[Débat] Les joueurs 2015/2016

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par nardo14 le Mar 2 Fév 2016 - 17:31


nardo14
Promotion d'honneur
Promotion d'honneur

Messages : 618
Date d'inscription : 09/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par nardo14 le Mar 2 Fév 2016 - 17:34


nardo14
Promotion d'honneur
Promotion d'honneur

Messages : 618
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 63
Localisation : caen 14000

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par nardo14 le Mar 2 Fév 2016 - 17:36


nardo14
Promotion d'honneur
Promotion d'honneur

Messages : 618
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 63
Localisation : caen 14000

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mar 2 Fév 2016 - 17:52


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mar 9 Fév 2016 - 16:14

Nicolas Seube "ce héros" prolonge son contrat d'une saison supplémentaire!

Bonne nouvelle car peut rendre encore beaucoup de service.

Il va juste falloir trouver un titulaire pour l'année prochaine.

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mar 1 Mar 2016 - 9:04

Dimanche 28 février 2016 23:30
Andy Delort : « Ça s'est agité très vite autour de moi... »
...
 


Andy Delort, qui dispute sa première saison parmi l'élite, en est à 9 buts en 27 matches. « J'espère franchir la barre des 12 en fin de saison », confie celui qui avait marqué le but de la victoire 1-0 au match aller à d'Ornano.

© Marc Ollivier



Entretien. L'attaquant vedette du SM Caen, qui a connu un début d'hiver assez rude, reste sur 3 buts inscrits lors des 6 derniers matches. Il fait le point sur son évolution, et vise haut pour la fin de saison.




Andy, on imagine que la victoire contre Rennes (1-0) a fait beaucoup de bien aux têtes, après une période compliquée et trois revers de rang ?
On l'attendait, le public aussi, c'était très important de gagner ce match. On en a ressenti les effets cette semaine à l'entraînement, il y avait beaucoup plus de sourires, ça fait du bien !

Avec 39 points, vous n'êtes pas mathématiquement maintenus, mais dans votre esprit, c'est tout comme ?
Oui, il faudra encore une victoire, après on espère quelque chose de mieux. Je pense qu'on est capable de viser un peu plus haut, pas l'Europe forcément, mais faire une bonne fin de saison pour confirmer tout ce qu'on a réussi de bien jusqu'ici. Il faut être ambitieux et finir le plus haut possible.

« J'ai perdu un peu en spontanéité... »

Après Reims, voilà peut-être une deuxième occasion en un mois d'accrocher le podium...
Je ne sais pas si c'est ça qui nous avait bloqués contre Reims, mais maintenant que le cap du maintien est presque acquis, il y a ce très bon test contre Saint-Etienne. On va voir de quoi on est capable, on rediscutera de tout ça la semaine prochaine ! Cela reste un match très compliqué, et on va essayer d'être plus frais qu'eux.

Sur un plan personnel, après une période difficile depuis décembre, vous avez le sentiment d'avoir retrouvé de l'énergie ?
C'est vrai que j'avais un peu moins de jambes, et pour faire de bons matches, j'ai besoin de mon physique. Je pense que c'est passé, maintenant je vais essayer de finir du mieux possible en étant le plus souvent décisif possible, par des buts ou des passes. J'avais dit en début de saison que j'espérais marquer au moins 12 buts (il en est à 9), je vais essayer de dépasser cette barre-là !

Il est beaucoup question d'apprentissage avec vous, sur le terrain et en dehors. Vous avez reçu énormément de louanges médiatiques, ça vous a parfois dépassé ou perturbé ?
Il y a eu des choses où ça n'était pas forcément ma faute, mais franchement, je m'occupe plus de ce qui se passe sur le terrain. Après, tout ce qu'il y a autour, c'est au club de s'en charger ! Je travaille beaucoup aussi pour être reconnu, après ce qui a peut-être été un peu surprenant, c'est que ça s'est agité très vite autour de moi, qu'il y a eu tout de suite beaucoup d'attentes. Mais je sais faire la part des choses.

On a le sentiment que vous devez encore progresser dans la lucidité, les choix...
Oui, mais c'est quelque chose que je sais faire, et c'est ça qui m'énerve un peu ! Par exemple, contre Rennes, il y a des moments où j'ai hésité, alors que normalement je n'hésite pas... J'ai perdu un peu de cette spontanéité qui au début était mon point fort, mais je fais tout aujourd'hui pour me relâcher, de façon à la retrouver. Je dois peut-être moins me poser de questions. Ça va être un déclic, je vais tenter une frappe de 25 mètres, ça va rentrer, et ça repartira ! Les défenseurs font aussi du marquage plus serré, mais tant mieux quelque part, parce que la bagarre, les duels, j'aime ça. Et cela laisse aussi un peu plus de place sur les côtés pour mes coéquipiers.

 Guillaume LAINÉ.
Recueilli par

   Ouest-France  

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 11 Mar 2016 - 19:05

Malherbe. Ismaël Diomandé, l'impatient caennais
Blessée et opérée de l'épaule début février, la recrue hivernale du Stade Malherbe, Ismaël Diomandé, doit reprendre l'entraînement collectif lundi. Avec l'envie de retrouver les terrains au plus vite.
11/03/2016 à 11:46 par gregorymaucorps



Blessé à l’épaule depuis plus d’un mois, Ismaël Diomandé est impatient de retrouver ses coéquipiers malherbistes sur les terrains de Ligue 1.

On l’a quitté grimaçant un soir de défaite contre Reims (0-2) au stade d’Ornano. C’était il y a un peu plus d’un mois, le 6 février. Le lendemain, Ismaël Diomandé passait sur le billard à Caen pour se faire opérer d’une luxation de l’épaule.


« Cet accident à lépaule ma fait mal parce que je venais darriver dans mon nouveau club, jétais bien parti, je me sentais de mieux en mieux », lâche l’international ivoirien de 23 ans.

« Tout ce qui arrive, c’est le destin »

Abonné au banc de touche à Saint-Etienne depuis le début de saison (5 bouts de match), Ismaël Diomandé a sauté sur la proposition du Stade Malherbe durant le Mercato hivernal. Un prêt de six mois avec option d’achat. « Le but de ce prêt est de jouer pour me relancer. Malheureusement, jai eu ce petit pépin Mais cest derrière moi », lance-t-il, dans un sourire. « Je vais de lavant et je vais vite revenir à la compétition ».

Vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations 2015 avec les Eléphants ivoiriens, le numéro 4 caennais n’avait pas connu d’importantes blessures depuis trois saisons. « La dernière doit remonter à 3-4 ans, et cétait déjà lépaule. Mais cest du passé, il faut regarder devant ».

« Difficile de voir jouer tes potes… quand toi tu ne peux pas »

Lundi, Ismaël Diomandé s’est fait enlever ses broches à l’épaule. « Cest mieux ! », souffle-t-il. Cependant, le puissant milieu défensif (1,83 m, 82 kg) ne s’est pas pour autant arrêté pendant sa blessure. « Je navais rien aux pieds ! Alors jai travaillé, je mentraînais même deux fois par jour ». Depuis deux semaines, l’ancien Stéphanois a repris la préparation physique. Il retouche au ballon depuis huit jours.

En tant que Malherbiste, Ismaël Diomandé a savouré la période faste caennaise et notamment le succès des siens à Saint-Etienne (2-1). Moins le fait d’être en tribunes à Geoffroy-Guichard plutôt que sur le terrain. « Javais coché cette date sur mon calendrier, donc ça fait mal de ne pas jouer. Mais je suis croyant : tout ce qui arrive, cest le destin. Il faut prendre les choses comme elles sont et ça me rendra plus fort ».

Eloigné des terrains, l’international ivoirien ronge son frein en tribunes à d’Ornano ou devant son écran de télévison. « Cest difficile de venir voir tes potes jouer, alors que toi tas envie mais tu ne peux pas. En plus, moi, jarrive au club. Cétait dur, mais jai pris sur moi et ça va de mieux en mieux ».

Loin de sa famille, Ismaël Diomandé a fait le dos rond et attend des jours meilleurs. « Pour un jeune comme moi, ce nest pas évident, mais jai été fort. Jai su patienter et le meilleur reste à venir ».



« Je vois le bout du tunnel »

En effet, le néo-Malherbiste commence à « voir le bout du tunnel ». Pendant son absence, le drakkar des Caennais a repris sa marche en avant, voguant sur les hauteurs de la Ligue 1. « Tout se passe bien, il faut continuer comme ça et aller ramener des points dAjaccio ce week-end ».

Le SM Caen aborde une série de trois matches contre les trois derniers du championnat : Gazélec, Troyes et Toulouse. Un calendrier idéal pour conforter sa position dans le premier quart de la L1. Mais jusqu’où peut aller le Stade Malherbe selon lui ? « Il ne faut pas trop se poser de questions et jouer sans pression », explique-t-il. « Si on annonce un objectif, ça peut nous ajouter de la pression. Il faut prendre les matches les uns après les autres et quand il restera 4 ou 5 matches, on pourra être fixé. Dans le foot, on ne sait jamais, ça va tellement vite. Mais ce qui est sûr, cest quon est sur le bon chemin ».

« Je suis très impatient de retrouver les terrains. Heureusement le staff médical me calme pour y aller progressivement, mais j’ai hâte »

Sevré de rencontres depuis cinq semaines, Ismaël Diomandé a hâte d’humer à nouveau l’odeur des vestiaires et de fouler les pelouses de L1. « Je suis très impatient de retrouver les terrains. Heureusement le staff médical me calme pour y aller progressivement, mais jai hâte ».

Lundi prochain, l’international ivoirien doit reprendre l’entraînement collectif sur les hauteurs de Venoix. Une reprise plus rapide que prévue, alors que Patrice Garande annonçait la semaine dernière un retour dans le groupe après la trêve internationale, fin mars.

Sera-t-il déjà apte pour le match de Troyes, le 19 mars, ou le staff caennais voudra-t-il le préserver pour début avril, après les matches de l’équipe de France ? « Si je reprends, je suis à la disposition du coach pour le match prochain », annonce l’ancien Stéphanois, avide de compétition.

D’ici la fin de saison, Ismaël Diomandé veut croquer la Ligue 1 à pleines dents. « Je prendrai ce quon me donnera ». Prêté avec option d’achat, le milieu de 23 ans ne veut pas se projeter. « Caen, cest un bon club. Quand le mercato arrivera, si ça doit se faire, ça se fera. Mais pour linstant, je vis le moment, je nai pas envie de me disperser ».

Son leitmotiv : « travailler et me concentrer sur ma reprise pour faire une bonne fin de saison ». On l’a quitté grimaçant, on a hâte de le revoir souriant sur un terrain de Ligue 1.



http://www.libertebonhomme.fr/2016/03/11/ligue-1-ismael-diomande-l-impatient-caennais/

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Sam 12 Mar 2016 - 15:00



publié
Il y a 5 heures
Par
Antoine Raguin



Ligue 1 - Caen
Ronny Rodelin : «Plus facile de progresser quand on vous fait confiance»

Prêté par Lille à Caen, Ronny Rodelin réalise actuellement la meilleure saison de sa carrière. Pour FF, il évoque ses bonnes dispositions et celles d'un Stade Malherbe toujours aussi surprenant.

«Vous réalisez actuellement votre meilleure saison (sept buts et deux passes décisives). Vous attendiez-vous à de telles statistiques ?
Pas forcément. Les premières semaines de la saison ont été compliquées car je ne savais pas vraiment ce qui m’attendait. Ce nouveau projet avec Caen m’a donné envie de repartir de zéro. Cela m’a poussé à plus m’exprimer et à réaliser certaines choses que je n’avais pas su faire à Lille ces dernières saisons.
 
Ce prêt à Caen en toute fin de mercato (le 31 août) a donc été une aubaine pour vous…
C’est vrai que c’est tombé au bon moment. J’avais besoin de changer d’air, de partir sur un nouveau projet. À Caen, on attend beaucoup de moi et avoir cette part de responsabilité sur les épaules me convient parfaitement. Cela se ressent sur le terrain.
 
Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné à Lille ?
Lille est un grand club. Quand je suis arrivé là-bas, le club venait de réaliser le doublé Coupe-Championnat (2011). Il n’y avait que des grands joueurs et je n’étais pas en mesure d’apporter autant que ces gars-là. Je comprends tout à fait les dirigeants quand ils estimaient que je ne donnais pas assez. Je suis resté cinq ans. Sur la fin, il y a eu beaucoup de changements, du coach (NDLR : René Girard a laissé sa place à Hervé Renard l’été dernier) aux joueurs. J’ai eu du mal à trouver ma place. Et après avoir discuté avec les dirigeants, on était d’accord pour que j’aille voir ailleurs.
«S'il faut y retourner, ce sera sans souci. Il faudra simplement mettre les choses au clair»
Vous êtes prêté par Lille jusqu’à la fin de la saison (avec option d’achat). Est-il possible de vous revoir sous le maillot des Dogues l’an prochain ?
Pour le moment, je ne me suis pas posé la question. J’ai à tout prix besoin de me concentrer sur la saison actuelle et terminer aussi bien que j’ai commencé. Une fois que le Championnat sera bouclé, on se mettra autour d’une table pour discuter. Il me reste un an de contrat donc, pour l’instant, je suis toujours Lillois. S’il faut y retourner, ce sera sans souci. Il faudra simplement mettre les choses au clair.
 
Pour revenir à vos performances actuelles, cela doit être d’autant plus appréciable et surprenant après ces dernières saisons compliquées...
Surprenant n’est pas le terme. J’ai travaillé très dur pour en arriver là. Ma forme actuelle, ce sont peut-être les efforts fournis à ce moment-là qui payent. C’est à Lille que j’ai pris conscience des vertus du travail. Et ce qu’on attend de moi aujourd’hui me pousse à être meilleur.
 
Où situez-vous le déclic de votre retour au premier plan ?
Je ne sais pas si on peut le situer. Mais le fait d’avoir plus de temps de jeu me permet de m’exprimer. Les mots du coach et ce qu’il me demande aux entraînements me poussent à prendre des risques et à jouer libérer.

Rodelin-Delort, un duo qui marche ! (MICHEL VINCENT/L'Equipe)
«Jamais je ne me permettrai d'affirmer que je suis titulaire indiscutable»
Quel est votre statut aujourd’hui à Caen ?
Je ne sais pas s’il y a vraiment de mot pour le qualifier, mais j’essaie d’avoir un rôle important et d’être irréprochable. Jamais je ne me permettrai d’affirmer que je suis titulaire indiscutable. Je travaille pour répondre présent. Ce n’est qu’à travers le terrain que je peux m’imposer. Pour le moment, je suis satisfait de moi mais je suis capable de faire mieux. Compétiteur comme je suis, je veux faire plus. Et je travaille pour.
 
À Caen, vous côtoyez trois anciens joueurs offensifs (Patrice Garande, l’entraîneur, Alain Caveglia, le directeur sportif et Xavier Gravelaine, le directeur général). Que vous apportent-ils au quotidien ?
À travers ses conseils, je vois bien que le coach a du vécu à ce poste. J’écoute beaucoup ce qu’il me dit et j’essaie au maximum de le mettre en pratique. Alain et Xavier, c’est pareil. Ils me disent d’être plus proche du but, plus tueur. Leurs conseils m’aident au quotidien. J’y accorde beaucoup d’importance. Ce sont des noms dans le football français et c’est bénéfique de les avoir à mes côtés pour avancer.
 
Patrice Garande vous a titularisé dès votre arrivée et vous n’avez été remplaçant qu’à une seule reprise. Cette marque de confiance vous a-t-elle aidé à vous épanouir ?
Bien sûr. C’est la première fois que cela m’arrive et c’est probablement le facteur le plus important qui me permet de prendre du plaisir sur le terrain. C’est plus facile de progresser quand le coach vous fait confiance. Mais il ne faut pas s’installer dans un confort non plus car rien n’est acquis. Chaque semaine, j’essaie de lui rendre cette confiance en répondant présent.

«J'ai un profil qui ne plait pas forcément aux supporters»

Vous étiez davantage un joueur d’axe au début de votre carrière. Comment vous êtes-vous retrouvé sur le côté ?
C’est Rudi Garcia, à Lille qui m’a replacé sur un côté. Il poussait ses attaquants à beaucoup permuter. C’est comme ça que je me suis installé à droite. À Caen, on est très libre au moment d’attaquer. Je joue à droite, mais rien n’est défini. Je rentre souvent dans l’axe. J’ai besoin de cette liberté pour m’exprimer. Contre Monaco (2-2), j’ai joué en pointe à la place d’Andy Delort. Ça n’a pas été facile, avec beaucoup de duels de la tête. Je me suis rendu compte qu’Andy a beaucoup de travail chaque week-end. Je lui tire mon chapeau. Ce poste demande un énorme investissement.
 
Malgré votre bonne saison, vous vous êtes fait siffler contre Rennes (le 21 février). Ces sifflets vous ont-ils surpris ?
Je ne sais pas vraiment comment expliquer tout ça. J’ai un profil qui ne plait pas forcément aux supporters. Je donne peut-être l’impression d’être nonchalant. C’est vrai qu’avec mon gabarit longiligne, je ne ressemble pas aux joueurs qui évoluent au même poste que moi. Mais le coach réussit à faire ressortir mes qualités. Il a une grande part de responsabilité dans ma bonne saison. Lui et mes coéquipiers m’ont beaucoup soutenu et je préfère retenir cela. On a vraiment un groupe très soudé. J’ai la confiance de tout le monde. Ça fait du bien de se sentir considéré. 
 
Le match suivant, contre Saint-Etienne, vous marquez le second but (2-1). Comment aviez-vous abordé ce match ?
Je ne pensais plus au week-end précédent. J’ai fait preuve d’une vraie force de caractère. Et mon investissement a fini par payer avec ce but.
 
Retrouvez Caen à la sixième place est également surprenant. Quel est le secret de votre réussite ?
On est un groupe qui se dépense sans compter. On fait les efforts ensemble. Cet état d’esprit qui nous habite depuis le début de saison nous permet d’avoir de tels résultats. Durant les matches où on ne l’a pas mis, vous avez pu voir que ça n’a pas fonctionné. La saison dernière, qui a été compliquée pour Caen, a donné une vraie force de caractère au groupe et ça se ressent cette saison. Je l’ai vu dès que je suis arrivé. J’ai rapidement dû me mettre au diapason pour intégrer cette dynamique. Pour réussir de bonnes performances, on a tous besoin d’être à 200 %. Quant il y en a ne serait-ce qu’un ou deux qui n’y sont pas, l’équilibre de l’équipe est mis en péril.
 
Le maintien étant assuré, quel objectif vous êtes-vous fixé ?
Pour être franc, on n’en a pas vraiment parlé. On ne peut pas se permettre de se dire qu’on vise l’Europe. Notre situation est inattendue, même pour nous. La meilleure manière de terminer ce Championnat, ce serait de continuer avec le même investissement.  
 
Même en vous levant le matin, vous ne pensez pas à la Coupe d’Europe ?
Certes, ça fait rêver. Mais je ne pense pas qu’on ait besoin de penser à l’Europe pour réussir une bonne fin de saison.»
Antoine Raguin
FF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mer 11 Mai 2016 - 9:49

Ligue 1 - Andy Delort : "Sentir trembler les filets, c'est une sensation que j'adore"
Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) Mercredi 11 mai 2016 à 7:00

Andy Delort heureux de sa première saison en Ligue 1 © Radio France - Olivier Duc
Arrivé au Stade Malherbe de Caen l'été dernier, Andy Delort s'est d'entrée adapté à la Ligue 1. L'attaquant caennais a marqué à Nantes son 11e but de la saison en championnat. Il peut terminer sa première saison dans l'élite dans le top 10 des meilleurs buteurs.
Entre marquer 24 buts en Ligue 2 (Avec Tours en 2013-2014) et 11 buts cette saison en Ligue 1 c’est le même plaisir ou ce n’est pas la même chose ?

C’est différent, surtout par rapport à la saison. Une saison en Ligue 1 et une saison en Ligue 2, c’est complètement différent par rapport aux terrains, aux stades, l’ambiance… mais bon les deux étaient de belles saisons (sourire)
Les buts en Ligue 1 comptent double ?
Non, non, mais c’est surtout dans les stades où l’on joue et les ambiances. Ce n’est pas pareil.

"Je pensais que ça (la Ligue 1) allait être plus compliqué, après il y a eu ce premier but à Marseille"

En termes de performance, vous pensiez pouvoir vous adapter aussi rapidement en début de saison à la Ligue 1 ?
Oui, enfin je pensais que ça allait être un peu plus compliqué après il y a eu ce premier but à Marseille (victoire de Caen 1-0 lors de la Iere journée). Cela m’a fait du bien et m’a rapidement adapté à la Ligue 1. Il y avait des joueurs d’expériences comme Julien (Féret), Yahia ou même Rémy (Vercoutre) qui sont là pour nous encadrer. Je me suis bien senti directement dans l’Equipe et cela s’est ressenti sur le terrain
Il y a l’impact médiatique aussi ? Le club a cherché à te protéger ?
C’est vrai que c’est allé vite après le club m’a retiré un peu des médias, ce qui est normal parce qu’après ça devinait compliqué à gérer. J’ai trouvé ça plutôt bien parce que pour moi c’était un peu trop et il fallait plus se concentrer sur le terrain. Tout est multiplié que ce soit les stades, les médias…tout est plus grand.
Sur tes onze buts, si tu devais en retenir un ?
Le premier. Le premier, c’était la première journée, au Vélodrome et c’est un super but. Après il y en a un autre contre Guingamp à domicile (victoire 2-1 lors de la 13e journée). Je m’appuie avec fufu (Julien Féret), après je rentre et je dribble deux joueurs et je frappe au Ier poteau. J’ai bien aimé. Il y a celui de Bordeaux aussi (victoire 4-1 lors de la 15e journée) tout en finesse.

"C'est compliqué d'être à 100% toute la saison. Je savais que j'allais avoir un petit coup de mou. c'est ça qui a été le plus difficile à gérer surtout quand mes coéquipers avaient besoin de moi"

Il y a eu l’apprentissage de la Ligue 1. Cela a démarré très fort et puis derrière quand on a un peu plus de mal à marquer (aucun but entre la 28e et la 37e journée) cela retombe aussi. Cela a été un apprentissage en accéléré ?
Oui, cela fait beaucoup d’expérience pour cette saison et cela va me servir pour l‘année prochaine.
Qu’est-ce qui t’a paru le plus compliqué à gérer dans cette première saison ?

"Cela fait du bien de sentir les filets trembler. C'est une sensation que j'adore et qui me manquait."

Le rythme. C’est compliqué d’être à 100% toute la saison. Je savais que j’allais avoir un petit coup de mou et c’est ça qui a été le plus difficile à gérer surtout quand mes coéquipiers avaient besoin de moi et que c’était un peu plus compliqué, où j’avais un peu moins de jus et je pouvais moins faire la différence. C’était ça le plus compliqué.
Et toujours le double tranchant pour un attaquant. Il est mis en valeur quand il marque et quand il ne marque pas on le lui fait vite remarquer ?
Non, ça va. Franchement le public ici m’aime bien et même quand je marquais moins, ils étaient derrière moi et m’ont encouragé. Pour ça, rien à dire.
Ce pénalty marqué à Nantes après 595 minutes sans marquer, vous l’attendiez ? Il a fait du bien ?
Oui, il fait du bien. Cela fait du bien de sentir les filets trembler. C’est une sensation que j’adore et qui me manquait. Cela fait du bien en terme de confiance.
Vous aviez une petite inquiétude de finir la saison sur une période blanche ?
Non, je savais que j’allais marquer. C’était obligé de toute façon (rire). Non, mais il me fallait ce but et j’aurai tout fait pour retrouver le chemin des filets et c’est fait maintenant j’espère que je vais retrouver encore ce week-end.

"Si je doute, je doute seul. Je ne le montre pas."

Etes-vous une personne qui doute ?
Si je doute, je doute tout seul . Je ne le montre pas on va dire. Après j’essaye toujours de me mettre en confiance. Je regarde souvent de vidéos de buts pour essayer de me mettre en confiance et à l’entraînement je travaille beaucoup. J’essaye de ne pas douter.
Vous êtes l’un des attaquant qui frappe le plus en Ligue 1 et vous vous arrachez beaucoup en Ier rideau défensif. Cela demande beaucoup d’énergie ?
Oui, c’est pour cela que j’ai eu une période où c’était un peu plus compliqué. Après, défendre c’est normal, c’est essayer d’aider au maximum l’équipe après je suis comme cela même si des fois le coach me dit de moins courir ou de moins défendre mais je ne fais pas exprès, c’est comme ça. J’ai toujours eu ce jeu-là et cela me plaît de jouer comme cela, de montrer que je ne lâche rien et au moins ça aide l’équipe à avoir cet état d’esprit là et c’est ce que l’on aime bien chez moi je pense.

"Des fois le coach me dit de moins courir ou de moins défendre mais je ne le fais pas exprès, c'est comme ça. J'ai toujours eu ce jeu-là"

Votre entraîneur Patrice Garande disait que vous aviez cette confiance en vous mais également aussi la difficulté à modifier quelques petites choses pour progresser ?
Oui après on a beaucoup discuté avec le coach et il m’a appris et montré beaucoup de choses. J’ai progressé cette saison et j’en ai encore à apprendre de lui. Cela fait du bien, il est proche et il explique beaucoup de choses. C’est important pour un attaquant d’avoir cette relation avec son entraîneur. On a beaucoup travaillé devant le but ensemble, avec son adjoint aussi. Il y’a un bon état d’esprit à l’entraînement et toujours parler football et essayer de progresser chaque jour. Je pense que c’est important pour un groupe.

"Quand je devais signer à Caen, je savais que les trois qui m'avaient appelés étaient trois anciens buteurs. C'est ça aussi qui m'a fait venir"

C’est important justement d’avoir un entraîneur qui a été attaquant ?
Oui. De toute façon, quand je devais signer à Caen, je savais que les trois qui m'avaient appelé étaient trois anciens buteurs (Garande, Cavéglia et Gravelaine). Ca fait plaisir. C’est ça aussi qui m’a fait venir, surtout que c’étaient des grands joueurs. Après, quand on discute devant le but il m’apprend beaucoup. Ce n’était pas le même style de jeu que moi. Il essaye de me donner des trucs en plus pour pouvoir grandir mes gestes devant le but.
Est-ce que c’est la Ire saison en Ligue 1 que tu attendais ?
Oui c’est pas mal. Déjà au niveau du classement on a un gros match samedi (contre bordeaux) pour essayer de finir le plus haut possible. Ensuite au niveau personnel, oui, j’ai marqué des buts, j’ai été décisif…il y'a tout qui fait que c’est une belle saison.

"Par rapport à la saison compliquée à Wigan, il fallait que je trouve le chemin des filets rapidement et au bout de 20 minutes c'était fait. J'étais libéré on va dire"

Sur les gestes à travailler, vous avez des choses que vous souhaitez améliorer sur votre palette de jeu?
Oui, il y'a des fois où je frappe en force. J’aime ça et pour moi c’est un peu facile. Après il y a les plats du pied, j’en ai marqué deux ou trois comme ça, le coach était content. Surtout que c’était la 2e journée où pendant toute une semaine on avait fait les spécifiques sur ça. Il était content et moi aussi.
Ce début de saison a facilité ton arrivée en Ligue 1 ? Le fait de marquer dès la Ire journée.
Ah oui surtout par rapport à la saison compliquée d’où je sortais avec Wigan. Il fallait que je trouve le chemin des filets rapidement et au bout de la 20e minute c’était fait. J’étais libéré on va dire et après on a fait une super saison. On a un bon groupe, on a tout pour faire la saison qu’on a fait.
Votre mauvaise expérience à Wigan avait mis le doute chez les recruteurs ?
Oui, je pense parce que six mois sans trop jouer, c’est sûr que c’est compliqué. Après, Caen m’avait appelé longtemps avant et ils ont continué à m’appeler. Xavier Gravelaine a toujours cru en moi, le coach aussi et ils ont tout fait pour que je vienne à Caen. On était tombé d’accord début mai, je leur avais donné ma parole aussi. J’ai coupé court à tous les autres clubs. J’avais donné ma parole à Caen, j’espère qu' aujourd’hui ils ne le regrettent pas.

"Onze buts c'est déjà pas mal. après c'est sûr que j'aurai pu en mettre beaucoup. Mais je suis assez satisfait des buts que j'ai mis"

Onze buts, c’est bien ou est-ce que vous vous êtes dit en court de saison je peux faire encore un peu plus ?
Onze buts, c’est déjà pas mal. Après c’est sûr que j’aurai pu en mettre beaucoup plus. Mais bon, pour la première saison c’est pas mal. On va essayer de faire grimper ce week-end un peu plus. Mais je suis assez satisfait des buts que j’ai mis.
Pour la saison prochaine, quelles sont vos souhaits, vos envies ? Que ferez-vous l’an prochain ?
Je ne sais pas moi, compliqué celle-là (il hésite). Après voilà, j’ai signé quatre ans et je suis content d’être ici et on va tout faire pour faire une belle 2e année et voilà. Compliqué cette question (sourire).

Ses souhaits et ses envies pour la saison prochaine : "compliquée cette question"

Une question toujours délicate en cette période de l’année ?
Non mais surtout après cela va être les mêmes questions je pense jusqu’à la fin de la saison mais bon voilà. Mon avenir, il est à Caen et j’ai signé quatre ans et je suis heureux ici. On verra l’année prochaine.
Vous aurez à confirmer, à progresser ?
C’est sûr que la Ire s’est bien passée surtout par rapport aux résultats qu’on va avoir samedi et si on monte au classement. Il va falloir faire une belle 2e année. Le public va attendre un peu plus de nous et nous aussi. Ça va être compliqué mais le club met en place tout pour qu’on arrive plus haut chaque année.

"Peu importe jouer à deux ou seul (en pointe). J'aime bien jouer devant et marquer des buts. Après le reste, comme on joue, ce n'est pas mon problème, c'est celui du coach (rire)"

Sur votre positionnement, cela vous convient de jouer en pointe comme cela ?
Je m’adapte. Peu importe jouer à deux ou tout seul. j’aime bien jouer devant et marquer des buts. Après le reste comme on joue, ce n’est pas mon problème (rire), c’est celui du coach.
On a l’impression que vous aimez beaucoup le foot, beaucoup votre sport, beaucoup votre métier. Vous allez réussir à couper pendant les vacances ?
Quand je suis à la maison, j’essaye de faire autre chose mais après c’est sûr qu’on va faire de temps en temps du beach-soccer. Sur les plages, c’est obligé. Je vais regarder l’Euro et on aura toujours la tête dans le foot.

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum