[11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Aller en bas

[11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par smc12 le Jeu 22 Oct 2015 - 11:12

Bande-annonce SMCaen - FC Nantes


Groupe SMC "Projet 2015/2020":

1. Vercoutre - 12. Appiah, 5. Yahia, 28. Da Silva, 15. Imorou - 2. Seube - 23. Rodelin, 14. Jeff Louis, 25. Féret, 11. Bessat - 9. Delort

Remplaçants : 30. Reulet (g), 22. Raineau, 18. Adeoti, 13. Ben Yousseff, 19. Leborgne, 8. NKololo, 10. Ntibazonkiza

Entraîneur : Patrice Garande.


Groupe nantais:

Rémi Riou (g, cap), Maxime Dupé (g) - Youssouf Sabaly, Léo Dubois, Lorik Cana, Koffi Djidji, Oswaldo Vizcarrondo, Wilfried Moimbé, Ermir Lenjani - Lucas Deaux, Valentin Rongier, Birama Touré, Adryan, Adrien Thomasson, Jules Iloki - Johan Audel, Yacine Bammou, Emiliano Sala.

Entraîneur : Michel Der Zakarian.


Arbitre de la rencontre:  >>  Stéphane Lannoy


Dernière édition par smc12 le Lun 26 Oct 2015 - 11:25, édité 2 fois

_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9507
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par smc12 le Jeu 22 Oct 2015 - 11:13

J11. QUAND LE STADE MALHERBE PRATIQUE UN JEU À LA NANTAISE
RÉTROSPECTIVE | LIGUE 1 : SM CAEN - NANTESle 20/10/2015 à 08:58 

La réception des Canaris n'a pas toujours réussi aux Caennais qui présentent un bilan équilibré à domicile contre la "Maison jaune" avec cinq victoires, quatre nuls pour autant de revers. Toutefois, le dernier succès normand en Ligue 1 aux dépens du FC Nantes avait marqué les esprits avec une démonstration offensive en première période des partenaires d'Anthony Deroin.

STEVE SAVIDAN, PABLO BARZOLA, BENJAMIN NIVET ET GRÉGORY PROMENT FÉLICITENT FAHID BEN KHALFALLAH (MASQUÉ PAR SES COÉQUIPIERS SUR LA PHOTO), AUTEUR DU DEUXIÈME BUT CAENNAIS.

LE CONTEXTE

L'ENTAME PROMETTEUSE DES NORMANDS

Au sortir de la meilleure saison de son histoire à d'Ornano (11e), le Stade Malherbe, malgré la vente de Yoann Gouffran, son joueur le plus efficace (dix buts, six passes décisives), aux Girondins de Bordeaux, se montre ambitieux avec le recrutement de Fahid Ben Khalfallah, Pablo Barzola et Steve Savidan en provenance respectivement d'Angers, Argentinos Juniors et Valenciennes.
Avec deux victoires pour autant de nuls et de défaites à l'heure de recevoir le FC Nantes, les coéquipiers d'Anthony Deroin affichent, d'ailleurs, de belles promesses. Cependant, l'élimination en 16e de finale de la Coupe de la Ligue, face au Havre (3-1 après prolongation), 72 heures auparavant, n'a pas été du goût de Franck Dumas, l'entraîneur des "Bleu et Rouge". "Nous devons prendre les trois points pour nous excuser", prévient Julien Toudic, l'attaquant du SMC.
De leur côté, les Canaris, promus en Ligue 1 après un an de purgatoire à l'étage inférieur, ont complètement manqué leur début de championnat (quatre revers pour un succès et un nul). Une entame ratée qui a coûté sa place à Michel Der Zakarian, démis de ses fonctions au bout seulement de trois journées ! Pour lui succéder sur le banc de la "Maison jaune", Elie Baup est nommé le 2 septembre.

LE FILM DU MATCH

CAEN PLIE L'AFFAIRE EN UNE DEMI-HEURE

En conférence de presse d'avant-match, Jérôme Alonzo avait prévenu ses partenaires : "A d'Ornano, si on n'est pas dedans, cela risque de faire 3-0 à l'issue du premier quart d'heure". Le gardien des Canaris ne s'était pas beaucoup trompé puisque ce score était atteint après 31'. Lancé par Grégory Leca qui avait récupéré un ballon dans les pieds de Guirane N'Daw, Steve Savidan mettait, d'entrée, sa formation sur orbite (1-0, 2').
Les supporters "Bleu et Rouge" avaient à peine le temps de se congratuler que Fahid Ben Khalfallah, d'une volée consécutive à un centre de son capitaine, Anthony Deroin, réalisait le break (2-0, 10'). Si ce même Ben Khalfallah (19') et Juan Eduardo Eluchans (22') manquaient des balles de KO, Benjamin Nivet, profitant d'une glissade de Michael Gravgaard, ne laissait pas passer l'occasion de tripler la mise (3-0, 31').
Sur un nuage pendant une demi-heure, le Stade Malherbe s'affichait ensuite en parfait gestionnaire, sans oublier de placer quelques banderilles par l'intermédiaire, notamment, de Savidan (43', 51', 62'). Apathiques au cours de l'acte initial, les Nantais proposaient un visage légèrement plus rassurant au retour des vestiaires, mais leurs rares tentatives de réaction échouaient sur un Vincent Planté impérial.
RÉTROSPECTIVE (28/08/2008). SM CAEN - NANTES 3-0 EN PHOTOS
GROUPE PRO -
20/10/2015
31 photos

LA RÉACTION

"C'EST NOUS QUI AVONS FAIT LA DIFFÉRENCE"

"J'ai apprécié le visage offert par l'équipe. Ce n'est pas toujours facile d'être performant, mais, de temps en temps, nous parvenons à réaliser ce que nous souhaitons faire", se félicite Franck Dumas. "Notre stratégie a bien fonctionné en première période. Après, nous avons su être costauds au retour des vestiaires".
Un entraîneur du Stade Malherbe ne voulant pas entendre parler de la faible qualité de l'opposition de l'adversaire du jour. "Pourquoi évoquez-vous la prestation nantaise ? Nous avons su nous rendre les choses faciles. C'est nous qui avons fait la différence en mettant du mouvement dans notre jeu. L'idée, c'était de ne pas balancer de longs ballons et de trouver les intervalles rapidement".
En dépit de la qualité de la production caennaise, pas question pour le technicien normand d'évoquer un match-référence. "Certes, c'est un match plein. Maintenant, ceux qui veulent assister à des grandes rencontres, il faut qu'ils se rendent à Lyon (sic). Nous, ce qui nous intéresse, c'est d'être en Ligue 1 la saison prochaine". Un discours qui n'est pas sans rappeler celui d'un autre coach du SMC.

LA SUITE DE LA SAISON

UNE EXCELLENTE ENTAME SANS LENDEMAIN

Cinquièmes à la suite de son succès aux dépens des Canaris, les hommes de Franck Dumas confirment jusqu'à la 15e journée en ne baissant pavillon qu'à quatre reprises. Un parcours qui leur permet de pointer dans la première moitié du classement (9e). Auteur de sept buts et de cinq passes décisives, Steve Savidan devient même, le 19 novembre, le troisième joueur à évoluer au SMC à endosser le maillot de l'équipe de France.
Mais une série de quatre matches sans victoires (deux nuls pour autant de défaites) avant la trêve de Noël fait reculer les "Bleu et Rouge" au 13e rang. Le début d'une longue descente aux enfers qui se conclura par une rétrogradation en Ligue 2 en mai. Ironie de l'histoire, c'est Yoann Gouffran, pur produit de la formation malherbiste qui condamne officiellement le club normand.
Son "coup de boule" lors de l'ultime journée offre le titre de champion aux Bordelais tout en scellant le destin des coéquipiers d'Anthony Deroin. Une seconde division où ils retrouveront le FC Nantes qui ne s'est jamais remis de son départ catastrophique. Les deux équipes terminant même avec un nombre de points identique (37) à trois longueurs du premier non-relégable.
Saison 2008-2009 - 7e journée - Samedi 28 septembre

SM CAEN - NANTES 3-0

Stade Michel-d'Ornano. 19 070 spectateurs.
Mi-temps : 3-0.
Arbitrage de M. Alexandre Castro.
Buts : Savidan (2'), Ben Khalfallah (10'), Nivet (31').
Avertissements : Lemaître (36'), Florentin (83') à Caen ; Faty (42'), Pierre (44'), Da Rocha (83') à Nantes.

  • SM Caen : Vincent Planté (g) - Pablo Barzola, Grégory Leca (Nicolas Seube, 81'), Jérémy Sorbon, Reynald Lemaître - Grégory Proment - Fahid Ben Khalfallah (Nicolas Florentin , 73'), Benjamin Nivet, Anthony Deroin (cap), Juan Eduardo Eluchans - Steve Savidan (Julien Toudic, 85'). Remplaçants : Alexis Thébaux (g) - Rémi Gomis, Alexandre Raineau, Youssef Adnane. Entraîneur : Franck Dumas.
  • Nantes : Jérôme Alonzo (g) - Jean-Jacques Pierre, Michael Gravgaard, Guirane N'Daw, Loïc Guillon (Christian Bekamenga, 46') - David De Freitas (Rémi Maréval, 46'), William Vainqueur, Ricardo Faty, Stefan Babovic - Frédéric Da Rocha (cap, Thomas Dossevi, 85'), Mamadou Bagayoko. Remplaçants : Tony Heurtebis (g) - Yoann Poulard, Aurélien Capoue, Filip Djordjevic. Entraîneur : Elie Baup.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9507
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par smc12 le Jeu 22 Oct 2015 - 11:16

J11. TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR... SM CAEN - NANTES
GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - NANTES | AVANT MATCHle 21/10/2015 à 15:00 

Billetterie, conditions climatiques, animations, retrouvez toutes les infos pratiques autour de la rencontre entre le Stade Malherbe et le FC Nantes qui se déroulera au stade Michel-d'Ornano, vendredi 23 octobre à 18 h 30. Un match comptant pour la 11e journée de Ligue 1.

LA STAT

12

Comme le nombre de points récoltés par le Stade Malherbe à d'Ornano depuis le début de la saison sur les 15 mis en jeu. S'ils se sont inclinés contre Lyon (0-4), les hommes de Patrice Garande ont successivement dominé Toulouse (1-0), Montpellier (2-1), Ajaccio (2-0) et Saint-Etienne (1-0). En ne prenant en compte que les matches disputés à domicile, le club normand occupe le fauteuil de leader.
Un contraste saisissant par rapport à l'exercice précédent que les "Bleu et Rouge" ont clôturé à la 15eplace de ce classement spécifique avec 24 points (7V-3N-9D).

BILLETTERIE

DÉJÀ 17 000 BILLETS VENDUS


  • billetterie.smcaen.fr : jusqu'au vendredi 23 octobre (18 h 30)
  • Boutique officielle : jusqu'au vendredi 23 octobre aux horaires d'ouverture de la boutique (10 heures - 18 h 30)
  • Points de vente (SMC, France Billet et Ticketnet) : jusqu'au 23 octobre

*15,5 € la place adulte et 5,5 € la place enfant. Places en tribune C et J, dans la limite de 1 000 places.

LE COUP D'ENVOI

SOUS LE SIGNE DE L'ARBITRAGE ET DU TOUR DE FRANCE

Dans le cadre des 14e Journées de l'arbitrage (21-28 octobre), organisées par La Poste en partenariat avec les Fédérations et les Ligues professionnelles de football, rugby, handball et basket-ball, le coup d'envoi qui, pour rappel, aura lieu à 18 h 30, sera donné par un jeune arbitre de la Ligue de Basse-Normandie. Un protocole spécifique sera également mis en place :

  • les joueurs effectueront leur entrée sur la pelouse en compagnie de jeunes vêtus d’un T-shirt des Journées de l’arbitrage
  • avant le toss, l’arbitre offrira un fanion des Journées de l’arbitrage aux deux capitaines qui porteront, à cette occasion, un brassard spécifique
  • avant le match, une photo officielle réunira les arbitres, les deux équipes et les escort-kids.


A noter que le coup d'envoi sera aussi donné par le cycliste professionnel Anthony Delaplace, originaire de Valognes et membre cette année de l'équipe Bretagne-Séché Environnement. 72 heures après la présentation officielle du parcours de l'édition 2016 à Paris, cette affiche entre Caennais et Nantais a été placée sous le signe du Tour de France dont le départ s'élancera du Mont-Saint-Michel le 2 juillet. Une "Grande Boucle" qui sillonnera les routes du département de la Manche pendant trois jours (2-4 juillet) avant de filer vers le sud, en direction d'Angers. Une immense bâche sur le thème du "Grand départ" du Tour de France 2016 sera déployée dans les tribunes de d'Ornano.
A noter, également, au niveau des animations, un stand maquillage à destination des enfants à la boutique officielle du SM Caen.

CONDITIONS CLIMATIQUES

SORTEZ COUVERTS

Il ne devrait pas faire chaud, vendredi, à d'Ornano, à l'heure du coup d'envoi. Météo France annonce un ciel extrêmement nuageux avec des températures se situant autour des 10°.

ARBITRAGE

STÉPHANE LANNOY AU SIFFLET

Cette rencontre sera dirigée par Stéphane Lannoy (46 ans de la Ligue du Nord-Pas-de-Calais), l'un des arbitres les plus expérimentés de Ligue 1 avec 210 matches à son actif. Pour sa quatrième rencontre de la saison derrière le sifflet (une en L1, deux en L2), il sera assisté de David Benech et Ludovic Leducq alors que François Letexier sera le 4earbitre.
Au cours de sa carrière, Stéphane Lannoy, ex-arbitre international qui a officié aux JO en 2008, à la Coupe du Monde en 2010 et à l'Euro en 2012 (il est, aujourd'hui, atteint par la limite d'âge), a dirigé à onze reprises le Stade Malherbe en Ligue 1 et Ligue 2 confondues. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne porte pas vraiment bonheur au club normand qui s'est incliné à sept reprises pour deux nuls et autant de succès sous sa direction.

PROGRAMMATION TV

SM CAEN - NANTES EN DIRECT ET EN INTÉGRALITÉ SUR BEIN SPORTS 1


STATIONNEMENT

UN PARKING DE 1 800 PLACES GRATUIT

Afin de vous permettre de stationner en toute sécurité, de redonner les trottoirs aux piétons et de préserver la tranquillité des habitants du quartier, la Ville de Caen met à disposition des spectateurs un parking gratuit d'une capacité de 1 800 places à seulement quelques minutes du stade Michel-d'Ornano. Il se situe sur le boulevard Georges-Pompidou, en direction de Carpiquet (voir carte ci-dessus).
La municipalité caennaise rappelle qu'en cas de stationnement très gênant d'un véhicule motorisé (sur un passage piéton, sur un trottoir, devant des entrées et/ou sorties d'habitations, sur une voie verte, sur une bande ou piste cyclable...), les conducteurs s'exposent à une amende de 135 € et à une mise en fourrière de leur véhicule pour un montant de 116 €. Si les règles de stationnement ne sont pas respectées, le Stade Malherbe décline toute responsabilité en cas d'amende.
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9507
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par smc12 le Jeu 22 Oct 2015 - 11:19

J11. NANTES EN PASSE DE TROUVER LA BONNE CARBURATION

GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - NANTES | PRÉSENTATION DE L'ADVERSAIREle 22/10/2015 à 08:06 
Après avoir enchaîné quatre revers de rang à la fin août et en septembre, certes contre des adversaires de premier plan (Bordeaux, Rennes, Saint-Etienne, PSG), les hommes de Michel Der Zakarian, un entraîneur nantais qui pourrait manquer le déplacement en Normandie à cause de soucis de santé, ont semble-t-il déniché la formule adéquate comme en attestent leurs deux derniers succès consécutifs.

MEILLEUR BUTEUR DES CANARIS AVEC DEUX RÉALISATIONS, YACINE BAMMOU QUI POUCHASSE, ICI, DENNIS APPIAH, CONDUIRA UNE ATTAQUE NANTAISE REVIGORÉE.

L'OBJECTIF

LA 10E PLACE DANS LA LIGNE DE MIRE

Les Nantais sortent de deux saisons quasiment identiques en termes de scénario où à la suite d'une phase aller brillante, ils se sont considérablement essoufflés durant la seconde moitié de championnat. Dixièmes à la trêve il y a deux ans, septièmes lors de l'exercice précédent, les joueurs de Michel Der Zakarian ont rétrogradé ensuite aux treizième et quatorzième rangs.
"SOYONS RAISONNABLES ET GARDONS LES PIEDS SUR TERRE"
L'année dernière, alors qu'ils disposaient d'un confortable matelas d'avance sur la zone rouge en décembre avec 30 points au compteur, les Canaris ont dû attendre la 33e journée et une victoire aux dépens de l'OM pour assurer définitivement leur maintien et s'éviter une fin de parcours stressante. Un bon exemple à méditer pour le Stade Malherbe.
Une situation que ne souhaite pas revivre Waldemar Kita. Un président du FCN qui ambitionne une dixième place tout en restant prudent : "Ce serait bien même s'il faudra peut-être un peu de temps et de patience. Après, dire que nous voulons finir plus haut serait prétentieux. Soyons raisonnables et gardons les pieds sur terre", témoigne l'homme d'affaires franco-polonais.

LA DYNAMIQUE

UNE CONFIANCE RETROUVÉE


A l'occasion de la rencontre précédente, les coéquipiers de Rémi Riou, opposés à la formation auboise, ont inscrit presque le même nombre de buts (trois) que depuis le coup d'envoi du championnat (quatre) dont un magnifique sur une frappe des 25 mètres de Valentin Rongier. "Ça faisait longtemps que nous n'avions pas marqué autant. Ça redonne confiance", se félicitait Michel Der Zakarian, le technicien nantais.
"LE GROUPE EST DE PLUS EN PLUS SOUDÉ"
Alors qu'elle s'était présentée contre Troyes avec la pire attaque de Ligue 1 (avec une partie en moins), la "Maison jaune" a confirmé son réveil offensif entraperçu à Nice. Bien que les deux réalisations face aux Aiglons lors de la 9e journée ne seront pas comptabilisés, ce match ayant été arrêté à la mi-temps, la faute aux intempéries qui ont frappé la Côte d'Azur, et sera donc rejoué dans son intégralité, les Canaris avaient déjà montré des signes de progrès dans leur animation offensive.
Une bonne nouvelle pour le coach ligérien avant un mini-marathon de cinq parties en l'espace de deux semaines pour ses protégés, douzième avec 13 unités. "Grâce à notre succès face à Troyes, nous avons passé une très bonne semaine. Le groupe est de plus en plus soudé. Nous trouvons mieux les automatismes", indique Yacine Bammou. Le meilleur goleador du FCN avec deux buts qui ne cache pas ses ambitions à l'heure de se rendre à d'Ornano. "Même si Caen est une bonne équipe, nous sommes capables de rapporter les trois points".

LE GROUPE

MICHEL DER ZAKARIAN PEUT-ÊTRE ABSENT

Interdit de recrutement durant les deux derniers marchés des transferts (estival 2014 et hivernal 2015) à la suite de l'affaire Bangoura(1), le club nantais a régénéré en profondeur son effectif pendant le mercato avec huit arrivées (sans compter les retours de prêts) pour dix départs (sans oublier les fins de contrat). A cela s'ajoute l'émergence de jeunes issus du centre de formation : Léo Dubois, Valentin Rongier et Jules Iloki.
"MICHEL DER ZAKARIAN SOUFFRE D'UNE GROSSE MIGRAINE"
Conséquence, le onze de départ de Michel Der Zakarian a été renouvelé aux trois quarts. Ayant légèrement fait tourner contre Troyes, de nombreux internationaux étant rentrés tardivement de leur sélection respective, le technicien des Canaris devrait composer en Normandie sans son avant-centre islandais Kolbeinn Sigthorsson, touché au pubis, le milieu offensif Alexandra Bedoya, victime de problèmes gastriques, ainsi que l'ancien malherbiste Rémi Gomis, blessé aux adducteurs.
Mais le principal absent du côté de la "Maison jaune" pourrait être Michel Der Zakarian, pris d'un malaise avant l'entraînement de mercredi matin à la Jonelière. Toutefois, plus de peur que de mal pour le coach ligérien dont les examens médicaux n'ont, apparemment, rien décelé de particulier. Rentré chez lui, le patron technique du FCN souffre selon le communiqué officiel du club d'une "grosse migraine".
• L1. J11 - SM Caen / Nantes, vendredi 23 octobre à 18 h 30 au stade Michel-d'Ornano.
(1)Arrivé en février 2012 alors que les dirigeants nantais le pensaient libre, Ismaël Bangoura était encore sous contrat avec Al Nasr. Outre l’interdiction d’acheter et de vendre des joueurs pendant ses deux périodes, le FC Nantes a été condamné à verser solidairement avec l’international guinéen 4,5 M€ de dommages et intérêts au club émirati.

FC NANTES

> Président : Waldemar Kita.
> Entraîneur : Michel Der Zakarian.
> Budget : 38 M€.
> Stade de La Beaujoire (37 473 places).

  • Arrivées : Youssouf Sabaly (Paris SG, p), Lorik Cana (ALB, Lazio Rome, ITA, l), Ermir Lenjani (ALB, Rennes, p), Adryan (BRE, Flamengo, p), Wilfried Moimbé (Brest, L2, l), Emiliano Sala (Bordeaux), Kolbeinn Sigthorsson (ISL, Ajax Amsterdam, HOL), Adrien Thomasson (Evian TG, L2), Birama Touré (Brest, L2, rp), Abdoulaye Touré (Le Poiré-sur-Vie, N, rp), Amine Oudrhiri (Arles-Avignon, L2, rp).
  • Départs : Papy Djilobodji (SEN, Chelsea, ANG), Olivier Veigneau (Kasimpasa, TUR), Jordan Veretout (Aston Villa, ANG), Chaker Alhadhur (COM, Caen), Georges-Kévin Nkoudou (Marseille), Kian Hanssen (DAN, Midtjylland), Issa Cissokho (SEN, Genoa, ITA), Fernando Aristeguieta (VEN, Philadelphie, USA, p), Vincent Besssat (Caen, fc), Saâd Trabelsi (TUN, Cholet, CFA, fc), Erwin Zelazny (Rodez, CFA, fc), Serge Gakpé (TOG, Genoa, ITA, fc), Pape Bakary Badji (SEN, fc), Nassim Badri (fc).
  • Effectif

> Gardiens : Maxime Dupé, Rémy Riou.
> Défenseurs : Lucas Deaux, Koffi Djidji, Léo Dubois, Ermir Lenjani (ALB), Wilfried Moimbé, Youssouf Sabaly, Ozwaldo Vizcarrondo (VEN).
> Milieux : Adryan, Alejandro Bedoya, Lorik Cana (ALB), Rémi Gomis, Valentin Rongier, Adrien Thomasson, Birama Touré.
> Attaquants : Johan Audel, Yacine Bammou (MAR), Ismaël Bangoura, Emiliano Sala (ARG), Kolbeinn Sigthorsson (ISL).
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9507
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par Narval' le Jeu 22 Oct 2015 - 13:56

L1. J11 - SM Caen / Nantes : les groupes
 Groupe pro | Ligue 1 : SM Caen - Nantes | Les Groupes  le 22/10/2015 à 13:46

Forfait à Reims à cause d'une sciatalgie, Emmanuel Imorou réintègre le groupe caennais.
A l'occasion de la conférence de presse d'avant-match, ce jeudi 22 octobre, Patrice Garande a annoncé les 18 joueurs convoqués pour la réception du FC Nantes, vendredi 23 octobre, à 18 h 30, au stade Michel-d'Ornano, pour le compte de la 11e journée de Ligue 1.
Pour ce rendez-vous avancé qui marque le début d'une série de trois rencontres en l'espace de neuf jours avec, entre autres, le 16e de finale de la Coupe de la Ligue contre Nice, mercredi, et un déplacement en Corse, à Bastia, dans une semaine, Patrice Garande dispose quasiment de la totalité de son effectif à l'exception d'un élément.

Hervé Bazile touché aux adducteurs


Blessé aux adducteurs lors de l'ultime séance, ce jeudi, Hervé Bazile a été contraint de déclarer forfait. L'Haïtien est remplacé par Jordan Nkololo. Autre changement par rapport à la sortie précédente, le retour d'Emmanuel Imorou en lieu et place de Chaker Alhadhur. Souffrant d'une sciatalgie, consécutive à son passage en sélection et absent à Reims, le n°15 du SMC qui a participé normalement aux séances, mercredi et jeudi, réintègre le groupe normand.
En dépit de douleurs ressenties au dos après le match en Champagne, Jordan Adéoti est bien présent et postule à une place de titulaire. De retour à l'entraînement collectif depuis mardi après plus d'un mois d'absence à cause d'une élongation à la cuisse, Jonathan Delaplace est, lui, laissé à disposition de la réserve qui disputera un match amical, samedi, face au voisin de l'ASPTT Caen. Le milieu relayeur devrait disputer une mi-temps. Louis Deschateaux, Florian Le Joncour, Chaker Alhadhur, Valentin Voisin et Jonathan Beaulieu participeront également à cette opposition.
Du côté nantais, Michel Der Zakarian, qui n'est pas certain de s'asseoir sur le banc de la "Maison jaune" à la suite de son malaise avant l'entraînement d'hier, devra composer sans son avant-centre islandais Kolbeinn Sigthorsson, touché au pubis, le milieu offensif Alexandra Bedoya, victime de problèmes gastriques, ainsi que l'ancien malherbiste Rémi Gomis, blessé aux adducteurs.


    • LE GROUPE CAENNAIS


      • Rémy Vercoutre (g), Paul Reulet (g) - Dennis Appiah, Alaeddine Yahia, Damien Da Silva, Syam Ben Youssef, Emmanuel Imorou, Alexandre Raineau - Nicolas Seube, Jordan Adéoti, Jordan Leborgne, Julien Féret (cap), Vincent Bessat, Jordan Nkololo - Jeff Louis, Andy Delort, Ronny Rodelin, Saidi Ntibazonkiza.


      LE GROUPE NANTAIS


      • Rémi Riou (g, cap), Maxime Dupé (g) - Youssouf Sabaly, Léo Dubois, Lorik Cana, Koffi Djidji, Oswaldo Vizcarrondo, Wilfried Moimbé, Ermir Lenjani - Lucas Deaux, Valentin Rongier, Birama Touré, Adryan, Adrien Thomasson, Jules Iloki - Johan Audel, Yacine Bammou, Emiliano Sala.


    • SITE OFF



_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième Crying or Very sad 
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième Crying or Very sad 
2016-2017: sixième
2017-2018: Vainqueur supporter   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7683
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 26
Localisation : Mayotte

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par smc12 le Jeu 22 Oct 2015 - 14:52


_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9507
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par smc12 le Jeu 22 Oct 2015 - 17:25

L1. J11 - 3 QUESTIONS À... DENNIS APPIAH
GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - NANTES | CONFÉRENCE DE PRESSE | INTERVIEWle 22/10/2015 à 16:56 

Pour Dennis Appiah, en dépit des excellents résultats du Stade Malherbe, pas question de se projeter.
Seul joueur de champ du Stade Malherbe à avoir disputé l'intégralité des dix premières journées, Dennis Appiah semble, bien qu'il ne s'en rende pas totalement compte, avoir franchi un cap depuis le début de la saison. "J'ai encore du mal à réaliser". A la veille de recevoir Nantes, l'indéboulonnable latéral droit du club normand, sauf quand il dépanne à gauche pour pallier au forfait de son ami Emmanuel Imorou, revient sur la ferveur entourant son équipe, l'état d'esprit du groupe et la solidité défensive des "Bleu et Rouge".
Quelle atmosphère règne-t-il autour de l'équipe après ce premier tiers de championnat qui vous a emmené sur la troisième marche du podium ?
"Depuis le début de la saison, il existe une grande ferveur. Le stade est toujours plein. C'est exceptionnel. Comme en ce moment, ce sont les vacances scolaires, il y a de plus en plus de monde aux entraînements. Dans la rue, on me reconnaît un peu plus, mais je peux quand même sortir de chez moi tranquillement (rires). J'ai aussi entendu quelques réflexions marrantes. Mercredi soir, j'ai regardé le match PSG-Real au resto et les gens autour de moi me disaient "C'est pour vous, la saison prochaine" référence à la Ligue des Champions".
A force d'enchaîner les bonnes performances, est-ce que vous vous prenez à rêver de marquer l'histoire du SMC ?
"On ne se projette pas. Le classement, je ne le regarde même pas. A l'intérieur du groupe, nous ne faisons pas de calcul. Tout ce que je sais, c'est que si nous battons Nantes, nous pourrons regarder sereinement les autres rencontres du week-end. De toute façon, le staff est présent pour nous protéger. Le championnat est encore long. La saison dernière, des formations comme Nantes d'ailleurs avaient très bien débuté avant de connaître une seconde partie plus difficile. Il suffit d'un match pour que tout soit remis en question".
Le Stade Malherbe n'a plus encaissé de buts depuis 324'. A quoi attribuez-vous cette solidité défensive ?
"Tout le monde a pris conscience qu'il fallait travailler à onze et que si un seul joueur dérogeait à cette règle, ça serait compliqué. Nous ne sommes pas une équipe qui peut se permettre de défendre à sept ou huit. A Caen, tout le monde défend ensemble. C'est aussi vrai pour l'attaque. Ne pas prendre de but au cours d'un match est devenu un objectif. D'ailleurs, après Reims, les premiers mots de Rémy (Vercoutre) n'ont pas été "On a gagné", mais "Zéro but, bravo les gars". En plus, nous savons que nous pouvons être dangereux à n'importe quel moment".
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9507
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par Superedouard le Jeu 22 Oct 2015 - 18:45

Youhouuuuuuuuu mon premier match que je vais voir au stade cette année ! Trop hâte Very Happy.
avatar
Superedouard
1er Div Calvados
1er Div Calvados

Messages : 392
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 27
Localisation : Le mesnil Eudes

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par Narval' le Jeu 22 Oct 2015 - 19:10

Mon premier que je vais râter moi, terminant le taf à 20h... Super cette horaire à 18h30... Scandaleux !

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième Crying or Very sad 
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième Crying or Very sad 
2016-2017: sixième
2017-2018: Vainqueur supporter   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7683
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 26
Localisation : Mayotte

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par smc12 le Jeu 22 Oct 2015 - 22:56

FC Nantes: «Oui, j'aurais été content de terminer ma carrière à Nantes...», avoue Vincent Bessat
INTERVIEW L'ancien milieu de terrain du FC Nantes (2011-2015) fait désormais les beaux jours de Caen. Vincent Bessat accueille les Canaris, ce vendredi (18 h 30)...


Le milieu offensif de Caen Vincent Bessat. - FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
David Phelippeau

    • Publié le 22.10.2015 à 18:44


Il ne fera pas de sentiments avec le club qu’il a tant aimé. Ce vendredi (18 h 30), Vincent Bessat accueille le FC Nantes avec son nouveau club de Caen. Interview avec l’ancien chouchou de la Beaujoire (2011-2015).

Comment expliquez-vous votre excellent début de saison (Caen est 3e de L1) ?

Notre état d’esprit et beaucoup de travail. A Lorient [défaite 2-0], on a fait preuve d’un peu de relâchement et on était dans un certain confort, et là, on est devenus une équipe quelconque. A l’inverse, quand on voit l’état d’esprit qu’on a en ce moment, on peut embêter beaucoup d’équipes et faire une belle saison. Par ailleurs, à la tête de l’équipe, on a un coach et des dirigeants qui sont sur la même longueur d’ondes et qui nous aident à aller tous dans le même sens. Il n’y a pas de guéguerre d’intérêts.

Avez-vous l’impression de retrouver le FC Nantes de vos années (2011-2015) ?

Quand je suis arrivé dans ce groupe caennais, j’avais l’impression de retrouver celui du FCN à mon arrivée. Un groupe sain, demandeur de travail et qui dégage une certaine humilité.

C’est quoi la méthode de votre coach Patrice Garande ?

Marquer des buts. Aller vers l’avant et avoir un bloc haut pour récupérer le ballon et pour ne pas avoir des kilomètres à faire quand on le récupère. On se crée beaucoup d’occasions. Tout n’est pas parfait, mais pour le moment ça nous sourit.

Si vous devez comparer la méthode Garande avec celle de Der Zakarian ?

La méthode de Der Zakarian a fait ses preuves. C’est donc normal qu’il soit convaincu de sa façon de faire, mais c’est une autre philosophie de jeu que Garande. Der Zakarian est porté vers l’aspect défensif, un bloc compact mais trop bas peut-être pour avoir beaucoup d'occasions de but. Le maître mot de Garande, c’est de marquer des buts. C’est un régal pour les joueurs offensifs. Au début de la saison, on pêchait offensivement. Garande n’a pas mis en cause les attaquants, mais les défenseurs. Il leur a imposé de monter le bloc. A Nantes, c’était différent.

Que retenez-vous de vos quatre ans à Nantes ?

La montée en L1, les deux maintiens, ce que les supporters m’ont fait lors du dernier match (contre Lorient) alors que je ne jouais même pas. Ce ne sont que des très bons souvenirs même si tout n’a pas été toujours parfait.

Pourquoi les supporters nantais vous ont-ils tant aimé ?

Grâce à mon état d’esprit, mes qualités de détermination sur le terrain. J’ai toujours été poli et abordable en dehors du terrain. Cette relation avec ce public restera gravée dans mon cœur.
>> A lire aussi : VIDEO. Ces Canaris qui ont eu droit à leur chanson

Vous auriez aimé finir votre carrière au FC Nantes ?

Ce club est extraordinaire, les infrastructures top, le stade magnifique et les supporters ne demandent qu’à jouer le haut de tableau de L1. Oui, j’aurais été content de terminer ma carrière là-bas…

En voulez-vous à des gens d’être parti alors que vous souhaitiez rester ?

Joker. Enfin, j’en veux à une personne et tout le monde la connaît.

Avez-vous suivi le débat autour de l’absence de joueurs de couloirs à Nantes cette saison ? Et qu’en pensez-vous ?

C’est logique. On a terminé en 4-4-2 losange en fin de saison et ça se passait très bien. Beaucoup de joueurs sont partis, et ils ont recruté en pensant à ce système. Ça s’est mal passé donc il n’y a plus d’ailiers. Ça ne m’a pas fait sourire. C’est un peu leur problème, mais ils auraient pu prévoir autre chose à mon avis…

Hâte d’être à vendredi soir ?

Je suis excité par ce match. J’avais coché l’aller et le retour quand le calendrier est sorti. Je n’ai aucune rancœur particulière, juste le plaisir de revoir mes anciens coéquipiers et de jouer contre eux, et évidemment de marquer car je suis un compétiteur…

Vous avez tourné la page sans trop de rancœur…

C’est le foot qui est comme ça. On n’est pas tombés d’accord contractuellement en fin de saison. J’étais déçu car, moi et ma famille, on se sentait bien à Nantes. J’ai trouvé du bonheur ailleurs, c’est comme ça.

En fin de saison, le club n’a pas souhaité vous augmenter de manière importante pour vous conserver. De savoir maintenant que certains Canaris avoisinent les 90 000 euros mensuels (voire plus), ça vous inspire quoi avec le recul ?

C’est bien, c’est beau. Ils doivent mériter ça. Un mec comme Lorik Cana a joué dans des grands clubs : Marseille Paris etc. Moi, je n’ai jamais demandé 100 000 euros par mois. J’étais à des années-lumière de ça. Le président Kita peut en témoigner. En début de saison, quand ils ont voulu me prolonger, s’ils m’avaient donné deux ans de contrat au même salaire, je prolongeais. Le problème est qu’on a attendu, attendu… Des clubs m’ont offert trois ans de contrat avec un salaire plus important. A mon âge, je dois prendre ça en compte. Le président Kita a sans doute pensé que je n’avais rien d’autres derrière et que je jouais à l’intox. Ce n’était pas le cas.

http://www.20minutes.fr/nantes/1715287-20151022-fc-nantes-oui-content-terminer-carriere-nantes-avoue-vincent-bessat

_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9507
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par smc12 le Ven 23 Oct 2015 - 10:00

J11. LE STADE MALHERBE NE SE PREND PAS POUR UN AUTRE

GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - NANTES | AVANT MATCHle 23/10/2015 à 07:42 
A l'heure de recevoir, en match avancé de la 11e journée, une formation nantaise en net regain de forme depuis quelques rencontres, tous les clignotants sont au vert pour l'équipe de Patrice Garande, une des révélations de ce premier tiers de championnat. Toutefois, l'entraîneur normand se montre prudent, appelant ses joueurs à conserver un degré d'investissement identique afin de faire perdurer leur incroyable série.

NON RETENU DANS LE GROUPE CAENNAIS DEPUIS LE DÉPLACEMENT À LORIENT, JORDAN NKOLOLO, ICI AUX CÔTÉS DE DENNIS APPIAH, EFFECTUE SON RETOUR DANS LES "18".
21 points après dix matches, un total synonyme de troisième place, restant sur trois victoires de rang et n'ayant plus encaissé de but depuis 324', les supporters "Bleu et Rouge" se demandent quand la série de leurs protégés va s'arrêter. "Une chose est sûre, le 15 mai", plaisante Nicolas Seube, référence au clap de fin de la Ligue 1 version 2015-2016. L'historique n°2 du SMC ajoutant plus sérieusement : "Nous ne savons pas jusqu'où nous irons. C'est un gros point d'interrogation".
"DURER LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE"
Hasard du calendrier, le prochain adversaire du Stade Malherbe constitue, certainement, l'exemple à ne pas suivre pour les coéquipiers de Julien Féret. A l'image du club du président Jean-François Fortin cette saison, la "Maison jaune" avait réalisé, durant l'exercice précédent, une phase aller brillante, bouclée avec 30 unités à la trêve de Noël, avant de connaître une seconde moitié de championnat beaucoup plus compliquée ; les Canaris n'assurant finalement leur maintien que lors des ultimes rencontres.
Une jurisprudence nantaise bien présente dans les esprits caennais. "La saison est encore longue", résume Dennis Appiah, le seul joueur de champ normand à avoir disputé l'intégralité des dix premières journées."Parfois, il suffit d'un match pour que tout soit remis en question". S'ils nourrissent l'ambition de faire "durer le plus longtemps possible" cette dynamique positive, les hommes de Patrice Garande sont parfaitement conscients qu'ils vivront des périodes plus difficiles.

CONTOURNER LE BLOC CANARI


"C'est à ce moment-là que nous verrons notre progression. La question est de savoir comment nous les gérerons quand elles se produiront. Est-ce que nous nous affolerons ? Est-ce que nous garderons notre calme ?", s'interroge le coach malherbiste qui pourrait, ce vendredi soir, ne pas croiser la route de son homologue nantais et grand ami, Michel Der Zakarian. Sa présence étant incertaine à la suite de son malaise, mercredi, même si les dernières nouvelles en provenance du club ligérien concernant l'état de santé du technicien du FCN sont rassurantes.
"NANTES VA NOUS PROPOSER UN FOOTBALL DE COMBAT"
Michel Der Zakarian ou pas, Patrice Garande s'attend à une confrontation musclée face à des Canaris, douzièmes avec 13 points, mais avec une rencontre en moins(1)"Depuis leur changement de système(passage d'un 4-2-3-1 en lieu et place d'un 4-4-2 avec losange), notre adversaire s'est rassuré. Ce schéma leur permet d'être plus compact, plus hermétique. Les Nantais ne vont pas nous laisser beaucoup d'espaces dans leur dos. Il faudra s'en créer. Ils vont nous proposer un football de combat", analyse l'entraîneur normand.
Tempérant l'euphorie générale autour de son équipe, le patron technique du SMC lutte contre le moindre signe de relâchement. "C'est à moi et mon staff de veiller à ce que l'intensité du travail ne baisse pas, mais je ne perçois aucun signe d'un changement de comportement au sein du groupe, y compris chez ceux qui jouent moins. Nous essayons toujours de mettre les garçons dans les meilleures dispositions. Nous sommes tout le temps à la recherche des détails qui pourraient améliorer notre jeu".

IMOROU DE RETOUR, BAZILE SUR LE FLANC


"Notre salut passe par le fait de ne pas changer, que ce soit dans notre manière de s'entraîner, de récupérer et de pratiquer notre football", martèle Patrice Garande qui ne veut pas entendre parler d'un statut de favori. "Ce n'est pas parce que nous évoluons à domicile, que nous sommes sur le podium et que nous comptons plus de points que Nantes que nous sommes certains de l'emporter. Nous abordons tous les matches pareils, chez nous comme à extérieur".
"EPARGNÉS PAR LES SUSPENSIONS ET LES BLESSURES"
Pour ce premier rendez-vous d'un triptyque de trois parties en l'espace de neuf jours avec le 16e de finale de la Coupe de la Ligue contre Nice, mercredi prochain, et un déplacement en Corse, à Bastia, dans une semaine, le coach des "Bleu et Rouge" s'appuiera sur un effectif quasi au complet. "Nous avons la chance d'être épargnés par les suspensions et les blessures", se félicite le technicien normand qui devra composer, néanmoins, sans Jonathan Delaplace et Hervé Bazile.
Si le milieu relayeur de retour à l'entraînement collectif mardi après un mois d'absence à cause d'une élongation à la cuisse est laissé à disposition de la réserve avec laquelle il disputera une mi-temps, l'ailier franco-haïtien s'est blessé aux adducteurs lors de l'ultime séance de la semaine. Pour pallier à ce forfait de dernière minute, Patrice Garande a convoqué Jordan Nkololo qui n'avait plus été retenu dans les "18" depuis le déplacement à Lorient. Dans le sens inverse, Emmanuel Imorou, absent à Reims, la faute à une sciatalgie (irritation du nerf sciatique), réintègre le groupe normand, remplaçant numériquement Chaker Alhadhur.
(1)Le match Nice - Nantes arrêté à la mi-temps, le 3 octobre, à cause des trombes d'eaux qui se sont abattues sur la Côte d'Azur sera rejoué en intégralité le 4 novembre.

  • L1. J11 - SM Caen - Nice, vendredi 23 octobre à 18 h 30 au stade Michel-d'Ornano.

Arbitrage de M. Stéphane Lannoy.

  • SM Caen : Rémy Vercoutre (g), Paul Reulet (g) - Dennis Appiah, Alaeddine Yahia, Damien Da Silva, Syam Ben Youssef, Emmanuel Imorou, Alexandre Raineau - Nicolas Seube, Jordan Adéoti, Jordan Leborgne, Julien Féret (cap), Vincent Bessat, Jordan Nkololo - Jeff Louis, Andy Delort, Ronny Rodelin, Saidi Ntibazonkiza.
  • Nantes : Rémi Riou (g, cap), Maxime Dupé (g) - Youssouf Sabaly, Léo Dubois, Lorik Cana, Koffi Djidji, Oswaldo Vizcarrondo, Wilfried Moimbé, Ermir Lenjani - Lucas Deaux, Valentin Rongier, Birama Touré, Adryan, Adrien Thomasson, Jules Iloki - Johan Audel, Yacine Bammou, Emiliano Sala.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9507
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par smc12 le Sam 24 Oct 2015 - 11:16


_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9507
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par Vidocq le Sam 24 Oct 2015 - 12:44

Déception de perdre (encore) contre ces Nantais.

Je n'ai vu que la première mi temps...très agréable d'ailleurs au niveau du jeu.

Nantes était bien positionné et les Malherbistes ont butés sur une défense bien regroupée.

Je regrette que nous n'ayons pas une solution type à apporter quand on tombe sur une équipe comme cela.

Le jeu caennais était trop stéréotypé !!

Dommage, j'aurai préféré une défaite à Reims et une victoire contre Nantes...même si comptablement le résultat est le même !!

.;et puis cela va nous empêcher de nous voir trop beau...et ça c'est pas plus mal !!

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3968
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par Narval' le Sam 24 Oct 2015 - 13:03

Je n'ai pas vu le match. Mais cette défaite, comme celle de Lorient, est un rappel à l'ordre. Ça permet de rester les pieds sur terre bien que je ne pense pas que l'equipe se voit plus belle qu'elle ne l'est.

Cependant, entre ces deux défaites, il y a une énorme similitude ! La composition ! Cela fait deux fois qu'on utilise le 4-4-1-1 avec Féret jouant très bas, deux fois que nous perdons. Cause à effet ? Je le crois. On ne peut pas faire jouer Féret si bas, il n'a pas le meme rendement dans cette position reculée. Il faut abandonner cette idée car elle ne marche pas. Perdre deux fois avec ce système n'est pas anodin.

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième Crying or Very sad 
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième Crying or Very sad 
2016-2017: sixième
2017-2018: Vainqueur supporter   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7683
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 26
Localisation : Mayotte

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par Vidocq le Sam 24 Oct 2015 - 13:41

En première mi temps Feret était gêné par le milieu Nantais qui l'empêchait de développer le jeu.

Quand c'est comme cela, il devient brouillon, fait même des fausses passes et devient inutile.

C'est pour cela que je me demande si Garande ne devrait pas trouver un système dans lequel l'équipe pourrait débrailler et contrer le jeu de l'adversaire...au lieu de s'empaler dessus jusqu'à la fin du match.

A noter qu'hier, les ailes étaient bien bloquées...Bessat n'avait pas également les coudées franches !!

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3968
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par Marneus-Macrage le Sam 24 Oct 2015 - 14:58

j'ai vu le match moi entier et Narval tu as raison ce putain de 4-2-3-1 ou 4-4-1-1 mais plus un 4-2-3-1 vu comment les 4 de devant jouait haut nous a fait perdre. Nantes c'est solide, dur dans les duels (ou on a été mangés) et ont de la réussite ...
tu rejoue le même match delort met ptet un doublé sur ses 4 actions.

La grosse déception est pour moi Jeff Louis qu on a jamais trouvé et qui avait du déchet ... Bessat un peu en dessous de l'habitude, Feret inutile tellement il jouait bas limite plus bas que Seube ...

Imourou n a pas été bon non plus, du moins le jeune thomasson a été très bon a droite comme à gauche.

Pour moi c'est un peu Garande qui perd ce match mais il nous en fait gagner d'autre ...
Delort pas efficace et Riou des grands soirs ...

je retiens juste l'excellent match de Rodelin ! il a fait le taff sur son aile et également le taff de louis tellement transparent ...

par contre comparé ce match à Lorient il faut pas car dans le contenu c'est le jour et la nuit, Nantes est 5 fois meilleur que Lorient hier, et on a pas été a la ramasse comme à Lorient dans le contenu. Bonne rentrée de Nkololo.

_________________
"Le plus beau moment de foot que j'ai vécu dans ma vie ? hum... Voir Raineau mettre un petit pont à un joueur du Milan AC"
avatar
Marneus-Macrage
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 4567
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par Goup-14 le Sam 24 Oct 2015 - 15:21

Oui enfin clairement notre adversaire a été plus cohérent que nous sur le terrain. On perd encore sur le réalisme de notre adversaire, défaite logique. Sans être "mauvais" on c'est fait corrigé a cause de notre schéma trop fouillis, les ailes étaient sans arrêt délaissé. Bref revenons à la recette qui marche.

_________________
NOURMAUNDIE AÏE ! ╞╬═╡  
avatar
Goup-14
CFA
CFA

Messages : 1627
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 26
Localisation : Cormelles le Royal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [11e journée de L1] SM Caen 0-2 FC Nantes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum