Note: [2016/2017]Revue de presse

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Mar 4 Oct 2016 - 8:57


smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Jeu 6 Oct 2016 - 8:43

SM Caen. Malherbe en amical contre Orléans, ce soir à Alençon
SM Caen - Publié le 06/10/2016 à 06:16


Christopher Operi, issu du centre de formation, aura du temps de jeu ce soir face à Orléans. | Archives Marc Olejnik

Amical. Caen (L1) - Orléans (L2), ce soir (19 h 30), au stade Jacques-Fould à Alençon. Les joueurs de Patrice Garande meublent la trêve internationale avec un match amical face à une équipe de Ligue 2. L'occasion de s'offrir une revue d'effectifs, dix jours avant la reprise du championnat et un déplacement à Montpellier.




Les Caennais vont profiter de ces deux semaines de trêve internationale pour effectuer un match amical, ce soir (19 h 30), au stade Jacques-Fould, à Alençon. " Plutôt que de faire un entraînement, on prévoit une opposition grandeur nature face à une L2. " 
Un entraînement amélioré aux yeux du coach donc, à l’image du match au Havre en octobre 2015 (victoire 3-0), et l’occasion de voir à l’oeuvre tous les joueurs disponibles. " L’idée sera de faire une équipe par mi-temps ", dit Garande. Il alignera 45 minutes dans les buts Paul Reulet, remis de blessure et doublure officielle d’un Vercoutre laissé au repos, puis Mathieu Dreyer.
En plus des internationaux Karamoh (Equipe de France U19) et Genevois (Haïti), Louis (genou), Ben Youssefet Dabo (cuisse) seront absents. Makengo (dos) ne devrait pas jouer, alors qu’un doute subsiste sur la participationd’Alhadhur, qui vient de subir des soins dentaires.
Ce match sera l’occasion de voir à l’oeuvre deux jeunes issus du centre de formation, le milieu Durel Avounou et l’attaquant Christopher Operi, tous deux 19 ans.

Le groupe caennais.

Reulet, Dreyer - Yahia, Da Silva, Adéoti, Imorou, Alhadhur (?), Bessat - Voisin, Leborgne, Malbranque, Delaplace, Seube, Féret, Diomandé, Avounou - Operi, Nkololo, Sané, Santini, Rodelin, Bazile.Entraîneur : Patrice Garande.



OF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Mer 12 Oct 2016 - 10:41

RÉMY VERCOUTRE : « TOUJOURS TRÈS FORT DE REVENIR ICI »

ÉQUIPE PRO





le 12/10/2016 à 10:00  




FORMÉ AU MHSC, LE GARDIEN DU SM CAEN REVIENT AVEC PASSION SUR SES ANNÉES MONTPELLIÉRAINES ET ÉVOQUE BIEN ÉVIDEMMENT LA RENCONTRE ENTRE LES DEUX CLUBS PRÉVUE SAMEDI À LA MOSSON (20H).


 
Rémy, quand on te parle du MHSC, ça évoque quoi pour toi ?
Ça évoque ma jeunesse, mon parcours au Centre de Formation et mes premiers pas en pro. Pour moi c'est toujours un plaisir d'y revenir parce que c'est le moment où je revois certaines personnes qui ont jalonné mon parcours de jeune footballeur.
Que retiens-tu de ton passage au MHSC ?
Il a été très riche. Grâce au Président Nicollin et à l'époque à M.Jacques Bonnet (ex directeur du Centre), j’ai pu intégrer le Centre de Formation. À l'époque je devais quitter Dunkerque qui perdait le statut pro, mes parents partaient dans le Sud de la France. Beaucoup de clubs voulaient m'accueillir mais ce qui a fait la différence pour moi c'est le côté études. Mes parents étaient très à cheval là-dessus et la première phrase du Président Nicollin a été de leur dire : « Je ne sais pas si j'en ferai un footballeur professionnel mais je peux vous assurer qu'il aura le baccalauréat ». Il a tenu parole et moi je suis redevable vis-à-vis du MHSC de m'avoir fait confiance d'une part pour m'accueillir au Centre de Formation dans de telles conditions, et de m'avoir mis le pied à l'étrier. Sportivement aussi c'était très fort parce que le club vivait des moments difficiles. Cette descente en L2 (2000) était un déchirement pour nous les jeunes issus du Centre de Formation mais ça a été aussi une belle opportunité pour nous d'être promus. Ça a été une très grande marque de confiance de la part du club de nous laisser notre chance pour cette opération remontée et nous y sommes parvenus. On a fait une super saison est derrière on a pu découvrir l'élite. Pour moi c'était génial et pour le club c'était une récompense pour tout l'investissement qu'ils avaient mis dans ce Centre de Formation.
Si tu devais évoquer ton meilleur souvenir au club ?
Le premier, c'est le parcours que nous avions fait en coupe Gambardella avec la génération des Madouni et Maoulida notamment (1997). On avait perdu en finale contre Lyon. C'est un objectif qui tenait vraiment à coeur au Président et à l'ensemble du club. C'est quelque chose qui m'a marqué. Je retiens aussi la montée en L1 (2001) et la découverte de l’élite qui s'en est suivie.

Une anecdote…
J'en ai plein ! (sourire). Je me souviens d'un stage de préparation après que nous soyons montés en L1. Le Président nous avait permis, après avoir assisté à ce stage, « de faire une soirée car on méritait d'aller nous détendre un peu »… et je crois qu'on s'était un peu trop détendus (rires). Le lendemain, il était venu et nous avait bien remonté les bretelles.

JE SUIS REDEVABLE VIS-À-VIS DU MHSC DE M'AVOIR FAIT CONFIANCE

Presque 15 ans après ton départ, est-ce toujours particulier pour toi de revenir ici ?
Oui c'est spécial. Pour moi c'est très fort de revenir ici. J'ai énormément d'estime pour toutes les personnes qui sont à la tête du club que ce soit le Président Louis Nicollin, le Président Délégué Laurent Nicollin ou Pascal Baills qui était à l'époque encore joueur et que j'ai vu devenir entraîneur. J'ai vécu des moments très forts dans ma jeune carrière. Les kinés, les docteurs, toute ces personnes qui étaient déjà à mes côtés au Centre de Formation, m’ont aidé à progresser, m’ont permis de grandir et c'est important d'aller les saluer. C'est le minimum de respect que je peux avoir par rapport à tout ce qu'ils m'ont apporté. Si aujourd'hui j'ai pu faire presque 20 ans de carrière au niveau professionnel, c'est parce qu'ils ont cru en moi et parce qu'ils ont su me mettre sur les bons rails. Ça permet aussi d'évoquer quelques anecdotes… Le déplacement Montpellier est d’ailleurs une des premières dates que je regarde quand le calendrier sort en début de saison.
Quel regard portes-tu sur ton défi caennais depuis maintenant plus de deux saisons ?
Défi est le bon terme. Quand on a un des budgets les plus modestes du championnat, tous les ans il faut faire preuve de beaucoup de solidarité, de beaucoup d'envie et je suis très heureux aujourd'hui d'être ici à Caen car ce club me ressemble. On fait preuve d'esprit de corps et d'ingéniosité pour parvenir à rivaliser avec les meilleures équipes. Je retrouve un peu ici au Stade Malherbe le côté humain du MHSC et c'est ce qui fait que je m'y sens bien.
Un mot sur le début de saison des deux clubs
Il est un peu similaire. On a des difficultés à s'inscrire dans la durée au niveau de la performance, c'est pour cela que le match sera compliqué pour les deux équipes. Une victoire nous ferait énormément de bien car il faut faire des séries dans ce championnat pour exister correctement. De notre côté, nous avons vécu un début de saison avec un calendrier très compliqué. On a joué Lyon, Paris, Bordeaux... On a pris le minimum de points attendu par rapport au calendrier qu'on pouvait avoir. On a pris une belle claque contre Paris, on ne sera pas le premier ni le dernier club à prendre une volée contre cette équipe. Ça fait mal, ce n'est pas toujours évident de s'en remettre mais on a un groupe composé de personnes responsables qui sait que cela pouvait arriver. On l'a déjà vécu l'an dernier on s'en est relevé et on fera pareil cette année. Concernant le MHSC, c'est une équipe qui possède un fort potentiel offensif avec des joueurs qui sont capables de faire de belles choses. Je me garde bien de les juger, mais c'est une équipe qui nous ressemble et qui est un peu irrégulière.
Comment vois-u ce match entre le MHSC et le SM Caen ?
Contre le MHSC, ce sont toujours des matchs compliqués parce que c'est une équipe qui a des valeurs avec un entraîneur qui rodé aux joutes de la Ligue 1, donc on s'attend forcément à un match difficile, surtout que c'est une équipe qui, comme nous, a besoin de points. Il y aura beaucoup d'envie des deux côtés.



http://www.mhscfoot.com/articles/2016-2017/equipe-pro/remy-vercoutre-toujours-tres-fort-de-revenir-ici

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Lun 24 Oct 2016 - 21:02

SM Caen : Xavier Gravelaine : "Que tout le monde revienne sur terre"
Modifié le 24/10/2016 à 20:43 | Publié le 24/10/2016 à 20:28


Xavier Gravelaine, le directeur général du SM Caen, met quelques points sur les "i". | Stéphane Geufroi
Par Guillaume LAINÉ.

Relégué en 18e position, celle du barragiste, après son revers contre Saint-Etienne (0-2), le SM Caen inquiète par son manque de répondant et ses faiblesses dans le jeu. Xavier Gravelaine, son directeur général, évoque ses déceptions, répond aux critiques, notamment sur le mercato, mais refuse de tirer dès maintenant la sonnette d'alarme. Il donne rendez-vous à la trêve de Noël...


Entretien

Plus que les points ou le classement après 10 journées, le contenu de ce que propose l’équipe ne vous inquiète-t-il pas ?
Forcément, ce n’est pas satisfaisant. On a loupé notre début de saison, mais à une victoire près, on était 11e ce matin… C’est encore un championnat différent, où personne ne sera décroché. Viser entre la 8e et 12e place, c’est un objectif logique dans notre processus. Il faut juste que tout le monde revienne sur terre et comprenne que ce sera plus compliqué que la « normale ». Pour un club comme le nôtre, qui doit encore s’installer en L1, ce n’est pas non plus une anomalie. Il faut se remettre dans les valeurs, le tempo. Se dire que l’euphorie de la saison dernière, c’est fini. Il faut oublier ça !
Vous tirez la sonnette d’alarme ?
Il n’y a pas encore lieu de le faire, même si sur un match comme Montpellier, forcément… Il faut être vigilant, savoir faire le dos rond, se taire, rester calme, accepter les critiques et bosser pour que ça reparte, comme on l’a toujours fait. Cela nous inquiétera si on est dans la même situation en janvier. Ce n’est pas un problème de confort, c’est que tout le groupe, toute sa base, est en dessous de son niveau normal.
Comment est-ce possible ?
La vraie cassure, ça a été le 6-0 contre Paris (mi-septembre). Il y avait beaucoup d’attentes, c’était peut-être l’occasion de basculer, et là boum… Je pense que c’est surtout mental. La vraie question, celle qui nécessite une remise à plat, c’est de se demander pourquoi les pieds brûlent pour quasiment tous les joueurs en même temps. On a fait confiance à un groupe qui avait fini 7e la saison passée, logiquement, en l’étoffant avec des doublures. Il doit aussi assumer. On a un effectif moyen plus, mais s’il n’est pas à 100 %, il devient médiocre. Il faut une prise en compte de ça par tout le monde, et on fera le premier bilan dans deux mois...
Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans nos éditions normandes de Ouest-France du mardi 25 octobre, et en version numérique.

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Lun 24 Oct 2016 - 23:35


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par Vidocq le Mar 25 Oct 2016 - 18:52

Gravelaine est lucide..comme toujours !!

Ce qui qui est positif c'est que le club a de l'argent pour recruter au mercato d'hiver...imaginez si les caisses avaient été vides !!

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3716
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Mer 26 Oct 2016 - 10:09



_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Lun 31 Oct 2016 - 22:01

Andy Delort : « Je ne suis pas parti pour l’argent »
L'édition du soir
Football
lundi 31 octobre 2016
Correspondance par Thomas Goubin


(Photo : AFP)
SPORT
Depuis Monterrey, l’ancien joueur du Stade Malherbe de Caen, Andy Delort, se confie sur sa nouvelle vie. Déjà séduit par le Mexique, même s’il joue peu, le renfort des Tigres n’a toutefois pas oublié le club normand.




Cela fait désormais près de deux mois qu’Andy Delort a posé ses valises à Monterrey, la troisième ville du Mexique. Chez les Tigres, le club où il a rejoint son compatriote, André-Pierre Gignac, l’ex-Caennais se trouve encore en phase d’adaptation, mais sa vie a déjà changé radicalement.
L’attaquant s’est installé à San Pedro, la banlieue très chic de Monterrey, s’entraîne sous un soleil plombant et est assailli par les fans du club à chacune de ses sorties. Populaires sur les réseaux sociaux, ses publications peuvent même générer des débats enflammés. Sur le terrain, en revanche, difficile d’évaluer le rendement de l’attaquant tricolore. Longtemps cantonné à des entrées en fin de match, Delort a dû attendre le dimanche 23 octobre pour débuter un match de LigaMX (nom du championnat mexicain) en profitant du forfait de son idole et désormais ami, André-Pierre Gignac.
Au Mexique, la saison régulière du Tournoi d’ouverture touche déjà à sa fin (15 journées disputées sur 17). Mais la Liguilla, les plays-offs qui concluent ce tournoi semestriel, suivra. Delort espère y peser de tout son poids. En attendant, le Mexique ne sait pas encore quoi penser de l’ex-Caennais.



(Photo : AFP)

Comment se passe votre adaptation au football mexicain ?
Bien, même si pour le moment, je n’ai joué que trois matches comme titulaire (deux en Ligue des champions de la CONCACAF, un en championnat). En fait, il faut que j’enchaîne les matches, car je suis arrivé sevré de compétition. J’ai aussi eu beaucoup de changements à assimiler, entre l’installation dans un nouveau pays, un nouveau club, un nouveau style de jeu, une nouvelle langue aussi, même si je commence à parler l’espagnol. Quand je serai à 100 %, les fans vont vraiment comprendre ce que je peux apporter à l’équipe. Là, je suis à 60-70 %. L’entraîneur m’avait dit que j’allais commencer à être prêt à la 14e journée et c’est ce qu’il s’est passé.
Pour votre première titularisation, vous avez dailleurs marqué votre premier but en LigaMX. Un soulagement ?
Oui, c’était important pour moi de montrer que j’étais là. Le premier but dans un club est toujours important. C’est la manière de montrer ce que tu peux apporter au coach, mais aussi à tes coéquipiers. C’était forcément un soulagement, d’autant que ça faisait un moment que je n’avais pas marqué en championnat (38e journée de Ligue 1, face à Bordeaux). Mes coéquipiers étaient contents pour moi, car je m’entraîne comme un fou.
Vous avez inscrit ce but à Mexico City, à 2 300 m daltitude. Racontez-nous votre expérience…
Tout le monde m’avait dit que c’était compliqué, notamment Dédé (André-Pierre Gignac), mais finalement je n’ai rien ressenti de spécial. J’étais tout de même inquiet, car à mon arrivée à Mexico, je sentais qu’il était plus difficile de respirer. Mais je connais mon corps et j’ai su me gérer.



(Photo : AFP)

En terme de style, en quoi le football mexicain diffère du français ?
Rien à voir. Surtout si on compare Caen à Monterrey. Là, je suis dans une grande équipe. On a la possession et presque tout le monde nous attend regroupé derrière. Cela me demande forcément des efforts d’adaptation. Je dois notamment faire évoluer mes appels. Je suis un joueur qui aime dévorer les espaces, et j’étais habitué à jouer dans des équipes qui subissaient, sauf avec le club de Tours sous les ordres d’Olivier Pantaloni. Ici, le football est moins vertical, on joue davantage dans des petits périmètres. L’entraîneur (le Brésilien, Ricardo Ferreti, en poste depuis 2010) me fait beaucoup bosser. J’apprends beaucoup à ses côtés, il corrige mes gestes, insiste, me fait beaucoup répéter.
La concurrence est-elle plus forte aux Tigres quà Caen ?
On ne peut pas comparer. Les Tigres ont un effectif rempli d’internationaux. À mon poste, je dois notamment lutter avec André-Pierre Gignac, avec l’international mexicain, Javier Aquino (ex-Villareal), ou l’Argentin, Ismael Sosa, un super-joueur.



(Photo : Ouest-France)

Comment se passe votre vie quotidienne au Mexique ?
Je prends du plaisir. Le Mexique est un pays fabuleux. Dédé m’en avait parlé, il m’avait dit que les gens étaient chaleureux, mais je suis vraiment impressionné par leur gentillesse. La semaine dernière, mon père est venu me voir. Il ne parle pas un mot d’espagnol, et il était coincé à l’horodateur d’un parking car il ne pouvait pas payer par carte. Le voyant embarrassé, la dame qui était derrière lui ne s’est pas impatientée comme ça pourrait être le cas en France, mais lui a payé le parking. Bon, après elle a vu qu’il était avec moi et elle a demandé des photos… Ici, si je m’arrête pour une photo, il faut que j’en prenne vingt ou trente ensuite. Cette ville est folle de foot.
Parlez-nous un peu de cette passion…
La grande différence c’est qu’ici, tout le monde aime le foot. De la petite fille au grand-père. C’est extraordinaire. Même les fans des Rayados (l’autre équipe de Monterrey) me demandent des photos. Ils me disent que malgré l’adversité, ils aiment avant tout le foot.
Suivez-vous le début de saison de Caen ?
Oui. C’est compliqué pour eux, mais c’est la Ligue 1, cela se joue à peu de chose. Après, c’est difficile pour moi de voir les matches à cause du décalage horaire, mais Caen est un club qui fait bien les choses. J’espère qu’ils vont se sauver le plus rapidement possible.



(Photo : AFP)

Conservez-vous des relations avec des membres de leffectif ?
Oui. Bien sûr. Notamment avec Bessat, Ben Youssef, et Yahia. Alaedinne, c’est vraiment quelqu’un qui m’a pris sous son aile à mon arrivée à Caen. Il m’a beaucoup aidé. On échange évidemment à propos des Tigres. Il a envie de venir me voir en vacances avec sa famille, pour découvrir le Mexique.
Des regrets sur la manière dont vous avez quitté Caen ?
C’était compliqué. Je sais que des supporters ont pensé que je n’étais parti que pour l’argent, mais ce n’est pas ça. Il y a beaucoup de choses que les gens ignorent. Mais je ne veux pas donner de détails. Je remercie vraiment Caen de m’avoir fait confiance, Patrice Garande et Xavier Gravelaine. La page est tournée.

http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/864/reader/reader.html?t=1477929954895#!preferred/1/package/864/pub/865/page/14

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par maz le Lun 31 Oct 2016 - 23:32

Bien sûr que tu es parti pour l'argent, comme à l'époque de Wigan...

_________________
Over the line and far away!
avatar
maz
Modérateur
Modérateur

Messages : 1991
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 31
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Mer 2 Nov 2016 - 14:12

Football. Ligue 1. Caen vers un nouveau 5-3-2 face à Nice dimanche
Publié le 02/11/2016 à 13:01

Damien Da Silva et Alaeddine Yahia devraient de nouveau débuter face à Nice dimanche. | Photo : Pascal Guyot

Après le changement de système lors de la défaite à Nancy (2-0) samedi dernier, Caen a de bonnes chances de se présenter de nouveau en 5-3-2 face à Nice, dimanche (15 h) à l'occasion de la 12e journée de Ligue 1. C'est ce que laisse penser la mise en place défensive observée mercredi matin à l'entraînement. Comme prévu, Yann Karamoh, Syam Ben Youssef et Emmanuel Imorou ont réintégré le groupe en ce début de semaine, alors que Julien Féret se contente de courir.


Malherbe n'est pas parvenu à stopper sa spirale négative samedi dernier à Nancy (défaite 2-0) dans un nouveau système (5-3-2), mais celui-ci devrait être reconduit dimanche (15 h) à l'occasion de la réception du leader niçois, toujours sans défaite cette saison en Ligue 1 (9 victoires, 2 nuls). Mercredi, c'est ce qui est ressorti de l'entraînement matinal, Patrice Garande insistant notamment auprès de ses défenseurs sur la rigueur tactique à avoir. L'entraîneur caennais a de fortes chances d'aligner une nouvelle défense à cinq ce week-end, avec de droite à gauche Guilbert, Da Silva, Yahia, Adéoti et Bessat.
Pas de changements d'hommes à l'horizon, mais une inversion possible entre Yahia et Adéoti : contrairement au match de Nancy, le premier prendrait le rôle de " libero ", sans marquage et dans l'axe de la défense centrale, alors que le second se positionnerait axe gauche. Au milieu de terrain, la séance de mercredi va dans le sens d'une reconduction du trio aligné à Nancy, avec Nicolas Seube en sentinelle, Jonathan Delaplace à sa droite et Jean-Victor Makengo à sa gauche. En attaque, Ronny Rodelin a eu des jambes samedi dernier en tournant autour d'Ivan Santini, et la formule tient la corde pour être reconduite.

Karamoh, Ben Youssef et Imorou ont réintégré le groupe

Mercredi, les revenants Yann Karamoh, Syam Ben Youssef et Emmanuel Imorou se sont entraînés normalement avec le groupe, alors que Julien Féret (adducteurs) s'est contenté de courir. L'habituel capitaine caennais sera trop juste pour la réception de l'OGC Nice, tout comme Mohamadou Dabo (claquage) et Jeff Louis (genou). Prochaines séances jeudi (9 h 30), vendredi (15 h 30) et samedi (9 h 30), veille d'un match pour lequel le Malherbe Normandy Kop à appeler à la mobilisation face à la période difficile (4 points sur 24 possibles) que traverse le SM Caen.

OF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par Goup-14 le Mer 2 Nov 2016 - 18:55

smc12 a écrit:Football. Ligue 1. Caen vers un nouveau 5-3-2 face à Nice dimanche

Erf...
De toute façon quelque soit le schéma je nous voit pas gagner... Il nous faudra un miracle dimanche.

_________________
NOURMAUNDIE AÏE ! ╞╬═╡  
avatar
Goup-14
CFA
CFA

Messages : 1528
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Sam 5 Nov 2016 - 18:48

SM Caen. Xavier Gravelaine :« Ne pas tomber dans le catastrophisme »
Battu à deux reprises la semaine dernière à Nancy (Coupe de la Ligue et championnat), le Stade Malherbe est mal en point actuellement (18e au classement). Entretien avec le directeur général Xavier Gravelaine avant la réception du leader Nice, dimanche.
04/11/2016 à 15:03 par gregorymaucorps

Conscient de la mauvaise passe du SM Caen, Xavier Gravelaine donne rendez-vous à Noël. -
Le Stade Malherbe vient de vivre une semaine difficile avec trois défaites (Saint-Etienne et deux fois à Nancy). Quelle est votre analyse de la situation ?

Après des défaites, on peut toujours être négatif… Cependant, on a montré deux visages différents à Nancy. Deux matches difficiles nous attendent avec Nice (dimanche), qui survole le championnat, et Marseille (le 20 novembre) où ça va aller mieux après leur changement d’entraîneur. Le tout est de ne pas paniquer. Certains disaient que c’était une semaine décisive pour nous, mais il n’y a pas de moment pour se relancer. Malgré la défaite à Nancy, il y a eu de bonnes choses. On se contente de peu, mais à un moment donné, il faut aussi savoir faire le dos rond. Il y a un peu de mieux dans le contenu et dans les têtes.

« Je donne rendez-vous à Noël »


Mettre en avant le positif est important en ce moment…

On est obligé. On doit réagir et trouver la solution. On sait qu’on n’est pas bien, qu’on a loupé notre début de saison, mais on sait aussi dans ce club qu’on est appuyé. Je donne donc rendez-vous à Noël pour les premières conclusions. Il faut repartir sur des bases solides, accepter les critiques, ne rien dire et bosser. En décembre 2014, beaucoup nous voyaient morts et on connaît la suite. Tout le monde doit se remettre en question, les joueurs, le staff, se taire et travailler. Et le facteur chance va aussi revenir.

Vous disiez récemment que « tout le monde devait revenir sur terre » : la magnifique saison passée (7e) est-elle encore trop dans les têtes ?

Complètement. On est encore un club neuf en Ligue 1, quoi qu’on en dise. Après une extraordinaire saison dernière, il faut savoir être vigilant car l’objectif numéro 1 est de rester en élite. Quand cela fera cinq ans de suite, on pourra passer à une phase plus ambitieuse, mais pour l’instant, il faut d’abord respecter les temps de passage.

> Lire aussi :
Malherbe. Frédéric Guilbert : « Je reviens à Caen par la grande porte »

Comme Malherbe n’a jamais été classé au-delà de la 10e place l’an dernier, l’équipe n’a-t-elle pas oublié ce que c’est que de lutter pour le maintien ?

Non. Le groupe avait connu une première saison tellement difficile qu’il s’était concentré sur la deuxième, alors qu’on leur prédisait une année délicate. Peut-être aussi qu’on était en surrégime. Cette année, alors qu’on a 80 % du même groupe, on connaît un mauvais passage et on rame pour revenir. Sur le fond et la mentalité, je n’ai pas encore de doutes. J’attendrai Noël pour faire le point. Mais je suis très confiant par rapport à eux parce que c’est un groupe sain. Il ne nous manque que la confiance. Il n’y a pas à tomber dans le catastrophisme dès fin octobre.


Xavier Gravelaine et le président du SM Caen Jean-François Fortin.

« On fait partie des 5 derniers budgets de L1 »


Pour vous, il faut juste faire le dos rond en attendant la fin de cette mauvaise passe ?

Exactement. Le déclic peut très bien intervenir contre le premier (ce dimanche). Je sais que la claque du Paris SG a laissé beaucoup plus de traces invisibles qu’on ne le pense. L’attente de tout le monde est supérieure depuis la saison dernière. Je remets juste les choses dans leur contexte : on est toujours un club avec 30-31 millions d’euros de budget. On est en difficulté actuellement. Est-ce qu’on le sera toute la saison ? Peut-être, peut-être pas. Et ce n’est pas parce que je dis « Rendez-vous à Noël » qu’il y aura des arrivées au Mercato d’hiver. Non. On doit assumer notre départ très très moyen, mais ça peut aller très vite. Deux victoires et ça change tout, vu que c’est très serré. Il y en a qui partent bien, d’autres mal, c’est comme ça. On fait partie des cinq derniers budgets, je le rappelle. Il faut savoir être humble. Il n’y aura pas de révolution, il faut juste trouver les solutions pour repartir de l’avant.

Au sujet du Mercato hivernal, y aura-t-il des renforts ?

Quoi qu’on en dise, on a un groupe étoffé. Ok, c’est mal parti. Mais que fait-on ? On change tout, on recrute cinq nouveaux joueurs et ça va régler les problèmes. Non, c’est la pire des choses à faire. Le Mercato d’hiver sert à réajuster sur le moment et anticiper l’avenir. Donc, il peut y avoir des arrivées, comme ne pas y en avoir. Laissons le temps à l’équipe. Imaginez qu’on engrange 15 points et qu’on se retrouve 7e à Noël : on aura oublié cette mauvaise période entre août et octobre.

Dimanche, c’est le leader invaincu Nice qui se présente à d’Ornano. Un sacré challenge pour Malherbe ?

Je serais très heureux si on arrivait à leur prendre un point. Ils survolent tout en ce moment, ils ont d’énormes qualités, une énorme confiance. Cela peut paraître un mur infranchissable mais si on parvient à leur grappiller un point, ce sera peut-être le début de quelque chose pour nous.


Conscient de la mauvaise passe du SM Caen, Xavier Gravelaine espère grapiller un point contre Nice, dimanche après-midi. -

« Heureux si on prend 1 point contre Nice »


Etes-vous surpris par l’OGC Nice ?

Je suis surpris parce que quand vous perdez notamment Hatem Ben Arfa et Valère Germain dans le secteur offensif… Mais ils ont réussi à faire un beau recrutement au dernier moment, il faut les féliciter pour ça parce qu’ils sont sur une belle dynamique depuis l’an dernier. La qualité de leur équipe est restée la même malgré les changements. Cela nous prouve qu’avec notre effectif identique à 80 %, on doit retrouver des repères pour nous amener dans des eaux un peu moins tumultueuses. Il faut miser sur la stabilité et ne pas réagir à chaud. Il n’y a pas d’urgence au Stade Malherbe. On travaille sur la durée, humblement. Il faut juste nettoyer ce qui doit l’être et réajuster si besoin.

Jouer le leader peut-il permettre aux Caennais de se libérer ?

Je l’espère parce que se libérer sera la solution à un moment. Ce sera peut-être moins glorieux au niveau de la qualité, en grappillant un point par-ci, par-là. Cela nous apportera du positif. Oui, on a perdu 4 matches de suite et on n’en est pas content, mais on travaille pour s’en sortir.

Le niveau de jeu des dernières semaines vous déçoit-il ?

Surtout ce qui m’embête, c’est que la baisse est collective. Les joueurs ne sont pas à 100 %. Cette équipe-là à 100 %, on ne va pas me faire croire qu’elle est dans les trois derniers du championnat. Il faut que tout le monde retrouve son niveau, mental, physique et technique, et il faut enlever cette peur des pieds qui brûlent. Quitte à perdre, il faut perdre avec une autre volonté que ça. Je suis optimiste mais aussi très vigilant.

Propos recueillis par Grégory MAUCORPS

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Mer 7 Déc 2016 - 15:09

SM Caen - Gravelaine combat la sinistrose et décrète une mise au vert avant Nantes
Mercredi 7 décembre 2016 à 14:38


 xavier gravelaine 06 03 5015 © Radio France

Le directeur général du Stade Malherbe de Caen Xavier Gravelaine s'est adressé à la presse ce mercredi matin. Une conférence improvisée pour annoncer une mise au vert à Pornichet à partir de jeudi pour le groupe avant le match à Nantes samedi, et pour mettre garde les médias contre la "sinistrose".
Silence radio du staff et du groupe avant l'important déplacement à Nantes. Un groupe restreint, avec Rémy Vercoutre blessé mais sans Ben Youssef écarté (lire après), part dès jeudi pour un stage à Pornichet, à côté de Saint-Nazaire. L'objectif est de "se retrouver en famille, entre nous, tranquillement" selon Xavier Gravelaine. Une décision prise "collectivement" pas en rapport avec "la pression du match de Nantes", samedi à la Beaujoire, où Caen, 17ème (15 points) tentera de distancer les Canaris, 19ème (13 points) dans la lutte au maintien.




Gravelaine revoit les objectifs du club


Le directeur général du SMC dit avoir analysé les trois dernières saisons du club en Ligue 1, le facteur manquant du moment serait "la chance". La barre transversale de Nicolas Seube à Lille, la main et le pénalty oublié par l'arbitre M. Moreira contre Dijon le mettent en exergue. Il pointe aussi sa volonté de lutter contre "la sinistrose ambiantedans le pays qui pourrait toucher le Stade Malherbe".
Toutefois, il reste persuadé qu'il y aura "trois équipes derrière Caen à la fin du championnat", ce qui n'est plus tout à fait l'objectif annoncé en début de saison "entre la 8ème et la 12ème place". Un but sur lequel il n'a pas non plus tiré un trait étant donné "le faible écart de points entre les équipes de la seconde partie de tableau". Il est vrai que Marseille, 10ème, n'est qu'à six longueurs du Stade Malherbe.

Caliméro ou parano


Alors qu'aucun média n'a encore ouvertement parlé de "crise", Xavier Gravelaine a décidé de tirer à boulets rouges sur certains confrères de la presse locale, leur mettant sur le dos une participation à la sinistrose qui serait en train d'entourer le club. Le directeur général du SMC estime que certains commentaires de matchs et articles de presse écrite augmenteraient les maux malherbistes. Justifier la mauvaise passe du club par le travail des journalistes, la ficelle est un peu grosse.

Le directeur général du Stade Malherbe regrette notamment la surinterprétation des images des joueurs face au Kop après le match contre Dijon. Selon lui, "il y a eu un parallèle de fait avec les incidents de Metz le lendemain", alors que la plupart des médias a, au contraire, salué le discours cordial entre les joueurs et les supporters, un phénomène assez rare dans le football actuel.

Au final, si ce n'est pour égratigner la presse, annoncer la mise au vert et l'absence de conférence de presse d'avant match, on ne saisit pas très bien l'intérêt de l'intervention de Xavier Gravelaine, quelques jours seulement après s'être déjà exprimé sur la situation du club au sortir du match contre Dijon.

Ben Youssef écarté


Le défenseur central Syam Ben Youssef ne prendra pas part à la mise au vert en Loire-Atlantique. L'international tunisien reste sur une prestation très médiocre à Lille après plusieurs semaines d'absence pour blessure. Pas convoqué dans le groupe pour affronter Dijon le week-end dernier, il a refusé de jouer avec la réserve. Le club lui a donc infligé une sanction financière et sportive.

https://www.francebleu.fr/sports/football/sm-caen-gravelaine-combat-la-sinistrose-et-decrete-une-mise-au-vert-avant-nantes-1481117927

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Mer 7 Déc 2016 - 16:08

SM Caen. Xavier Gravelaine :« Pas de sinistrose ! »

Le directeur général du Stade Malherbe, 17e avant de se rendre à Nantes, est venu éteindre le feu avant qu'il ne s'embrase, ce mercredi. Extraits d'une conférence "gravelainesque".

07/12/2016 à 15:46 par nicolas claich


Le directeur général avait pas mal de choses à dire mercredi. Mais qu’on se rassure : tout va bien.


Au vert à Pornichet


« On part demain matin près de Nantes, à Pornichet, en bord de mer. On a besoin de se retrouver en famille, entre nous. Samedi, on rejoindra notre hôtel de Nantes, pour un avant-match classique. Ça fait du bien, parfois, de se regrouper, de vivre ensemble, de parler aux poissons…Mais ce n’est pas un stage de crise, nous ne sommes pas en crise. C’est une mise au vert un peu plus longue que d’habitude, c’est tout. Il s’agit d’une décision collégiale de l’ensemble du staff. »

La crise, quelle crise ?


« On n’est pas dans un état de crise. Je rappelle que nous avons l’un des cinq plus petits budgets de Ligue 1. Nous sommes un petit club dont l’objectif est de pérenniser sa place en L1. On espère finir entre la 8e et la 13e place au cours des cinq prochaines saisons. On investit aussi dans les infrastructures, le stade… On est en avance sur notre plan de ce point de vue. Le permis de construire du futur bâtiment des pros sera déposé dans deux mois et demi et j’espère obtenir la certification de catégorie 1 pour le centre de formation d’ici Noël. Il n’y a que sur le plan sportif que c’est un peu plus compliqué cette année. Actuellement, on a un problème, on va le régler, mais on n’est pas en urgence. Gérard Baglin continue de travailler avec le groupe mais il y a surtout le travail du staff.»

La faute à pas de chance


« Par rapport à la saison dernière, le facteur chance ne joue pas en notre faveur cette année. On avait gagné beaucoup de matches avec de la chance; là, on n’en a pas du tout. Quand ce n’est pas un poteau, il y a une main non sifflée…Mais il faut la provoquer car, quand on se prend la porte dans le nez, on a la trouille. Il faut tenter des choses, persévérer et ne pas écouter ce qui se passe autour. En plus, cette année, le championnat est particulièrement difficile. Après 15 journées, personne n’est décroché.»

Ben Youssef sanctionné


« Syam Ben Youssef ne participe pas à cette mise au vert. Il est sanctionné par le club parce qu’il a refusé de faire un déplacement avec la réserve, le week-end dernier (NDLR : la CFA2 du SMC s’est inclinée à Tours, 1-0). Il a reçu une lettre et écopé d’une amende. Je l’ai vu samedi matin, et mardi, pour lui rappeler le règlement du club. Quand il aura rejoué avec la réserve, il pourra postuler au groupe pro. Il n’y a pas de problème Ben Youssef. »

Le coach conforté


« Il n’y a aucun souci avec Patrice. Au Stade Malherbe, ce n’est pas quand ça va mal qu’on tire sur les gens. Il est regonflé depuis le match de Dijon. C’était tellement irrationnel ! Comment voulez-vous analyser un tel match ? Au retour des vestiaires, après la mi-temps, les joueurs étaient comme des bombes, à bloc. On ne pouvait pas imaginer ce qui allait se passer ! »

L’union sacrée avec les supporters


« On a la chance d’avoir une super entente avec le kop. Je n’ai pas aimé l’utilisation qui a été faite des images de ce qui s’est passé après le match de Dijon. Cela n’a rien à voir avec ce qui s’est passé à Metz, qui est très grave. Quel que soit le résultat, les joueurs doivent aller saluer les supporters. Mais Christophe (Vaucelles, le président du MNK) s’est très bien exprimé : le kop est derrière les joueurs et le club. »

Le coup de gueule


« On accepte la critique, on l’assume quand on est mauvais. Mais il ne faut pas que ça aille trop loin pour faire le buzz. Je ne laisserai pas entrer la sinistrose ni les commentaires acides. C’est mon coup de gueule, je défends mon club. Je comprends qu’il y ait des attentes plus fortes après la saison dernière mais mais il ne faut pas que ça dépasse les bornes. »

Le Mercato en réflexion


« On y réfléchit depuis longtemps mais cela ne veut pas dire qu’on va bouger. Ne vous attendez pas à voir quatre nouveaux joueurs débarquer ! On a un manque dans le couloir gauche car Manu (Imorou) se pète souvent. En sentinelle ? Il y en a dans l’effectif. Quand je demande à Patrice s’il pense atteindre l’objectif du maintien avec ce groupe, il me répond : oui. On bougera peut-être en prévision de l’avenir comme on l’a fait l’an dernier avec Pape Sané. »

À Nantes, pas de pression


« Ce n’est pas un tournant de la saison et il ne faut pas le présenter comme le match de la peur. On part au vert, mais il s’agit de préparer les trois matches avant la trêve (Metz et Monaco après Nantes), pas seulement celui-là. Le moment le plus important, ce sera fin janvier – début février, je parle d’expérience. On n’est pas en situation d’urgence comme il y a deux ans. »

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Jeu 8 Déc 2016 - 10:19


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Mar 13 Déc 2016 - 12:09

Ligue 1 - Gravelaine - "Ne vous attendez pas à ce qu'il y ait 4 joueurs au SM Caen en décembre"
Par Olivier DucFrance Bleu Normandie (Calvados - Orne)Mardi 13 décembre 2016 à 11:29

Gravelaine : "On a confiance en ce groupe" © Maxppp - Jean Yves Desfoux


Le directeur général du SM Caen était l'invité ce lundi de l'émission Allo Malherbe. Xavier Gravelaine a répondu aux questions des auditeurs. Il fait confiance aux joueurs pour redresser la situation. Le mercato dépendra des opportunités : "N'attendez pas l'arrivée de 4 joueurs en décembre."

La rentrée en Coupe de France du stade Malherbe de Caen


La date est désormais connue, ce sera le samedi 7 janvier à 15h à Ste Geneviève des Bois (CFA2) en région parisienne. "On n'a pas été chanceux depuis deux ans, on avait pris des gros (Élimination d'entrée face à Dijon et Marseille). Là on a pris un club de CFA2, c'est parfait. Cela ne veut pas dire que c'est gagné. C'est un match piège car si on perd c'est là qu'il y a le plus de critique."


Le report du match Nantes-Caen


"Cela dépend de la date où on rejouera le match. Tout va dépendre de la qualification de Nantes en Coupe de la Ligue mais j'espère qu'on va le jouer en janvier. C'est vrai que c'est embêtant parce que je sentais que le groupe était bien. C'est la vie, c'est pareil pour Nantes, c'est pas pour ça qu'il faut avoir peur du match décalé."

"On avait un objectif après discussion avec les joueurs sur les trois matchs avant la fin de l'année. Quand je parlais qu'on avait vraiment pas de chance et bien cela continue. Vivement 2017"

"C'est surtout un objectif qu'on s'était fixé des trois matchs. On avait un objectif après discussion avec les joueurs sur les trois matchs avant la fin de l'année. Quand je parlais il y a une semaine qu'on avait vraiment pas de chance et bien cela continue. Vivement 2017. Il nous reste deux matchs : un match compliqué, Metz chez nous et puis surtout avec la tornade de Monaco mais on est obligé d'y passer. Ce sont les aléas et on fera avec."

L'annulation du déplacement à Nantes et les supporters caennais.


Je crois qu'on s'entend très bien avec Christophe (Olaf). On en discutera mais c'est vrai qu'on a la chance d'avoir pas mal de supporters même si là c'était un petit peu restreint au niveau de la préfecture. Oui, on va faire quelque chose maintenant on a l'habitude d'aider notre Kop avec qui on s'entend bien.

Le Mercato


On verra bien si au Mercato on trouvera une solution sur le couloir gauche mais il ne faut pas prendre pour prendre. Il y a quelques années, Tapie ne faisaient jouer que ses 13 joueurs, moi j'ai connu ça au PSG. Maintenant dans le football moderne ça va tellement plus vite et il y a tellement d'échéances qu'on a besoin d'un groupe étoffé. Je dis à gauche parce que Manu (Imorou) a des pépins mais peut-être que ça ira mieux. On a Jeff Louis qui va revenir, Mouhamadou Dabo et puis il y a les jeunes aussi.

"Ce sont les opportunités qui vont choisir. Ne vous attendez pas à ce qu'il y ait quatre joueurs au stade Malherbe en décembre."

Vous avez vu que chaque année, au Mercato d'hiver, on a toujours fait que cela aille ou moins bien. On ne va pas faire pour faire, on a déjà un gros effectif (30 joueurs avec les gardiens). Maintenant, si l'entraîneur a besoin de choses supplémentaires on essayera de les faire mais un mercato d'hiver n'a rien à voir avec un mercato d'été. Ce sont les opportunité qui vont choisir mais ne vous attendez pas qu'il y ait quatre joueurs au stade Malherbe de Caen au mois de décembre.

La piste Pedro Santos cet été


"A six millions d'euros, ça m'étonnerait. Ou à 3 ou à 4... vous voyez ce que je veux dire. Ce n'est pas moi qui ait fait les négociations mais je les ai suivi. Au fur et à mesure que cela montait.. enfin chaque jours j'avais l'impression de prendre 500.000 euros donc voilà, il y a des négociations qui tournent bien et puis il y en a d'autres."
"Après cela dépend ce qu'il y a sur le marché. Déjà, c'est ce que j'ai expliqué aux joueurs de la part du président- parce qu'il leur a déjà dit - c'est que d'abord on a confiance en ce groupe. Je sais qu'on a loupé le début de saison, je sais qu'on est pas sur la 7e place de l'an dernier mais je répète la même chose : quand on parle d'une stabilité entre la 8e et la 13e place, c'est sur cinq ans. "

"C'est ce que j'ai expliqué aux joueurs de la part du président. On a confiance en ce groupe."

"Quant on démarre mal, il y a deux solutions : reprendre confiance et atteindre déjà le premier objectif qu'est le maintien mais ce n'est pas la même situation qu'il y a deux ans." Quand à la piste Sylvain Armand, le directeur général a démenti en disant "Rennes a beaucoup de joueurs mais je ne crois pas, non."
Réécoutez Allo Malherbe et Xavier Gravelaine

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Mar 13 Déc 2016 - 12:17

SM Caen : avec Matthieu Dreyer samedi contre Metz ?
Modifié le 13/12/2016 à 07:05 | Publié le 13/12/2016 à 07:00

Matthieu Dreyer, l'ex gardien de Troyes, pourrait être titularisé dans les buts du SM Caen ce samedi contre Metz. | philippe Chérel
Guillaume LAINÉ.


A Nantes, où son match avait été reporté à cause du brouillard, le SM Caen aurait opté, selon nos informations, sur la titularisation dans les buts de Matthieu Dreyer à la place de Paul Reulet. Un choix qui pourrait être confirmé ce samedi (20 h) au stade d'Ornano, lors de la réception importantissime de Metz.
Le brouillard et le report de Nantes - Caen n’avaient pas permis de le vérifier, samedi dernier. Mais selon nos informations, Patrice Garande et son staff auraient choisi Matthieu Dreyer à la place de Paul Reulet pour garder les cages caennaises au stade de la Beaujoire.
Les décideurs malherbistes étaient confrontés à un vrai cas de conscience, vu les débuts très compliqués vécus par l’inexpérimenté portier de 22 ans Paul Reulet (8 buts encaissés en moins de 3 matches de L1), dans un contexte collectif guère favorable où la pression liée à l’urgence de résultat semblait bien lourde à porter.

Prime au pragmatisme et à l'expérience

Le pragmatisme l’aurait donc emporté sur la hiérarchie adoptée, avec Reulet en n°2 et Dreyer en n°3. Recruté à Troyes l’été dernier, Matthieu Dreyer, décrit comme calme et posé, possède une expérience supérieure, et a déjà connu ce genre de situation sportive instable.
L’Alsacien de 27 ans, vainqueur de la Coupe Gambardella 2007 avec Sochaux, club avec lequel il avait démarré sa carrière parmi l'élite, compte 35 matches de L1, dont 15 la saison passée avec Troyes. Il y avait assuré un intérim plutôt convaincant, malgré les mauvais résultats de l’Estac.
Si l'entraîneur Patrice Garande avait opté pour ce choix à Nantes, il devrait logiquement le confirmer pour la réception de Metz samedi (20 h) au stade d’Ornano.


Remy Vercoutre a recommencé à courir activement après sa blessure à la cuisse, mais le gardien numéro 1 du SM Caen risque d’être trop juste pour revenir avant la fin de l’année. Dreyer pourrait donc monter en première ligne, face à Metz puis à Monaco le mercredi 21.


OF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Ven 16 Déc 2016 - 9:18


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Mer 4 Jan 2017 - 10:00


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par Marneus-Macrage le Sam 7 Jan 2017 - 16:28

je sais pas ou mettre car aucun sujet est créé pour le match donc je mets ça ici !

http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Coupe-de-france-sainte-genevieve-des-bois-caen-reporte-a-dimanche/766571

_________________
"Le plus beau moment de foot que j'ai vécu dans ma vie ? hum... Voir Raineau mettre un petit pont à un joueur du Milan AC"
avatar
Marneus-Macrage
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 4281
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par smc12 le Dim 8 Jan 2017 - 9:52


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note: [2016/2017]Revue de presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum