Revue de presse

Page 3 sur 50 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 26 ... 50  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Mar 3 Juil 2012 - 9:23

Garande : « Des choses à se faire pardonner »



Avant de rejoindre Bayeux, Patrice Garande s'est longuement confié.

Ligue 2. Les Malherbistes partent en stage à Bayeux, ce soir. L'occasion pour le nouvel entraîneur de faire un large tour d'horizon de la situation caennaise.
Entretien

Patrice Garande, comment s'est passée cette première semaine d'entraînement ?

Le groupe est très réceptif et à l'écoute. Ils sont tous revenus sans kilo en trop et il n'y a pas de retard. On a fait un bilan global de ce qui s'était passé et fixé le cadre de la façon dont on allait travailler. Pour l'instant, tout se passe très bien...

À quel type de championnat vous attendez-vous en Ligue 2 ? La concurrence sera rude...

Ce sera compliqué, très serré. Monaco, normalement, devrait être au-dessus du lot. Après, je vois des groupes qui sont un peu comme nous. Certains ont vécu une descente, d'autres essaient depuis longtemps de monter. Ce sera compliqué mais je n'ai pas d'inquiétude sur la qualité des joueurs dont je dispose. Je l'ai dit dès le départ : si on arrive à créer un état d'esprit de compétiteur, à changer les habitudes de travail en étant exigeant tous les jours à l'entraînement, on arrivera à faire quelque chose. Pour l'instant, on s'attache à ça et les joueurs sont réceptifs.

Vous parlez de changer les habitudes. Les joueurs n'ont pas eu le bon comportement selon vous la saison dernière ?

Certains joueurs étaient fatigués psychologiquement, après les montées et les descentes. Certains ont vécu beaucoup de choses déjà. Et puis, quand il y a un changement d'entraîneur, chacun arrive avec ses convictions et sa philosophie. Ça, c'est la mienne. On ne va pas modifier notre philosophie de jeu, Malherbe est une équipe joueuse, mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas y mettre d'autres ingrédients. On a des choses à se faire pardonner, tous, par rapport au comportement que nous avons eu la saison dernière. On n'a pas tous été comme on aurait dû l'être, sinon on serait peut-être encore en Ligue 1.Après, toutes les responsabilités sont partagées, entre joueurs, staff, dirigeants... Moi je pars du principe que le plaisir dans le foot n'existe que dans la victoire. Je veux des gens qui courent, qui se battent. Il y a des jours où l'on sera moins bien, moins bon, mais au moins que ces valeurs existent. Que chacun donne 100 % de son potentiel avec une seule chose en tête, que je leur répète sans arrêt : rien ni personne n'est plus important que le club et l'équipe.

On vous a connu adjoint. Comment définiriez-vous Patrice Garande l'entraîneur ? Et comment ce changement de statut se passe-t-il auprès des joueurs qui vous côtoient depuis longtemps ?


J'ai déjà évoqué les notions de respect et d'exigence. La fonction fait qu'aujourd'hui je suis sur le devant de la scène, mais j'ai déjà connu ça avant. Pour l'instant, ça se passe bien avec les joueurs et je leur fais beaucoup confiance. Moi j'aime plaisanter avec eux, mais il y a un temps pour tout. Quand on bosse, on bosse. Je suis à la fois proche d'eux, mon portable leur est ouvert jour et nuit, mais pour des choses essentielles. Je leur dis toujours que la chose la plus importante dans leur vie, c'est leur métier, le football. Je leur ai expliqué que même en dehors de l'entraînement, lorsqu'ils sont dans des lieux publics, ils restent des joueurs du Stade Malherbe et, qu'à ce titre-là, ils se doivent d'avoir un bon comportement. La seule chose plus importante que ça, c'est leur famille et la santé de leurs proches. C'est tout.

Que répondez-vous aux gens qui disent que mettre Patrice Garande à la place de Franck Dumas, ce n'est pas un véritable changement ?

Avec Franck, on est à l'opposé ! On a des personnalités différentes, des façons de concevoir le métier qui sont différentes... Après, les gens peuvent se demander comment on a fait pour travailler ensemble, mais mon rôle c'était de permettre à Franck de réussir. Ça ne m'empêchait pas de lui dire les choses, mais c'est lui qui décidait. Aujourd'hui, on m'a donné le poste et je fais selon mes convictions.

Malherbe a souvent donné sa chance aux jeunes joueurs. Quelle est votre philosophie par rapport à ça ?

Je suis toujours dans cette politique de lancer des jeunes, mais je suis d'abord dans la politique de les former et de bien les former. Les lancer, c'est facile. Ce qui est difficile, c'est qu'ils durent. Il faut les faire jouer lorsqu'ils sont prêts.

Tout le monde a beaucoup parlé de Mbaye Niang. Il reste sur une saison très délicate...

Mon discours par rapport à lui est simple. Il a du talent, oui. Est-ce qu'il a le potentiel pour faire une grande carrière ? Oui. Est-ce qu'aujourd'hui il fait ce qu'il faut pour ça ? Non. Il est jeune et il ne faut pas le condamner, mais il faut qu'il apprenne que sa passion, c'est un métier. Quand on a évoqué la rigueur et le comportement qu'il faut avoir, il est logé à la même enseigne que les autres.

On a évoqué une éventuelle volonté de sa part de quitter le club. Comptez-vous sur lui cette saison ?

S'il est là, je compte sur lui. Si demain il s'en va, on fera autrement...

Revenons au championnat. Avez-vous déjà parlé d'objectif avec vos joueurs ?

Pour l'instant, non. Le premier jour, en les réunissant sur la pelouse de d'Ornano, je leur ai dit : c'est là que ça s'est joué, c'est là qu'on est descendu et c'est là qu'on va remonter. Quelque part, ils l'ont déjà entendu. J'ai dit c'est là qu'on va remonter donc ils doivent bien se douter qu'on va jouer quelque chose ! Mais pour l'instant, je ne peux pas leur parler comme ça. Je leur explique d'abord notre préparation en 3 phases. Aujourd'hui, nous sommes sur la préparation physique, on va rentrer dans une période de stage où l'on affinera cette préparation mais en mettant l'accent sur nos deux premiers matches. Puis, dans la 3e phase, on insistera sur la compétition. C'est là qu'on parlera d'objectifs, mais ils savent déjà, à travers les entraînements, l'exigence que nous aurons. Pour l'instant, je ne parle que du comportement et je leur explique tout ce que l'on fait : pourquoi, quel est notre objectif. J'aime que les joueurs comprennent et qu'on fasse les choses ensemble.

http://www.caen.maville.com/sport/detail_-Garande-Des-choses-a-se-faire-pardonner-_fil-2180811_actu.Htm?xtor=RSS-4&utm_source=RSS_MVI_caen&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS

smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par enigmeyo14 le Mar 3 Juil 2012 - 9:51

Vraiment bien ce PG !!!!

enigmeyo14
Promotion d'honneur
Promotion d'honneur

Messages : 571
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 31
Localisation : Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Tsigalko le Mar 3 Juil 2012 - 13:42

Ouais ouais, c'est le discours qu'on veut entendre. Maintenant, ça va être aussi aux joueurs de donner ce qu'ils ont dans le ventre sur le terrain.

_________________
Kanté leur fera tous N'Golo au milieu du terrain. coeur
avatar
Tsigalko
National
National

Messages : 1808
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 30
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Mar 3 Juil 2012 - 19:45

Mathieu Duhamel, un buteur de caractère au Stade Malherbe
Mardi, 03 Juillet 2012 17:34 Aline Chatel
Mathieu Duhamel s'est engagé pour deux ans en faveur du Stade Malherbe. Recruté à Metz, où il fut l'un des rares joueurs à se mettre en évidence la saison dernière, cet avant-centre âgé de 28 ans présente un profil de buteur. Il n'a jamais inscrit moins de dix buts par saison depuis ses débuts chez les séniors, passant successivement par les cases CFA, National et Ligue 2. Le Haut-Normand est parti en stage à Bayeux avec ses nouveaux coéquipiers, cet après-midi.


Jean-François Fortin avait annoncé la couleur dès la présentation des premières recrues caennaises. Il voulait des joueurs de tempérament pour renforcer un groupe jugé trop tendre. Quatrième arrivant après Jean Calvé, Romain Poyet et Laurent Agouazi, Mathieu Duhamel s'inscrit dans cette logique. Le nouvel avant-centre du Stade Malherbe est un homme déterminé. « Si je n'avais pas eu de caractère, je ne serais pas là aujourd'hui. J'ai du caractère, je suis un vrai compétiteur, je ne supporte pas la défaite. » Ce trait majeur de sa personnalité lui a néanmoins joué des tours au long d'une carrière atypique et mouvementée. Laurent Duhamel, passé deux ans par l'INF Clairefontaine (de 13 à 15 ans), est parti plus d'une fois fâché des sept clubs qu'il a fréquentés depuis 2006 et ses débuts en CFA. A Romorantin puis Laval, ses performances (onze buts chaque saison, en National les deux fois) n'ont pas suffi à convaincre entraîneurs et partenaires. À Troyes, lors de sa première expérience de Ligue 2, il a été peu utilisé et n'a inscrit qu'un but en quatorze matchs. L'avant-centre sortait pourtant d'une saison pleine avec Créteil (National) : 18 buts en 2009-2010. « L'entraîneur (Jean-Marc Forlan, ndlr) ne me connaissait pas. Il n'y a pas de souci, j'ai su rebondir. »

C'est à Metz que le Haut-Normand a retrouvé la confiance et le chemin des filets. Prêté en janvier 2011, il a marqué neuf buts en une demi-saison. Les Grenats ont flairé l'aubaine et lui ont fait signer un contrat de trois ans. Fidèle à ses habitudes, il a remercié son employeur par un nombre de buts à deux chiffres (dix en championnat, trois en coupe) malgré une deuxième partie de saison plus délicate à gérer. « Ça s'est très bien passé à Metz, mis à part les cinq derniers mois très compliqués. J'ai été blessé en janvier et j'ai traîné ça. » Les recruteurs caennais se penchaient déjà de près sur l'avant-centre avant son entorse à la cheville. « Il y a eu des contacts au mois de décembre. Ça ne s'est pas fait. J'étais blessé et il y avait des attaquants ici. » Ce n'était finalement que partie remise. Lié au FC Metz jusqu'en 2014, Mathieu Duhamel aspirait à évoluer à d'autres hauteurs qu'en National. Quelques clubs allemands étaient sur les rangs, mais c'est l'intérêt poussé de Caen qui a retenu son attention une nouvelle fois. Bien qu'aucun attaquant n'ait encore officiellement quitté le club, les dirigeants caennais ont fini par s'attacher ses services. « Il fallait être patient, reconnaît Mathieu Duhamel. Je l'ai été. J'ai eu envie d'être patient parce que c'était très important pour moi de venir ici. Caen était ma priorité. J'attendais sa réponse avant de prendre ma décision pour les autres clubs. »

Avec Mathieu Duhamel, le Stade Malherbe recrute un joueur dont la mission première sera de finir les actions. « En Ligue 2, à travers le jeu qu'on développe, on a besoin d'avoir un buteur, expose Patrice Garande. C'en est un. Son profil nous manquait dans l'équipe. » Gaucher, l'ancien attaquant de Quevilly se présente comme « un joueur d'instinct, puissant et assez rapide sur cinq-dix mètres ». Il se distingue également par sa combativité, qui lui vaut d'être un joueur généralement apprécié des supporters. « Je travaille beaucoup pour l'équipe. Je harcèle les défenses. » En signant à Caen, Mathieu Duhamel espère « franchir un palier » et poursuivre une progression constante. « J'ai envie de faire une bonne saison, de continuer sur ma lancée. Du FC Metz à Caen, pour moi il y a un palier. À chaque fois, j'ai quitté un club pour progresser. Je monte. L'objectif est de faire le maximum tous les week-ends et d'aider le Stade Malherbe de Caen comme je le pourrai. C'est un grand club et je suis un joueur ambitieux. » Le natif de Mont-Saint-Aignan est considéré comme opérationnel par son nouvel entraîneur. Il devra toutefois suivre une préparation physique individualisée « pour qu'il puisse rattraper le retard qu'il a pris ».

http://www.sportacaen.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=4892%3Amathieu-duhamel-un-buteur-de-caractere-au-stade-malherbe&catid=1%3Astade-malherbe-caen&Itemid=2
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Narval' le Mar 3 Juil 2012 - 21:22

J'aime bien le discours de PG. Aussi, on voit qu'il parle beaucoup à ses joueurs, ce que l'on ne ressentait pas avec FD. Vivement le terrain !

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7344
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Mer 4 Juil 2012 - 17:46

Ligue 2. Mathieu Duhamel, buteur-voyageur, se pose à Caen

Football - mercredi 04 juillet 2012



Mathieu Duhamel, ici sous le maillot messin face au Mans, a été officiellement présenté à la presse hier. Il s'est aussi entraîné pour la première fois avec ses nouveaux partenaires et est parti en stage avec eux dans la foulée.

Le Stade Malherbe a présenté officiellement sa dernière recrue, hier midi, avant de prendrela direction de Bayeux. Les Caennais y effectueront 10 jours de stage.

La valse des départs et arrivées continue tranquillement du côté de Venoix. Lundi, c'est Mathieu Duhamel qui a fait connaissance avec ses nouveaux coéquipiers après avoir traversé la France d'Est en Ouest. Terminée l'aventure messine : après une saison et demie en Lorraine et 19 buts marqués en 52 matches de Ligue 2, place au SM Caen pour ce joueur de bientôt 28 ans.


« Il a la particularité de marquer des buts et c'est ce qu'on recherchait, glisse Patrice Garande avec le sourire et en guise de présentation. Son profil nous manquait dans l'effectif et c'est aussi une anticipation de mouvements qui pourraient venir. » L'entraîneur fait évidemment référence à de futurs départs en attaque. Celui de Frau qui ne fait plus l'ombre d'un doute, même si paf tarde à trouver un point de chute. Celui de Niang, éventuellement, même si le joueur se contentait de dire, hier, qu'il aspire à « jouer au plus niveau possible », sans en dévoiler davantage.

Hamouma vers Saint-Étienne ?

Mathieu Duhamel, lui, est là et bien là. Discours offensif et direct, le natif de Haute-Normandie ne se cache pas : « J'ai choisi Caen parce que c'est un grand club, qui a de l'avenir et de l'ambition. Et je suis un joueur ambitieux. » L'homme affiche effectivement une belle confiance en lui, à l'heure de se présenter. « Je suis avant centre, pur gaucher. Je suis un travailleur, je harcèle les défenses et me bats beaucoup, énumère-t-il. Je ne me pose pas de question. Je suis un joueur d'instinct, puissant et assez rapide sur 5-10 mètres. »

Lancé en CFA par Rouen en 2006, Mathieu Duhamel a réécrit le guide du routard depuis ! Passé par Romorantin, Laval, et Créteil, il a enchaîné trois saisons de National c***écutives pour 37 buts au total en championnat. Puis, il a fait la découverte de la Ligue 2 en commençant la saison 2010-2011 à Troyes. Il l'a finie à Metz où il sera donc resté plus d'un an : son record.


Aujourd'hui à Malherbe, où il a signé 2 ans, le Normand assure vouloir « passer un palier ». Il dit : « J'ai envie de progresser, de faire une belle saison en continuant sur ma lancée. Caen était mon premier choix. J'avais des clubs allemands intéressés mais j'attendais la réponse de Caen avant tout. » Mathieu Duhamel n'y croisera sans doute jamais Romain Hamouma, toujours sous contrat au SMC mais qui n'a pas pointé le bout d'un crampon à l'entraînement depuis la reprise.


Le milieu offensif droit aurait donné son accord à l'AS Saint-Étienne, assure France football. Ce que son entourage proche se refuse encore à confirmer. Reste de toute façon aux deux clubs à s'entendre sur le montant du transfert. Acheté 1,1 million d'€ à Laval au printemps 2010, Hamouma partira sans doute aux alentours de 3 millions, en sachant que 20 % des bénéfices réalisés par Malherbe sur la transaction finiront dans les caisses lavalloises. Le SMC compte de toute façon poursuivre son recrutement uniquement sur des joueurs en fin de contrat, et a déjà activité quelques touches pour remplacer Bulot côté gauche.

http://www.ouest-france.fr/sport/dma_une_-Ligue-2.-Mathieu-Duhamel-buteur-voyageur-se-pose-a-Caen_44096-2093459-fils_filDMA.Htm
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Jeu 5 Juil 2012 - 10:09

Ouest-France du jour gratuit:

http://journal-en-ligne.ouest-france.fr/feuilleteur/Client/index.php

Petit encart sur le SMC page 27.



Dernière édition par smc12 le Jeu 5 Juil 2012 - 11:12, édité 1 fois
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Jeu 5 Juil 2012 - 10:45

Equipe idem:

http://www.lequipe.fr/[...]ibre.php

un ptit encart sur Thébaux

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Ven 6 Juil 2012 - 17:39

CdL : tirage au sort mercredi

Le vendredi 06 juillet 2012 à 17:27

Le tirage au sort des 1er et 2e tours de la Coupe de la Ligue sera effectué le Mercredi 11 Juillet (13H30) au siège de la LFP.

Rappelons que le premier tour concerne les 20 clubs de Ligue 2 - dont le SM Caen - et les 4 clubs professionnels de National (Amiens, Boulogne, Metz, Vannes). Matches prévus les Mardi 7 et Mercredi 8 Août.

http://www.smcaen.fr/actualites/depeches?dhref=http%3A//www.smcaen.fr/liste-saisons/saison-2011-2012/actualites/depeches/cdl-tirage-au-sort-mercredi
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Sam 7 Juil 2012 - 9:50

07/07/2012 à 09:36
L1 - Caen

Garande : «Une certaine ligne de conduite»



Nommé à la tête du SM Caen le mois dernier, en lieu et place de Franck Dumas, Patrice Garande dirigera son premier match samedi à Bayeux face à l'AS Cherbourg, son ancien club, en amical. Ce premier galop de préparation doit servir à «prendre des repères par rapport à ce que l'on a travaillé, a expliqué le coach normand. On jouera le match avec les principes qu'on a définis. Puis on fera un petit débriefing avec les joueurs pour savoir quel a été leur ressenti, ce qu'il faut éventuellement modifier ou améliorer...»

«Je souhaite que l'équipe ait une certaine ligne de conduite, mais ensuite, avec les joueurs, on a des échanges permanents, a-t-il poursuivi. Le principe, c'est d'avoir une idée directrice commune. Dans une équipe, il faut que tout le monde pense la même chose dans toutes les situations de jeu. C'est ce qui est nécessaire pour être efficace. Les joueurs sont bien ensemble, ils rigolent, passent du temps entre eux... Si, en plus de cette convivialité et de cette façon de vivre ensemble en-dehors, on ajoute sur le terrain la rigueur, l'agressivité et le tempérament de compétiteur, je pense qu'on peut être pas mal», a-t-il conclu, relativement confiant.

http://www.francefootball.fr/#!/news/2012/07/07/093628_garande-une-certaine-ligne-de-conduite.html
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Sam 7 Juil 2012 - 15:13

Première sortie pour le Stade Malherbe
Samedi, 07 Juillet 2012 11:09 Aline Chatel




Football. Caen – Cherbourg, 1er match de préparation (ce soir, 19h à Bayeux). Deux semaines et demi après la reprise de l'entraînement, le Stade Malherbe s'attaque ce soir à son premier match amical contre Cherbourg. Dix-neuf joueurs, parmi lesquels figurent trois gardiens, fouleront la pelouse du stade Henry-Jeanne face à une formation tout juste maintenue en National. L'objectif est de trouver des repères, en particulier défensifs.

Un premier test. C'est la première sortie de l'été pour Patrice Garande et son équipe. La rencontre face à Cherbourg est abordée dans une optique de travail. « Le but est surtout de voir où on en est sur 90 minutes suite à ce qu'on a travaillé, expose l'entraîneur caennais, qui, clin d'œil du destin, retrouvera son ancien club. Ça se passe sur deux plans : le physique, même si je vais être obligé de faire jouer certains joueurs tout le match alors que j'aurais voulu que tout le monde fasse une mi-temps seulement, et sur la défense. On joue le match avec les principes qu'on a définis et après on fera un petit débriefing ensemble sur ce qui a été, ce qui n'a pas été, comment ils se sentent, etc. Je n'accorde pas plus d'importance que ça à ce match. Il faut prendre des repères. » Pour Patrice Garande, l'important est que « tout le monde pense la même chose dans toutes les situations de jeu. Le but est d'avoir une idée directrice commune. » La communication est mise en avant par le nouveau boss caennais, qui évoque « des échanges permanents ». Patrice Garande aborde ce premier rendez-vous « sans pression », surtout intéressé à « changer le comportement des joueurs ». L'importance du résultat viendra plus tard, lors des deux derniers matchs. L'équipe s'affinera en vue de la première journée de championnat contre Ajaccio. « L'objectif est d'être prêt à ce moment-là », martèle Patrice Garande.

Une préparation en trois temps. « On a dû changer notre préparation puisque nous avions moins de temps », rappelle Patrice Garande. Le staff caennais, emmené par le préparateur physique Jean-Marc Branger, a divisé la période cruciale de l'avant-saison en « trois phases » distinctes. La première s'est étendue du 20 juin au 2 juillet, date du départ en stage à Bayeux. « On a travaillé l'aérobie, la musculation. Sur le plan technique, on a repris contact avec le ballon, c'était du travail individuel ou en petit nombre. » La deuxième phase s'étend du 3 au 14 juillet dans la capitale du Bessin. « On affine la préparation physique avec des efforts plus courts, détaille Patrice Garande. Sur le plan footballistique, on établit tous les principes de jeu défensifs. L'objectif est qu'ils soient connus de tous à la sortie du stage. » Les deux matchs amicaux prévus dans cet intervalle sont destinés à cet effet. Enfin, la troisième et dernière phase s'élancera une semaine avant la première journée de Ligue 2. Il sera toujours question de préparation physique, beaucoup sur la vitesse, mais il s'agira également de « travailler tout l'aspect offensif ». Les deux matchs amicaux contre Rouen et Le Havre seront abordés sous l'angle de la compétition.

Des débuts intéressants. Patrice Garande se montre « très satisfait de l'investissement, de la qualité du travail, du comportement à l'hôtel » de la part de ses joueurs. « On a mis en place des règles de vie, elles sont respectées. Ce n'est pas draconien, mais le groupe vit bien. Ils sont bien ensemble, ils rigolent. Pour l'instant, ce n'est que du bonheur. » La relégation semble digérée et les quatre recrues sont déjà bien adaptées à leur nouvel environnement. « L'intégration des nouveaux se passe très bien, on dirait presque que ce sont des anciens. Avec les jeunes, ça se passe bien aussi. Je suppose qu'à cette période de l'année toutes les équipes disent ça. J'espère que ça va continuer tout au long de la saison. Si on arrive à garder cette convivialité et sur le terrain cette rigueur, cette agressivité, cet esprit de compétition, je pense qu'on ne sera pas loin. » Reste à en témoigner sur le terrain.

Un groupe incomplet. 22 joueurs sont partis en stage à Bayeux, trois ne figureront pas sur la feuille de match ce soir. Lenny Nangis et Branko Lazarevic n'ont pas repris l'entraînement collectif, Mathieu Duhamel a « un petit souci », d'après Patrice Garande. Il sera bientôt sur pied. Romain Hamouma, Pierre-Alain Frau, M'Baye Niang et Kandia Traoré, autant de joueurs sous contrat mais sur le départ, s'entraînent en marge du groupe, à Caen. Romain Hamouma pourrait finalement prendre la direction de Lille, alors que Saint-Étienne avait sa priorité, et Pierre-Alain Frau s'est à nouveau rapproché de Bastia. Alexis Thébaux est là, au moins pour le moment. « Si Alexis part, on fera avec les gardiens qu'on a là, indique Patrice Garande. J'ai confiance dans les deux. Après, je ferai un choix. » Caen est sur la piste d'un milieu gauche, pour remplacer Frédéric Bulot, et probablement d'un attaquant. « Ça dépend de qui on va vendre, de combien on va vendre. Alain (Cavéglia, directeur sportif) et le président savent exactement ce que je souhaite. » En attendant, Patrice Garande fait avec les joueurs dont il dispose. Il a « la base » de son équipe type mais sait que le reste évoluera en fonction des arrivées et des départs.

http://www.sportacaen.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=4901:premiere-sortie-pour-le-stade-malherbe&catid=1:stade-malherbe-caen&Itemid=2


avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par ranko14 le Dim 8 Juil 2012 - 11:31

Un premier match typique d'une reprise

Football. Caen 0 – 0 Cherbourg, 1er match de préparation. Pour sa première sortie, le Stade Malherbe a réalisé une prestation sans grand relief contre Cherbourg, samedi soir à Bayeux. Les Caennais ont dominé les débats sans réussir à accélérer l'allure. Logique à ce stade de la préparation.

Patrice Garande n'espérait pas « monts et merveilles » du premier match de ses joueurs. Il n'a donc été ni surpris ni déçu de la prestation offerte devant Cherbourg. « Je suis satisfait de ce que j'ai vu parce que je n'en attendais pas plus », reconnaît le nouveau boss du Stade Malherbe. La priorité avait été donnée à la défense, dans la continuité du travail réalisé en stage. Caen n'a pas encaissé de but et Damien Perquis comme Thomas Bosmel ont passé une soirée plutôt tranquille. « Pas mal, juge Patrice Garande, même si en deuxième mi-temps avec les différents changements ça a un petit peu flotté. » Contre une formation de National n'ayant repris l'entraînement que cinq jours plus tôt et disposant de huit joueurs à l'essai dans son collectif, préserver sa cage inviolée est de l'ordre du normal. Mais c'est toujours ça de pris, d'autant que l'arrière-garde caennaise a été plutôt sereine, exception faite des vingt premières minutes de la deuxième mi-temps.

C'est offensivement que les carences caennaises sont apparues le plus au grand jour. Le Stade Malherbe, avec Livio Nabab comme seul véritable attaquant (Frau devrait s'engager librement avec Bastia, Niang va passer un essai à Arsenal d'après Ouest-France et Traoré est sur le départ) n'a pas montré grand-chose dans ce rayon. Aurélien Montaroup, aligné au poste de milieu gauche, a provoqué un pénalty que Livio Nabab n'a pas réussi à transformer (4'). Une volée de ce même Montaroup (23') et une frappe de Romain Poyet, plutôt discret par ailleurs (14'), n'ont pas franchement réchauffé une assistance logiquement moins nombreuse que les années précédentes. Caen a dominé la première mi-temps avec la volonté de bien faire mais sans tranchant. En deuxième période, Raphaël Guerreiro s'est distingué en réalisant un festival dans la défense cherbourgeoise (78') avant de décocher une belle frappe (83'), mais la pression caennaise est restée limitée.

Des changements conditionnés par les circonstances

En somme, cette sortie s'est révélée typique d'un premier match de préparation. Les Malherbistes ont besoin de temps. « On a quand même beaucoup de travail à faire sur le plan offensif mais ça, on le savait, prévient Patrice Garande. On n'avait pas beaucoup de mouvements, de déplacements, mais c'est parce que physiquement on n'est pas à 100 %. C'est totalement normal, même si on a vu quelques bons mouvements en cours de match. Il y a beaucoup de choses à améliorer évidemment. » L'entraîneur caennais a dû faire avec les forces en présence, même si Alexis Thébaux n'a pas joué bien qu'il fasse partie du stage bayeusain. Quelques joueurs de champ ont prolongé leur présence sur le terrain au-delà d'une mi-temps, comme Jérémy Sorbon, Aurélien Montaroup, Fayçal Fajr et Livio Nabab, qui ont joué l'intégralité de la rencontre.

On a également vu des changements de poste : Nicolas Seube latéral droit en deuxième mi-temps, Aurélien Montaroup milieu gauche, Yanick M'Boné latéral droit. « Pour trouver un équilibre d'équipe, j'étais obligé de faire comme ça. Ça ne veut rien dire, sauf peut-être pour Yanick. Je voulais le voir à ce poste là. » Le schéma tactique a également oscillé entre un 4-4-2 classique, mais handicapé par le manque d'attaquants, et un 4-2-3-1 que Caen connaît bien. « Les joueurs ont semble-t-il plus de repères là-dedans, avance Patrice Garande. Je ne vais pas changer quelque chose qu'ils aiment mais il faut essayer de s'habituer à tout. Ces changements de système et de postes étaient vraiment destinés à faire jouer tout le monde dans les meilleures conditions. J'ai été obligé de m'adapter un tout petit peu. » Le staff caennais sera probablement contraint de faire pareil samedi prochain contre Laval, à Courseulles.

1ère mi -temps : Perquis – Calvé, Wagué, Sorbon (c), Raineau – Poyet, Agouazi, Seube, Montaroup – Fajr – Nabab.
2ème mi-temps : Bosmel – M'Boné, Leca (c), Sorbon (Guerreiro, 67'), Musavu-King – Tandia, Fajr, Moulin, Montaroup – Poyet (Seube, 67') – Nabab.

http://www.sportacaen.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=4904%3Aun-premier-match-typique-dune-reprise&catid=1%3Astade-malherbe-caen&Itemid=2
avatar
ranko14
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 5480
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Dim 8 Juil 2012 - 12:36

Allez cadeau, j'ai fait l'effort d'aller le chercher:

avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par ranko14 le Dim 8 Juil 2012 - 12:39

il n'y a rien qui apparaît smc12.

_________________
You'll Never Walk Alone
avatar
ranko14
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 5480
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Dim 8 Juil 2012 - 12:40

Oui mais maintenant non on peut supp nos coms.

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Esteban le Dim 8 Juil 2012 - 13:00

Entre le compte rendu du site officiel et les autres, il y a une grosse différence.
avatar
Esteban
CFA 2
CFA 2

Messages : 1271
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Dim 8 Juil 2012 - 16:21


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Fred fan du SMC le Dim 8 Juil 2012 - 22:46

ca ne reste qu'un essai

_________________
Cliquez pour le réglement du jeu des pronos


"La science, mon garçon, est faite d'erreurs, mais d'erreurs qu'il est bon de commettre, car elles mènent peu à peu à la vérité."
Jules Verne - 1864 : Voyage au centre de la terre.
avatar
Fred fan du SMC
Membre fondateur
Membre fondateur

Messages : 1676
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 39
Localisation : Amboise (37)

http://www.smcaen1913.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Lun 9 Juil 2012 - 13:23

Actualité Groupe pro
Raphaël GUERREIRO : "Quelque chose d'énorme"
lundi 09 juillet 2012 12:39

"J'avais un peu de pression, reconnaît le jeune homme de 19 ans. Même si j'avais déjà joué une fois avec les pros (NDLR : en amical contre Chateauroux en novembre dernier), je ne voulais vraiment pas me rater. Jouer en pro, c'est quelque chose d'énorme..."



En vertu d'un protocole de reprise aménagé en fonction du fait qu'il n'a pas eu de vacances, Raphaël GUERREIRO a disputé les 25 dernières minutes de la rencontre face à Cherbourg (0-0), samedi après-midi à Bayeux.

"Aurélien (MONTAROUP) m'a beaucoup parlé. Il m'a mis direct dans le truc (sic). Je n'ai pas eu le temps de me poser trop de questions" raconte le latéral gauche qui entame sa quatrième saison au club et a paraphé son premier contrat professionnel il y a quelques jours.

"L'intégration dans le groupe se passe très bien. D'entrée, les anciens te mettent à l'aise." Le rituel pour un nouveau, c'est d'interpréter une chanson de son choix devant tous ses partenaires. Pour GUERREIRO, ce sera "Toi + moi" de Grégoire. "J'ai choisi de la variété française, je n'ai pas envie de me prendre la tête" sourit-il.

D'autant qu'il vit actuellement des journées très chargées. En stage avec le groupe dans le Bessin, il doit aussi plancher sur les révisions. "Je passe le rattrapage du Bac mardi. Il n'y a aucun stress, je pense que ce sera bon. J'ai 30 points à rattraper, mais j'ai bien révisé. Dès que je l'ai su vendredi matin, je me suis mis à fond dedans."

http://www.smcaen.fr/actualites/interview-audio
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Mar 10 Juil 2012 - 13:47

Ligue 2. Notre interview du président du Stade Malherbe
Au sortir d’une intersaison mouvementée, Jean-François Fortin est resté président du Stade Malherbe de Caen. Interview.
Publié le 10/07/2012 à 12:16



• Comment avez-vous vécu ces derniers mois depuis la relégation ?
Ils ont été difficiles sur un plan moral. Cette relégation a été comme un coup de massue. Comme souvent en cas d’échec, on a réclamé la tête du président et de l’entraîneur.
En tant que président, j’assume. Je ne cache pas que j’ai eu très envie d’arrêter. Mais, à l’unanimité, mes collègues actionnaires m’ont demandé de conserver la présidence. Maintenant, il s’agit de tout mettre en œuvre pour rebondir le plus vite possible.


• En revanche, Franck Dumas, avec qui vous êtes très proche, a été remercié. Cette décision a-t-elle été difficile à prendre ?

Franck est très attaché au club. La décision a été prise après de nombreux entretiens avec lui. On était d’accord sur le fait qu’en repartant avec lui, on courait le risque de nouvelles attaques au moindre faux pas. Nous ne voulions pas que le Stade Malherbe en subisse le contrecoup.
Lui comme moi nous n’imaginions pas que le club puisse descendre. Si nous nous étions maintenus, ces violentes charges contre lui et moi n’auraient pas existé….


“Patrice Garande a toutes
les qualités pour réussir”



• Le choix de Patrice Garande comme entraîneur était-il une évidence ?

Je ne voudrais surtout pas laisser supposer que mettre Patrice Garande responsable technique soit pour moi une descente aux enfers, loin s’en faut. Il a une personnalité différente de Franck, mais ils ont toujours travaillé étroitement ensemble.
Avec un style différent, il a toutes les qualités pour réussir la meilleure saison possible.


• Avec les venues de Calvé, Agouazi, Poyet et Duhamel, le recrutement est-il bouclé ?

Nous cherchons toujours un à trois joueurs, plutôt dans le secteur offensif. Mais tout ça est lié aux départs de certains qui devraient se confirmer rapidement. Je pense à Alexis Thébaux, Romain Hamouma et Pierre-Alain Frau qui ne seront plus avec nous la saison prochaine.


• Thébaux semble tout proche de Brest. Où en est-on pour Hamouma et Frau ?

Pour Thébaux, rien n’est encore arrêté, mais les négociations sont bien engagées…
Pour Hamouma, il y a effectivement des pistes qui devraient aboutir prochainement. Enfin, Frau ne sera plus là non plus à la reprise du championnat.


“L’ambiance dans le groupe
est très bonne”



• Le traumatisme de cette descente a-t-il été évacué par les joueurs ?

Ce qui me rassure, c’est que l’ambiance dans le groupe est très bonne. Les recrues sont déjà bien intégrées. Nous avons choisi des joueurs de caractère avec une certaine expérience. Ils doivent se positionner d’emblée comme cadres auprès des jeunes.
Les joueurs de caractère ne peuvent être que bénéfiques. À mon sens, nous en avons manqué la saison dernière.


• Quelle impression vous a laissé le premier match de préparation, samedi, à Bayeux, contre Cherbourg (0-0) ?
On sait qu’il y a peu d’enseignements à en tirer. Deux choses m’importaient : voir si les joueurs recrutés correspondaient à ce qu’on attend d’eux, et évaluer le potentiel de nos jeunes. Globalement, c’est plutôt prometteur.
Pas mal de qualités me sont apparues, même si tout cela reste à confirmer. On devrait avoir une équipe compétitive dans cette Ligue 2 de plus en plus forte.


“Notre public est fidèle,
mais très exigeant”



• La reconquête du public de d’Ornano sera l’un de vos objectifs ?

Nous devons, tous ensemble, repartir sur d’autres bases ! Que ce soit moi, l’entraîneur ou les joueurs, nous avons tous des efforts à faire par rapport aux supporters. Mais un échange est nécessaire. Notre public est fidèle, mais très exigeant. Cette exigence a fait que certains joueurs n’osaient plus tenter certains gestes ou certaines frappes de peur de se faire siffler. Ce n’est pas normal de jouer plus libéré à l’extérieur. Tout le club veut faire la démarche de se rapprocher du public, mais je lui demande aussi de nous soutenir dans les bons moments comme dans les périodes plus délicates.


• Le club fête va fêter son centenaire en 2013. Où en sont les préparatifs ?

Nous avons déjà eu des réunions avec ceux qui peuvent apporter leur pierre à ce centenaire. Nous entrerons dans le vif du sujet dès septembre. Avec les anciens, les supporters et les partenaires on va essayer de réaliser de belles choses.
Ce serait formidable de pouvoir le fêter sur une remontée en Ligue 1.

http://www.cotecaen.fr/17887/ligue-2-notre-interview-du-president-du-stade-malherbe/
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par smc12 le Jeu 12 Juil 2012 - 15:24

Actualité Groupe pro
Thomas BOSMEL : "Ça va me faire bizarre..."
jeudi 12 juillet 2012 15:19



Courseulles, c'est chez lui, là où il a commencé le foot, où il a grandi. Samedi soir lors du match de préparation face à Laval, ce sera donc forcément particulier pour le gardien caennais. Entretien.



Thomas, quelle place occupe le RSG Courseulles dans ton parcours ?

C'est le début de mon aventure footballistique, le club de mon enfance. Avec mes parents, on habitait à quelques centaines de mètres du stade. J'ai commencé le foot là-bas à l'âge de 6 ans. Ce qui compte aussi, c'est que mon père - qui est éducateur, dirigeant et, aujourd'hui, membre du bureau - est une figure emblématique de ce club. Et mon petit frère joue encore là-bas.



A l'époque, comment as-tu été recruté par le SM Caen ?

Avec Courseulles, on disputait le jeu Orange à l'occasion d'un match de Ligue 2 à D'Ornano. Un dirigeant malherbiste qui assistait au jeu m'a fait savoir que j'étais pas mal dans la cage. Ensuite, avec mon père, on a scruté le journal pour voir les dates de détection. J'y suis allé et j'ai été pris. J'ai rejoint le SM Caen à l'âge de 10 ans.



"Quand on affrontait Malherbe, c'était toujours très spécial"



Que ressent-on lorsqu'on intègre le club phare de sa région ?

Dans mes souvenirs, c'était quelque chose de magique, de magnifique. Je me rappelle que, lorsqu'on affrontait Malherbe avec Courseulles, c'était toujours très spécial pour nous. On voulait se surpasser car Malherbe, ça représente une image très forte en Basse-Normandie. On était toujours hyper-impressionnés. Et, d'un seul coup, lorsque tu rejoins ce club et que tu portes ce maillot, c'est quelque chose...



A quel moment as-tu réellement envisagé de devenir pro ?

Tardivement car à l'adolescence, je n'ai pas eu un parcours forcément facile. Une blessure au coude m'a sérieusement handicapé et, entre 16 et 18 ans, je n'ai pas joué du tout en match. Ensuite, le club m'a, malgré tout, renouvelé sa confiance et j'ai redoublé d'efforts à l'entraînement. J'ai pu rejouer quelques rencontres, saisir ma chance et grimper progressivement dans la hiérarchie.



"La ville où j'ai grandi, où toute ma famille habite"



Caen affronte donc Laval à Courseulles, samedi soir. Qu'est-ce que ça t'inspire ?


Ça va me faire bizarre... C'est la première fois que je foulerai la pelouse de Courseulles avec le maillot du SM Caen. Il n'y a pas de pression particulière à se mettre, ce sera juste beaucoup de bonheur. C'est la ville où j'ai grandi, où toute ma famille habite. Ce club, je ne l'ai jamais vraiment quitté car j'y suis toujours allé très fréquemment. Aujourd'hui encore, mes potes sont là-bas et je passe plus de la moitié de mon temps libre à Courseulles.



Tu as dû rafler toutes les invitations pour le match...

Même pas, car ceux que je connais, ils rentrent gratuitement là-bas (rires). Mes parents, mes grands-parents seront là. Tous mes amis assisteront aussi au match. Je vais avoir beaucoup de plaisir à jouer sur ce terrain et à recroiser pas mal de visages familiers.



Préparation. SM CAEN (L2) - STADE LAVALLOIS (L2), samedi (19H00), stade municipal de Courseulles-sur-Mer.


http://www.smcaen.fr/liste-saisons/saison-2011-2012/actualites/groupe-pro/thomas-bosmel
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8814
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 50 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 26 ... 50  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum