[8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par Narval' le Dim 27 Sep 2015 - 15:28

Stats MAJ http://www.smcaen1913.com/t666-joueurs-stats-saison-2015-2016

Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7718
Date d'inscription : 07/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par Teddy3007 le Dim 27 Sep 2015 - 17:45

Bien sur que si c est de la connerie et comme d habitude tu lui donnes la main pour l encourager vous me faites quand meme pitie...

Rodelin ne faisait pas de gros effort sur les derniers match, mais ai je dis ca sur ce match? Est ce une fatalité? Non la preuve lui et l equipe on fait un gros match...

Pour dia il est arrive hors de forme comme louis chez nous, sauf qu eux n ont pas le temps de l acclimater et la spirale de son equipe et ses coequipiers font que cette reflexion est stupide... 

Mais bon continuer a faire mumuse

Teddy3007
Division d'honneur
Division d'honneur

Messages : 1147
Date d'inscription : 29/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par Vidocq le Dim 27 Sep 2015 - 18:09

Bon match hier...dans le sens ou le ballon circulait bien d'un côté comme de l'autre.

Bon arbitrage, il faut le souligner et un Feret au dessus de ses prestations habituelles. Est ce parce que le marquage sur lui était relaché..?? Il est certain que quand il peut s'exprimer, le jeu Malherbiste s'en ressent.

Dommage pour Andy, il se bat et il aurait du être récompensé...s'il n'avait pas manqué de lucidité sur un ou deux coups...mais il se bat et dans un bon esprit.

Rodelin m'a bien plu aussi...il déborde bien et on sent qu'il est technique et peu finir une action (comme sur le premier but) et ça, c'est important pour l'équipe.

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3973
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par smc12 le Dim 27 Sep 2015 - 18:30

J8 - SM Caen / Gazélec Ajaccio : le debrief
Groupe pro | Ligue 1 : SM Caen 2 - 0 GFC Ajaccio  le 27/09/2015 à 11:10
   
En s'appuyant sur les valeurs qui ont fait sa force lors des journées précédentes son faux pas à Lorient, le Stade Malherbe a largement dominé les Corses. Une addition qui aurait pu être encore plus salée sans un grand Clément Maury dans les cages ajacciennes et avec un soupçon de réalisme supplémentaire. Retour sur cette victoire qui permet au club du président Jean-François Fortin de tracer sa route dans le premier tiers du classement.
 

Impressionnant de solidité, Dennis Appiah, auteur d'un petit pont et d'un centre à ras de terre, a offert un caviar à son homologue du flanc gauche, Emmanuel Imorou.

L'analyse de Patrice Garande

"Une bonne soirée, une bonne semaine"

Après le revers au Moustoir mercredi, Patrice Garande attendait une réaction de ses troupes. Et le patron technique du SMC n'a pas été déçu. "Notre entame de match performante nous a mis sur les bons rails. Au niveau du rythme, nous avons réalisé beaucoup d'appels dans la profondeur. D'ailleurs, les garçons étaient assez fatigués à la pause", relevait le coach caennais. "Par rapport aux carences entraperçues à Lorient, nous avons vu, compte tenu de nos moyens physiques, des choses intéressantes".
"Les joueurs provoquent cette réussite"
Cette réception du Gazélec intervenant à la conclusion de huit jours avec trois parties au programme. "Dans ces conditions, ce n'est jamais évident de s'imposer", rappelait Patrice Garande. Avec deux victoires en trois journées, le Stade Malherbe a donc passé "une bonne soirée et une bonne semaine". "Les joueurs provoquent cette réussite. Maintenant, il faut continuer sur cette voie".
Dans le sillage de son carré magique avec un Andy Delort "hors normes", un Ronny Rodelin "extrêmement technique qui retrouve ses moyens physiques", un Julien Féret et un Vincent Bessat "capables de mettre le pied sur le ballon", les "Bleu et Rouge" occupent le 5e rang, avant les confrontations de dimanche, à égalité avec le Stade de Reims (4e) et le Stade Rennais qui squatte la troisième marche du podium ; les trois équipes étant départagées à la différence de buts.

Le fait du match

PREMIER BUT EN LIGUE 1 POUR EMMANUEL IMOROU


Souvent moqué (gentiment) par ses partenaires pour sa maladresse devant les cages adverses, Emmanuel Imorou a donc attendu sa 36e apparition de Ligue 1, pour autant de titularisations, pour débloquer son compteur personnel. "C'est un événement", en rigolait presque Patrice Garande. Sur une offrande de Dennis Appiah, son homologue sur le côté droit, auteur d'un petit pont puis d'un centre parfait, l'arrière gauche normand s'appliquait, pour du plat du pied, pousser le ballon au fond des filets (55').
"Heureux d'avoir mis l'équipe à l'abri"
"Nous ne sommes pas censés attaquer tous les deux en même temps", expliquait, avec un grand sourire, l'international béninois qui en a profité pour se fendre de quelques tweets dont lui seul a le secret. Toutefois, pas certain que ces deux amis dans la vie se fassent gronder par leur entraîneur pour cette initiative. "Est-ce que ce but était dur à mettre ? Pour un attaquant lambda, non, pour moi, oui. J'ai bien disséqué l'action pour ne pas la louper, car ça aurait été terrible sinon".
S'il reconnaissait l'attendre depuis longtemps, "en voyant des latéraux marqués tous les week-ends, nous en rigolons avec Dennis avec qui on s'envoie des messages en se demandant pourquoi ça ne nous arrive jamais", Emmanuel Imorou était surtout heureux d'avoir "mis sa formation à l'abri". Avec cette réalisation synonyme de break pour le Stade Malherbe. "Les buts, c'est du bonus. La priorité, ce sont les résultats".

Le chiffre

15

Avec 15 unités au bout de huit journées, le Stade Malherbe dispose d'autant de points qu'à l'issue de la phase aller de l'exercice précédent (les coéquipiers de Julien Féret avaient même toujours ce total après 20 rencontres en L1 et une défaite à Lille). "Nous avons trois mois d'avance", plaisantait Patrice Garande devant les micros au terme de ce cinquième succès en huit matches de championnat.
"Avec cette sécurité, Nous devons tenter et oser plus"
Jamais dans toute son histoire en première division, le SMC n'avait effectué un début de saison aussi prolifique(1). Malgré ce capital "sécurisant", le coach caennais ne veut pas que son collectif "se contente de cette situation de confort". "Il faut trouver les ingrédients qui permettent de faire naître chez les joueurs l'ambition d'aller obtenir la meilleure place possible. Nous devons tenter, oser plus", indique le technicien normand qui garde, néanmoins, les pieds sur terre.
"Il ne faut pas oublier d'où l'on vient", martèle Patrice Garande précisant, s'il en était besoin, que l'objectif n°1 reste inchangé : "Nous voulons être en Ligue 1 la saison prochaine". Un entraîneur des "Bleu et Rouge" se souvenant qu'à la trêve de Noël l'année passée certaines équipes en dépit "d'un nombre de points qu'elles croyaient suffisants pour le maintien ont dû lutter jusqu'à la fin pour se sauver"(2).

Un homme dans le match

Baptême du feu pour Jordan Leborgne


Avec trois journées en l'espace d'une semaine, Patrice Garande avait procédé à un turnover donnant, entre autres, sa chance à Jordan Leborgne. La première titularisation pour le n°19 caennais issu du centre de formation du Stade Malherbe et déjà entré en jeu à Troyes et à Lorient. "Je peux comprendre, d'un point de vue extérieur, que ce soit une surprise, mais c'est un garçon qui a accompli une excellente préparation, travailleur, compétiteur", décrit l'entraîneur noramnd.
"Jordan a impulsé le tempo sur le pressing"
Utilisé principalement dans le couloir droit avec le groupe "pro", le Guadeloupéen aux faux airs de Thomas Lemar, notamment, dans ses prises de balles a retrouvé son poste de formation, au cœur du jeu, encadré par les expérimentés Nicolas Seube et Julien Féret. "Je pense avoir fait un bon match même si j'ai perdu des ballons bêtes", analyse le néo-professionnel qui a signé son premier contrat cet été. "Le coach m'avait dit de jouer simplement dans certaines zones de jeu puis de percuter. Je devais aussi relayer Ronny sur le côté droit quand il rentrait dans l'axe".
Le technicien du SMC était, lui, très satisfait de la prestation de son protégé. "Au niveau du rythme, il a mis d'entrée l'équipe dans le bon sens en impulsant le tempo sur le pressing. C'est un match très cohérent. Je l'ai sorti en deuxième période, car il commençait à être submergé par l'émotion et pour éviter qu'il se prenne un second avertissement".

L'adversaire

La colère froide de Thierry Laurey

Malgré une 19e place avec seulement deux points avant cette huitième journée, le Gazélec Ajaccio, toujours à la recherche d'un premier succès cette saison, refusait de céder à la panique, adoptant une communication positive. Quelques minutes après le revers de sa formation à d'Ornano, le discours de Thierry Laurey, dans les tribunes samedi soir, car purgeant son dernier match de suspension, avait radicalement changé de ton.
"Certains joueurs ont besoin De coups de pied au cul"
"Nous avions établi un plan de jeu avec des consignes à respecter et je m'aperçois qu'au bout d'un quart d'heure, elles sont déjà oubliées. Après, il ne faut pas s'étonner de se faire punir. Caen n'a même pas besoin de se créer des situations, nous lui offrons. Peut-être que nous pouvons fournir des matches comme ça en DH, mais en Ligue 1 ce n'est pas possible. Certains joueurs ont besoin de se mettre un coup de pied au cul", pestait l'entraîneur ajaccien qui a passé une soirée cauchemardesque.
Touché par un virus, Pablo Martinez était contraint de déclarer forfait à l'échauffement. Son successeur dans le onze de départ corse, Kévin Mayi se trouvait ensuite au cœur d'une incompréhension au moment de son changement (69'). Alors que Jacques Zoua avait demandé à quitter le pré quelques instants auparavant à cause d'une douleur à l'épaule, c'est son coéquipier qui rejoignait le banc ; le staff des "Gaziers" manquant de réactivité. Zoua sortant, lui, quatre minutes plus tard.
(1)Si le barème de points actuel avec un succès rapportant trois points au lieu de deux à l'époque avait été en vigueur, le club normand aurait disposé d'un total identique en 1990-1991 à ce stade de la compétition.
(2)Après 19 journées, Nantes et Reims comptaient respectivement 30 et 29 unités, occupant les 7e et 8e places, avant de finir le championnat avec 45 et 44 points en 14e et 15e position. Le SM Caen s'était, lui, classé 13e avec 46 points.
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9571
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 46
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par Narval' le Dim 27 Sep 2015 - 20:18

T'es un sacré rigolo teddy... Je te mets au défi de trouver un post où j'encourage qui que ce soit. Je ne suis pas là pour ça...

Ta réflexion comme quoi si Dia était chez nous n'aurait pas changer le résultat est stupide tout autant. On peut faire la même sur un tas d'autres matchs. Si Ibra était à Nantes, et Bammou au PSG, les canaries auraient perdu également... CQFD.

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième Crying or Very sad 
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième Crying or Very sad 
2016-2017: sixième
2017-2018: Vainqueur supporter   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7718
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 26
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par Vidocq le Dim 27 Sep 2015 - 20:47

Allez Dia n'est pas à Caen et Rodelin s'améliore de match en match..et il marque en plus !!

Le reste n'est pas important !!

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3973
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par smc12 le Dim 27 Sep 2015 - 23:08

Le classement de la 8e journée de Ligue1

_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9571
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 46
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par smc12 le Lun 28 Sep 2015 - 10:00


_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9571
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 46
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par smc12 le Lun 28 Sep 2015 - 10:03


_________________
Pour suivre l'effectif 2018/2019 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2018-2019-duree-des-contrats#445


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2018-2019
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9571
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 46
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [8e journée de L1] SM Caen 2-0 GFC Ajaccio

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum