[Débat] Les joueurs 2015/2016

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mer 16 Sep 2015 - 19:05

Jordan Adéoti : "Ma polyvalence a toujours été une force"
Groupe pro | Ligue 1 : SM Caen - Montpellier  le 16/09/2015 à 15:09

Titulaire à quatre reprises lors des cinq premières journées dans le rôle de sentinelle, Jordan Adéoti, compte tenu des suspensions de Damien Da Silva et Syam Ben Youssef, pourrait dépanner en charnière centrale contre Montpellier comme durant la dernière demi-heure face à Troyes et à l'image de la fin de la saison précédente. Un poste qu'il occupe aussi parfois avec la sélection du Bénin où le n°18 du SMC s'est toujours montré performant.
 

Comme lors de la dernière demi-heure face à Troyes, Jordan Adéoti, compte tenu des suspensions de Da Silva et Ben Youssef, pourrait reculer d'un cran contre Montpellier.
Le Stade Malherbe sort de sa prestation la plus aboutie dans l'Aube (3-1). Quelle analyse réalisez-vous de cette victoire ?
"Nous savions que Troyes constituait une formation qui manie bien le ballon, mais nous avons été en place que ce soit défensivement et offensivement, nous n'avons jamais été mis en danger à l'exception de quelques situations. Quand nous avons eu le ballon, nous l'avons bien utilisé. Notre match a été très cohérent collectivement et pendant 90'".
"Avec Ju à ce niveau, c'est plus facile pour toute l'équipe"
Une rencontre au cours de laquelle vous avez rapidement changé de système (du 4-1-4-1 au 4-2-3-1)…
"Avec la sortie de Jo (Delaplace) sur blessure (7') et la rentrée de Nico (Seube), nous avons évolué à deux récupérateurs ce qui a peut-être permis à Fufu (Julien Féret) de jouer un peu plus haut et d'être plus libéré offensivement. Quand Ju se trouve à ce niveau, c'est plus facile pour toute l'équipe. La performance défensive a également été très importante à l'image de la prestation impressionnante d'Alae (Yahia)".
Avec neuf points au bout de cinq journées et une 5e place, quel bilan effectuez-vous de ce début de saison ?
"Nous voyons à l'entraînement que ça progresse, tout le monde se lâche un peu plus. Avoir neuf points nous donne de la confiance. Les nouveaux comme les anciens se sentent de mieux en mieux, nous nous connaissons mieux, nous nous comprenons mieux et ça se ressent sur le terrain. Après, ce n'est qu'un début. Les rencontres qui arrivent et, notamment, la semaine à trois matches vont être très importantes. Après huit ou neuf journées, nous serons un peu plus fixés sur ce que nous pourrons viser".
Dans ce contexte, dans quel état d'esprit abordez-vous la réception de Montpellier qui a raté son entame de championnat (19e avec un seul point au compteur) ?
"Personnellement, je ne considère pas Montpellier comme un concurrent direct pour le maintien. Il ne faut pas s'attarder sur son classement, il est trompeur. Avant le coup d'envoi de la saison, je plaçais plutôt cette équipe parmi les outsiders à l'Europe avec énormément de joueurs de qualité. Compte tenu de leurs difficultés, les Montpelliérains viendront peut-être avec un petit déficit de confiance, mais aussi avec l'envie absolue de prendre des points. A un moment ou à un autre, ils vont forcément retrouver leur niveau de jeu réel. A nous de tout faire pour que cela n'arrive pas samedi".
"Le classement de Montpellier est trompeur"
Comment jugez-vous vos prestations pour votre deuxième saison en Ligue 1 ?
"Vis-à-vis de la saison dernière, je me sens plus comme un joueur de Ligue 1, je ne découvre plus ce niveau, et c'est plus facile mentalement pour aborder les rencontres. Maintenant, je ne pense pas avoir franchi ce palier après lequel je cours. Par rapport à ce que je montre actuellement, je peux être bien meilleur. Il me manque encore de la constance pendant les matches. Je dois m'améliorer dans la transition entre les phases défensives et offensives. Il faut que je garde ma lucidité".
Contre Montpellier, avec les absences de Damien Da Silva et Syam Ben Youssef, suspendus, vous pourriez être amené à reculer d'un cran pour former la charnière centrale avec Alaeddine Yahia…
"Depuis mon arrivée à Caen, les choses ont toujours été claires avec le coach : j'arrivais en tant que milieu, mais s'il avait besoin de m'utiliser dans l'axe, il le ferait, car il m'avait vu tenir ce poste à Laval. Aujourd'hui, il y a quatre défenseurs centraux, mais si je dois pallier des absences, ça ne me pose aucun problème".
Considérez-vous cette polyvalence qui vous caractérise comme un avantage ou un frein pour vous installer définitivement au milieu ?
"Toute ma carrière y compris chez les amateurs, cette polyvalence a toujours constitué une force. A Colomiers et à Laval, elle m'a permis de jouer des matches auxquels je n'aurais pas pu prendre part sans. Participer à des rencontres même si ce n'est pas à mon poste de prédilection, c'est une chance de montrer ses qualités, de s'installer et d'être plus présent dans l'esprit de l'entraîneur".
"Jamais, je n'abandonnerai la sélection du Bénin"
Changer de poste, parfois même au cours d'une partie, doit nécessiter une grande capacité d'adaptation…
"Au départ, j'appréhendais d'évoluer à ce poste, car je l'ai découvert en sélection alors que je n'y avais jamais joué auparavant, mais ça s'est bien passé. Aujourd'hui, je l'apprécie, je m'y sens plutôt à l'aise et je m'y adapte facilement. En défense centrale, j'arrive à trouver beaucoup de calme, de concentration. Ensuite, j'utilise mes qualités physiques".
Pendant la dernière trêve internationale, vous avez retrouvé l'équipe nationale du Bénin après avoir manqué le précédent rassemblement en juin. Quelle place tient la sélection dans votre carrière ?
"En fin de saison dernière, il y a eu des conflits extra-sportifs entre la Fédération et le Ministère des sports pour des opinions politiques différentes. Ça n'avait rien à voir avec le foot. Nous ne savions même pas qui était l'entraîneur alors qu'un match se profilait dans les deux-trois semaines suivantes. C'est à cause de ces incertitudes qu'avec Manu (Imorou), nous avions décidé de ne pas nous y rendre. Une fois que j'ai eu l'assurance que tous ces problèmes étaient réglés, avec, entre autres, la nomination d'un nouveau sélectionneur en la personne d'Oumar Tchomogo, j'y suis retourné. Jamais, je n'abandonnerai la sélection. Ça me tient à cœur. C'est toujours une fierté de représenter son pays".
• L1. J6 - SM Caen / Montpellier, samedi 19 septembre à 20 heures au stade Michel-d'Ornano.

Jordan Adéoti



  • Né le 12 mars 1989 (26 ans) à L'Union (Haute-Garonne).
  • Franco-béninois.
  • Milieu défensif ou défenseur central. N°18.
  • 1,83 m pour 81 kg.
  • Clubs précédents : Toulouse FC (1998-2004), Colomiers (2004-2012), Laval (2012-2014), SM Caen (2014-...).
  • International béninois (10).
  • Cette saison : 5 matches dont 4 comme titulaires (361'). 1 avertissement.

SITE OFF

smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Sam 19 Sep 2015 - 13:24

Malherbe. Vincent Bessat : « Si on prend Montpellier à la légère, on est morts »

Victorieux à Troyes (3-1), le Stade Malherbe pointe au 5 rang de la Ligue 1. Avant la réception de Montpellier samedi, entretien avec l'ailier gauche Vincent Bessat, buteur dans l'Aube.

17/09/2015 à 16:14 par gregorymaucorps



Recruté à Nantes cet été, Vincent Bessat monte en puissance dans le collectif caennais. Samedi, il a marqué son premier but contre Troyes. Et il espère que ce ne sera pas son dernier. -
Après deux défaites contre Nice et Lyon, repartir de l’avant à Troyes (3-1) a dû faire un bien fou à tout le groupe ?

Bien sûr, même si sur les deux défaites qu’on a eues, il y a eu pas mal de bonnes choses. Contre Lyon, on prend 0-4, c’est cher payé. On fait une bonne première mi-temps, mais on ne concrétise pas nos occasions. Contre ces équipes-là, ça paie cash. Au niveau comptable, on ne pouvait pas se contenter de ces bonnes choses. Contre un concurrent direct, il fallait redresser la barre, on a su le faire avec la méthode et les buts en plus.

« Dans la lignée de l’an passé »

L’équipe s’est bien sentie à Troyes…

On avait un bloc haut, agressif comme il le fallait. On a su être réalistes aussi, on s’est créé des occasions et ça a payé avec ces trois buts. Le seul bémol, c’est le but encaissé en fin de match, mais on ne va pas faire la fine bouche parce qu’on a été à 10 (expulsion de Ben Youssef) pendant près d’une mi-temps.

 

Que pensez-vous du début de saison du Stade Malherbe ? Etonné ?

On fait un bon début de saison. Je ne suis pas étonné du tout. Cette équipe a vécu des moments très difficiles l’an dernier, elle a su redresser la barre. Les joueurs ont montré un mental hors normes et réalisé une deuxième partie de saison exceptionnelle tant dans le jeu que dans les résultats. On s’inscrit dans cette lignée-là. Le coach, le staff ont réussi à gommer certaines choses qui n’allaient sans doute pas et on est dans cette spirale positive.

 

Personnellement, vous avez marqué votre premier but officiel avec Malherbe à Troyes. Soulagé de débloquer votre compteur ?

Oui, on sait qu’en tant que joueur offensif, on regarde vos statistiques. Je ne suis pas quelqu’un qui a beaucoup de stats, mais je joue quasiment tous les matches titulaire donc je dois apporter autre chose obligatoirement. C’est toujours plaisant de marquer. Sur les premiers matches, j’avais eu des occasions et ça ne m’avait pas trop souri. Là, je viens de marquer, j’espère que ça va en appeler d’autres.

« Je suis très proche d’Andy (Delort) et ça se ressent sur le terrain »

 

Comment jugez-vous votre début de saison ?

Je monte en puissance, je ne suis peut-être pas encore à 100 %. Je suis à l’image de l’équipe, on est de mieux en mieux au fil des matches même si on peut toujours apporter plus. J’arrive dans un nouveau club, une nouvelle équipe, il y a un temps d’adaptation aussi. Il ne s’est pas trop fait sentir pour l’instant. Je fais des prestations plutôt correctes. Et si maintenant, j’arrive à concrétiser par des passes décisives et des buts, ce sera tip-top.

 

On a l’impression que les automatismes se créent offensivement entre vous, Julien Féret, Andy Delort et Ronny Rodelin…

On travaille beaucoup au quotidien pour trouver ces automatismes. Je suis proche de Ju (Féret) dans le vestiaire. Avec Andy (Delort), je suis très, très proche, même en dehors. Ça aide aussi à tisser des liens et ça se ressent sur le terrain. Je bosse dur pour être performant et on verra après.

 

Pensez-vous que Caen a trouvé le bon équilibre entre défendre et attaquer ?

Sur le match de Troyes oui, mais ça reste un match. Il va falloir confirmer cette belle prestation. Tout n’a pas été top non plus, il faut l’analyser pour le gommer au prochain match. On est en train d’arriver à ce qu’on veut : un bloc compact, même s’il faut répéter cette prestation sur d’autres matches.

 

Après cinq matches, Malherbe est 5e de L1. Caen peut-il viser plus haut que le maintien ?

On joue tous les matches pour les gagner. Il y a des points à prendre, mais on est encore loin du maintien. Notre but est de rester en Ligue 1, prendre un maximum de points, les matches les uns après les autres. Si fin mars, on est largement maintenus, on reverra les objectifs à la hausse. Pour l’instant, on ne se prend pas la tête avec le classement. On a des objectifs de matches. On vient à chaque fois avec une mentalité conquérante pour remporter ces points au fur et à mesure.

« Après Lyon, montrer à nos supporters qu’on a du caractère »

 

Samedi, l’avant-dernier Montpellier se déplace à D’Ornano. N’est-ce pas le match piège par excellence ?

Si on les prend à la légère, on est morts. C’est une équipe qui a beaucoup de qualités, qui a du mal à se trouver en ce moment. Ils ont un début de saison compliqué, mais ils vont avoir une réaction un jour et on ne veut pas que ce soit sur ce match-là. En plus, on est devant nos supporters. On sort d’une défaite 0-4 contre Lyon. On va tous avoir à cœur de faire un super match pour montrer à nos supporters qu’on a du caractère dans notre équipe.

 

En une semaine, le Stade Malherbe va affronter trois concurrents directs avec Montpellier, Lorient et le Gazélec d’Ajaccio…

C’est notre championnat, mais ce ne sont pas les matches les plus faciles. Quand on voit la prestation du Gazélec contre Monaco, c’est une équipe qui monte en puissance. Ce seront des matches très compliqués, mais il faut prendre un maximum de points sur ces matches quand même.

 

En tant qu’ancien Nantais, avez-vous particulièrement coché la venue de Nantes à Caen le 24 octobre prochain ?

Je l’ai coché avant le début de saison ce match-là. J’ai vécu de superbes années à Nantes, mais j’ai tourné une page. Je suis à Caen, j’espère vivre des moments extraordinaires comme là-bas, mais il n’y a pas de raison. Ce match-là sera particulier pour moi, mais j’ai d’autres matches à préparer avant, j’ai bien le temps d’y penser.

Propos recueillis par Grégory MAUCORPS



http://www.libertebonhomme.fr/2015/09/19/l1-vincent-bessat%C2%A0-%C2%AB%C2%A0si-on-prend-montpellier-a-la-legere-on-est-morts%C2%A0%C2%BB/

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mar 22 Sep 2015 - 23:54


Ronny Rodelin a retrouvé la lumière à Caen
...



Ronny Rodelin a beaucoup proposé de solutions offensives contre Montpellier.

© Jean-Yves Desfoux


.elmt-detail.article .reseaux-top .link-bait { top:15px; right:20px; }  


Ligue 1. Lorient - Caen, demain (19 h). Ronny Rodelin a réussi ses premiers pas avec Malherbe. De nouveau décisif, l'ex-Lillois s'est bien intégré.


Résolument modeste voire reservé, Ronny Rodelin n'est pas un joueur qui aime attirer toute l'attention sur lui. Sous le feu des projecteurs après avoir ouvert le score contre Montpellier (2-1) samedi dernier, l'attaquant caennais a d'abord tenu à détourner l'attention des journalistes sur Jeff Louis, auteur du but victorieux dans le temps additionnel. « Sur le moment, on a eu l'impression de marquer en finale. À la dernière seconde, tout le monde était encore dans le match. Il faut remercier les joueurs qui rentrent et apportent à l'équipe. Nous avons vu qu'il était très important d'avoir un groupe concerné. »
« Soit je crève le ballon, soit elle finit au fond ! »
L'ancien Lillois n'a pas échappé aux questions sur ses débuts réussis avec Malherbe (une passe décisive à Troyes et un but samedi). Mais une fois encore, le Réunionnais n'a pas souhaité se mettre en avant et a même évoqué « un peu de chance » pour expliquer son sang-froid devant la cage. « Au début, je n'y crois pas du tout. Hervé Bazile est sur son pied droit alors qu'il est gaucher mais il arrive à faire la différence. Sur son centre, je vois que le défenseur est un peu statique et ça me permet de juger la trajectoire du ballon. Il y a un rebond et il m'a semblé que frapper de la semelle était le plus approprié. Après, c'est tout ou rien, soit je crève le ballon soit elle finit au fond ! »
Alors qu'il n'avait plus inscrit de but en Ligue 1 depuis novembre 2013, Ronny Rodelin aurait pu exploser de joie, mais ce n'est pas le genre du garçon. Être dans un groupe qui lui fait confiance suffit à son bonheur après une expérience mitigée dans le Nord. « Je voulais venir ici et m'intégrer dans la dynamique collective. Je suis satisfait mais il ne faut pas rester sur ses acquis. Aujourd'hui, je suis vraiment content que les efforts que je fournis à l'entraînement payent le week-end. »
Sur ses deux premières sorties, l'attaquant a en tout cas donné pleinement satisfaction à Patrice Garande, qui lui demande « de bien serrer le bloc » mais qui lui donne aussi « la liberté de pouvoir se déplacer comme il veut à la récupération du ballon ». Ses permutations avec Bazile ont usé la défense montpelliéraine samedi, et c'est d'ailleurs sur le côté gauche qu'il inscrit le premier but. Ses bons débuts sous le maillot rouge et bleu ne demandent que confirmation, et il sera dorénavant plus observé.
 
Garande va gérer. Semaine à trois matches oblige, le coach caennais va faire souffler un ou deux éléments, et partager certains temps de jeu demain à Lorient. Il récupère Ben Youssef et Da Silva, de retour de suspension. Patrice Garande craint également les pépins physiques qui pourraient survenir sur le synthéthique du Moustoir, dont l'état est plutôt détérioré...

Victor CHINI.

   Ouest-France

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Narval' le Dim 27 Sep 2015 - 21:53

Saidi Ntibazonkiza (Caen) malheureux

Le milieu offensif burundais Saidi Ntibazonkiza, arrivé libre mi-septembre à Caen, n’a pu être qualifié à temps pour figurer dans le groupe normand samedi contre le GFC Ajaccio (2-0). A la place, il a joué un match amical avec l’équipe réserve. Mais il a dû sortir au bout de 12 minutes, se plaignant de la hanche et du bassin.

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7439
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Vidocq le Dim 27 Sep 2015 - 23:06

Autant de temps pour être qualifié...surtout pour un joueur libre....c'est un peu n'importe quoi !!

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3734
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mar 29 Sep 2015 - 8:58


Jordan Leborgne compte sur sa « petite étoile »
...

Jordan Leborgne, 20 ans demain, surprise du chef contre Ajaccio.

© Stéphane Geufroi

Ligue 1. Caen - GFC Ajaccio : 2-0. Le jeune milieu offensif issu du centre de formation, titulaire pour la première fois ce week-end, a suivi le même chemin qu'un certain Thomas Lemar.


Il aura 20 ans demain, et le cadeau d'anniversaire a été légèrement anticipé. Contre Ajaccio samedi, Jordan Leborgne a fêté son entrée sous les sunlights. Au mois de juin, dans la plus grande discrétion, le jeune homme sous contrat Elite validait son passage chez les pros, après deux saisons comme stagiaire. « Je suis très heureux, c'était un rêve de pouvoir jouer pour le club qui m'a formé », a-t-il bredouillé, l'émotion encore chevillée au corps.
Le nom de Leborgne est forcément accolé à celui de Thomas Lemar, l'ex-pépite locale qui brille déjà à Monaco.
Les deux joueurs sont sortis il y a 4 ans du pole espoir de Guadeloupe pour arriver ensemble au centre de formation du SMC, recruté par l'ancien formateur malherbiste Philippe Tranchant. « Thomas, je l'avais vu depuis longtemps, et quand Franck Louis (directeur du pole de Guadeloupem'a parlé de Jordan, cela a tout de suite été évident, raconte Tranchant, resté très proche du joueur et de sa famille. Jordan jouait milieu offensif axial comme Thomas, mais pas dans le même club (les Abymes pour Leborgne, Baie Mahault pour Lemar). Un jour, je les ai vus jouer l'un contre l'autre, sur un match où ils étaient chacun capitaines. Thomas avait gagné, mais les deux avaient été décisifs, au-dessus du lot. »
« Au taquet tous les jours »
Leborgne, successeur de Lemar ?Question tentante. « Thomas, je le connais depuis tout petit, et je suis très heureux de ce qui lui arrive, sourit Jordan. J'espère que moi aussi j'aurai ma petite étoile, mais chacun son parcours ! » Le sien a été « plus sinueux, avec plus de pépins physiques aussi », dixit Tranchant, que celui du néo-Monégasque.
Leborgne sort de deux saisons maussades en CFA2, où on l'a peu vu. « Je pense que ça lui a servi de leçon, par rapport à son investissement quotidien, énonce Tranchant. Il a peut-être cru à un moment que le seul talent pouvait suffire, et là il a franchi un cap sur le plan athlétique, mental. Il s'est sûrement recalé par rapport à ce que lui demandait le club. Comme il est très à l'écoute, intelligent, humble, il a donné des réponses. L'accolade des autres joueurs quand il a été remplacé contre Ajaccio est révélatrice de son intégration. »
Par rapport à Lemar, Leborgne semble davantage coller aux canons du jeu caennais, basés sur la verticalité. « Ils ont des caractéristiques semblables dans le jeu, mais avec des qualités différentes, reprend Tranchant. Jordan est capable de mettre une passe directe et d'avancer derrière, de percuter jusque dans les 16 mètres, avec une grosse frappe de balle. C'est un joueur assez complet, avec une vraie agressivité dans l'engagement, les courses, même s'il se disperse encore un peu. »
Patrice Garande, lui, affiche sa satisfaction : « C'est lui qui a mis le tempo d'entrée, en mettant l'équipe dans le rythme avec un bon pressing. Après, c'est un jeune joueur, il aurait pu faire mieux parfois techniquement. Mais au niveau de son activité, j'ai trouvé qu'il avait fait un match très cohérent. »
Forcément, pour l'image d'un club qui a laissé filer cet été Lemar et Nangis, la présence parmi les pros d'un nouveau jeune issu de la formation n'est pas anodine. Mais le voir titulaire aussi vite en L1, après deux entrées en jeu à Troyes puis Lorient, a été une surprise. « Je l'ai déjà dit, c'est un garçon qui a fait une très bonne préparation, qui travaille bien, un vrai compétiteur, sourit le coach. Tous les jours, il est au taquet, et je n'ai pas hésité à le faire jouer ! »
Jordan Leborgne habite à côté de Venoix, dans le quartier Beaulieu, toujours chez ses parents venus s'installer en métropole pour l'accompagner dans sa nouvelle vie. Son chemin s'est ouvert, mais le plus dur commence maintenant.
 Guillaume LAINÉ.

   Ouest-France 

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mar 29 Sep 2015 - 19:31

Narval' a écrit:Saidi Ntibazonkiza (Caen) malheureux

Le milieu offensif burundais Saidi Ntibazonkiza, arrivé libre mi-septembre à Caen, n’a pu être qualifié à temps pour figurer dans le groupe normand samedi contre le GFC Ajaccio (2-0). A la place, il a joué un match amical avec l’équipe réserve. Mais il a dû sortir au bout de 12 minutes, se plaignant de la hanche et du bassin.

Guillaume Lainé ‏@gui_tog · 13 mini

#SMCaen Ntibazonkiza, dont le coup reçu sur la hanche est sans gravité, sera qualifié pour la venue de #SaintEtienne dimanche #L1 #SMCASSE


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 2 Oct 2015 - 11:47

SPORT
L'adaptation vitesse grand V de Ronny Rodelin à Malherbe
10H21 - 02 OCTOBRE 2015

Arrivé fin août à Caen, Rony Rodelin s'est déjà montré décisif à plusieurs reprises. Il est déjà l'un des hommes de base de Patrice Garande au sein du jeu caennais.
En football, les statistiques ne font pas tout. Il n'empêche. Arrivé en fin de mercato et prêté par Lille, Ronny Rodelin fait parler les chiffres. En quatre titularisations, l'attaquant de 25 ans a déjà marqué à deux reprises et délivrer une passe décisive. "Au-delà des stats, c'est un joueur qui apporte beaucoup dans le jeu, et qui pour sa taille a une qualité technique qui s'est confirmée sur ses premiers matchs. Il permet à l'équipe de hausser son niveau de jeu", dit de lui son nouveau coach, Patrice Garande.

"Un groupe sociable"

En mal de temps de jeu dans le Nord, le natif de la Réunion semble avoir bien fait de miser sur le Stade Malherbe pour relancer sa carrière. "C'est clair qu'à l'âge que j'ai, c'est maintenant ou jamais si je veux être un joueur cadre", avait-il déclaré lors de sa première conférence de presse devant les médias bas-normands à son arrivée. Un mois plus tard, l'ancien joueur de Nantes avec qui il a découvert la Ligue 1, semble s'être parfaitement adapté à son environnement. "Je suis arrivé dans un groupe où les gens sont sociables. Mon adaptation s'en trouve facilitée et ça me permet de le faire ressentir sur le terrain. Mes coéquipiers ont une grosse part de responsabilité dans les performances que j'ai aujourd'hui, mais je ne dois pas me limiter à ça, il me reste encore beaucoup de travail à effectuer." L'enchaînement des matchs aidant, il devrait notamment pouvoir mieux gérer au moment de récupérer après ses courses. L'homme n'est pas du genre à s'économiser.
http://www.tendanceouest.com/actualite-117244-adaptation-vitesse-grand-v-de-ronny-rodelin-a-malherbe.html

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mer 7 Oct 2015 - 14:34


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Jeu 8 Oct 2015 - 9:54


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Jeu 8 Oct 2015 - 15:57

Manu Imorou ‏
@Manuimorou

Je suis très heureux de vous annoncer la prolongation de mon contrat avec le @SMCaen_officiel jusqu'en 2019 !

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Jeu 8 Oct 2015 - 16:27


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 9 Oct 2015 - 21:52

Mondial U17 : Jean-Victor Makengo forfait, remplacé par Lorenzo Callegari
Le 09/10/2015 à 20:58:00 | 

La Fédération française indiqué ce vendredi que le Caennais Jean-Victor Makengo, qui était incertain, a déclaré forfait pour la Coupe du Monde 2015 des moins de 17 ans. Il sera remplacé par le Parisien Lorenzo Callegari. Championne d'Europe cette année, la sélection U17 dirigée par Jean-Claude Giuntini, doit s'envoler vendredi soir à destination du Chili, où se déroule la Coupe du monde du 17 octobre au 8 novembre.

La France débutera sa compétition lundi (22h00 françaises) à Puerto Montt contre la Nouvelle-Zélande, avant de défier le Paraguay dans la nuit de jeudi à vendredi (01h00) puis la Syrie dimanche (21h00).

Le groupe des joueurs retenus pour le Mondial


Gardiens: Luca Zidane (Real Madrid/ESP), Loïc Badiashile (Monaco), Numan Bostan (Toulouse)
Défenseurs: Mamadou Doucoure (Paris SG), Alec Georgen (Paris SG), Christ-Emmanuel Fatout Maouassa (Nancy/L2), Hugo Mesbah (Tours/L2), Peter Ouaneh (Lorient), Issa Samba (Auxerre/L2), Dayot Upamecano (Salzbourg/GER)
Milieux: Bilal Boutobba (Marseille), Lorenzo Callegari (Paris SG), Alexis Claude Maurice (Lorient), Timothé Cognat (Lyon), Lamine Fomba (Auxerre/L2), Nicolas Janvier (Rennes), Jean Ruiz (Sochaux/L2)
Attaquants: Odsonne Edouard (Paris SG), Nanitamo Ikone (Paris SG), Maxime Pelican (Toulouse), Jeff Reine-Adélaïde (Arsenal/ENG)

Equipe

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Marneus-Macrage le Ven 9 Oct 2015 - 22:13

Ben youssef jouait pour la tunisie ce soir contre le gabon.

_________________
"Le plus beau moment de foot que j'ai vécu dans ma vie ? hum... Voir Raineau mettre un petit pont à un joueur du Milan AC"
avatar
Marneus-Macrage
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 4300
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 9 Oct 2015 - 22:33

Marneus-Macrage a écrit:Ben youssef jouait pour la tunisie ce soir contre le gabon.

Match nul 3-3 pour Syam Ben Youssef et la Tunisie face au Gabon ce soir

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Sam 10 Oct 2015 - 13:29


publié
Il y a 3 heures
Par
Johan Tabau
                                                                               
Journée des 10  
Féret : «Numéro 10, c'est avant tout un état d'esprit»
Pour pimenter cette journée des numéros 10 sur Francefootball.fr, qui de mieux que le Caennais Julien Féret pour détailler les spécificités de ce poste si particulier ? En route pour un amical face au Havre dans le car de Malherbe, le meneur de jeu de D'Ornano se livre.
«Numéro 10, ça ne veut plus dire grand-chose aujourd'hui.»
«On a l’impression que vous êtes numéro 10 depuis votre naissance. Vous avez commencé à ce poste-là ?
Oui, dans ma jeunesse, j’ai beaucoup évolué à ce poste. C’est celui qui correspond depuis toujours à ce que j’aime faire, c’est-à-dire donner des ballons, être dans le camp adverse, faire des passes décisives, marquer des buts. Depuis tout petit, j’ai souvent été au cœur du jeu. Au fil de ma carrière, ç’a parfois évolué. De temps en temps, j’ai joué sur les côtés comme à Nancy. À Caen, par exemple, je ne suis pas vraiment un numéro 10 à proprement parler. Mais ça m’arrive par période dans les matches, sur certaines actions. Je me retrouve dans ces caractéristiques-là.

Vous aviez un joueur à ce poste qui vous inspirait à l’époque ? 
Paradoxalement, j’adorais Cantona. J’aimais tout ce qu’il faisait et surtout comment il le faisait. Mais après non, sur le coup, être numéro 10, c’était plus moi, mon envie, j’ai toujours aimé ça. Naturellement, je me suis mis là sur le terrain parce que ça me plaisait. Je ne regardais pas beaucoup le foot, mais j’aimais le pratiquer. Je n’avais pas de modèles.
 
Vous faites partie de ces gars qui préfèrent plutôt passer que marquer ? 
Je n’emploierais pas le mot préférer. Mais pour moi, la jouissance est la même. Ça me fait autant plaisir de marquer que de mettre quelqu’un dans les dispositions idéales pour inscrire un but.
 
C’est quoi un numéro 10 pour vous ?
(Il rit, ses coéquipiers dans le car semblent commencer à le chambrer) Je pense que le numéro 10 typique n’existe plus vraiment. Numéro 10, ça ne veut plus dire grand-chose aujourd’hui. C’est avant tout un état d’esprit. Par définition, c’est un milieu de terrain au cœur du jeu, capable de prendre le ballon, de le distribuer mais aussi d’apporter du soutien aux attaquants. Il doit aussi être suffisamment proche de la surface de réparation adverse.

Julien Féret avec Patrice Garande, son coach à Caen. (L'Equipe)

«Valbuena, c'est vraiment un exemple à ce poste»

Jouer pour les autres, ça sonne un peu anachronique...
J’ai l’impression que c’est passé de temps oui. Mais attention, moi j’aime aussi les joueurs qui prennent la balle, percutent, éliminent et font des différences. Par exemple, quand j’étais à Rennes, j’adorais jouer avec Pitroipa. J’adorais lui donner le ballon parce qu’avec lui, il se passait toujours des choses.
 
Le numéro 10 n’existe plus vraiment ? 
Maintenant, il y a plusieurs joueurs importants dans une équipe qui peuvent prendre le ballon et faire jouer les autres, que ce soit au milieu ou devant. Ce n’est plus vraiment un seul mec comme Zidane qui en est capable. De plus, les attaques ne sont plus formatées à passer simplement par un seul mec qui fait les différences et élimine les autres sur un dribble. Après ça dépend : à Lyon, par exemple, quand Fekir ou Grenier jouent en numéro 10, ou Valbuena maintenant, c’est peut-être un peu plus marquant. Ils jouent avec deux attaquants et le système fait qu’ils ont une liberté totale et que le 10 peut influencer sur le jeu.
 
Vous regrettez de faire partie d’une espèce en voie de disparition ?
(Il souffle) Ce que je regrette, c’est qu’il y ait moins de joueurs collectifs. Aujourd’hui, marquer un but, c’est le plus important. C’est peut-être aussi ce qu’on dit aux jeunes et ce que recherchent les clubs dans les formations. C’est un autre choix. Mathieu Valbuena, pour en revenir à lui, il ne rentrait pas dans les caractéristiques au début de sa carrière. Quand on voit le joueur que c’est devenu, ç’aurait été un tel gâchis. Il cherche tout le temps à faire jouer les autres. C’est vraiment un exemple. J’aimerais voir plus de joueurs comme lui dans le foot français.
 
En comparaison du système lyonnais, dans le 4-1-4-1 de Garande, vous tenez aussi la baguette. Avec un joueur plus défensif comme Delaplace ou Leborgne à vos côtés, ça vous permet de vous projeter plus vers l’avant ? 
C’est ce que le coach me demande oui. Il veut essayer de trouver un bon équilibre pour l’équipe tout en nous laissant, nous les offensifs, le maximum de liberté pour qu’on puisse s’exprimer. C’est vrai que pour moi en l’occurrence, être un peu plus haut dans les phases offensives, c’est ce que je recherche et c’est là où je m’exprime le mieux.

Julien Féret a appris à connaître Andy Delort pour tenter de lui servir des caviars. (L'Equipe)

«Andy (Delort), il te donne envie de lui mettre les ballons dans les meilleures conditions»

On a parfois l’impression que vous êtes un peu comme un électron libre dans l’entrejeu...
(Il rit) Non, non, pas un électron libre car des consignes on en a toujours. Sur le plan offensif, on me demande de trouver des décalages, des solutions et ça varie selon les équipes en face. Parfois on essaie de plus insister sur un côté, au milieu etc…
 
Le 10 s’adapte plutôt à l’attaquant ou c’est l’inverse ?
Quand j'arrive dans un nouveau club ou qu'un attaquant est transféré chez nous, pendant les premiers jours ou les premières semaines, j'aime essayer de comprendre très vite son jeu, ses préférences, ses envies. Je pense que c'est à moi de m'adapter pour le mettre dans les meilleures dispositions.
 
Comment ça s’est passé avec Andy Delort cet été ? Vous avez regardé des vidéos de lui pour comprendre son jeu ?
(Il rit) Non, je ne suis quand même pas allé jusque-là, mais on a fignolé notre entente aux entraînements et durant les matches de préparation. Je commence à avoir de la bouteille donc je sais où je vais quand il y a un nouveau. Nous avons beaucoup discuté au début quand il est arrivé. C’est normal, c’est un nouveau système de jeu, il faut qu’il s’adapte, qu’il mette ses efforts à contribution pour lui et son équipe. Au départ, on a discuté défense, pour le cadrer dans les efforts à réaliser, afin qu’il ne se fatigue pas pour rien et qu’il garde de l’énergie pour conclure. Quand on voit son style, sa générosité sur le terrain, il te donne envie de lui mettre des ballons dans les meilleures conditions. Il n’est jamais avare d’efforts. (En bruit de fond, ses coéquipiers crient et semblent  le chambrer) Mais comme on parle de numéro 10, ils savent très bien que j’ai la parole facile avec ça. Eux, ils ne peuvent pas en parler, ils ne savent pas ce que c’est, ils ne connaissent pas (il rit).
«À mon poste, il faut réfléchir en même temps que tu joues, tenir compte des déplacements, s'imaginer les décalages»
C’est un gros boulot en amont d’être numéro 10 ? 
Avec le staff, on fait pas mal de vidéos pour trouver les faiblesses des adversaires, leurs points forts. Sur le terrain après, c’est une autre musique. À mon poste, il faut réfléchir en même temps que tu joues, tenir compte des déplacements, s’imaginer les décalages... Il faut tout le temps être attentif et toujours être dans la justesse.
 
Du coup, ça donne quoi un numéro 10 qui évolue sur un côté ?  
Forcément, il y a toujours un peu de frustration car on se dit qu’on serait mieux dans l’axe, qu’on servirait plus. Au final, on ne se trouve jamais vraiment sur la ligne de touche parce qu’on revient souvent au cœur du jeu, là où les différences peuvent se faire. Pour ma part, je n’avais pas les qualités pour jouer excentré, alors, tu fais un peu évoluer le poste en repiquant souvent dans l’axe. Parfois, on est obligé de s’adapter au discours du coach, c’est comme ça.
 
Vous avez en mémoire un numéro 6 qui vous a fait des misères ?
(Du tac au tac) Toulalan ! Sans hésiter. C’est un joueur qui anticipe tout le temps. Même avant de lancer ta passe, t’as l’impression qu’il va bondir. C’est chaud... C’est un peu un numéro 10 à l'envers avec un aspect plus défensif. C’est très très compliqué de jouer contre lui.
 
Vous avez des regrets concernant l’équipe de France ? 
C’est comme ça... On ne peut pas changer les choses. Ça reste une déception, comme pour chaque personne non sélectionnée. Si je n’ai jamais eu de sélections, c’est peut-être que ce que je faisais ne suffisait pas tout simplement.»
Johan Tabau 
FF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Jeu 15 Oct 2015 - 10:10

ALAEDDINE YAHIA : "VALORISANT POUR LE CLUB, L'ÉQUIPE ET LE STAFF"
GROUPE PRO | LIGUE 1 : REIMS - SM CAEN | AVANT MATCHle 14/10/2015 à 17:09 

Blessé contre Nice et Lyon, préservé sur le synthétique de Lorient, Alaeddine Yahia possède la particularité d'avoir pris part aux six victoires du Stade Malherbe (Marseille, Toulouse, Troyes, Montpellier, Ajaccio et Saint-Etienne), mais à aucun de ses trois revers. Un cas unique au sein de l'effectif caennais. Toutefois, le défenseur central franco-tunisien refuse le statut de porte-bonheur du club normand et préfère mettre en avant les performances du collectif "Bleu et Rouge".

A L'IMAGE DE SON DUEL AVEC LE STÉPHANOIS ROBERT BERIC OÙ IL A PARFAITEMENT MUSELÉ L'AVANT-ENTRE DES "VERTS", ALAEDDINE YAHIA RÉALISE UN EXCELLENT DÉBUT DE CHAMPIONNAT.
Quel bilan effectuez-vous de ces neuf premières journées qui voient le Stade Malherbe pointé au troisième rang ?
"Avec 18 points en neuf matches, le bilan est forcément très satisfaisant. Ce nombre est valorisant pour le club, pour l'équipe et pour le staff. Nous travaillons au quotidien pour obtenir ces résultats qui sont vraiment plus qu'honorables. Quand le calendrier sort, certaines équipes sont plus programmées que nous pour figurer sur le podium, mais elles n'ont pas été capables de prendre des points. Nous, nous les avons pris, parfois, même arrachés comme contre Montpellier. Personne ne nous a donné une victoire depuis le début du championnat. Ça va peut-être au-delà de nos espérances. Espérons que ça continue sur cette voie…".
"PARFAITEMENT SU INTÉGRER LES RECRUES"
Pourtant, votre calendrier était loin de paraître évident sur le papier avec l'OM, Lyon et Saint-Etienne au programme, trois candidats crédibles au top 5 ?
"Il ne faut pas oublier Nice qui en cas de succès dans son match en retard accéderait au 4e rang… Dans ce championnat, à l'exception du PSG qui évolue dans une autre dimension, tout le monde peut battre tout le monde et il existe des équipes surprises : Angers, Reims, et nous. Aucun match n'est facile. Depuis le début du championnat, l'équipe qui nous a donné le plus de fil à retordre, c'est Toulouse et, pourtant, aujourd'hui, elle est mal classée".
Quels sont les ingrédients qui expliquent cet excellent début de saison ?
"Avant tout, une bonne préparation physique. Tout le monde a très bien travaillé cet été. Après, le recrutement de nouveaux joueurs qui nous apportent une certaine expérience tels Vincent Bessat et Jonathan Delaplace ainsi qu'une énorme fougue incarnée par Andy Delort. Il nous manquait un joueur devant capable de garder les ballons par sa taille et sa qualité technique. Dans ce domaine, le choix de Ronny Rodelin fut excellent. Je n'oublie pas certains joueurs qui jouent moins en ce moment, mais qui peuvent réaliser la différence à n'importe quel moment à l'image de Jeff Louis. Le jour où il sera prêt physiquement à 100%, Jeff va faire très mal".
Malgré de nombreux mouvements durant le mercato (13 arrivées en comptant les signatures des premiers contrats "pros" pour 14 départs en incluant les retours de prêt), l'alchimie dans le groupe semble s'être opérée rapidement…
"Nous avons su parfaitement intégrer les nouveaux et, eux, en personnes intelligentes, ont su se fondre dans le moule. Maintenant, nos résultats de la seconde partie l'année passée contribuent énormément à ceux que nous obtenons actuellement. Ce que nous avons vécu la saison dernière nous a beaucoup soudés. Nous sommes sur le qui-vive et nous n'oublierons jamais que le moindre relâchement en Ligue 1 se paye cash".
"SI NOUS DEVONS GAGNER 20 FOIS 1-0, JE SIGNE DE SUITE"
Est-ce que votre parcours de l'exercice précédent où vous aviez retourné une situation fortement compromise vous fait relativiser vos performances actuelles ?
"S'il existe de la satisfaction au sein du groupe, nous ne sommes pas euphoriques. Nous savons que dans le foot, tout va très vite. Cette trêve internationale est tombée à pic. Elle nous a permis de recharger les batteries".
En dépit de ce premier quart de championnat parfaitement réussi, existe-t-il un domaine en particulier où vous estimez votre marge de progression conséquente ?
"Nous pouvons toujours progresser dans tous les secteurs du jeu.  Mais ce qui nous ferait le plus de bien, sans qu'il s'agisse d'une progression à proprement parler, ça serait de plier un match. J'aimerais me retrouver dans cette situation de confort dans les dix dernières minutes. C'est beau les victoires à l'arrache, mais nous en ressortons lessiver même si nos succès permettent de guérir les petits symptômes plus vite. Maintenant, si nous devons gagner 20 fois 1-0, je signe immédiatement".
A titre personnel, vous n'avez pas encore connu la défaite cette saison. Votre rupture des ligaments croisés au genou* n'est plus qu'un mauvais souvenir…
"Toutes les séries ont une fin. Je sais que je vais perdre à un moment ou un autre, mais j'en profite un maximum. Maintenant, je ne suis en aucun cas un porte-bonheur. La clé de mon état de forme ? Mon excellente prépa physique. Il ne faut pas oublier qu'après une absence de six mois à cause d'une blessure, il faut souvent autant de temps pour retrouver l'intégralité de ses sensations. Après la saison dernière quand je suis arrivé, hormis Fodé (Koïta), je ne connaissais pas grand monde. Aujourd'hui, je me sens plus à l'aise. Je dispose d'une année de plus à Malherbe".
"NATUREL DE PARLER AUX JEUNES ET AUX NOUVEAUX"
Beaucoup de vos coéquipiers vous décrivent comme un cadre, une sorte de grand frère au sein de groupe…
"Un cadre, c'est un bien grand mot. Chez moi, c'est naturel de parler aux jeunes, aux nouveaux. C'est important qu'ils sachent qu'ils peuvent compter sur leurs partenaires, car le football, ce n'est pas que des bons moments. Il y a des périodes de doutes, de solitudes. C'est facile d'être copain quand tout va bien. C'est dans les moments durs qu'il faut s'entraider".
Pour la reprise de la Ligue 1, vous vous déplacez à Reims (7e avec 15 points), une des autres, comme vous l'avez mentionné plus tôt, bonnes surprises de ce championnat. Que pensez-vous de votre prochain adversaire ?
"Depuis la reprise, Reims se trouve sur la continuité de sa fin de championnat précédent où cette équipe était parvenue à se sauver avec l'arrivée à sa tête d'Olivier Guégan (le coach du Stade de Reims). Aujourd'hui, les Rémois disposent d'un bon bloc défensif alors qu'ils avaient la plus mauvaise défense la saison dernière. D'après ce que j'ai pu lire, ils ont axé leur préparation sur cet aspect. Devant, ils possèdent également des petits jeunes comme (Jordan) Siebatcheu et (Grejohn) Kyei sans oublier (David) Ngog et (Nicolas) De Préville. D'une manière générale, Reims constitue le bon exemple à suivre pour ne pas s'enflammer. A la trêve (de Noël) l'année passé, ils comptaient 28 points et dieu sait comment ils ont galéré pour se maintenir. Ils disposaient de 13 points d'avance sur nous et, pourtant, nous avons réussi à les doubler".
• L1. J10 - Reims / SM Caen, samedi 17 octobre à 20 heures au stade Auguste-Delaune.
*Une blessure survenue le 31 mars sous le maillot lensois.

ALAEDDINE YAHIA



  • Né le 26 septembre 1981 (34 ans) à Courbevoie (Hauts-de-Seine).
  • Franco-tunisien.
  • Défenseur central. N°5.
  • 1,87 m pour 84 kg.
  • Clubs précédents : Louhans-Cuiseaux (1998-2001), Guingamp (2001-2004), Southampton (ANG, 2004-2005), Saint-Etienne (janvier 2005-2006), Sedan (2006-2007), Nice (2007-2008), Lens (2008-2014), SM Caen (2014-...).
  • International tunisien (25 sélections, 1 but).
  • Palmarès : vainqueur de la CAN 2004, champion de France de Ligue 2 en 2009 avec Lens, 1 participation à la Coupe du Monde 2006 (1 match).
  • Cette saison : 6 matches dont 6 comme titulaires (540').


SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Sam 17 Oct 2015 - 1:54


Nicolas Seube : « Je ne me fixe pas de limites »
...


Toujours performant à 36 ans, Nicolas Seube ne compte pas encore faire ses adieux au public du stade d'Ornano.

© Jean-Yves Desfoux
 


Ligue 1. Reims - SM Caen, samedi (20 h). Le milieu défensif de Malherbe souhaite surfer sur la dynamique de son excellent début de saison à l'image de son équipe.


Vous avez disputé 3 des 4 derniers matchs dans leur intégralité. Êtes vous surpris par votre forme actuelle à 36 ans ?
Ce n'est pas anormal, pas illogique. Mon début de saison était plus compliqué car j'étais moins bien physiquement que les autres. Ca revient petit à petit mais je ne suis pas surpris par mes performances.
À l'entraînement, vous donnez toujours l'impression de vous donner à fond. Est-ce la clé de votre réussite ?
C'est dans mon état d'esprit, j'en ai besoin pour être performant le week-end. Je ne peux pas lever le pied la semaine. En général, moins j'en fais, moins bien je me porte. J'essaye de me faire violence au quotidien.
En début de saison, pensiez-vous plutôt avoir un statut de joueur de complément ?
Je n'avais pas de statut particulier. Le discours ressemblait à celui de la deuxième partie de saison à savoir que nous allions décider en fonction de mon état de forme et de mes prestations quand j'allais être amené à jouer. À partir du moment où je suis performant, il n'y a pas de raisons que je ne joue pas. Si physiquement ça ne suit pas, en toute logique, quelqu'un prendra ma place. Je ne me fixe pas de limite, si je fais 25 matchs de ce niveau-là ce sera déjà bien.
Patrice Garande insiste sur le fait qu'il se passe quelque chose dans le vestiaire. Avez-vous la même sensation ?
Ca ne date pas de cette saison. L'an dernier, le fait de se maintenir avec tant de points de retard à la trêve a soudé le groupe. Aujourd'hui, nous sommes dans une bonne dynamique donc il n'y a que du positif qui en ressort. Dennis (Appiah), Manu (Imorou) et Damien (Da Silva) confirment pour leur deuxième saison en Ligue 1. Alé (Yahia) revient en pleine forme après être arrivé en court de forme. Julien (Féret) est bien physiquement ce qui fait qu'il s'exprime pleinement. Les nouveaux se sont intégrés facilement à notre projet. Cela nous donne une ossature qui fonctionne.
Samedi, vous jouez Reims une autre équipe qu'on n'attendait pas en haut du classement. Comment expliquez-vous ces surprises en L1 cette année ?
Leur parcours ressemble au nôtre. Ils ont recruté intelligemment. Ils ont une équipe très accrocheuse, difficile à manoeuvrer, qui a très peu le ballon comme nous mais qui est très performante quand elle l'a.
Estimez-vous que Caen peut maintenir son niveau de forme actuel encore longtemps ?
Nous ne nous fixons pas de limites. Il y aura forcément des moments où on aura moins de réussite, où on sera moins performants. Mais nous avons envie de vivre une belle saison, nous n'avons surtout pas envie de nous mettre en danger comme les saisons précédentes.
 
Recueilli par Victor CHINI.

   Ouest-France

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Sam 17 Oct 2015 - 9:41

Ligue 1. Julien Féret : « Je prends du plaisir »

Auteur d'une première saison mitigée sous le maillot malherbiste, le capitaine Julien Féret a retrouvé son meilleur niveau depuis la reprise. Un constat qui n'est pas étranger à l'automne ensoleillé du SM Caen.

14/10/2015 à 16:38 par nicolas claich


Affûté après une bonne préparation estivale, Julien Féret veut tout faire pour que la belle série caennaise se poursuivre, samedi, à Reims, l’un de ses anciens clubs.

Comment expliquez-vous ce début de saison inespéré ?


Je ne sais pas si c’est inespéré, mais c’est vrai qu’on ne nous attendait pas à ce niveau-là. Peu de monde imaginait qu’on compterait 18 points après neuf matches. Mais, comme l’a dit le coach, on n’a pas volé nos points, on est allé chercher nos victoires. Aujourd’hui, on se retrouve dans une situation sympathique (sourire), la dynamique est bonne, mais l’essentiel est de ne pas s’arrêter là.

L’équipe est sur sa lancée de la fin de saison dernière, mais on sent une progression entre août et septembre. À quoi l’attribuez-vous ?


Depuis le début de saison, on se sent costaud en équipe. L’évolution est surtout sensible dans le domaine offensif, dans la finition. On a progressé, c’est vrai, et c’est normal car il a fallu un peu de temps pour que les nouveaux s’acclimatent, assimilent ce qu’on veut mettre en place. Notre bloc est compact, de manière à concéder le moins d’occasions possible quand on n’a pas le ballon, mais on sait aussi le déformer afin de trouver des solutions offensives. Notre jeu direct pose des problèmes à l’adversaire.

Le rôle des milieux de terrain est primordial pour la compacitié de l’équipe. Vous avez trouvé l’équilibre de ce point de vue ?


Nous sommes là pour aider ceux de devant à apporter le danger, et pour conforter ceux qui sont derrière nous, afin qu’ils évitent de voir les vagues adverses revenir sans cesse. En ce moment, on le fait bien, mais c’est tous ensemble qu’on gère cet aspect. Nous, les milieux, on sait qu’on peut compter sur nos attaquants et nos défenseurs.

« Le meilleur exemple, c’est Paris »


En tant que distributeur, vous avez trouvé une relation privilégiée avec Andy Delort ?


Les résultats aident à ce qu’on soit performant, il y a de la confiance entre nous. Andy se trouve souvent à la conclusion des actions, mais Ronny (Rodelin) a déjà marqué deux fois, Vincent (Bessat) est aussi à l’origine de plusieurs buts. Quand toutes les forces de l’équipe sont performantes en même temps, ça aide. Et il faut inclure là-dedans les défenseurs et les milieux. Aujourd’hui, la machine est perfectible mais on a déjà des automatismes.

Comment faire, justement, pour que la bonne passe actuelle perdure ?


Il faut maintenir l’ambiance de travail qui règne dans le groupe, aller chercher les choses, ne pas tomber dans le confort. Le meilleur exemple, c’est le Paris SG : ils sont au-dessus du lot, mais ils gagnent leurs matches parce qu’ils savent se remettre en question tous les week-ends. Ils ont la bonne attitude. À nous, les anciens, de donner le ton durant la semaine et en match.

La saison dernière, vous jouiez le maintien. Y a-t-il un nouvel état d’esprit à acquérir pour viser autre chose ?


Ce n’est pas une question d’état d’esprit car on a toujours eu la volonté de gagner les matches. Cette saison, le coach ne veut pas qu’on se contente de jouer le maintien. On vise le meilleur classement possible pour rester en L1. Mais c’est sûr que les points qu’on a déjà nous offrent une marge supérieure par rapport à l’an dernier. La situation est différente, mais l’envie est la même.

« J’ai moins de soucis que l’an dernier »


À titre personnel, vous effectuez un début de saison tonitruant après une année 2014/2015 mitigée. Comment l’expliquez-vous ?


La préparation a été déterminante. Et puis j’ai pris mes marques, je me suis habitué au club. J’ai moins d’appréhension, moins de soucis que l’an dernier. J’aurais voulu que ça se passe comme ça dès le début, mais je n’ai pas réussi. Là, je suis libéré, je me sens très bien. C’est bien pour moi et pour l’équipe. J’ai envie d’être à fond avec mes coéquipiers, pour aller chercher des points. Je ne me suis pas fixé d’objectif chiffré, je n’en ai pas envie. J’ai juste envie de participer activement à nos matches.

Le jeu direct de l’équipe vous convient-il ?


Je prends du plaisir. Je me sens bien dans ce système. J’ai beaucoup de liberté. J’ai trouvé mon rythme de croisière. On en revient à la préparation estivale. Être mieux préparé pour ce rôle-là est déterminant pour que je puisse m’exprimer.

Le public de D’Ornano apprécie les matches depuis le début de saison. Cela a-t-il une importance pour vous ?


On veut garder ça, bien sûr. On sent que les Normands ont envie de nous voir continuer comme ça. On les sent derrière nous. Ils ont envie d’accrocher : à nous, par notre comportement, de faire continuer cette belle histoire.



http://www.libertebonhomme.fr/2015/10/16/ligue-1-julien-feret-%C2%AB%C2%A0je-prends-du-plaisir%C2%A0%C2%BB/

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mar 20 Oct 2015 - 17:35

Article dans l'équipe samedi dernier.


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Jeu 22 Oct 2015 - 11:12

JORDAN LEBORGNE COMMENCE À FAIRE SON TROU
GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - NANTES | PORTRAITle 21/10/2015 à 07:00 

Issu du centre de formation du Stade Malherbe, Jordan Leborgne qui a signé son premier contrat professionnel pendant le mercato a su se frayer rapidement un chemin parmi l'effectif normand. Un milieu de terrain polyvalent qui n'a pas laissé passer sa chance quand Patrice Garande lui a offert.

FÉLICITÉ PAR PATRICE GARANDE, FRÉDÉRIC PETEREYNS ET JEAN-MARIE HURIEZ APRÈS SA PRESTATION CONTRE SAINT-ETIENNE, JORDAN LEBORGNE A PARFAITEMENT RÉUSSI SES DÉBUTS CHEZ LES "PROS".
Lors de la victoire aux dépens de Reims, Jordan Leborgne qui était déjà entré en jeu à Troyes et Lorient a fêté sa troisième titularisation de rang, la première en tant qu'arrière droit ; une expérience ne durant que 45' jusqu'à son remplacement à la pause par Alexandre Raineau. "Je l'ai sorti, car je l'ai trouvé nerveux et comme il avait un carton, je ne voulais pas prendre le risque de finir à dix", justifie Patrice Garande.
"MOINS DE REPÈRES EN LATÉRAL"
Un changement prématuré qui n'inquiète pas outre mesure le technicien normand : "Jordan est un jeune joueur. Il n'y a aucun souci. Je lui ai parlé à la mi-temps. Nous allons analyser ça tranquillement". Après deux prestations prometteuses au sein du milieu à trois caennais contre Ajaccio et Saint-Etienne, l'intéressé reconnaît qu'il a rencontré plus de difficultés en latéral.
"Bien que le coach m'ait beaucoup essayé à ce poste à l'entraînement, j'y possède moins de repères qu'au milieu où j'ai été formé", rapporte le n°19 du Stade Malherbe qui considère, toutefois, cette polyvalence comme un atout alors qu'il se trouve aux prémices de sa carrière. "C'est important de pouvoir évoluer dans plusieurs positions. De plus, pour mon apprentissage du haut niveau, j'apprends à tous les postes".

DÉCOUVERT EN MÊME TEMPS QUE THOMAS LEMAR

Professionnel depuis cet été, Jordan Leborgne qui a fréquenté les rangs de la réserve pendant l'intégralité de l'exercice précédent ne s'attendait pas à disposer de temps de jeu aussi rapidement en première division. "Quand j'ai débuté la préparation, mon objectif était de bien m'intégrer au groupe et de travailler énormément pour m'y faire une place", évoque le Guadeloupéen qui découvre un nouvel univers.
"MON OBJECTIF ÉTAIT DE BIEN M'INTÉGRER AU GROUPE"
"Par rapport au CFA2, c'est vraiment différent. Tout est beaucoup plus carré, mais ça correspond à ce que je m'imaginais". Découvert sur son île par Philippe Tranchant, un des anciens éducateurs du SMC, alors qu'il jouait à Unar à Raizet tout en étant pensionnaire du Creps Antilles-Guyane, le néo-professionnel qui a posé ses valises en Normandie à l'âge de 15 ans aurait pu ne jamais défendre les couleurs "Bleu et Rouge".
"J'ai été repéré par Philippe sur un match en U15. Il était venu superviser Thomas (Lemar) et nos équipes respectives s'affrontaient", se souvient ce jeune homme qui vient de souffler sa 20e bougie le 29 septembre. "Thomas avait inscrit un doublé ou un triplé dont une reprise de volée. J'avais également réussi une bonne performance. Mais moi, je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un d'un club pro".

L'ÉTAT D'ESPRIT : LA CLÉ DU SUCCÈS CAENNAIS

Originaires tous les deux de la Guadeloupe, membres de la génération 1995, débarqués en même temps à Caen, Jordan Leborgne, le droitier, et Thomas Lemar, le gaucher, possèdent de nombreux points communs."Avec Thomas, nous nous connaissons depuis que nous sommes tout petits. Je suis très heureux de ce qui lui arrive. J'espère que moi aussi, j'aurai ma petite étoile, mais chacun doit avoir son parcours".
"CHACUN DOIT AVOIR SON PARCOURS"
Celui de ce milieu de terrain de formation va le conduire à défier Nantes pour le compte de la 11e journée de Ligue 1. "Je m'attends à un match difficile", pronostique le natif de Pointe-à-Pitre. Un collectif malherbiste qui abordera cette échéance avec le plein de confiance à la suite de son succès contre le Stade de Reims à l'occasion de la rencontre précédente.
"Nous appréhendions ce retour à la compétition après la trêve internationale. Nous ne voulions pas briser notre dynamique. Nous ne devions surtout pas nous laisser aller. C'est pourquoi, il fallait absolument s'imposer", analyse Jordan Leborgne qui loue l'état d'esprit qui anime l'effectif de Patrice Garande. "Il règne vraiment une excellente ambiance. Je crois que c'est l'une des raisons principales qui explique notre bon début de saison".
• L1. J11 - SM Caen / Nantes, vendredi 23 octobre à 18 h 30 au stade Michel-d'Ornano.

JORDAN LEBORGNE



  • Né le 29 septembre 1995 (20 ans) à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).
  • Français. Droitier.
  • Milieu / Latéral / Ailier.
  • 1,73 m pour 63 kg.
  • Formé au Stade Malherbe Caen.
  • Cette saison : 5 matches dont 3 comme titulaires (243'). 2 avertissements.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum