[Débat] Les joueurs 2015/2016

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par rossi le Jeu 30 Juil 2015 - 21:07

Il est bien ce petit !!

rossi
Division d'honneur régionale
Division d'honneur régionale

Messages : 731
Date d'inscription : 21/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Anthony le Jeu 30 Juil 2015 - 22:50

C'est le remplaçant attitré de N'golo.
Et il est très bon!

_________________
Tous ensemble derrière les rouges et bleus! supporter

Vainqueur des "Pronos de Fred" 2016-2017!
avatar
Anthony
National
National

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 33
Localisation : Marigny

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Narval' le Mer 12 Aoû 2015 - 14:43

ANDY DELORT : "JE ME LANGUIS D'ÊTRE À D'ORNANO"

GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - TOULOUSE le 12/08/2015 à 13:22  
Héros de la victoire caennaise au Vélodrome, Andy Delort, le nouveau n°9 du Stade Malherbe arrivé durant le mercato après une expérience contrastée à Wigan en Angleterre, revient sur cette performance collective, évoque son but qu'il espère être le premier d'une longue série et se projette sur la réception de Toulouse.
PARTAGER CET ARTICLE :

 

 


POUR SON BAPTÊME DU FEU SOUS LE MAILLOT "BLEU ET ROUGE", ANDY DELORT A LIVRÉ UN DUEL ACHARNÉ AVEC LA CHARNIÈRE CENTRALE MARSEILLAISE ET, NOTAMMENT, STÉPHANE SPARAGNA.
Pour votre baptême du feu sous les couleurs "Bleu et Rouge", vous ne pouviez rêver meilleur départ avec cette victoire au Vélodrome aux dépens de l'OM…
"C'était parfait. Avant les matches, je m'imagine toujours des scénarios positifs. Même si je savais que ce serait une rencontre difficile, j'étais persuadé que j'obtiendrais des opportunités. Après, derrière, il fallait être solide avec un bloc serré au milieu et en empêchant au maximum les relances adversaires. C'est ce que le coach nous avait transmis comme consignes. Mentalement, nous ressortons plus forts d'un scénario comme celui-ci".
"CETTE FRAPPE, IL NE FAUT PAS CROIRE, C'EST BEAUCOUP DE TRAVAIL"
Pouvez-vous nous décrire votre but ?
"Juste avant, il y a l'action où je me défais du marquage du défenseur (Sparagna). Je veux tirer, mais le ballon me fuit un peu. Je sens que je ne vais pas bien le prendre. Du coup, je tente de me remettre en appui pour exécuter le geste juste. Ça m'a influencé pour le but. Quand Lenny (Nangis) me fait la passe, je sais déjà que je vais contrôler, me décaler la balle et  frapper. J'essaye de décrocher du marquage pour me mettre en position pour tirer ce qui me donne une zone de liberté. Je l'ai mise exactement où je voulais, forte au premier poteau. Steve Mandanda s'attendait peut-être à ce que je la mette enrouler au second".
Qu'avez-vous ressenti au moment de cette ouverture du score ?
"De la haine par rapport à tout ce que j'ai vécu la saison dernière(1) et la satisfaction de voir que tous mes efforts pour revenir ont payé. Cette frappe, il ne faut pas croire, c'est beaucoup de travail. Je reste souvent après les entraînements pour réaliser des séances de tirs en rab avec Paul Reulet. C'est un garçon qui veut progresser et se trouve à l'écoute. Je le martyrise un peu, mais au final, nous sommes gagnants tous les deux. J'aime beaucoup les gardiens, car ce sont des bosseurs".
Vous n'êtes pas passé loin du doublé avec cette occasion à la 88'…
"Si la fatigue a joué un rôle, ce n'est pas une excuse, car Marseille aurait pu égaliser derrière. Il fallait mettre cette action pour "tuer" le match. J'aurais dû être plus lucide sur ma conduite de balle, notamment, au moment où je m'emmène le ballon de la cuisse. Je m'excentre légèrement sur la gauche et ça me ferme l'angle. Après, je joue quand même bien le coup en tirant au premier poteau, mais je ne cadre pas".
"UN OBJECTIF COMPTABLE ? INSCRIRE UNE DIZAINE DE BUTS"
Avez-vous un modèle comme attaquant ?
"J'en ai plusieurs : Papin, certains observateurs disent qu'on se ressemble un peu, car je frappe de loin et je tente ma chance, Gignac pour son style de jeu et son sens du but, Cantona pour son charisme et Rooney, car c'est un joueur complet, passeur et puissant bien qu'aujourd'hui, il évolue un peu plus décroché".
Vous êtes-vous fixé un objectif comptable ?
"Une dizaine de buts sans oublier les passes décisives. C'est important de renvoyer l'ascenseur à ses coéquipiers. Ça me fait vraiment plaisir de donner un bon ballon à mes partenaires. Maintenant, en tant que pur attaquant, une passe ne vaut quand même pas un but".
Avec du recul, quels enseignements tirez-vous de votre expérience anglaise lors de l'exercice précédent ?
"C'est malheureux, car j'aurais préféré accomplir une saison pleine en jouant, en marquant des buts. Maintenant, je pense être ressorti plus fort, plus mature de cette situation compliquée. Ça m'a amené de la force mentale".
"PEUT-ÊTRE PLUS COMPLIQUÉ CONTRE TOULOUSE"
Après votre succès face à Marseille, dans quel état d'esprit abordez-vous la réception de Toulouse ?
"Il faut confirmer même si nous sommes conscients que ce sera peut-être plus compliqué contre Toulouse après ce bon résultat. C'est un contexte différent. Nous devons nous remettre en question chaque jour. Nous sommes avertis. Le coach et les joueurs cadres l'ont déjà répété".
Ce sera votre première à d'Ornano avec le maillot du Stade Malherbe. Une enceinte où vous avez déjà marqué…
"J'avais inscrit un but avec Tours alors que les Caennais pouvaient monter en Ligue 1 ce soir-là (victoire 3-1 de Tours le 9 mai 2014). C'était dommage, car le stade était magnifique. J'avais apprécié l'ambiance. Je me languis d'être à samedi, de m'échauffer, de prendre la température. Je m'y suis déjà rendu lundi pour m'imprégner des lieux, descendre sur la pelouse. J'ai l'habitude avant les matches d'aller de reconnaître les surfaces de réparation. C'est un peu de la superstition".
• L1. J2 - SM Caen - Toulouse, samedi 15 août à 20 heures au stade Michel-d'Ornano.
(1)Transféré à Wigan, le dernier jour du mercato estival, Andy Delort n'avait pas beaucoup joué en Championship anglaise. L'entraîneur l'ayant recruté s'étant fait virer au bout d'un mois. Une situation qui l'avait conduit à revenir en prêt à Tours lors de la seconde partie de saison.

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7439
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Anthony le Jeu 13 Aoû 2015 - 0:34

Grosse prestation face à Marseille, il est combatif,gros repli défensif, joue pour ses partenaires aussi. Pour l'instant c'est du tout bon!

_________________
Tous ensemble derrière les rouges et bleus! supporter

Vainqueur des "Pronos de Fred" 2016-2017!
avatar
Anthony
National
National

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 33
Localisation : Marigny

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Narval' le Ven 14 Aoû 2015 - 14:38

SM Caen : un contrat pro pour la promesse Makengo 

Caen  13h50 


Jean-Victor Makengo devrait signer un premier contrat pro avec le SM Caen. | Marc Olejnik





Champion d'Europe U17, le milieu de terrain Jean-Victor Makengo, issu du centre de formation du SM Caen, devrait signer un premier contrat pro avec le club normand.


Issu du centre de formation du SM Caen et ciblé comme l'une des grandes promesses locales, le jeune milieu de terrain Jean-Victor Makengo devrait, selon nos informations, signer dans les prochains jours un premier contrat professionnel avec le club normand.
Les négociations ont été âpres entre l'entourage du joueur, sous contrat aspirant, et le SM Caen, qui devait faire face aux assauts répétés de nombreuses écuries, en France (Rennes par exemple) mais surtout en Angleterre, où des clubs comme Manchester City et Manchester United étaient prêts à l'embaucher.
Milieu relayeur de poche, capable de récupérer et de se projeter, Jean-Victor Makengo s'était révélé au printemps, lors du sacre de l'équipe de France U17 au championnat d'Europe, où il était titulaire.
Actuellement joueur de l'équipe réserve, Makengo disputera en octobre la Coupe du monde U17 au Chili et devrait intégrer le groupe dirigé par Patrice Garande en cours de saison.

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7439
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Goup-14 le Ven 14 Aoû 2015 - 15:18

Hey ben voila ! Vous voyez ? Smile

_________________
NOURMAUNDIE AÏE ! ╞╬═╡  
avatar
Goup-14
CFA
CFA

Messages : 1539
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Marneus-Macrage le Ven 14 Aoû 2015 - 15:36

SUPER NOUVELLE ! Smile

_________________
"Le plus beau moment de foot que j'ai vécu dans ma vie ? hum... Voir Raineau mettre un petit pont à un joueur du Milan AC"
avatar
Marneus-Macrage
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 4300
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par maz le Ven 14 Aoû 2015 - 15:39

Content que "l'entourage du joueur" n'est pas cédé aux sirènes de clubs plus huppés #JeSuisNiang

_________________
Over the line and far away!
avatar
maz
Modérateur
Modérateur

Messages : 2002
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 31
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Sam 15 Aoû 2015 - 13:32


Jordan Adéoti : « L'an passé, j'étais un peu foufou »
...





1
Jordan Adéoti, ici face au Marseillais Romao, samedi soir au Vélodrome, a démarré la saison titulaire en sentinelle. © Jean-Yves Desfoux


SM Caen. Pour sa deuxième année sous le maillot malherbiste, le milieu de terrain a attaqué la saison comme titulaire, en sentinelle. Un poste où il espère progresser et franchir un cap supplémentaire.


Lui aussi a conservé ses bonnes habitudes. Si Malherbe a une nouvelle fois pris les 3 points en ouverture du championnat, Jordan Adéoti a, comme l'an dernier, démarré la saison en sentinelle dans le onze initial. Sa deuxième au sein de l'élite. « On a vu pendant la préparation que le coach hésitait, tâtonnait un peu entre Nico (Seube) et moi. Ça s'est joué à pas grand-chose. Je pense que la décision a été prise lors de la dernière semaine avant la reprise », avoue l'international béninois.
« Ma relance m'a fait défaut la saison dernière »
Fini donc le temps de la découverte. Place désormais à celui de la confirmation pour le Caennais qui a disputé 28 rencontres l'an passé, lors de sa première saison à Malherbe. Le tout après deux années fructueuses à Laval, en L2. « C'est sûr que j'ai beaucoup moins d'appréhension. Je m'avance plus sereinement », confie le natif de l'Union, dans la banlieue de Toulouse, qui reste malgré tout quelque peu sur sa faim à l'issue de sa première expérience en L1. « J'ai été très déçu de mon début de saison l'an passé. Je manquais de maturité. J'étais encore un peu foufou. »
Titulaire jusqu'à un soir d'octobre dernier à Bordeaux (10e journée, 1-1), les choses allaient se compliquer par la suite pour le milieu de terrain. « Je n'ai pas été bon sur ce match, avoue-t-il, sans détour. À la suite de ça, le coach a changé de système de jeu, dans lequel mon profil entrait moins en compte. Puis l'équipe a ensuite enchaîné les bonnes perfs et Nico Seube était très bien revenu au milieu. C'était donc plus compliqué pour moi de me relancer. Puis comme on dit : quand les résultats sont là, on ne change pas une équipe qui gagne ! »
Le Caennais finira par avoir de nouveau sa chance. En fin de saison, Patrice Garande le réintégrera dans son puzzle, mais au poste de libéro. « Je me sens bien partout. J'avais déjà fait une saison partagée entre ces deux postes à Laval. »
Samedi à Marseille, l'ex-Mayennais a finalement repris ses galons devant la défense. De façon définitive ? « Forcément, le but c'est de m'installer. De jouer le plus possible. Pour ça, je dois retrouver ce qui faisait ma force à Laval : gratter des ballons et casser des lignes par mes passes. Car la relance, c'est ce qui m'a fait défaut la saison dernière. C'est pour ça aussi que je suis sorti de l'équipe. Je dois faire beaucoup mieux cette année. Je sais que j'ai les qualités techniques pour y parvenir, assure le Franco-Béninois. Mais le but n'est pas forcément de me concentrer uniquement sur ce que fait Nico Seube. On n'est pas là à se tirer dans les pattes. On est dans l'échange. Après, si je suis bon, je resterai. Mais je sais que dans le cas contraire, il y a Nico qui peut revenir et apporter d'autres choses... »
« Toulouse, mon club de coeur »
Mais après sa prestation solide samedi à Marseille - notamment lors du second acte - avec 14 ballons gagnés au total, le n°18 malherbiste devrait une nouvelle fois avoir l'occasion de faire montre de tout son abattage devant la charnière, demain face à Toulouse.
Une rencontre à la saveur forcément particulière pour celui qui, avant de rejoindre le voisin Colomiers, a fait ses gammes au TFC jusqu'à ses 16 printemps. « C'est mon club de coeur, déclare Adéoti. J'ai toujours suivi leurs résultats en les supportant énormément. C'était d'ailleurs difficile pour moi de les voir dans le dur, comme nous, l'an passé. »
Même si le temps d'une rencontre, les sentiments seront mis de côté. « C'est important d'engranger tout de suite des points. Il faudra faire preuve du même état d'esprit qu'à Marseille. Ensuite, il y a aura de la place pour jouer face à cette défense toulousaine. »
Et Adéoti connaît visiblement bien les clés de l'arrière-garde toulousaine. L'an passé, il avait notamment délivré une passe décisive à Raspentino au Stadium (3-3).
Bis repetita demain ?
 
Baptiste COGNÉ.   Ouest-France

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Narval' le Ven 21 Aoû 2015 - 19:32

Caen - Vercoutre, 35 ans et tous ses gants
(AFP) Vendredi 21 août 2015


© AFP

A 35 ans, souvent l'âge où l'on pense à la reconversion, le gardien caennais Rémy Vercoutre atteint enfin sa plénitude avec un statut de titulaire indiscutable qui s'est longtemps refusé à lui, au sein d'une équipe qui caracole en tête.
"J'ai fait des matches catastrophiques, j'ai fait des grands matches. Celui-là est à classer dans les bons." Quelques minutes après la victoire surprise de Caen (1-0) à Marseille lors de la première journée de L1, et malgré une prestation étincelante, Vercoutre avait la sagesse de ceux qui ont galéré trop longtemps pour se griser en une soirée. Car si la patience est une vertu, elle peut, comme toute qualité, vite se retourner contre celui qui en abuse. Cela aurait pu arriver à Vercoutre, équipier modèle, joueur modeste et discret, qui a su forcer sa nature pour connaître les feux de la rampe sur le tard.
Professionnel à 18 ans, il ne comptait que 163 matches au compteur après 16 ans de carrière, au moment de signer à Caen à l'été 2014. Une anomalie qui doit aussi à la malchance, comme ce prêt à Strasbourg gâché par une blessure en 2004-2005, avec à la clé seulement 11 matches toutes compétitions confondues. Revenu à Lyon, son heure semble arriver en 2012-2013, quand Hugo Lloris part à Tottenham. Vercoutre dispute 39 matches, en L1 et en Europa League, avant de se rompre les ligaments croisés d'un genou.
Son remplaçant, le gardien portugais et international Espoirs Anthony Lopes brille et l'entraîneur de Lyon, Rémi Garde, prie alors Vercoutre de retourner à sa place, celle d'un cadre dans le vestiaire mais pas sur le terrain. Sa patience était-elle à bout ? Toujours est-il que Vercoutre n'arrive plus à garder le sourire et finit par aller chercher ailleurs ce qu'il avait entrevu la saison précédente: une place hebdomadaire dans des cages de L1.
Enthousiasme de junior
C'est ainsi qu'il signe chez le promu Caen, où il connaît - à l'image du club normand - un début de saison franchement décevant. Avec 32 buts encaissés, il est le deuxième gardien le plus perméable de L1 à mi-parcours, et Caen se traîne à la dernière place du classement, à cinq points du maintien. Presque jamais décisif, derrière une défense souvent en grande difficulté, comme le montrent les 15 penalties concédés sur toute la saison, Vercoutre garde cependant la confiance de l'entraîneur Patrice Garande et devient un membre du quarteron de trentenaires, dont font également partie les milieux Nicolas Seube et Julien Féret, et le défenseur Alaeddine Yahia, qui impulse le redressement normand.
La deuxième moitié du championnat est parsemée de très grosses performances, dont une de tout premier ordre et au goût certainement très doux pour lui, lorsque Caen enterre définitivement les espoirs de titre de Lyon avec une victoire homérique (3-0) au stade d'Ornano. La nouvelle saison semble partie sur les mêmes bases élevées, avec deux "blanchissages" en deux matches, contre Marseille et Toulouse (1-0), une première pour Caen depuis 1991-1992, la meilleure de l'histoire de Malherbe, qui avait alors fini cinquième.
Certes, Vercoutre a été secondé par ses poteaux mais avec 14 arrêts en deux matches, seul le Rémois Agassa a fait aussi bien depuis le début de la saison. Le gardien caennais semble avoir trouvé le mélange idéal entre expérience de vieux briscard et enthousiasme communicatif de junior. "Aujourd'hui, je savoure, je croque à pleines dents. J'ai encore beaucoup à donner, je ne suis pas usé, je sens que je progresse encore", avait-il témoigné la saison dernière une fois le maintien acquis. Avant d'ajouter: "Pour l'instant, la passion est là. Je profite au maximum." Et ça se voit.

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7439
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Narval' le Sam 22 Aoû 2015 - 14:36

GROUPE PRO : PRÉSENTATION MERCREDI 26/08 À 16H30

SUPPORTER le 22/08/2015 à 14:00  
PARTAGER CET ARTICLE :

 

 

L'effectif malherbiste pour la saison 2015-2016 sera présenté au public mercredi 26 août.
En présence, entre autres, des huit recrues du mercato (Chaker Alhadhur, Syam Ben Youssef, Florian Le Joncour, Jonathan Delaplace, Jordan Nkololo, Vincent Bessat, Jeff Louis et Andy Delort) et des néo-professionnels (Jordan Leborgne, Jean-Victor Makengo), le Stade Malherbe présentera son effectif pour la saison 2015-2016 à ses supporters mercredi 26 août, au stade Michel-d'Ornano. Ouverture des portes à 16 h 30. A cette occasion, une séance d'entraînement sera organisée dans l'enceinte caennaise et sera ouverte au public.

  • Entrée gratuite.

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7439
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Anthony le Sam 22 Aoû 2015 - 16:21

Ça c'est une bonne nouvelle. 
On a déjà perdu toufiqui (bien dommage) alors une pépite comme ça,il faut la blinder !

_________________
Tous ensemble derrière les rouges et bleus! supporter

Vainqueur des "Pronos de Fred" 2016-2017!
avatar
Anthony
National
National

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 33
Localisation : Marigny

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Jeu 27 Aoû 2015 - 10:14

LA RELÈVE CAENNAISE POINTE LE BOUT DE SON NEZ

GROUPE PRO | LIGUE 1 : SM CAEN - LYONle 26/08/2015 à 21:05 
A l'occasion de la défaite du Stade Malherbe sur la pelouse niçoise lors de la journée précédente, quatre joueurs issus du centre de formation caennais figuraient sur la feuille de match dont les petits nouveaux Valentin Voisin et Jordan Leborgne(1). Des espoirs qui frappent de plus en plus fort à la porte du groupe professionnel.

FLORIAN LE JONCOUR, VALENTIN VOISIN ET JORDAN LEBORGNE ONT FÊTÉ LEUR PREMIÈRE APPARITION DANS LE GROUPE PROFESSIONNEL LORS DU DÉPLACEMENT À NICE.
A quelque chose malheur est bon. Un proverbe qui sied à merveille à Patrice Garande. Un entraîneur normand qui a déploré, pour le déplacement sur la Côte d'Azur, les forfaits conjugués d'Emmanuel Imorou, Alexandre Raineau, Alaeddine Yahia et Jordan Nkololo. Mais loin de s'apitoyer sur son sort, le coach du SMC qui ne dispose pas d'une profondeur de banc sans fond y a vu une opportunité de promouvoir des jeunes pousses locales.
"A CHAQUE FOIS QUE C'EST POSSIBLE, NOUS FERONS MONTER UN JEUNE"
Ainsi, pour la première fois de leur carrière, Valentin Voisin (19 ans) et Jordan Leborgne (19 ans), tous les deux formés chez les "Bleu et Rouge", se trouvaient dans le groupe de 18 éléments sans oublier Florian Le Joncour. Si le défenseur central, guère plus âgé que ses coéquipiers (20 ans), n'est pas sorti de la "maison" caennaise (il s'est engagé pendant le mercato en provenance de Concarneau), il incarne tout autant l'avenir du club du président Jean-François Fortin. Tout sauf un choix par défaut pour Patrice Garande.
"Ça permet d'impliquer tout le monde", se félicite le patron technique du Stade Malherbe. "A chaque fois que nous en aurons la possibilité, nous ferons monter un jeune". Aujourd'hui, c'est le tour de Valentin Voisin et Jordan Leborgne, demain, d'autres suivront sûrement. La signature du contrat "pro" de Jean-Victor Makengo (17 ans) la semaine dernière constitue, d'ailleurs, un autre signe positif envoyé à cette classe biberon après les promotions des gardiens Paul Reulet et Louis Deschateaux.

VALENTIN VOISIN, LE PUR PRODUIT RÉGIONAL


Evoluant en sentinelle devant la défense ou couplé à un deuxième récupérateur, Valentin Voisin, ancien capitaine des U19 qui porte aussi le brassard en CFA2, "appartient à cette catégorie sur laquelle nous comptons énormément". Originaire de Cherbourg où il a tapé dans ses premiers ballons, ce Manchois qui a rejoint le SMC en U14 pourrait, à moyen terme, intégrer définitivement l'effectif professionnel à en croire le technicien normand.
"SI VALENTIN EST AVEC NOUS, C'EST QU'IL LE MÉRITE"
"Si Valentin est avec nous, ce n'est pas parce qu'il y a personne, c'est tout simplement qu'il le mérite. Depuis le début de la saison, Valentin se trouve au-dessus du lot avec la réserve. S'il poursuit sur cette voie, il continuera à se préparer avec nous", dixit Patrice Garande à propos d'un garçon doté"d'un bon volume, assez technique avec un excellent jeu long""C'est un joueur complet".
Il y retrouverait Jordan Leborgne. Présent également sur le banc à l'Allianz Riviera, le n°19 des "Bleu et Rouge", arrivé en U16 au SMC, perpétue la tradition guadeloupéenne au sein du club normand après, notamment, Lenny Nangis et Thomas Lemar. Auteur d'une excellente préparation, cet élément polyvalent qui a signé, comme Cheik Traoré (autre joueur issu de la formation et prêté pour cet exercice à Avranches en National), son premier contrat professionnel d'une durée de trois ans durant l'été, a tapé dans l'œil du staff caennais.

JORDAN LEBORGNE, LA TRADITION GUADELOUPÉENNE


"C'est un joueur travailleur et très intéressant, car il est tout le temps à fond à l'entraînement. Dès qu'un ballon est perdu, il se bat pour le récupérer. C'est un compétiteur, il n'aime pas la défaite", décrit le technicien du Stade Malherbe. "De plus, c'est un garçon intelligent, conscient de ses manques et sachant qu'il n'est pas encore prêt pour jouer tous les week-ends en Ligue 1, mais il affiche cette volonté de progresser".
"JORDAN EST TROP JEUNE POUR SE FIXER À UN POSTE"
Même s'il est utilisé le plus souvent au milieu quand il fréquente les rangs de la réserve, Patrice Garande lui envisage un autre avenir. "Bien qu'il soit encore un peu trop jeune pour se fixer à un poste, je pense que compte tenu de ses qualités, il possède le volume de jeu pour évoluer sur un côté, soit comme latéral, où il pourrait être très bon, ou un peu plus haut. Il possède cette faculté d'aller vers l'avant, d'éliminer. C'est comme ça que je l'ai utilisé à chaque fois que j'ai fait appel à ses services".
Après avoir effectué leur baptême du feu dans le groupe, il reste encore de nombreuses étapes à franchir pour ces deux promesses : entrée sur un terrain de Ligue 1, titularisation, but… Des premières qui pourraient intervenir prochainement, car comme le dit Patrice Garande : "s'ils devaient jouer, il n'y aurait aucun problème". Et pourquoi pas dès samedi contre l'OL !
• L1. J4 - SM Caen / Lyon, samedi 29 août à 17 heures au stade Michel-d'Ornano.
(1)Paul Reulet et Lenny Nangis étaient les deux autres.
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Jeu 27 Aoû 2015 - 17:42

SMC Officiel ‏@SMCaen_officiel 6 minil y a 6 minutes

.@denisao31 prolonge avec le @SMCaen_officiel jusqu'en 2018


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Anthony le Jeu 27 Aoû 2015 - 23:52

Une bonne nouvelle, Dennis est une valeur sure Smile

_________________
Tous ensemble derrière les rouges et bleus! supporter

Vainqueur des "Pronos de Fred" 2016-2017!
avatar
Anthony
National
National

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 33
Localisation : Marigny

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 28 Aoû 2015 - 10:26


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 28 Aoû 2015 - 18:39

L1. J4 - 3 Questions à… Jeff Louis
Groupe pro | Ligue 1 : SM Caen - Lyon  le 28/08/2015 à 16:45
 
Arrivé en retard dans sa préparation, Jeff Louis s'estime, aujourd'hui, à 70% de son potentiel.
Dernière recrue du mercato caennais à ce jour en provenance du Standard de Liège en Belgique où il ne s'est jamais acclimaté, Jeff Louis, arrivé en Normandie avec du retard dans sa préparation par rapport à ses partenaires, a effectué sa première apparition sous le maillot "Bleu et Rouge" à l'occasion du déplacement à Nice. L'international haïtien espère, désormais, enchaîner et apporter sa pierre à l'édifice lors du prochain succès du Stade Malherbe. Et pourquoi pas contre Lyon !
Dans quel état de forme vous trouvez-vous ?
"Comme je me trouvais en sélection (avec Haïti à la Gold Cup) pendant que mes coéquipiers se préparaient, j'ai accumulé du retard. Aujourd'hui, je me sens bien, bien que je ne sois pas encore à 100% de mes capacités. J'estime être à 70%. Ça ira mieux dans trois-quatre rencontres. Même si je n'en ai pas encore discuté avec le préparateur physique, je pense que je vais avoir un programme spécifique durant la trêve internationale".
Comment avez-vous vécu votre baptême du feu en match officiel avec le Stade Malherbe ?
"Je n'ai joué qu'un petit quart d'heure sans toucher beaucoup le ballon, mais ça m'a fait plaisir de rentrer sur le terrain, car j'ai énormément couru ces dernières semaines. Si j'ai l'opportunité d'évoluer lors du prochain match, je souhaite, maintenant, faire mieux en apportant de la percussion avec ma vitesse. Je suis revenu en France pour me relancer et réaliser une belle saison ce que je n'ai pas réussi à faire au Standard. Peut-être que c'était un mauvais choix de ma part de partir en Belgique".
Que pensez-vous pouvoir apporter au collectif normand ?
"Je suis un milieu offensif. Peu importe si le coach me fait jouer sur un côté ou dans l'axe, je vais tout faire pour aider l'équipe. Mon but avec Nancy face à Caen(1) ? Oui, je m'en souviens, mais ça appartient au passé. J'espère juste en marquer un autre comme ça sous le maillot caennais. Après, il ne faut pas oublier que je suis aussi un joueur collectif. C'est le plus important. Je ne veux pas me focaliser sur moi ".
(1)Jeff Louis avait inscrit un but d'anthologie en éliminant quatre adversaires grâce à une roulette et un crochet de l'extérieur du pied gauche avant d'ajuster Damien Perquis.
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 28 Aoû 2015 - 21:52

Jonathan Delaplace : «A 18 ans, je jouais encore en PH»
28
août
2015
Auteur : Kevin Jeffries
Catégorie : Interview


Entretien avec Jonathan Delaplace, un joueur au parcours atypique, des hôpitaux au SM Caen, en passant par la Belgique et le LOSC.

Replongeons-nous en 2004. Recalé par les clubs pros, Jonathan Delaplace rate son bac dans la foulée. Il a alors 18 ans et se retrouve à jouer en PH-B (8ème niveau national). Quelques années plus tard, il voit son mentor, Guy David, s’éteindre devant ses yeux. La “routourne ” finit par tourner en 2010 et c’est à ce moment-là que ‘Jo signe son premier contrat pro et obtient son diplôme d’infirmier, coup sur coup. Quatre ans plus tard, il fait partie de l’effectif lillois lorsque l’hymne de la Ligue des Champions retentit au Stade Pierre Mauroy. Drôle de parcours pour ce fils de militaire. APP est allé à la rencontre du néo-Cannais, à l’humilité et la simplicité déconcertantes. Rencontre.
 

Jo Delaplace
 

Bonjour Jonathan. Revenons sur ton parcours. Adolescent, tu quittes le Var pour le Nord. Raconte nous comment ça s’est passé.

Jonathan Delaplace : A l’âge de 13 ans, je suis monté dans le Nord pour faire sport études. J’espérais entrer dans un centre de formation, à Liévin, mais je n’avais pas été pris. De fait, je me suis retrouvé à Lambersart. J’en garde de très bons souvenirs. Je passais la semaine à l’internat et le week-end chez mes grands-parents. C’était en quelques sortes un retour aux sources puisque j’ai des origines ch’ti, mon père étant né à Lille et mes grands-parents vivant dans la région.

As-tu toujours eu cette passion pour le foot ?

JD : Oui oui. Quand j’étais petit, j’étais fan de l’Olympique de Marseille, époque Jean-Pierre Papin et Chris Waddle. Avec mon frère, on regardait en boucle des VHS qui expliquaient étape par étape comment réaliser des gestes techniques. Après plusieurs visionnages, on fonçait dans le jardin pour essayer de les reproduire, avec plus ou moins de succès (sourires).

A ta majorité, tu es recalé par les formations pro et rates ton bac. Que te dis-tu à ce moment-là ?

JD : Je n’ai pas vraiment eu le temps réfléchir à vrai dire, c’est surtout mon père qui m’a dit “tu mets le foot de côté, tu passes ton bac d’abord !” Il m’a pas vraiment laissé le choix, il ne plaisantait pas avec les études (rires). De toute façon, je n’avais pas décroché d’opportunité pour signer un contrat pro, je n’avais plus d’autre alternative, mais je croyais encore à une carrière de footballeur, peut-être pas professionnelle, mais disons en National.
 


“La rencontre avec Guy David a été le moment le plus important de ma carrière. Il m’a fait comprendre que j’avais le potentiel pour devenir professionnel”



 

Que se passe t-il ensuite ?

JD : Je suis retourné dans le Var, où j’ai finalement obtenu mon bac. Je jouais alors dans le club de mon village, à Belgentier, en PH-B, l’équivalent de la 8ème division. J’admets qu’à ce moment-là, je ne pensais plus pouvoir devenir professionnel. Je me suis donc lancé dans une prépa d’un an au concours d’infirmier, que je réussis, avant d’entamer des études pour décrocher un diplôme. C’était un moyen de couvrir mes arrières. Sur le terrain, j’ai rejoint Hyères en CFA 2, club dans lequel j’ai évolué pendant deux ans. Je termine d’ailleurs sur une montée en CFA. Puis Guy David est venu me chercher pour signer à Fréjus.
 

Un premier tournant dans ta carrière…

JD : C’est même le moment le plus important dans ma carrière ! Guy David m’a fait comprendre que j’avais le potentiel pour devenir professionnel. Il croyait en moi, tout simplement. Il est même venu avec son adjoint boire un café chez mes parents pour nous convaincre. J’admets avoir été surpris qu’un coach se déplace, surtout un mec comme Guy David, que je connaissais de réputation. Pour jouer en CFA, c’est pas forcément commun ce genre de démarche.

Ton parcours, semé d’embuches et de drames (décès de Guy David, disparition de Junior Malanda), t’a t-il permis de prendre du recul ?

JD : Prendre du recul, non, parce que je pense que j’en avais déjà, mais ça m’a fait réaliser certaines choses, notamment qu’il faut prendre conscience de la chance qu’on a et de profiter de chaque instant. De par la force de l’habitude, on peut avoir tendance à l’oublier.

Tu es un peu l’anti-footeux par excellence : professionnel, humble, pas dans le “m’as-tu vu”. Est-ce difficile de garder les pieds sur terre dans cet univers ?

JD : Mon entourage et mon éducation m’ont permis de ne pas me prendre pour un autre, donc je n’ai pas vraiment connu de difficulté à ce niveau-là. Maintenant, je conçois que des gamins, qui ont baigné là-dedans depuis tout jeune, qui sont conditionnés, puissent perdre pied en gagnant beaucoup d’argent très rapidement, avec la forte exposition médiatique qui s’en suit. Selon moi, il faudrait revoir le système pour mieux les préparer à cela. Ca n’a rien de facile de passer devant une caméra. Il faudrait démocratiser les cours de communication dans les centres de formation.
 


“Il faudrait démocratiser les cours de communication dans les centres de formation.”



 

Si je te dis “la carte monsieur le référé ! ” “coup de pied de coin à la nonante troisième minute “, tu me réponds ?

JD : Ahhh, la Belgique, évidemment (rires).

La plat pays est synonyme de bonne nouvelle te concernant. 

JD : On est en 2010. En janvier, j’obtiens mon diplôme d’infirmier et signe mon premier contrat pro, avec le Zulte Waregem, dans la foulée. Tout s’est bien goupillé. Ca m’a permis de finir mes études, ce qui me tenait à coeur. Après, très franchement, je n’avais jamais penser jouer en Jupiler Pro League. J’avais le choix entre des clubs de L2 ou la D1 belge. J’ai finalement opté pour celle-ci. Beaucoup m’ont dit que je finirai par regretter mon choix. Au final, ça m’a réussi.
 


Avant de rejoindre le LOSC, tu es d’ailleurs tout proche du titre avec le Essevee.

JD : On finit effectivement vice-champion de Belgique, avec le titre qui se joue lors de la dernière journée. On se devait de gagner, mais on concède finalement le match nul (1-1) alors qu’on menait au score. C’est dommage, mais on ne va pas refaire l’histoire. Quoi qu’il en soit, ça reste d’excellents souvenirs. Après cela, j’ai eu la chance de pouvoir signer à Lille, un club que j’affectionnais déjà adolescent. J’apprécie d’ailleurs Lens aussi, je laisse la rivalité aux supporters. En tous cas, je n’ai pas hésité à rejoindre les Dogues quand l’opportunité s’est présentée.

Avec le recul, comment juges-tu ton parcours losciste ?

JD : Mitigé j’ai envie de dire. D’un côté, je suis satisfait car je pense avoir fait mes preuves et montré que j’avais les capacités pour jouer, tout du moins jouer davantage que le temps de jeu qui m’a été donné. D’un autre, je regrette de ne pas m’être imposé comme un titulaire indiscutable, même si les blessures ne m’ont pas franchement aidé la saison passée. Ca fait partie du football. Un nouvel entraîneur est ensuite arrivé et a fait ses choix, tout simplement. Il m’a fait comprendre qu’il ne comptait pas particulièrement sur moi. A 29 ans, je ne pouvais me contenter de cela.

Ton départ a surpris bon nombres de supporters des Dogues. Es-tu conscient de l’affect des Lillois pour toi ?

JD : Je n’ai pas vraiment scruté les réactions, mais des amis m’ont prévenu que c’était le cas. Apparemment, j’étais assez apprécié du public, avec lequel j’ai toujours entretenu d’excellents rapports. J’admets en retirer une certaine fierté. La reconnaissance des supporters est forcément importante. Ca signifie que je leur ai fait un minimum plaisir. Et puis, j’avais aussi une petite chanson assez sympa (rires).
 


“J’avais besoin de me sentir en confiance et désiré. Ce qui est le cas à Caen”



 

Te voici désormais au Stade Malherbe de Caen. Pourquoi avoir fait ce choix ?

JD : J’avais besoin de me sentir en confiance et désiré. C’est important pour moi et c’est le cas à Caen. Le staff et le coach voulaient vraiment m’accueillir et travailler avec moi. Ca m’a aidé à faire mon choix, en plus de la philosophie de jeu caennaise, assez portée vers l’avant et qui me correspond plutôt bien.

Comment t’es-tu adapté à ton nouvel environnement ?

JD : Je n’ai connu aucune difficulté. Le SMC demeure un club très sympathique et familial. Je me sentirais encore mieux quand j’aurai mon chez moi (il vit toujours à l’hôtel, ndlr). Les joueurs ? J’en connaissais quelques uns de nom, pas personnellement. Pour ce qui est de la météo, je suis pas franchement dépaysé (rires).
 


Tu as été titularisé lors des 3 premières journées. De bon augure pour la suite de la saison..

JD : Exactement, c’est plutôt positif. Physiquement, je suis content car la préparation s’est bien passée. Je ne suis pas encore à 100%, il me faudra encore deux ou trois matchs pour que ce soit le cas, mais je monte en régime, comme l’ensemble de mes équipiers. Maintenant, les satisfactions restent surtout collectives. On a pris 6 points sur 9, c’est vraiment pas mal. A nous de confirmer désormais, sur la durée. Un sacré test se présente à nous dès ce weekend avec la réception de Lyon.

Un mot sur ce magnifique jeu de mot signé Manu Imorou.



JD : (rires) Je ne l’avais pas vu ! C’est Manu écoute, ça ne m’étonne pas de lui. Franchement, il ne s’est pas foulé pour le coup, il est capable de faire mieux ! Après, je suis habitué aux jeux de mots avec mon nom, ça me fait plutôt rire. Déjà à Lille, ils se faisaient plaisir à ce niveau-là.
 

Questions bonus, signées de l’excellent collectif @WeAreMalherbe :

Est ce que c’est vrai que, lorsqu’on est infirmier, on ne porte pas de slip sous le short ?
JD : Oui c’est vrai, ce n’est pas une légende, à eux de scruter lors des matchs pour en avoir la preuve (rires).
Est-ce que tu espères obtenir une certification « soin aux personnes âgées » après une année aux cotés de Seube et Féret ?
JD : Oui j’aimerais bien l’avoir celle-là ! Parce que je leur prodigue de bons soins. Après les entraînements, ils ont davantage besoin de récupérer que les autres. J’espère quand même qu’ils tiendront toute la saison, on en a besoin (rires) !

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 11 Sep 2015 - 18:37

L1. J5 - 3 questions à… Alaeddine Yahia

Groupe pro | Ligue 1 : Troyes - SM Caen le 11/09/2015 à 16:51
 
Ayant récupéré de ses pépins physiques, Alaeddine Yahia est de nouveau apte à "tacler, sauter et faire le ménage". "C'est mon boulot", confie l'arrière central tunisien.
Victime d'une légère élongation à la cuisse et ensuite d'un coup reçu au mollet, Alaeddine Yahia, titulaire lors des deux premières journées, avait été contraint de déclarer forfait pour le déplacement à Nice puis à l'occasion de la réception de l'OL. Au regard de la suspension de Damien Da Silva, le Tunisien, non content de réintégrer le groupe, devrait figurer dans le onze de départ au stade de l'Aube où il pourrait former la charnière centrale en compagnie de son compatriote Syam Ben Youssef.
Comment envisagez-vous votre association avec Syam Ben Youssef ?
"Avec Issam (Syam Ben Youssef est appelé ainsi par ses coéquipiers), outre la prépa, nous avons déjà disputé deux matches ensemble en équipe nationale, notamment, contre le Cameroun de Samuel Eto'o et Webo, deux bons clients, le 17 octobre 2013. Ça s'était bien passé, nous avions fait 0-0. Nous nous entendons bien en dehors du terrain, nous nous entraidons. Comme je suis plus expérimenté, j'essaye de donner des conseils à Issam qui découvre la Ligue 1 à 26 ans. Lui est plus dans la relance et moi, je vais tacler, sauter, faire le ménage (rires). C'est mon boulot, je ne suis pas là pour réaliser des passes décisives ou pour marquer, mais pour empêcher les adversaires de se procurer des situations".
En interrogeant vos partenaires, on a l'impression que vous tenez un rôle de grand frère dans cet effectif…
"Personne ne peut s'autoproclamer leader dans un groupe. Maintenant, j'aime bien parler. Je suis conscient que je ne suis pas le meilleur joueur de l'équipe, mais, parfois, donner des conseils, haranguer, gueuler, ça peut aider des coéquipiers et, notamment, les plus jeunes. Rémy Vercoutre est également dans ce registre. Je ne serais jamais aussi technique que Julien Féret ou Jeff Louis, mais je peux transmettre cette grinta".
Dans quel(s) aspect(s) du jeu, le Stade Malherbe doit-il progresser pour franchir un cap ?
"Nous ne sommes pas encore à 100%. Nous devons encore prendre des repères, nous avons perdu des joueurs importants, principalement, dans le domaine aérien. Il faut aussi retrouver un peu plus de profondeur, notre point fort la saison dernière. Si nous formons un bloc compact, nous devons apprendre à temporiser un peu plus tout en exploitant mieux nos ailiers. Parfois, nous nous précipitons en voulant immédiatement trouver l'attaquant ou en cherchant la passe décisive".
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 11 Sep 2015 - 18:43

Ronny Rodelin : "Jouer et enchaîner les matches"
Groupe pro   le 11/09/2015 à 18:00

Arrivé au Stade Malherbe le dernier jour du mercato, Ronny Rodelin, prêté une saison avec option d'achat par le LOSC, a été, en marge de la conférence de presse d'avant-match de Troyes - Caen, présenté officiellement aux médias en présence de Xavier Gravelaine, le directeur général du SMC.
 

Ronny Rodelin, neuvième recrue du mercato estival du Stade Malherbe, portera le n°23 avec les "Bleu et Rouge"
A la recherche d'un élément offensif capable d'apporter une alternative sur le flanc droit et de doubler le poste d'avant-centre occupé par Andy Delort, les dirigeants "Bleu et Rouge" ont trouvé la perle rare en la personne de Ronny Rodelin, pisté depuis de nombreux mois par la cellule de recrutement du SMC.
Dans le vestiaire normand, cet attaquant longiligne (1,92 m pour 82 kg), originaire de La Réunion, n'a pas tardé à s'acclimater. Une intégration facilitée par la présence de certains ex-coéquipiers de Lille et Nantes : Jonathan Delaplace et Chaker Alhadhur. L'ancien dogue qui a aussi retrouvé Jordan Adéoti. Le néo-caennais et l'international béninois s'étant affrontés dans leur jeunesse quand ils évoluaient respectivement à Rodez et dans la banlieue toulousaine.

Ronny Rodelin



SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mer 16 Sep 2015 - 19:05

Jordan Adéoti : "Ma polyvalence a toujours été une force"
Groupe pro | Ligue 1 : SM Caen - Montpellier  le 16/09/2015 à 15:09

Titulaire à quatre reprises lors des cinq premières journées dans le rôle de sentinelle, Jordan Adéoti, compte tenu des suspensions de Damien Da Silva et Syam Ben Youssef, pourrait dépanner en charnière centrale contre Montpellier comme durant la dernière demi-heure face à Troyes et à l'image de la fin de la saison précédente. Un poste qu'il occupe aussi parfois avec la sélection du Bénin où le n°18 du SMC s'est toujours montré performant.
 

Comme lors de la dernière demi-heure face à Troyes, Jordan Adéoti, compte tenu des suspensions de Da Silva et Ben Youssef, pourrait reculer d'un cran contre Montpellier.
Le Stade Malherbe sort de sa prestation la plus aboutie dans l'Aube (3-1). Quelle analyse réalisez-vous de cette victoire ?
"Nous savions que Troyes constituait une formation qui manie bien le ballon, mais nous avons été en place que ce soit défensivement et offensivement, nous n'avons jamais été mis en danger à l'exception de quelques situations. Quand nous avons eu le ballon, nous l'avons bien utilisé. Notre match a été très cohérent collectivement et pendant 90'".
"Avec Ju à ce niveau, c'est plus facile pour toute l'équipe"
Une rencontre au cours de laquelle vous avez rapidement changé de système (du 4-1-4-1 au 4-2-3-1)…
"Avec la sortie de Jo (Delaplace) sur blessure (7') et la rentrée de Nico (Seube), nous avons évolué à deux récupérateurs ce qui a peut-être permis à Fufu (Julien Féret) de jouer un peu plus haut et d'être plus libéré offensivement. Quand Ju se trouve à ce niveau, c'est plus facile pour toute l'équipe. La performance défensive a également été très importante à l'image de la prestation impressionnante d'Alae (Yahia)".
Avec neuf points au bout de cinq journées et une 5e place, quel bilan effectuez-vous de ce début de saison ?
"Nous voyons à l'entraînement que ça progresse, tout le monde se lâche un peu plus. Avoir neuf points nous donne de la confiance. Les nouveaux comme les anciens se sentent de mieux en mieux, nous nous connaissons mieux, nous nous comprenons mieux et ça se ressent sur le terrain. Après, ce n'est qu'un début. Les rencontres qui arrivent et, notamment, la semaine à trois matches vont être très importantes. Après huit ou neuf journées, nous serons un peu plus fixés sur ce que nous pourrons viser".
Dans ce contexte, dans quel état d'esprit abordez-vous la réception de Montpellier qui a raté son entame de championnat (19e avec un seul point au compteur) ?
"Personnellement, je ne considère pas Montpellier comme un concurrent direct pour le maintien. Il ne faut pas s'attarder sur son classement, il est trompeur. Avant le coup d'envoi de la saison, je plaçais plutôt cette équipe parmi les outsiders à l'Europe avec énormément de joueurs de qualité. Compte tenu de leurs difficultés, les Montpelliérains viendront peut-être avec un petit déficit de confiance, mais aussi avec l'envie absolue de prendre des points. A un moment ou à un autre, ils vont forcément retrouver leur niveau de jeu réel. A nous de tout faire pour que cela n'arrive pas samedi".
"Le classement de Montpellier est trompeur"
Comment jugez-vous vos prestations pour votre deuxième saison en Ligue 1 ?
"Vis-à-vis de la saison dernière, je me sens plus comme un joueur de Ligue 1, je ne découvre plus ce niveau, et c'est plus facile mentalement pour aborder les rencontres. Maintenant, je ne pense pas avoir franchi ce palier après lequel je cours. Par rapport à ce que je montre actuellement, je peux être bien meilleur. Il me manque encore de la constance pendant les matches. Je dois m'améliorer dans la transition entre les phases défensives et offensives. Il faut que je garde ma lucidité".
Contre Montpellier, avec les absences de Damien Da Silva et Syam Ben Youssef, suspendus, vous pourriez être amené à reculer d'un cran pour former la charnière centrale avec Alaeddine Yahia…
"Depuis mon arrivée à Caen, les choses ont toujours été claires avec le coach : j'arrivais en tant que milieu, mais s'il avait besoin de m'utiliser dans l'axe, il le ferait, car il m'avait vu tenir ce poste à Laval. Aujourd'hui, il y a quatre défenseurs centraux, mais si je dois pallier des absences, ça ne me pose aucun problème".
Considérez-vous cette polyvalence qui vous caractérise comme un avantage ou un frein pour vous installer définitivement au milieu ?
"Toute ma carrière y compris chez les amateurs, cette polyvalence a toujours constitué une force. A Colomiers et à Laval, elle m'a permis de jouer des matches auxquels je n'aurais pas pu prendre part sans. Participer à des rencontres même si ce n'est pas à mon poste de prédilection, c'est une chance de montrer ses qualités, de s'installer et d'être plus présent dans l'esprit de l'entraîneur".
"Jamais, je n'abandonnerai la sélection du Bénin"
Changer de poste, parfois même au cours d'une partie, doit nécessiter une grande capacité d'adaptation…
"Au départ, j'appréhendais d'évoluer à ce poste, car je l'ai découvert en sélection alors que je n'y avais jamais joué auparavant, mais ça s'est bien passé. Aujourd'hui, je l'apprécie, je m'y sens plutôt à l'aise et je m'y adapte facilement. En défense centrale, j'arrive à trouver beaucoup de calme, de concentration. Ensuite, j'utilise mes qualités physiques".
Pendant la dernière trêve internationale, vous avez retrouvé l'équipe nationale du Bénin après avoir manqué le précédent rassemblement en juin. Quelle place tient la sélection dans votre carrière ?
"En fin de saison dernière, il y a eu des conflits extra-sportifs entre la Fédération et le Ministère des sports pour des opinions politiques différentes. Ça n'avait rien à voir avec le foot. Nous ne savions même pas qui était l'entraîneur alors qu'un match se profilait dans les deux-trois semaines suivantes. C'est à cause de ces incertitudes qu'avec Manu (Imorou), nous avions décidé de ne pas nous y rendre. Une fois que j'ai eu l'assurance que tous ces problèmes étaient réglés, avec, entre autres, la nomination d'un nouveau sélectionneur en la personne d'Oumar Tchomogo, j'y suis retourné. Jamais, je n'abandonnerai la sélection. Ça me tient à cœur. C'est toujours une fierté de représenter son pays".
• L1. J6 - SM Caen / Montpellier, samedi 19 septembre à 20 heures au stade Michel-d'Ornano.

Jordan Adéoti



  • Né le 12 mars 1989 (26 ans) à L'Union (Haute-Garonne).
  • Franco-béninois.
  • Milieu défensif ou défenseur central. N°18.
  • 1,83 m pour 81 kg.
  • Clubs précédents : Toulouse FC (1998-2004), Colomiers (2004-2012), Laval (2012-2014), SM Caen (2014-...).
  • International béninois (10).
  • Cette saison : 5 matches dont 4 comme titulaires (361'). 1 avertissement.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum