. On avait surtout fait un super match et cette victoire nous avait relancés pour le maintien.

> Revoir le but de Damien Da Silva en vidéo


« Rester dans le bon wagon »


Après la trêve internationale, ce match revêt-il une importance particulière ?
Notre calendrier de septembre n’est pas évident avec la réception du PSG et trois matches à l’extérieur. C’est important de repartir dès maintenant sur une nouvelle dynamique. On veut poursuivre notre bonne série pour rester dans le bon wagon, avoir le maximum de sécurité par rapport au maintien. La saison dernière, on était restés dans le top 10 durant toute la saison, ce serait bien de la refaire. Cela nous amènerait beaucoup de sérénité.
http://www.libertebonhomme.fr/2016/09/10/ligue-1-damien-da-silva-il-faut-toujours-vouloir-plus/

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Ven 16 Sep 2016 - 9:02


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Lun 19 Sep 2016 - 10:17


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Mar 20 Sep 2016 - 10:48

SM Caen - Jonathan Delaplace "Je pourrais comparer mon poste de milieu à celui d'infirmier"
Par Olivier DucFrance Bleu Normandie (Calvados - Orne)Mardi 20 septembre 2016 à 10:34


"Après les matchs, je ne me couche pas avant 03 heures du matin parce qu'on a toujours l'adrénaline du match." © Maxppp - S. Geufroy


A 30 ans, Jonathan Delaplace joue sa 2e saison sous le maillot du Stade Malherbe de Caen. Pro sur le tard (24 ans), le milieu de terrain caennais a participé au bon début de saison du SM Caen avant de se blesser. Dans un poste de l'ombre, son absence se fait pourtant ressentir au milieu de terrain.

Jonathan Delaplace porte le maillot du stade Malherbe de Caen depuis l'an passé. Pour sa première saison, le milieu de terrain recruté à Lille avait connu des pépins physiques avant d'enchaîner les matchs sans discontinu depuis avril dernier.

Ses trois premières apparitions pour sa 2e saison caennaise ont confirmé sa montée en puissance avant qu'une blessure ne le prive des deux derniers matchs des footballeurs caennais : à Rennes et face au PSG.
"Il nous met beaucoup de rythme. Il a beaucoup progressé sur le plan technique". Patrice Garande

"C'est un problème parce que déjà il était en pleine forme, estimait son coach Patrice Garande avant le rendez-vous du PSG. L'absence de Jonathan nous prive de vitesse. Il nous met beaucoup de rythme au milieu. Il a beaucoup progressé sur le plan technique. La relation avec Julien (Féret) est très bonne. Le côté positif de la chose c'est que ce sera fini après le match de Paris."
Son poste au milieu de terrain associé à julien Féret n'est peut-être pas le plus aisé à percevoir des tribunes. Jonathan Delaplace le définit comme un rôle box to box, comprenez qu'il se projette d'une surface de réparation à l'autre.
"Je pourrais comparer mon poste au diplôme que j'ai eu, c'est à dire d'infirmier, explique Jonathan Delaplace. Dans le sens où on fait un peu le lien entre les défenseurs et les attaquants tout comme dans le milieu médical où l'infirmier fait le lien entre le patient et le médecin. On a un rôle d'intermédiaire qui me correspond plutôt bien."

"Je fais en moyenne 11-12 km par match"

Jonathan Delaplace a débuté sur le tard sa carrière pro. Avant d'éclore trois saisons en Belgique à Zulte Waregem et de poursuivre à Lille puis au Stade Malherbe de Caen, le milieu de terrain caennais avait été boudé par les centres de formation en raison de sa taille (1m68). Replacé dans un rôle moins offensif en Belgique, Jonathan Delaplace a trouvé son rôle dans l'entrejeu même si la reconnaissance public de ce poste est inversement proportionnelle aux efforts qu'il demande.
"Il faut courir déjà, il faut une bonne endurance, un bon placement également énumère le joueur caennais. Ce que j'aime bien dans ce poste c'est qu'on défend et qu'on attaque également. C'est être à la fois dans la récupération et se projeter vers l'avant et participer à la finition et être passeur. Je fais en moyenne 11-12 km par match."
"Après tous les matchs, je ne me couche pas avant trois heures du matin généralement, parce qu'on a toujours l'adrénaline du match. On a un petit peu le match en tête également donc on est fatigué mais on ne s'endort très tard."
La saison passée, une succession de petits pépins physiques ne l'ont pas empêché de jouer sa saison la plus complète en Ligue 1 (22 matchs). Cette année, Jonathan Delaplace espère associer régularité dans les titularisations et efficacité devant les buts pour franchir une nouvelle étape. Il n'a plus marqué depuis janvier 2015. L'idée lui trotte dans la tête.
https://www.francebleu.fr/sports/football/ligue-1-jonathan-delaplace-l-ombre-du-milieu-du-sm-caen-mais-si-precieux-1474290473

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par Vidocq le Mar 20 Sep 2016 - 11:42

Ou l'art de trouver des excuses aux déficiences de notre milieu !!

Evil or Very Mad

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3734
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par fab14 le Ven 23 Sep 2016 - 16:18

j'ose espere que nous allons faire un resultat a bordeaux si seulement on avait un petit lemar pour construire un peu allez malherbe

_________________
la ligue 1 c'est pour demain cheers
avatar
fab14
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 182
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par Vidocq le Ven 23 Sep 2016 - 18:18

fab14 a écrit:j'ose espere que nous allons faire un resultat a bordeaux si seulement on avait un petit lemar pour construire un peu allez malherbe
Je crois que tu rêves...Bordeaux, ça joue pas mal cette année...je crains le pire !!

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3734
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par rossi le Dim 25 Sep 2016 - 21:15

Et non Vidocq !!! on a tenu !!!!

_________________
Un sage qui se dispute avec un imbécile ne récolte que de la fatigue
avatar
rossi
Division d'honneur régionale
Division d'honneur régionale

Messages : 731
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 56
Localisation : lisieux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Jeu 29 Sep 2016 - 11:16

NICOLAS SEUBE : "PLUS IMPORTANT POUR NOUS QUE POUR TOULOUSE"
GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - TOULOUSE | INTERVIEWle 28/09/2016 à 13:16 

La réception de Toulouse, le début de championnat mitigé du Stade Malherbe, sa possible fin de carrière, Nicolas Seube, 500 matches au compteur sous le maillot "Bleu et Rouge", est revenu sur tous ces thèmes. Pour l'emblématique n°2 du SMC, si la confrontation contre le Téfécé ne s'apparente pas encore à un tournant, le club normand doit, désormais, passer la vitesse supérieure.

OPÉRÉ DE LA MAIN GAUCHE CET ÉTÉ, TOUCHÉ AU GENOU CONTRE BASTIA AVANT DE RESSENTIR UNE DOULEUR AUX ISCHIO-JAMBIERS FACE AU PSG, NICOLAS SEUBE ESPÈRE AVOIR MANGÉ SON PAIN NOIR.
Après avoir concédé trois défaites consécutives, encaissant dix buts au passage, le Stade Malherbe avait besoin de se rassurer au Matmut Atlantique d'où il est reparti avec un nul (0-0)…
"Le côté positif, c'est d'être revenu de Bordeaux avec un point, qui plus est, sans encaisser de but. Nous avions beaucoup insisté sur cet aspect-là. Quand tu es dans le dur, ça fait toujours du bien de revenir avec un résultat positif de l'extérieur face à un adversaire performant. Ça a rassuré tout le monde et redonné de la confiance au groupe. Il en avait grandement besoin. Quand tu prends 6-0 chez toi et que tu rentres, derrière, bredouille d'un déplacement à Angers, forcément que le moral est touché".
"QUAND TU PRENDS 6-0 CHEZ TOI, FORCÉMENT QUE LE MORAL EST TOUCHÉ"
D'une manière générale, comment jugez-vous l'entame de championnat du club normand qui pointe en 15e position avec sept unités au bout de sept journées (2V-1N-4D) ?
"Compliqué. A domicile, malgré la claque reçue contre Paris, le bilan est positif avec deux victoires en trois matches. Après, nous savions que le début de championnat allait être très difficile avec énormément de déplacements. Maintenant, nous sommes capables de faire beaucoup mieux. L'équipe n'a pas encore montré sa vraie valeur. Son niveau n'est pas celui que l'on affiche actuellement".
Suite à la saison dernière ponctuée d'une septième place avec une superbe première partie de championnat (deuxième avec 29 points après 16 journées), on a l'impression qu'il y a beaucoup d'impatience autour de l'équipe…
"A partir du moment où on sort d'une grosse saison, les gens s'attendent à une amélioration ou, au moins, à un parcours identique. Je peux comprendre. C'est logique, mais l'équipe a évolué. Nous avons perdu certains joueurs, d'autres sont arrivés. Avec Ivan (Santini), notre philosophie a aussi changé. La saison dernière, avec Andy, on se projetait plus rapidement vers l'avant. On était plus porté vers la verticalité. Il faut s'adapter. Ça demande du temps".
Est-ce que la réception des Toulousains s'apparente déjà à un rendez-vous charnière pour le Stade Malherbe ?
"Ce n'est pas un tournant, mais il est impératif que l'on gagne à domicile. D'Ornano doit devenir un stade où il est compliqué de jouer pour nos adversaires. C'est une échéance importante, certainement plus pour nous que pour eux. C'est le bon moment pour enclencher la vitesse supérieure, pour prendre des points".
"LA RÉCEPTION DE TOULOUSE NE CONSTITUE PAS ENCORE UN TOURNANT"
Dans le scénario qu'elle est train de vivre(1), cette formation du Téfécé qui reste sur un succès de prestige aux dépens du PSG et qui constitue l'une des bonnes surprises de ce début de saison (3e avec 14 points, 4V-2N-1D) possède des faux airs de ressemblance avec Stade Malherbe d'il y a un an…
"Comme nous, les Toulousains sont passés par tous les états. Ils sortent d'un miracle et depuis, ils surfent dessus. Se maintenir de cette manière aide à se transcender. Cela contribue à la naissance d'un groupe. Ils jouent avec la volonté de ne plus revivre ça. Ce sentiment nous a également animé la saison dernière même si leur situation était pire que la nôtre à l'époque, car il leur restait beaucoup moins de journées pour se sauver. Comme nous, ils ont la réussite qui va avec. Sur leurs deux derniers matches, ils concèdent beaucoup d'occasions. Leur gardien réalise quelques miracles et sur le peu d'occasions qu'ils se procurent, ils arrivent à marquer".
Personnellement, vous avez cumulé quelques soucis physiques depuis la reprise de l'entraînement cet été(2)
"J'ai eu une préparation un peu tronquée. Même si ce n'est que la main, j'ai subi une opération. J'ai manqué dix jours. Ça m'a freiné. Sur mon premier match, je me fais très mal d'entrée au genou. Le lendemain, je ne pouvais pas marcher. J'ai même cru un temps que j'allais devoir me faire réopérer. Je n'ai pas encore trouvé mon rythme. J'ai besoin d'énormément travailler pendant la semaine pour être compétent le week-end. Toutefois, ça a l'air d'aller mieux. J'espère avoir mangé mon pain noir".
Comme depuis deux-trois ans, on s'interroge pour savoir si cette saison sera votre dernière en tant que joueur ?
"Je n'en sais rien. La fin approche. Je me pose surtout la question de savoir si je suis encore capable d'évoluer à ce niveau. Je ne veux pas un contrat histoire d'en avoir un. Si je ne participe pas, ça ne m'intéresse pas. Moi, je veux aider l'équipe. Aujourd'hui, j'ai eu tellement de pépins physiques que je sens que le corps commence à dérailler. Après, si je fais 25 matches jusqu'à la fin, j'aborderai la question différemment".
"J'AIMERAIS BIEN FINIR SUR UN TITRE AVEC CE CLUB"
Avez-vous un souhait pour la fin de votre carrière ?
"J'aimerais bien finir sur un titre avec ce club. Il y a eu le titre de champion de Ligue 2 (en 2010), mais ça reste secondaire. Ça me tient vraiment à cœur. Je cours après une nouvelle finale depuis dix ans maintenant. Ça serait une juste récompense pour le club et de manière plus égoïste pour moi compte tenu de ma longévité ici. Pour ma famille et mes enfants (Angèle, 11 ans, Elliot, 8 ans, et Rose, 1 an au mois de novembre) qui n'ont pas connu la finale de la Coupe de la Ligue en 2005 ; ma femme, Marine, était enceinte de mon aînée à l'époque. J'aimerais qu'ils puissent vivre ça. Pour mon fils qui est fan de foot et qui joue aussi à Malherbe, ça serait un grand souvenir".
Une fois les crampons raccrochés, savez-vous de quoi votre avenir sera fait ?
"Mon envie est de rester travailler au club. Le projet est en cours. Maintenant, dans quelle fonction, point d'interrogation. Sur les terrains ou en dehors, tout est ouvert".
(1)19e avec dix points de retard sur le premier non-relégable à l'arrivée de Pascal Dupraz comme entraîneur à dix journées de la fin, Toulouse s'est sauvé lors de la dernière journée grâce à un succès 3-2 à Angers.
(2)Victime d'une fracture de deux doigts de la main gauche durant la préparation, une blessure nécessitant une opération, Nicolas Seube a ensuite été touché au genou contre Bastia (J3) avant de ressentir une  douleur aux ischio-jambiers face au PSG (J5).

NICOLAS SEUBE



  • Né le 11 août 1979 (37 ans) à Toulouse (Haute-Garonne).
  • Milieu défensif. Droitier. N°2.
  • 1,80 m pour 75 kg.
  • Clubs précédents : Toulouse (formation, jusqu'en 2001).
  • Cette saison : 3 matches, tous comme titulaire (225').


SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Ven 30 Sep 2016 - 10:06

SM Caen. Ivan Santini : " Je suis un mec tout à fait normal "
Caen - Publié le 30/09/2016 à 06:00


L'attaquant croate a été " surpris par le niveau fantastique des gardiens français ". | Stéphane Geufroi
 
Alvin KOUALEF

Arrivé au début du mois d'août en provenance de Liège, Ivan Santini a brillé pour son baptême à d'Ornano, grâce à un doublé pour la première journée de Ligue 1, face à Lorient. Depuis, l'attaquant est muet. Il se confie pour la première fois. Sa carrière, ses débuts en championnats, son enfance croate... Entretien.




Comment se passent vos premiers pas en France ?
Je me sens très bien, j'aime beaucoup la ville et mes partenaires sont fantastiques. Ils m'aident beaucoup à bien m'adapter. Tout ce dont j'ai besoin, maintenant, c'est d'apprendre le français, mieux le comprendre. Même pour mon coach et mes coéquipiers, ce serait mieux pour tous si je parlais français. J'espère aussi que je vais enfin pouvoir jouer à mon véritable niveau, ça serait parfait.
Vous ne vous sentez pas encore à votre vrai niveau, en ce début de championnat ?
Pas encore, non. Je suis à 70, 80 %, je dirais. Je n'ai pas encore retrouvé ma forme optimale.
À quoi cela est-il dû ?
Je ne sais pas trop. La vie d'attaquant est comme ça, vous savez. Ce n'est pas facile de rester en bonne forme. Alors il faut continuer à bosser, et ça viendra. La semaine dernière était compliquée car on a eu beaucoup de matches (N.D.L.R., trois matches en dix jours), et j'ai joué 90 minutes à chaque fois (à Rennes, face à Paris et à Angers). La saison dernière, dans mon club (Liège, en Belgique), on avait beaucoup d'attaquants, alors je jouais 70, 80 minutes.



Ivan Santini a marqué deux buts en six apparitions sous le maillot caennais. | Stéphane Geufroi


Sur le terrain, on vous a souvent vu dos au but, pour faire remonter le bloc ou jouer en déviation. C'est votre véritable profil ?
Oui, je peux le faire. Mais je suis vite pressé par les défenseurs. Ce que j'aime, c'est avoir la balle dans les 16 mètres ! Pied droit ou de la tête. Je sens bien le but, et j'aimerais le montrer le plus possible. Même si on a eu des difficultés récemment, les matches contre Bastia, Lorient et même un peu à Lyon, c'était très bien. On doit se servir de ça. Et une saison, c'est long, il y a des hauts et des bas.
En tant qu'attaquant, vous n'avez pas marqué depuis la première journée. Est-ce que vous doutez ?
Non, j'ai confiance. Je sais que le football est comme ça. Parfois, tu marques à tous les matches, parfois, non. J'ai l'habitude. Je reste calme, et je sais ce que j'ai à faire. Mon temps viendra, les occasions aussi.
Quelles sont vos premières impressions sur le championnat français ?
C'est d'un meilleur niveau qu'en Belgique. J'ai surtout été surpris par la qualité des gardiens. Ils sont pff… Fantastiques ! À l'entraînement, ils font des choses incroyables, même les deuxième ou troisième gardiens. Je suis impressionné. Par le tempo, aussi. Deux, trois touches. Attaque, défense, ça va vite dans les transitions. Peut-être aussi qu'ici, les joueurs sont plus forts physiquement. Contre Angers par exemple, ils avaient plein de joueurs très grands.
On commence à cerner le joueur que vous êtes, mais on en sait peu sur l'homme. Alors, qui est Ivan Santini ?
Moi ? Je suis un mec tout à fait normal, calme, familial, religieux. J'ai aussi pas mal d'occupations, de loisirs. J'aime jouer aux échecs, par exemple. J'aime me balader en ville, manger au restaurant. Par contre, un truc que j'adore, mais qui est difficile, c'est le cinéma. C'est toujours en français, donc je vais devoir attendre pour aller regarder des films (rires).
Dans votre pays natal, vous avez connu le conflit en ex-Yougoslavie…
Mon enfance n'a pas été si facile. C'était la guerre. Mon père était un militaire, en première ligne. Pendant le conflit, ma famille s'est réfugiée en Slovénie, parce que Zadar était encerclé par les Serbes. Mon père a dû retourner en Croatie pour combattre en faveur de l'indépendance. On n'a pas eu de nouvelles pendant trois mois, un truc comme ça. La guerre a débuté quand j'avais deux ans, et ça a duré jusqu'à mes sept ans. C'était le pire truc… Maintenant, tout va bien. J'ai plein d'amis serbes, tout va pour le mieux.



À 27 ans, Ivan Santini a paraphé un contrat de trois ans avec le SMC. | Stéphane Geufroi


Zadar justement. La ville où vous êtes né. Mais où vous avez été formé, aussi.
Oui, c'est une histoire un peu dingue. J’ai été formé à Zadar. Puis je suis parti aux Red Bull Salzbourg (Autriche), à Ingolstadt (Allemagne)... Puis mon père est décédé, alors je suis revenu auprès de ma famille à Zadar. Je suis reparti de zéro. J'y ai joué deux années fabuleuses, où j'ai été meilleur buteur et meilleur joueur du championnat. Avant de retourner en Allemagne, à Fribourg pendant deux années. Là-bas, j'étais malheureux. J'ai peu joué, j'étais toujours sur le banc. Ensuite, je suis parti à Courtrai, en Belgique, encore pour deux ans. Là aussi, c'était super. L'année suivante, je suis parti à Liège, avant d'arriver ici.
Vous êtes un globe-trotter…
Oui, vraiment. Mais ce n'est pas facile. Ici, j'espère vraiment rester plus d'un an (rires). Quand j'étais à Liège, je ne m'attendais pas à venir ici. Mes débuts là-bas étaient déjà compliqués, car c'était en Belgique francophone, alors que mon année précédente, à Courtrai, tous parlaient anglais. J'ai déménagé en France alors que je commençais à me sentir très bien, à être un joueur important de l'équipe, à me faire des amis en ville… Une décision difficile. Je n'aime pas bouger tous les ans, c'est compliqué. À peine tu t'adaptes que tu dois venir dans une autre ville et tout refaire : rencontrer des gens, démontrer tes qualités, prouver qui tu es. Je pense que deux ans dans un club, c'est un minimum. Mais dans le football, tu ne sais jamais rien. Ici, j'ai un contrat de trois ans. Je serais heureux de rester.
Un contrat qui a bien débuté. Pour votre premier match, vous marquez deux buts et arrachez la victoire (3-2 après avoir été menés 2-0)...
Fabuleux ! Les premiers jours, vous savez, beaucoup de mes coéquipiers m'ont aidé à m'adapter. Et ce match, c'était une histoire hollywoodienne. Grâce à Dieu, j'ai marqué ces deux buts. Ça m'a aidé à me relâcher et à me sentir mieux. Je pense que si je n'avais pas marqué ces deux buts d'entrée, ça aurait été source de stress.

OF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Jeu 6 Oct 2016 - 10:56


FEP / Panoramic

EMMANUEL IMOROU : « JE SUIS BEAUCOUP DANS LE SECOND DEGRÉ »

Par Nicolas Sarnak 6 Octobre 2016 09:20

Quand il ne gazouille pas sur Twitter, le défenseur caennais assure aussi en interview, le tout en plus de 140 caractères évidemment.



Devenu un élément indiscutable du Stade Malherbe Caen, le latéral gauche de 28 ans débute sa troisième année dans le Calvados. Un exercice qu’il vit sous la forme d’une résurrection, après plusieurs mois où l’ancien défenseur de Clermont et de Braga a cumulé les galères physiques et notamment une rupture partielle du tendon d’Achille. Enfin remis sur pied, il analyse l’entame de championnat caennaise, le retour de son compatriote Stéphane Sessègnon en Ligue 1 ou encore l’absence du Bénin à la CAN 2017 avec la même franchise que ses punchlines sur les réseaux sociaux.

Après votre longue absence, comment réagit votre corps à ce retour à la compétition ?

Pour le moment, je me sens bien. J’ai repris seul le chemin de l’entraînement trois semaines avant le groupe. Je suis passé par des moments qui ne sont pas forcément faciles. Travailler seul pendant que les autres sont en vacances, ce n’est pas toujours simple. Ensuite, la préparation s’est bien déroulée. Le staff n’a pas hésité à me laisser souffler de temps en temps aux entraînements pour ne pas que je sois dans le rouge. Là, je sors de trois matchs complets et je me sens plutôt bien.

Appréhendiez-vous de retrouver les terrains ?

Oui et pas qu’un peu ! J’en avais d’ailleurs parlé à l’entraîneur (Patrice Garande) pendant la reprise. Même si j’étais guéri physiquement, je ne l’étais pas psychologiquement. J’avais peur d’une rechute générale, que ce soit mon tendon ou ailleurs car j’ai quand même pas mal enchaîné les blessures la saison dernière. Je lui ai dit que j’avais besoin de temps pour retrouver une totale confiance dans mon corps. C’est en train de revenir petit à petit.


"Le coach ne m’a pas lâché."


Vous avez enchaîné les pépins la saison dernière avec quatre blessures (mollets, sciatiques) avant de connaître cette fameuse rupture partielle du tendon d’Achille. Vous avez su relativiser devant ces différentes épreuves qui constituent parfois la vie d’un footballeur ?

Oui car cela reste seulement du foot malgré tout. Il y a des choses tellement plus importantes que cela finalement. J'ai une famille et des enfants en bonne santé. Et puis je venais de prolonger avec le club donc j’avais des certaines « garanties » même si je n’aime pas employer ce terme. Pendant cette période, le coach a continué à me témoigner toute sa confiance et cela m’a aidé. Il ne m’a pas lâché et cela a compté pour moi, ça m’a aidé à revenir.

Sur un plan plus international, la déception de manquer la CAN 2017 avec le Bénin est-elle digérée ?

Avec mes blessures, je n’ai pu participer à aucun des matchs éliminatoires et je suis absent de la sélection depuis un an désormais. Donc le fait ne pas avoir participé à l’aventure m’a fait vivre les choses différemment. J’aurais été bien plus déçu si j’avais pris part à toutes les rencontres. Mais honnêtement je suis déçu de louper cet évènement, surtout après avoir connu la Coupe d’Afrique en 2010.

C’est une compétition merveilleuse à vivre mais ne pas la jouer, c’est peut-être un mal pour un bien. J’aurai moins de matchs, pas de coupure d’un mois en cours de saison et plus de moments pour me concentrer sur mon club.

Votre coéquipier de sélection Stephane Sessègnon effectue son comeback dans l’Hexagone, à Montpellier. Vous avez eu l’occasion de lui parler depuis sa signature au MHSC ?

Pas encore. Je m’entends bien avec Stéphane mais on n’est pas spécialement proche dans la vie de tous les jours. Mais je vais vite le revoir donc on pourra en discuter (ndlr : Caen se déplace à Montpellier lors de la 9ème journée).



Avec le SMA, le début d’exercice a été marqué par cette lourde défaite contre Paris le 16 septembre dernier (0-6)… le jour de votre anniversaire ! Vous avez eu le cœur à fêter l’évènement après le match ?

(Rires) Je ne l’ai pas fêté après, même si j’ai des amis qui m’ont fait la surprise de venir assister à la rencontre. C’était une semaine à trois matchs donc je n’aurais pas eu trop l’occasion de toute façon.

Depuis, le club s’est bien relancé avec un nul à Bordeaux (0-0) et une victoire devant Toulouse (1-0). On peut dire que la machine caennaise est repartie sur de bons rails ?

Je l’espère. Déjà contre Angers (défaite 2-1), on avait montré de bonnes choses. Contre Bordeaux, on a fait preuve d’un état d’esprit irréprochable et défensivement, on a été très costaud même si en attaque, ce fut plus compliqué. Et enfin à Toulouse, même si on subit des occasions, on ne craque pas. On sort de deux matchs sans encaisser de buts et c’est important car en début de saison, on savait que c’était notre point faible et une des choses à travailler pour le groupe. En défense, on se connaît bien et on évolue ensemble depuis deux-trois ans hormis avec Romain (Genevois).


" Quand il faut être sérieux et mener les autres, c’est moins mon domaine."


Un mot sur Ivan Santini, meilleur réalisateur de Caen à l’heure actuelle (3 buts) ?

Il possède un profil totalement différent de celui d’Andy Delort qui est un joueur de profondeur. Nous et plus particulièrement les joueurs offensifs avons besoin de nous adapter. Cela ne se fait pas d’un claquement de doigt. Il est très grand (1,90m) et a une protection de balle qui est juste extraordinaire. Sur les longs ballons, quand les autres s’arrachent pour mettre la tête, lui réalise un contrôle-poitrine. C’est sur cet aspect qu’il m’impressionne le plus. Devant le but, il est très adroit. Il a une vraie présence dans la surface.

Vous vous surnommé le « meneur de jeu du FC Twitter » mais êtes-vous aussi un meneur de vestiaire ?

Pas du tout ! Sur les réseaux sociaux, je suis beaucoup dans le second degré. Dans le vestiaire, je ne me considère pas comme un leader, ce n’est pas ma personnalité et cela ne me correspond pas trop. Quand il faut être sérieux et mener les autres, c’est moins mon domaine (rires). Je préfère laisser ça aux autres.



_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Jeu 13 Oct 2016 - 16:35


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Ven 21 Oct 2016 - 16:35

YANN KARAMOH : "JE NE PENSAIS PAS JOUER AUTANT"
GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - SAINT-ETIENNE | INTERVIEWle 20/10/2016 à 14:31 

La réception de Saint-Etienne, son début de saison avec le Stade Malherbe, l'équipe de France U19…, Yann Karamoh, révélation de ce premier quart de championnat du côté des "Bleu et Rouge", est revenu sur tous ces thèmes. Auteur de son premier but chez les professionnels à Angers lors de la 6e journée, le jeune attaquant caennais (18 ans) - que ce soit en club ou avec la sélection - ne manque pas d'ambition.

AVEC 530' DEPUIS LE COUP D'ENVOI DE LA LIGUE 1, YANN KARAMOH DISPOSE DU NEUVIÈME TEMPS DE JEU LE PLUS IMPORTANT DE L'EFFECTIF DU STADE MALHERBE.
La défaite à Montpellier (3-2) est-elle digérée ?
"Elle sera digérée si on gagne ce week-end contre Saint-Etienne. Tout le monde est conscient de notre prestation à Montpellier. Qu'est-ce qu'il nous manque ? Gagner à l'extérieur ou au moins faire des bons matches. Par rapport aux matches à domicile, on est trop fébrile à l'extérieur. On a l'impression de ne pas avoir de repères".
"LA DÉFAITE À MONTPELLIER SERA DIGÉRÉE SI ON BAT SAINT-ETIENNE"
La rencontre de Saint-Etienne ce jeudi soir, en Ligue Europa (à Geoffroy-Guichard contre les Azerbaïdjanais de Qabala), moins de 72 heures avant de se déplacer à d'Ornano peut-elle jouer un rôle dans votre confrontation dimanche ?
"Perso, je préfère enchaîner des matches et stopper un bon coup. Comme ça, tu as plus de repères. Tu gommes aussi plus facilement les erreurs que tu as faites. Si ta récup' a été bonne, ça peut être bénéfique pour l'équipe. Je pense que ça peut être un avantage. Si le coach de Saint-Etienne gère bien son groupe, ça peut être très dangereux pour nous".
Contre les "Verts", vous pourriez retrouver votre coéquipier en équipe de France U19 : Arnaud Nordin (trois matches dont une titularisation)…
"Il a aussi marqué son premier but en Ligue 1 cette saison (face à Lille lors de la 7e journée). C'est un petit gabarit vif qui a des qualités de vitesse, de percussion. Il a connu beaucoup de pépins physiques, mais je vois qu'il est bien revenu. J'espère qu'il sera dans le groupe".
Entre le club et la sélection, vous avez multiplié les rencontres depuis le début de la saison, comment vous sentez-vous physiquement ?
"Je suis un peu carbo. Clairement, ça se sent dans les jambes. Tu as envie de bien faire les choses, mais tu n'avances pas. Avant, je pouvais partir en sélection, revenir en club et enchaîner, mais aujourd'hui, ce n'est plus pareil. L'intensité, y compris aux entraînements, est tout autre. C'est pourquoi, au bout d'un moment, il faut des coupures. Le staff de l'équipe de France doit aussi nous gérer. Il faut de la communication, mais ça se passe bien".
"SE QUALIFIER POUR L'EURO U19, MAIS SURTOUT LE REMPORTER"
Alors que vous vous êtes qualifié récemment avec l'équipe de France U19 pour le Tour Elite de l'Euro 2017, quelles échéances vous attendent sur le plan international ?
"En mars, nous avons ce Tour Elite. L'objectif est d'aller à l'Euro l'été prochain, mais surtout de le remporter. Ce n'est pas une question de qualité, car la moitié de notre équipe évolue tous les jours dans un cadre professionnel, mais d'état d'esprit. Auparavant, notre génération, compte tenu que les U20 participent à la Coupe du Monde, pourrait disputer le Tournoi de Toulon. Ça serait une bonne préparation en cas de qualification pour l'Euro. Et en novembre, nous avons un tournoi en Géorgie où nous affronterons les Pays-Bas, l'Espagne et la Géorgie".
A titre personnel, vous attendiez-vous à un tel début de saison en participant à tous les matches du Stade Malherbe dont sept comme titulaires ?
"Quand le championnat a commencé contre Lorient, je ne me suis pas dit : "Il faut que je sois titulaire". Mon état d'esprit, c'était plutôt : "Calme-toi. Le club sort d'une belle saison. Tu viens d'arriver". Je ne pensais pas jouer autant. Tout est allé très vite. Au départ, je m'attendais à faire quelques petites rentrées, gratter mes minutes. Mon objectif était déjà de figurer dans le groupe".
Avec quel état d'esprit avez-vous abordé votre préparation avec le groupe "pro" cet été ?
"Je ne voulais pas me mettre en avant. Du coup, au début, je ne parlais pas trop à part avec les jeunes : JV (Makengo), Jo Leborgne, Val (Voisin), Louis (Deschateaux). Avec les autres, je n'osais pas aller vers eux. Je restais dans mon cocon. J'écoutais et je faisais ce que j'avais à faire sur le terrain. Aujourd'hui, je vais parler à tout le monde naturellement, tout en observant une marque de respect, car, avec certains, nous n'avons pas vraiment le même âge".
"MAXWELL, CAVANI,MATUIDI…, IL Y A SIX MOIS, JE LES REGARDAIS À LA TV"
Vous souvenez-vous de votre première apparition avec le groupe de Patrice Garande ?
"Je me souviens d'une opposition la saison dernière CFA contre pros et le coach m'avait fait jouer n°10. C'est là que je me suis le plus lâché. Je pense que c'est à partir de ce match que le coach m'a surveillé de plus près. Il y a eu aussi mon but en amical au Havre (le 9 octobre 2015). C'est à partir de ce moment-là que je me suis dit qu'il fallait que je fasse une grande carrière. A la base, tout le monde fait du foot pour être pro. Moi, je veux devenir un grand joueur".
Entre votre baptême du feu en Ligue 1 contre Lorient, votre première titularisation à Lyon et votre premier but face à Angers, ce début de saison a été riche en émotions…
"Moi ce qui m'a marqué le plus, c'est la réception du PSG. Au-delà du score, c'est avec les matches comme celui-ci que tu comprends qu'il faut continuer à bosser quand tu es jeune, qu'il existe des paliers encore à franchir. Tu prends conscience des choses, d'où tu es, de ce que tu veux faire de ta carrière. En face, c'est une équipe qui dispute la Ligue des Champions avec des joueurs comme Cavani, Matuidi et Maxwell que j'avais de mon côté. Il n'y a même pas six mois, je les regardais à la TV".

YANN KARAMOH



  • Né le 8 juillet 1998 à Abidjan en Côte-d'Ivoire.
  • Attaquant. Droitier. N°7.
  • 1,85 m pour 74 kg.
  • Formé au Stade Malherbe.
  • International jeunes équipe de France (des U16 aux U19).
  • Cette saison : 9 matches dont 7 comme titulaires (530'). 1 but. 1 avertissement.


SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Sam 22 Oct 2016 - 10:17

SM Caen. Vincent Bessat : "On s'est dit certaines choses..."
Publié le 22/10/2016 à 08:06


Vincent Bessat retrouvera une place de titulaire au poste de latéral gauche du SM Caen, dimanche face à Saint-Etienne. | Stéphane Geufroi
Par Guillaume LAINÉ.

Ce dimanche (15 h) face à Saint-Etienne au stade d'Ornano, Vincent Bessat profitera de la blessure d'Imorou pour retrouver une place de titulaire sur le flanc gauche de la défense du SM Caen. L'ancien Nantais évoque une mise au point en interne cette semaine, suite au couac survenu à Montpellier (2-3). Entretien.


Caen affronte une équipe de Saint-Etienne passée maîtresse dans l’art de renverser les situations dans les dernières minutes d’un match...
On va tomber sur une équipe très compliquée à jouer, qui a beaucoup de matches dans les jambes aussi. Mais ce qui va compter, c’est surtout ce que nous, on sera capable de mettre dans ce match pour lui poser des problèmes.
Un sentiment de revanche vous anime-t-il après la déconvenue de Montpellier (2-3) la semaine dernière ?
C’est surtout qu’on a besoin de points, car tout va très vite dans les deux sens dans ce championnat, et là on est dans le mauvais sens... On a envie de repasser le plus vite possible dans la première partie de tableau, et ça passe déjà par une victoire contre Saint-Etienne. Si on ne prend pas de points, ça va devenir de plus en plus compliqué, et la pression montera en bas de classement... On a des objectifs qui ont été fixés en début de saison, et pour les tenir ça passe par des victoires rapides.

"On a un groupe sain, qui sait se parler"

Notamment à domicile, où Caen a pour l’instant gagné 3 de ses 4 rendez-vous...
Oui, on y fait un bon début de saison. Pourquoi cette différence de résultats avec les matches à l’extérieur ? Si on avait la réponse, on aurait pallier au problème... Ici, il y a un public qui nous soutient quels que soient les résultats, des habitudes, plein de petites choses qui font qu’on est plus à l’aise à d’Ornano. Mais si on veut faire un beau championnat, on n’aura pas le choix, il va falloir engranger aussi à l’extérieur.
Avez-vous éprouvé le besoin de vous parler cette semaine, entre joueurs et notamment entre cadres, après ce qui s’est passé à Montpellier ?
On s’est dit certaines choses, avec le coach, les joueurs... Maintenant, ça restera dans le vestiaire ! Mais c’est là où justement, on a peu d’inquiétudes : on a un groupe uni, sain, qui sait se parler quand ça ne va pas. Il n’y a pas d’animosité ou d’éléments qui tirent vers le bas. Après, seuls les résultats traduiront ce que je viens de dire. On a un début de saison plus délicat que celui de l’an dernier, mais avec un calendrier différent. On est déjà fin octobre, je sais, mais il y avait une adaptation à trouver avec les nouveau, des liens nouveaux à créer avec un jeu différent où on ne peut pas se servir d’Ivan comme on se servait d’Andy (Delort), qui courait partout.

"Latéral ou ailier, peu importe, tant que je joue..."

Est-ce le secteur défensif ou offensif qui vous inquiète le plus ?
On prend trop de buts, c’est indéniable. Il y a tout un travail collectif à revoir, des attaquants aux défenseurs. Que tout le monde fasse les efforts. Et si on veut être meilleur offensivement, c’est pareil, tout le monde doit accompagner pour qu’on créé plus de problèmes à l’adversaire. Le classement ne reflète pas ce qu’on aurait voulu, c’est vrai, mais pour l’instant il n’y a pas lieu de s’inquiéter, il reste encore beaucoup de matches.
Vous avez l’occasion d’enchaîner au poste de latéral gauche, et montrer au coach que vous pouvez être plus qu’une alternative après plusieurs matches sur le banc des remplaçants ?
J’avais fait 4 bons matches au départ je pense, après je suis sorti de l’équipe sous l’effet de la concurrence... C’est comme ça, à moi de faire plus à l’entraînement et en matches quand j’ai ma chance, tout simplement...

"Dans le top 5 de ceux qui centrent le plus ? Je m'en fous !"

Entre latéral gauche et attaquant gauche, ce ne sont pas les mêmes repères ni les mêmes exigences : c’est difficile de passer souvent de l’un à l’autre poste en fonction des besoins ?
Non, ce n’est pas un problème, peu importe tant que je prends du plaisir et que je joue ! Je m’éclate à ces deux postes, et en latéral le coach ne me bride pas. Après c’est un rôle qui reste quand même nouveau pour moi, j’y ai encore pas mal de choses à apprendre, mieux gérer certains appels des attaquants. Je ne suis pas un défenseur pur et dur, mais par contre je suis un bon contre-attaquant !
Caen centre beaucoup, et vous figurez dans le top 5 des joueurs de L1 qui centrent le plus, mais à l’arrivée Caen ne marque pas beaucoup...
Cela reste encore à travailler... Et franchement, que je sois dans le top 5 de ceux qui centrent le plus, je m’en fous, j’ai une passe décisive ! Cela veut dire que la coordination n’est pas bonne ou pas suffisante. Moi, ce qui m’intéresse, c’est l’efficacité.

OF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Mer 26 Oct 2016 - 10:16



_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Ven 11 Nov 2016 - 10:40


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Dim 20 Nov 2016 - 14:02


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par smc12 le Ven 16 Déc 2016 - 10:54

ALAEDDINE YAHIA : "LES JOUEURS NE PENSENT PAS QU'À EUX"
GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - FC METZ | INTERVIEWle 14/12/2016 à 14:00 

Le report de la rencontre face à Nantes, la mise au vert de la semaine dernière, la réception très importante de Metz, Alaeddine Yahia - l'un des éléments les plus utilisés par Patrice Garande cette saison que ce soit dans un système à quatre ou à trois défenseurs - a évoqué les derniers et futurs rendez-vous du Stade Malherbe ; un club normand qui traverse actuellement une passe difficile sur le plan sportif.

DANS LA COURSE POUR LE MAINTIEN, C'EST L'ÉQUIPE PANIQUANT LE MOINS QUI S'EN SORTIRA SELON ALAEDDDINE YAHIA. "L'ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR, CE SERA UNE VICTOIRE".
Comment avez-vous vécu le report samedi dernier de votre rencontre face à Nantes à cause du brouillard ?
"On a ressenti une certaine déception et frustration surtout quand on voit que les matches Dijon - Marseille et Toulouse - Lorient se sont déroulés. Il y avait beaucoup d'attentes par rapport à ce match. C'est dommage de ne pas l'avoir joué, mais je comprends cette décision si les spectateurs ne pouvaient pas voir correctement. Nous, les joueurs, ne l'avons appris qu'une fois dans le bus. Nous avions eu la séance vidéo, la causerie du coach, la composition d'équipe… même si c'est vrai que quand je me suis levé de ma sieste dans l'après-midi, j'ai commencé à me poser certaines questions".
"DÉÇU ET FRUSTRÉ APRÈS LE REPORT DU MATCH À NANTES"
C'est d'autant plus regrettable que vous étiez partis au vert pendant deux jours au préalable à Pornichet et à Saint-Nazaire…
"En se mettant un peu à l'écart, nous avions préparé ce match dans d'excellentes conditions dans un bon hôtel et avec un bon terrain d'entraînement. L'idée, c'était de se retrouver entre nous : avec un groupe élargi, mais aussi le staff, Xavier (Gravelaine) et Alain (Cavéglia). C'est important, car nous avons besoin de tout le monde. Ça rassure les joueurs. Dans ces moments-là, il faut que nous soyons unis. Ça ne peut pas non plus faire de mal de se couper de son environnement quotidien".
Conséquence de ce report, le Stade Malherbe a reculé d'un rang pour se classer en 18e position. De quelle manière vivez-vous cette situation difficile sur le plan sportif ?
"Nous sommes touchés. C'est évident. Sachez-le, les joueurs ne pensent pas qu'à eux. Les gens qui travaillent ici sont tributaires de nos résultats. Au Stade Malherbe, on fait partie d'une institution. Nous, les joueurs, ne sommes que de passage. Mon seul objectif, c'est de garder ce club en Ligue 1. Quand je suis arrivé, il y était. Le jour où je partirai, je ne sais pas quand ça va arriver (Alaeddine Yahia se trouve en fin de contrat en 2017), je veux toujours qu'il y soit".
Avec la réception du FC Metz, samedi, un rendez-vous déjà très important vous attend dans l'optique du maintien…
"Il faut le gagner, mais en ne faisant pas n'importe quoi. On doit aborder ce match comme notre première mi-temps face à Dijon : avec de l'agressivité, du pressing… Par contre, il ne faut surtout pas rééditer la même seconde période".
"ABORDER LE MATCH CONTRE METZ COMME LA PREMIÈRE MI-TEMPS DE DIJON"
Que pensez-vous de cette formation lorraine qui pointe en 15e position avec 18 points (avec une rencontre en moins) ?
"Même s'ils ont trois points de plus, les Messins se trouvent dans la même situation que nous. D'ailleurs, nos parcours sont quasi-similaires. Eux aussi, ils ont pris une trempe, 7-0 contre Monaco (J8). Ils avaient bien commencé (sixième avec 13 points au soir de la 7e journée) avant de connaître un trou d'air. Ils ont subi certaines blessures préjudiciables à l'image d'Erding (son meilleur buteur avec six réalisations). On ne peut pas non plus occulter ce fait de match qui est arrivé contre Lyon*".
Ce championnat est, une nouvelle fois, incroyablement serré puisque vous n'accusez que quatre longueurs de retard sur le 11e alors que vous comptez une rencontre en moins…
"Il suffit de regarder Lille. Quand nous les avons joués il y a quatre journées, cette équipe était avant-dernière. Depuis, les Lillois ont pris dix points ce qu'ils n'avaient pas fait en 13 matches. De notre côté, si on l'emporte samedi, on passe devant Metz (qui possède une moins bonne différence de buts que le SMC). Il faut gagner un match. L'élément déclencheur, ça sera une victoire. Dans ces périodes-là, c'est l'équipe paniquant le moins qui s'en sortira".
*Le match comptant pour la 16e journée entre Metz et Lyon a été arrêté à la demi-heure de jeu. Alors que les Messins venaient d'ouvrir la marque, deux pétards - lancés du bas de la tribune Est du stade Saint-Symphorien - ont atteint Anthony Lopes, le gardien des Gones. Une rencontre qui pourrait être rejouée ou donnée gagnée à l'OL sur tapis vert.

ALAEDDINE YAHIA



  • Né le 26 septembre 1981 à Courbevoie (Hauts-de-Seine).
  • Franco-tunisien.
  • Défenseur central. Droitier. N°5.
  • 1,87 m pour 81 kg.
  • Clubs précédents : CFFP (formation), Louhans-Cuiseaux (1998-2001), Guingamp (2001-2004), Southampton (ANG, juillet-décembre 2004), Saint-Etienne (janvier 2005 - 2006), Sedan (2006-2007), Nice (2007-2008), Lens (2008-2014).
  • International tunisien.
  • Palmarès : vainqueur de la CAN 2004, champion de France de L2 en 2009.
  • Cette saison : 13 matches dont 12 comme titulaires (1 091'), 1 but, 3 avertissements.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par Egill le viking le Mar 10 Jan 2017 - 15:13

SM Caen. Conduite sans permis : nouveau procès pour Jeff Louis


  • Jeff Louis sera jugé ce lundi 9 janvier 2017. | Archives Jean-Yves DESFOUX

Ouest-France
Jeudi 13 octobre, à Caen. Au volant de sa Porsche, un automobiliste est contrôlé. Il s’agit de Jeff Louis, un Haïtien de 24 ans qui joue au Stade Malherbe de Caen.
Le footballeur professionnel ne possède pas de permis valide en France, ni d’assurance. Il est convoqué à l’hôtel de police où l’échange avec les fonctionnaires est houleux. Il repart avec une convocation pour le tribunal correctionnel… qu’il aurait déchirée sur le parvis du commissariat.
En plus du défaut de permis et d’assurance, le parquet retient donc un outrage à personne dépositaire de l’autorité publique.
Déchiré ou pas, le papier lui intime de se présenter ce lundi matin pour être jugé. Dans un tribunal que le trentenaire connaît hélas déjà : postérieurement à cet incident, il s’était fait contrôler le lundi 12 décembre, à nouveau sans permis. Ce qui lui avait valu d’être condamné en comparution immédiate (procédure express) à deux mois de prison avec sursis et à une amende de 15 000 €. Le juge retiendra-t-il l’outrage contre le footballeur ? Et la justice passera-t-elle du carton jaune au carton rouge ?
Réponse à l’issue de la rencontre.









On l'a retrouvé. Si il pouvait s’intéresser un peu plus a malherbe. il peut clairement être "notre"  bonne recrue si il veut.

Egill le viking
3ème Div Calvados
3ème Div Calvados

Messages : 124
Date d'inscription : 26/10/2016
Localisation : drome

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2016/2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum