[Débat] Les joueurs 2015/2016

Page 49 sur 50 Précédent  1 ... 26 ... 48, 49, 50  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Teddy3007 le Jeu 7 Aoû 2014 - 17:52

Le liberté et of n ont visiblement pas le meme metre pr mesurer les joueurs mdr

Je le sens bien le da silva un kante bis

Teddy3007
Division d'honneur
Division d'honneur

Messages : 1147
Date d'inscription : 29/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 8 Aoû 2014 - 9:40

Jeudi 07 août 2014 23:00
Seube, l'expérience au service du collectif
...

Nicolas Seube, fort de ses 400 matches de championnat avec Malherbe, apportera sa pierre à l'édifice en Ligue 1 cette saison, avant de raccrocher les crampons.
 
© Jean-Yves Desfoux
 
 
 

Ligue 1. Reprise (J-2). L'emblématique milieu défensif caennais, au club depuis 2001, s'apprête à retrouver la Ligue 1, dix ans après l'avoir découverte. Son expérience devrait être utile aux jeunes joueurs caennais.
 
 
Samedi soir, face à Evian, une grande partie de l'effectif caennais découvrira la Ligue 1. L'élite, Nicolas Seube, lui, l'a connue il y a dix ans, jour pour jour. C'était un 7 août 2004, Malherbe affrontait Istres. « On avait fait 1-1 », se souvient l'homme aux 400 matches de championnat avec Caen. Au même titre que les Adéoti, Da Silva ou autres Kanté, il concrétisait alors un rêve, celui de jouer en Ligue 1. « Il y avait beaucoup d'envie, parce que c'est un niveau qu'on veut tous découvrir. À l'époque, nous aussi, on avait hâte que ça commence. »
Une décennie plus tard, Nicolas Seube est toujours là. À bientôt 35 ans (il les fêtera lundi prochain), le natif de Toulouse, arrivé en 2001 en Normandie, s'apprête à vivre une saison différente, davantage portée sur la transmission. « Mon rôle, aujourd'hui, est plus celui d'un accompagnant, précise le milieu défensif. Je vais plus aider les jeunes qui découvrent le niveau, et les rassurer quand ça ira mal, parce qu'il y aura forcément des moments difficiles. »
Un rôle de doublure
Une mission presque naturelle pour celui qui fut capitaine durant sept ans, et dont l'expérience au sein de l'élite (cinq saisons) pourrait bien servir aux novices en la matière. « Même si je suis un peu plus en retrait, il y a un respect qui est établi, et donc par ce biais, j'ai quand même un poids au niveau de la parole et du discours qui peut être écouté. »
Au-delà de l'accompagnement de ses coéquipiers, Nicolas Seube devrait tout de même aussi pouvoir apporter sa pierre à l'édifice côté terrain, pour le retour des Caennais en Ligue 1. « J'aurai certainement un peu de temps de jeu, pas énorme, prévient-il. Mais Patrice (Garande) sait qu'il peut me faire évoluer à différents postes, à n'importe quel moment de l'année. Donc j'aurai plus un rôle de doublure, ou quand les choses n'iront vraiment pas bien, peut-être qu'il aura besoin de faire souffler certains joueurs. »
Le maintien, avant de raccrocher les crampons
Loin d'être dans la frustration par rapport à sa nouvelle situation, Nicolas Seube s'avère plutôt lucide, à un an de la fin de son contrat. « Ça a pu surprendre quand j'ai signé trois ans alors que j'en avais 32, mais jusqu'alors, sur les deux dernières saisons, j'ai fait 70 matches, donc je n'étais pas là pour du beurre, j'en avais encore sous la semelle, souligne-t-il. Après, on ne peut jamais dire jamais, mais aujourd'hui, ce qui est convenu, c'est que j'arrête à la fin de l'année. » Sans regrets ? « Physiquement, j'ai beaucoup donné, j'ai aussi besoin de souffler, même si ça me manquera. Il faut bien s'arrêter un jour, sauf si, surprise, je fais 35 matches et que le club a besoin de moi, mais je n'y crois pas. »
En attendant le mois de juin, et son désir de reconversion dans l'encadrement des jeunes caennais, Nicolas Seube a une dernière mission à accomplir avec ses coéquipiers : rester en Ligue 1.
Un challenge au goût de déjà vu pour lui, et qu'il envisage donc en connaisance de cause. « Pour se maintenir, il va falloir être performant, déjà, à domicile, parce que c'est un critère qui est ultra primordial, analyse-t-il. C'est important de se maintenir pour faire perdurer Malherbe. »
Ce club si cher à son coeur, qui l'aura vu évoluer tout au long de sa carrière. « Je suis un joueur de club, ça a été celui-là et j'en suis très fier. J'aimerais bien gagner un truc avec Caen, et là, la boucle serait bouclée ! », sourit-il. Un maintien serait en tout cas déjà un beau cadeau d'adieu.
 
Virginie BACHELIER.
 
   Ouest-France

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mer 13 Aoû 2014 - 0:07

Mardi 12 août 2014 23:00
Lenny Nangis n'a pas raté le coche
...
 

Passeur décisif et pas loin d'inscrire le quatrième but caennais samedi soir, Lenny Nangis a réalisé un match plein.
 
© Stéphane Geufroi
 
 
 

Ligue 1. Très en vue face à Evian samedi soir, le jeune milieu offensif, issu du centre de formation caennais, a parfaitement tenu son rôle de titulaire. Une très bonne prestation à confirmer par la suite.
 
 
Lenny Nangis et Evian-Thonon-Gaillard, c'est toute une histoire. Celle d'un départ raté, d'abord, un soir de septembre 2011. À 17 ans, pour sa toute première titularisation en Ligue 1 avec Malherbe, au Parc des sports d'Annecy, le Guadeloupéen récolte un carton rouge au bout de 25 minutes. Rageant.
Deuxième acte samedi dernier. Même lieu, même affiche. Mais cette fois-ci, Lenny Nangis n'a pas manqué le coche pour ce retour en Ligue 1 en tant que titulaire. « Je me suis rattrapé, souligne l'intéressé. C'est peut-être un signe du destin... » Ou de maturité.
Patrice Garande : « Ce n'est plus le même »
Car à 20 ans, le jeune milieu offensif issu du centre de formation normand a désormais une carte à jouer parmi l'élite, et il le sait. Cette perspective est-elle la raison de sa transformation, samedi soir en Savoie? Sûrement. En tout cas, Patrice Garande, qui attendait de la part de son joueur le franchissement d'un cap et davantage d'efficacité, semble avoir été écouté et compris. « Ce n'est plus le même joueur », glissait-il d'ailleurs à l'issue de la rencontre.
C'est en effet l'impression qu'a laissé Nangis au terme de ses 88 minutes de jeu, dont les dernières commençaient à être « difficiles physiquement », dixit le milieu caennais. Loin d'avoir compté ses efforts, il a largement contribué à l'animation offensive de Malherbe, amenant de la percussion et de la vitesse dans son couloir.
Confirmer à ce poste concurrentiel
Passeur décisif sur l'ouverture du score de Kanté, il est également impliqué sur le premier but de Duhamel, l'attaquant caennais ayant récupéré une balle repoussée par le portier savoyard, après une tentative de Nangis.
Ajoutez à cela un peu d'audace-sa frappe lointaine en deuxième période aurait pu être la balle du 4-0-et le compte est bon pour ce « deuxième départ » attendu chez ce joueur au fort potentiel, dont le déclic était attendu. « Je pense qu'il y a des chances pour que ce soit mon meilleur match jusqu'ici sous le maillot de Malherbe, déclarait l'homme du match à la sortie des vestiaires. Mais je n'étais pas tout seul : mes partenaires ont tous fait une bonne prestation sur cette rencontre. »
Sur un poste hautement concurrentiel, Lenny Nangis a certainement marqué des points face à Evian. Mais la saison vient à peine de commencer, et même si le Guadeloupéen devrait selon toute vraisemblance être de nouveau titulaire vendredi, rien n'est pour l'instant figé. « Par rapport à la concurrence à mon poste, on l'a vu après la préparation, c'est du 50-50 entre nous », confirme-t-il.
Ce match face à Lille devrait donc faire office de deuxième test grandeur nature pour le jeune milieu offensif. Sauf que cette fois-ci, l'opposition sera bien plus rude, notamment défensivement. « Le match de vendredi sera contre un adversaire d'un autre calibre, analyse-t-il. Le plus dur, de toute façon, ça va être de confirmer. » Lenny Nangis est en tout cas déjà sur les bons rails.
 
Virginie BACHELIER.
 
   Ouest-France

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Ven 15 Aoû 2014 - 14:02

Lenny Nangis, explosion imminente ?
 
Elu homme du match, l'ailier guadeloupéen a grandement contribué à la victoire du SMC face à Evian (0-3). A 20 ans, il est bien décidé à confirmer tous les espoirs placés en lui.
Dernière mise à jour : 14/08/2014 à 09:17
 

 
Près de trois ans après sa première titularisation en L1 à … Evian, sanctionnés par un carton rouge dès la 25e minute, Lenny Nangis est sur le point d’éclater au plus haut niveau. Aldo Angoula n’a pas traîné dans les couloirs du Parc des sports d’Annecy, samedi soir. Sorti à la pause par son entraîneur Pascal Dupraz, le latéral savoyard n’était pourtant pas blessé. A part peut-être un léger tour de rein…Comme l’ensemble de la Ligue 1, le défenseur d’Evian a fait connaissance avec Lenny Nangis, lors de la première journée de la saison. Avec ses dribbles chaloupés et sa vitesse, le Guadeloupéen en a fait voir de toutes les couleurs à la défense rose, au point d’être désigné homme du match. “J’étais un peu timide en début de match, mais être décisif sur le premier but de Ngolo (Kanté) m’a libéré, j’ai pris confiance, assure le jeune homme. On m’a souvent reproché mon manque d’efficacité alors, délivrer une passe dès la première journée me booste.” On pourrait ajouter une frappe repoussée par le portier d’Evian dans les pieds de Duhamel pour le but du break ou une autre tentative claquée en corner par Hansen alors qu’elle filait sous la barre. Une activité incessante et un danger constant qui ont validé le choix de Patrice Garande de titulariser le joueur formé au club, plutôt que Fodé Koïta ou Hervé Bazile. “C’était une petite surprise pour moi. Le staff avait vu que les latéraux d’Evian jouaient très haut et, avec Florian (Raspentino) on avait pour consignes de se projeter dans leur dos dès la récupération du ballon. On a respecté le plan de jeu à la lettre. Je vais tout faire pour rééditer des prestations comme celle-là car, être bon sur un match ne suffit pas. L’essentiel, c’est de l’être dans la durée.”
 
Sur sa lancée
 
Dans son cas, cela dure depuis le mois de janvier. Même si les statistiques ne le disent pas (un but et une passe décisive, seulement, en vingt matches), Nangis avait été l’un des hommes clés de la remontée malherbiste lors de la deuxième partie de saison passée. “J’ai franchi des étapes car je suis bien entouré. Mes matches en équipe de France (NDLR : il a participé au tournoi de Toulon avec les U20) m’ont permis de continuer sur ma lancée de la fin de saison dernière et, depuis la reprise, je fais tout pour rester sur la même ligne de conduite.”
 
Objectif “double six”

Pour poursuivre sa progression, accentuer ses points forts et gommer ses lacunes, Nangis fait du rab après l’entraînement, notamment devant le but. Prolifique dans les équipes de jeunes, le natif de Basse-Terre a quelque peu perdu ses repères face au gardien en glissant sur un côté. Pour remédier à cela, il bénéficie des conseils de Patrice Garande, mais aussi d’Alain Caveglia et Xavier Gravelaine, trios anciens attaquants. “Ils partagent leur expérience avec tous les joueurs offensifs, apprécie Nangis. Que ce soit dans le placement, les déplacements ou pour faire le geste juste, ils maîtrisent les petits détails qui font la différence.”
Le discours du coach n’est pas seulement technique auprès du numéro 10 caennais. Patrice Garande ne cesse de lui rabâcher qu’il doit laisser sa timidité au vestiaire. “C’est vrai qu’on en discute souvent, sourit-il. Je suis encore un peu jeune, mais je sais que je dois prendre plus d’initiatives.” Selon Aldo Angoula, le message commence à rentrer. Et Nangis confirme, n’hésitant pas à afficher les objectifs qu’il s’est fixés pour la saison. “J’espère m’installer dans l’équipe, devenir un titulaire indiscutable. Puis faire partie des révélations de la Ligue 1.” Sur le plan chiffré, le successeur de Ronald Zubar et Livio Nabab au sein de la “Gwada connection” du Stade Malherbe vise le double six : “six buts et six passes décisives. C’est dans mes cordes.”
 
“La Ligue 1, c’est vraiment du foot”
 
D’autant plus qu’il semble avoir trouvé en Ligue 1 un terrain d’expression plus propice à l’étalage de ses qualités. “Il y a plus d’espaces pour se retourner et ensuite, en un contre un, c’est le meilleur qui passe. Il y a des adversaires plus forts qu’en L2, mais c’est comme ça qu’on progresse. C’est plus agréable, c’est vraiment du foot !”
Contre Lille, ce vendredi au Mans, c’est un adversaire d’un tout autre calibre qui se présente sur la route du SMC et de son virevoltant ailier. Franck Beria et Pape Souaré, les latéraux lillois n’ont qu’à bien se tenir : Lenny Nangis est bien décidé à leur causer un tour de rein.

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Vidocq le Ven 15 Aoû 2014 - 14:11

Je crois bien que ce sera son année à Lenny...c'est tout le mal que je lui souhaite !!

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3734
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mer 20 Aoû 2014 - 14:41

Florian Raspentino a trouvé ses marques
mercredi 20 août 2014 11:50
 
Après avoir changé quatre fois de club en trois saisons, l’ancien marseillais qui s’est engagé pour trois ans au Stade Malherbe aspire à se poser pour franchir une nouvelle étape dans sa carrière.
 

Le stade Auguste-Delaune qu'il retrouvera samedi sous ses nouvelles couleurs rappelle de bons souvenirs à Florian Raspentino. C'est à Reims que le néo-caennais a inscrit son premier but en professionnel sous les couleurs du FC Nantes.

Une passe décisive à Evian, une prestation pleine contre Lille à l’image de cette frappe des 20 mètres qui aurait pu offrir l’égalisation aux siens, Florian Raspentino a rapidement trouvé sa place au sein de son nouveau collectif. Il faut dire que l’intéressé est un habitué des changements de club. Nantes, Brest, Bastia et Marseille figurent à son parcours ces trois dernières saisons. “Je ne regrette pas d’avoir signé à l’OM. C’est mon club de cœur (pendant sa jeunesse, il fut abonné pendant cinq ans au Vélodrome) même si j’estime qu’on ne m’a jamais laissé ma chance”.

Des prestations qui justifient la confiance de Patrice Garande
Cette page olympienne tournée, le néo-caennais veut “s’installer dans la durée. C’est pourquoi j’ai signé pour trois ans. Je souhaite rester ici le plus longtemps possible”. Pourtant, comme il le reconnaît, le natif de Marignane (Bouches-du-Rhône) a eu besoin d’une période d’adaptation. “Même si j’ai été super bien accueilli par mes coéquipiers, je n’arrivais pas à me lâcher pendant les matches amicaux”.
Une préparation mitigée qui n’a pas empêché Patrice Garande de titulariser sa recrue au coup d’envoi du championnat. Une confiance que ce papa depuis six mois d’une petite Mila n’a pas tardé à justifier. “Je me pose moins de questions. Je joue plus libéré et physiquement, je me sens de mieux en mieux”.
Pour ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs, Florian Raspentino a été aligné comme milieu excentré, alternant à droite et à gauche avec Lenny Nangis. “Un de mes points forts, c’est que je peux jouer des deux côtés”. Mais pas seulement. “Je peux aussi évoluer dans l’axe en soutien de l’attaquant”, ajoute celui qui a soufflé ses 25 bougies le juin. C’est dans cette position qu’il a terminé l’exercice précédent en Corse, inscrivant six buts pour trois passes décisives.

Milieu excentré, n°10 voire même avant-centre
A l’heure où les “bleu et rouge” doivent se passer des services de Mathieu Duhamel pour trois semaines à cause d’une entorse de la cheville droite, l’ex-protégé de Landry Chauvin à Nantes et à Brest pourrait même rendre des services à la pointe de l’attaque malherbiste. “C’est en avant-centre que je me suis révélé à Agde en CFA en marquant 17 buts”.
En attendant de connaître les intentions tactiques du coach Normand à son sujet, Florian Raspentino s’apprête à retrouver un stade Auguste-Delaune qui lui rappelle des bons souvenirs. “C’est à Reims, avec le FC Nantes, que j’ai inscrit ma première réalisation chez les professionnels. C'est à ce jour mon plus beau souvenir de footballeur”. Un signe peut-être positif pour le Stade Malherbe.

Florian Raspentino
Né le 6 juin 1989 (25 ans) à Marignane (Bouches-du-Rhône).
1,79 m pour 73 kg
Milieu offensif ou attaquant.
Clubs : Marignane (2008-2010), Agde (2010-2011), FC Nantes (2011-2012), Olympique de Marseille (juillet-décembre 2012), Brest (janvier-juin 2013), Bastia (2013-2014), SM Caen (2014-...)
 
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mer 27 Aoû 2014 - 11:52

Julien Féret de retour au premier plan
mercredi 27 août 2014 11:30

Recrue phare de l'intersaison caennaise avec Florian Raspentino et Rémy Vercoutre, l'ancien rennais, promu capitaine, retrouve progressivement ses sensations comme en atteste sa prestation pleine de promesses à Auguste-Delaune.
Après un exercice 2013-2014 où il a disputé la moitié moins de rencontres que depuis ses débuts professionnels, Julien Féret reconnaît ne pas être à 100 %. "Il me faut encore quelques matches".
Après le Stade de Reims, Julien Féret va retrouver un autre de ses anciens clubs avec la visite du Stade rennais pour la seconde délocalisation au MMArena. Toutefois, pas de nostalgie pour le meneur de jeu passé également par Cherbourg, Niort et Nancy. "De l'émotion, j'en ressentirai quand je retournerai au stade de la Route de Lorient, car Rennes est un club que j'apprécie depuis toujours (il a été formé là-bas) et avec qui, j'entretiens une relation depuis de nombreuses années".

Les retrouvailles avec Patrice Garande

Une histoire d'amour qui s'est, néanmoins, conclu sur une fausse note la saison dernière. La faute à une vilaine blessure contractée lors du deuxième match de l'année 2014, contre Nice. "J'ai été victime d'une désinsertion du semi-membraneux de la cuisse gauche", précise l'intéressé qui a soufflé ses 32 ans bougies le 5 juillet. Bilan : trois mois d'indisponibilités. Pour ne rien arranger à la situation, le Briochain de naissance, à son retour en avril, n'enchaîne pas beaucoup de rencontres.
En fin de contrat et ne rentrant pas forcément dans les plans du coach breton, Philippe Montanier, Julien Féret s'engage à Caen où il retrouve Patrice Garande, l'entraîneur qui l'avait déjà relancé à Cherbourg il y a dix ans. "Les dirigeants m'ont présenté un projet et j'ai vraiment senti le club derrière moi".

L'élément le plus expérimenté du groupe

Au point de lui confier le brassard de capitaine. Une fonction qu'il avait déjà occupée du temps de son aventure rennaise. "Honnêtement, j'ai été surpris qu'on me le demande, mais je peux assumer ce rôle. Ça me pousse à m'investir encore plus dans la vie du groupe", explique l'une des huit recrues du mercato normand qui ne forcera pas, pour autant, sa nature. "Je ne suis pas un aboyeur, mais plutôt un leader par le jeu", développe celui qui compte 195 matches de Ligue 1 à son actif. Un chiffre qui fait de lui l'élément le plus expérimenté de l'effectif du club du président Jean-François Fortin.

Une plus grande marge de manœuvre

Extrêmement défensif lors des deux premières journées et notamment contre Lille, "une équipe qui te force à courir après le ballon", Julien Féret a retrouvé plus de libertés offensives à Reims grâce à deux trois ajustements tactiques opérés par le technicien normand. "Ce n'est jamais évident de s'exprimer offensivement après des courses de 70 mètres. En positionnant le bloc dix mètres plus haut, j'ai pu me lâcher plus, m'intercaler entre les lignes comme on l'avait travaillé à l'entraînement", analyse le Breton qui manque encore un peu de rythme. "Je ne suis pas encore à 100 %. Il me faut encore quelques matches".
Dans son sillage, les Malherbistes réalisent un excellent début de championnat avec déjà six points au compteur et une 4e place à la clé. "Je ne suis pas surpris par les résultats même si je découvre certains de mes partenaires. C'est un groupe qui a faim. Dans l'optique du maintien, ces premiers matches se révèlent très importants". Une moisson que Julien Féret et ses coéquipiers essaieront de gonfler contre le Stade rennais.
Julien Féret
Né le 5 juillet 1982 (32 ans) à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor)
1,87 m pour 76 kg
Milieu offensif
Clubs : Rennes (2000-2003), Cherbourg (2003-2004), Niort (2004-2005), Reims (2005-2008), Nancy (2008-2011), Rennes (2011-2014), Caen (2014-...)
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Denaa le Mer 27 Aoû 2014 - 15:29

Autant lors des deux premiers matchs Féret a été assez lent et peu influent, autant samedi il était vraiment bon et semblait avoir retrouver sa condition physique.

_________________

"J'suis la tous les week-ends, qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il neige, qu'ils gagnent, qu'ils perdent, j'suis là dans tous les stades, et j'viens pour le crier. Ma vie te parait ptite? Alors penses comme tu l'sens. Moi d'bout dans l'stade bouillant j'ai l'impression d'être grand."
avatar
Denaa
CFA 2
CFA 2

Messages : 1475
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mer 27 Aoû 2014 - 19:11


CALENDRIER
SRFC TV
TWITTER
SONDAGE
27/08/2014 Julien Féret : « Je suis toujours attentif à ce que le club fait »
Désormais capitaine avec le Stade Malherbe de Caen, l’ancien milieu rennais recroisera ses anciens coéquipiers, samedi soir, sur la pelouse du MMArena*. Si sa dernière saison en « Rouge et Noir » ne fut pas mémorable, Julien Féret reste toujours attaché au Stade Rennais.




Julien, comment se passent tes débuts à Caen ?
Ça se passe bien. J’ai été bien accueilli. Ma préparation d’avant-saison a été complète. Je n’ai pas eu de pépins physiques. J’ai joué les trois premiers matchs. Ça commence plutôt bien.

As-tu plus de responsabilités dans le vestiaire caennais ?
Le coach a souhaité que je prenne le brassard. Mon rôle n’a pas changé. J’ai toujours eu l’habitude de parler discrètement. J’essaie d’apporter mon expérience du football professionnel et de la Ligue 1.

Tu as déjà côtoyé Patrice Garande, ton entraîneur…
C’est quelqu’un que j’ai connu quand j’étais à Cherbourg en National. Il est franc, entier, droit… il fait son métier à fond. Il est capable d’être un bon entraîneur de Ligue 1. Il a pesé dans ma venue à Caen.

Comment abordes-tu le match face à ton ancienne équipe ?
Je l’aborde de la même façon que les autres. Il y aura bien sûr une part d’émotions un peu plus importante. Mon départ de Rennes est encore frais. Mais il n’y a pas plus d’enjeu que sur un autre match.

La rencontre se jouera au Mans sur terrain neutre*, as-tu l’impression de perdre l’avantage de jouer à domicile ?
On essaie de s’approprier ce terrain et de faire comme si l’on était chez nous. Ce n’est pas évident de trouver les mêmes repères qu’au stade Michel d’Ornano. Ce sera le deuxième match et le dernier au MMArena. Même s’il n’y a pas eu le résultat au bout, cela a plutôt bien fonctionné contre Lille (défaite 0-1).

Quelles sont les ambitions du Stade Malherbe cette saison ?
L’objectif principal est le maintien. C’est le seul et unique. Toutes les semaines que l’on va passer ensemble et les matchs que l’on va jouer seront pour ça. C’est primordial pour le club.

« on a les armes pour lutter jusqu’au bout »

Es-tu confiant ?
Je trouve qu’il y a de la qualité. On sent un groupe totalement concentré. Cela donne quelques certitudes même on sait que ce sera dur et qu’il faudra lutter jusqu’au bout. Je pense que l’on a les armes pour lutter jusqu’au bout.

As-tu gardé des contacts avec certains joueurs rennais ?
J’ai Benoît (Costil) assez régulièrement, Sylvain (Armand) et « Ladanze » (Romain Danzé) aussi. Ce sont les personnes avec qui je passais le plus de temps. Je risque de les avoir au téléphone avant le match.

Benoit Costil en profite t-il pour prendre des nouvelles de sa Normandie ?
Il est attentif à ce que l’on fait. Il est venu nous voir en préparation. Je crois qu’il est très content que je sois venu dans son club formateur (rires).

Te met-il la pression ?
Il veut que je sois performant avec Caen. C’est normal. Il veut voir le Stade Malherbe durer en Ligue 1.

As-tu des regrets depuis ton départ du Stade Rennais ?

Je n’en ai pas. Il n’y a pas de nostalgie. J’ai passé deux supers saisons puis une plus compliquée que j’ai envie d’oublier. Je suis toujours attentif à ce que le club fait. J’ai passé six ans au Stade Rennais, ce n’est pas anodin.

Parmi les jeunes que tu as côtoyé à Rennes, lesquels vois-tu au plus haut niveau ?
Steven (Moreira) a vraiment de l’avenir. Pour Cédric (Hountondji), c’est plus compliqué car il y a du monde en défense centrale. Mais si ce n’est pas avec Rennes, ça peut être ailleurs. Et je pense que Wesley (Saïd) est capable de s’imposer. Il lui faudra un déclic. Je les vois à un très haut niveau.


http://www.staderennais.com/index.php?rb=22&id=AT9040

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Jeu 28 Aoû 2014 - 11:03

27/08/2014 P. Montanier évoque J. Féret


Capitaine du Stade Malherbe de Caen, Julien Féret, en fin de contrat, a quitté le SRFC durant le mercato estival. Formé au Stade Rennais F.C, l’ancien stadiste fut lors des saisons 2011/2012 et 2012/2013, l’un des joueurs emblématiques sous le commandement de Frédéric Antonetti. Malheureusement, sa dernière année fut plus compliquée : “ Sportivement, il a connu une année difficile mais humainement, c’est quelqu’un de bien” souligne Philippe Montanier “Je lui souhaite vraiment bonne chance cette saison. J’espère qu’il réalisera de grandes choses avec Caen. Après notre match évidemment ! ” 


http://www.staderennais.com/index.php?rb=22&id=BR8042

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Vidocq le Jeu 28 Aoû 2014 - 15:15

Malgré ma grande estime pour Montanier (et pour cause) j'arrive par à m'enthousiasmer pour cette équipe de Rennes...!!

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3734
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Denaa le Jeu 28 Aoû 2014 - 15:46

Il faut lui laisser du temps. Il a changer toute la politique de formation, et Rennes partait de très loin..

_________________

"J'suis la tous les week-ends, qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il neige, qu'ils gagnent, qu'ils perdent, j'suis là dans tous les stades, et j'viens pour le crier. Ma vie te parait ptite? Alors penses comme tu l'sens. Moi d'bout dans l'stade bouillant j'ai l'impression d'être grand."
avatar
Denaa
CFA 2
CFA 2

Messages : 1475
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Anthony le Ven 29 Aoû 2014 - 0:08

Et c'est toujours sa deuxième saison qui est réussi! Faut du temps et les dirigeants rennais l'ont bien compris

_________________
Tous ensemble derrière les rouges et bleus! supporter

Vainqueur des "Pronos de Fred" 2016-2017!
avatar
Anthony
National
National

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 33
Localisation : Marigny

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Bencoull le Ven 29 Aoû 2014 - 10:40

Il est en train de tout réorganiser à Rennes, avec les pleins pouvoirs sportifs ! J'aime beaucoup ce club et je pense qu'ils ont le coach qu'il leur faut !

_________________
"Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, et bien on a bien raison de penser ce qu'on pense" Coluche
avatar
Bencoull
Modérateur
Modérateur

Messages : 833
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 29
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Sam 30 Aoû 2014 - 0:59

Vendredi 29 août 2014 23:00
Féret : « Pas parti de Rennes comme j'aurai dû »
...
 


Julien Féret retrouve demain un club où il a passé 6 ans, mais avec qui l'aventure s'est terminée sur une mauvaise note.© Jean-Yves Desfoux

Entretien

Votre départ de Rennes reste tout frais : est-ce que l'approche psychologique de ce match diffère ?
Il n'y aura pas plus de pression, mais je vais sûrement avoir peu plus d'émotion et de motivation. Déjà, quand j'étais à Reims ou Nancy, je regardais toujours en premier quand on jouerait contre Rennes, parce que j'ai été formé là-bas. C'est un match particulier pour moi, et j'ai toujours aimé y participer.

Ce test peut-il être comparé à celui contre Lille, la première grosse équipe de L1 que vous avez affrontée cette saison ?
Il faut prendre l'ensemble de nos 3 premiers matches, où on a été capable de rivaliser à chaque fois. À chaque match, on se jauge un peu plus, on n'est pas forcément dans le connu. À chaque fois, tu te dis : « où est-ce que je vais en être par rapport à l'équipe ? » Contre un adversaire avec de la maîtrise comme Lille, forcément on subit plus, mais on s'est créé des occas'et on méritait au moins un point. Il ne suffit pas de gagner 2 matches pour se dire qu'on est une bonne équipe, mais l'attitude globale affichée, c'est ça qui donne de la confiance, qui est déterminant.

Le milieu à 3 que vous formez dans l'axe avec Kanté et Adéoti fonctionne déjà bien ?
Il faut y englober la défense, le travail fait par tous. Après, au milieu, c'est vrai qu'on commence à trouver des automatismes, les bonnes distances entre nous. À Reims, on a mis davantage en danger l'adversaire, mais le faire à domicile contre une équipe d'un niveau supérieur, c'est tout l'enjeu pour nous.

Peut-on parler, à travers le match de Reims, d'une montée en puissance sur un plan personnel ?
J'attends plus de moi encore, mais pour l'instant je suis satisfait de ma réaction par rapport à ce que j'ai fait depuis janvier et mon retour de blessure. Face à Reims, j'ai touché des ballons beaucoup plus haut, c'est là-dessus où on veut aller, là où je pourrais être plus nécessaire à l'équipe. J'ai cette capacité de faire les derniers décalages, aussi de finir : si je touche le ballon à 60 mètres du but, c'est plus compliqué car je n'ai pas forcément la qualité physique pour faire des accélérations sur cette distance pendant 90 minutes.

« Je dois être plus décisif »

Enchaîner 3 matches, ça ne vous était plus arrivé depuis novembre 2013. Qu'est-ce qui vous manque encore ?
J'estime que mon niveau est bon, mais je dois être plus décisif. Mon travail de remise en forme a été adéquat. Physiquement, je me sens bien. Après, pour retrouver un meilleur rythme, le coup de rein ou les accélérations, enchaîner les matches et les courses va m'aider. Et peut-être que si je marque vite un but ou fais une passe décisive, ça va me libérer encore plus.

Entre le footballeur que vous êtes à 32 ans, et celui que vous étiez à 25 par exemple, quel changement ressentez-vous ?
Il faut faire plus attention à bien récupérer, mais au niveau des matches, je ne ressens pas vraiment de différence. J'ai toujours eu le même style depuis mes débuts à Cherbourg, je n'ai jamais couru vite par exemple. Le coup de rein, tu l'as encore, mais avec l'âge tu le fais sûrement moins souvent. Tu adaptes forcément un peu ton jeu.

« Je ne suis pas parti de Rennes comme j'aurais dû »

Avez-vous des choses à prouver, l'envie de montrer que vous pouvez revenir à votre niveau d'il y a deux ans ?
Ça ne me pèse pas plus que ça. Si physiquement et techniquement, je sentais que je commençais à être perdu, peut-être que je me poserais des questions sur le fait de continuer ou pas, mais aujourd'hui ce n'est pas le cas. Je ne pense pas avoir à prouver par rapport à mon jeu ou mes qualités, mais plus montrer que je peux encore faire les choses.

La dernière saison à Rennes est digérée ?
Finir comme ça à Rennes, ça a été difficile. Je n'ai jamais eu de regret quand je suis parti d'un club sauf peut-être là, parce que je ne suis pas parti comme j'aurais dû. J'aurais voulu terminer la saison en faisant des matches, en étant à mon niveau, avec des gens contents de moi. L'histoire avec Rennes aura voulu que j'y revienne une fois par la grande porte, mais que j'en parte deux fois par la petite. J'ai voulu oublier, et j'ai en bonne partie oublié, parce que je suis à fond dans un nouveau challenge.

Le capitanat est un signe supplémentaire de votre responsabilité à Caen ?
Ça a surpris beaucoup de monde. Même moi, parce qu'au départ je n'y pensais pas du tout. Le coach ne veut pas que ce soit un poids, mais que ça m'aide à m'extérioriser, sans non plus me dénaturer. J'ai peu l'habitude de le faire, pour moi c'est plus naturel sur le terrain ou au quotidien, en aparté avec un ou deux joueurs. Je ne suis pas un capitaine dans les normes établies, qui fait des causeries dans le vestiaire par exemple. Et puis d'autres joueurs ont une réflexion sur le haut niveau, sentent des choses parfois imperceptibles, sont écoutés, comme Jean-Jacques (Pierre), Rémy (Vercoutre) ou Jean (Calvé).

Vous êtes-vous fixé des objectifs personnels cette saison ?
Seulement d'être en L1 la saison prochaine avec Malherbe. Après, si je ne suis pas performant, je pense que ça nuira à l'équipe. J'ai assez d'expérience pour me juger, et j'assumerai ce que je ferai sur le terrain. Je sais que mon rôle est important, et si j'ai fait le choix de venir à Caen, c'est que je pensais pouvoir l'assumer. On verra comment ça fonctionnera, mais j'ai la certitude que c'est parti dans le bon sens.
 

Recueilli par Guillaume LAINÉ.  
Ouest-France

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Sam 30 Aoû 2014 - 11:39


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Dim 31 Aoû 2014 - 17:43

Y. Musavu-King avec la sélection du Gabon      
Le samedi 30 août 2014 à 19:05

Dans l'optique des deux premiers matches du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, Jorge Costa, le nouveau sélectionneur du Gabon, a convoqué Yrondu Musavu-King dans sa liste de 23 joueurs. Avec les Panthères, le défenseur du Stade Malherbe accueillera l'Angola samedi 6 septembre et se rendra au Lesotho mercredi 10 septembre. Le Burkina Faso complète ce groupe de quatre.
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Dim 7 Sep 2014 - 19:03

SM Caen. Adéoti : "Montrer que j'ai le niveau de jouer en L1"

Après l'heure de la trêve internationale, les Caennais pointent en 9e position avec six points. Entretien avec le milieu bas-normand Jordan Adéoti.

Dernière mise à jour : 05/09/2014 à 18:31


Depuis le début de saison, Jordan Adéoti a joué l'intégralité des quatre rencontres du Stade Malherbe de Caen.
Quel est votre sentiment après cette défaite contre Rennes (0-1) ?
Ça ressemble au scénario de Lille (0-1, le 15 août). On est vite réduit à 10, malgré tout on a une bonne réaction, on est solidaire. En deuxième période, on a fait plus que jeu égal avec cette équipe de Rennes. On s’est créé même les meilleures occasions. Il y a ce penalty que je concède à cinq minutes de la fin et qui est transformé par Toivonen. Malgré nos efforts, cela nous amène à la défaite. Il y a beaucoup de frustration.

“Frustrant de perdre alors que Rémy n’a pas d’arrêt à faire”

Que s’est-il passé sur ce penalty ?
Je m’élance pour dégager le ballon. Je ne vois pas le Rennais arriver, il se jette sur le ballon, fait la tête et percute mes jambes au niveau des hanches. J’ai le sentiment de retenir mon geste et de ne pas pouvoir l’éviter. Dans tous les cas, c’est très frustrant de perdre sur un penalty dans les dernières minutes alors que Rémy (Vercoutre) n’a encore eu aucun arrêt à faire.
Malgré les défaites contre Lille et Rennes, vous avez tenu le choc à 10 contre 11. Peut-on en retirer du positif ?
Oui, on peut retenir beaucoup de choses positives au niveau de la solidarité notamment. L’état d’esprit est irréprochable depuis le début de saison. On se donne tous à 100% sur le terrain. Il ne faut pas que cette défaite entame notre confiance. On se dirige vers un calendrier compliqué (Saint-Etienne, Toulouse, Paris) mais il faut l’aborder avec autant de confiance qu’en début de saison et prendre des points le plus vite possible.
Etes-vous impatient de découvrir le stade d’Ornano ?
On a envie de retrouver notre stade pour pouvoir jouer vraiment à domicile. C’est important pour nous et pour le public. On va le retrouver face à un très gros adversaire (PSG), mais ce sera un beau match pour revenir à d’Ornano.

Six points en 4 matches : “on aurait pu faire mieux”

Six points en quatre matches, est-ce un bon bilan comptable pour le Stade Malherbe ?
Si avant le début de saison, on nous avait dit six points après quatre journées, on aurait signé. Mais au vu des matches, c’est un peu plus frustrant. Cela reste moyen car on aurait pu mieux faire. Au final, ce sont deux victoires et c’est bon à prendre quand même.
Que manque-t-il au SM Caen ? Deux points ?
Oui, deux points ou une petite victoire à domicile pour confirmer ce qu’on a fait à l’extérieur. On espère avoir offert un beau visage lors de ces quatre premiers matches aux supporters. On est un peu déçu de ne pas leur avoir offert une victoire. On est frustré par rapport à ça, mais on espère malgré tout qu’ils sont contents de l’état d’esprit et de la motivation affichés par l’équipe.

“Encore une marge de progression”

Défensivement, l’équipe est solide. Elle n’a pris que deux buts sur penalty…
C’est un gros atout d’avoir un bloc difficile à bouger. On l’a vu, même à 10, Lille et Rennes se sont cassé les dents sur notre défense. On sait qu’on peut s’appuyer sur ça. Avec ce carton rouge pris assez tôt, on n’a pas pu montrer un visage plus séduisant offensivement. Mais on sait qu’on a la capacité de le faire. Avec notre capacité de bien défendre, si on arrive à bien développer notre jeu, il y aura des choses à faire cette saison.
Personnellement, vous découvrez la Ligue 1. Comment ça se passe ?
A Evian, il y avait de la crispation au début, mais après ça allait mieux. Sur les matches de Lille et Reims, ça s’est plutôt bien passé. Je suis très content de découvrir cette Ligue 1. J’ai encore une marge de progression sur certaines choses. Je m’évertue à progresser à l’entraînement. Mais je pense qu’avec du travail, je peux montrer que j’ai le niveau de jouer en L1. J’ai encore un palier à franchir, j’espère le faire le plus rapidement possible.
Propos recueillis par Grégory MAUCORPS

http://www.libertebonhomme.fr/2014/09/05/sm-caen-adeoti-montrer-que-jai-le-niveau-de-jouer-en-l1/

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Anthony le Mar 9 Sep 2014 - 22:37

Seube, ce héros, je ne suis pas pressé de le voir se retirer des terrains...

_________________
Tous ensemble derrière les rouges et bleus! supporter

Vainqueur des "Pronos de Fred" 2016-2017!
avatar
Anthony
National
National

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 33
Localisation : Marigny

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Jeu 11 Sep 2014 - 18:21

Lenny Nangis ne nourrit aucun complexe
mercredi 10 septembre 2014 10:20
Avant un mois de septembre terrible pour le SM Caen qui débute par un déplacement à Saint-Etienne, Lenny Nangis exhorte son équipe à ne pas avoir peur de l’adversaire et à se lâcher pour imposer son football.
Pur produit de la formation caennaise, Lenny Nangis est un des joueurs préférés des supporters malherbistes.
On l’avait quitté, avant la trêve internationale, en première ligne contre le Stade Rennais.“Physiquement, je me sentais en forme alors j’ai essayé de prendre les choses en main. Paradoxalement, à dix nous n’étions pas mis en danger et nous bénéficions de plus d’espaces”, se souvient l’intéressé âgé de 20 ans. Même si Caen a finalement dû baisser pavillon (défaite 1-0), Lenny Nangis, à travers sa prestation, a confirmé son début de saison encourageant.

Trouver plus régulièrement le chemin des filets

Titulaire incontestable, décisif à Evian en ouverture du championnat, chouchou des fans, le Guadeloupéen s’épanouit totalement en Ligue 1. “J’ai beaucoup travaillé auparavant. Je prends ce qui m’arrive comme une récompense de mes efforts. Quoi qu’il arrive, 2014 restera une année marquante pour moi”. Ne reste plus qu’à débloquer son compteur but. Histoire de franchir un nouveau palier. “Je dois trouver plus souvent le chemin des filets. Marquer une première fois me permettrait d’engranger de la confiance et d’enchaîner. Mais le plus important consiste à se procurer des occasions”.
Malgré les six unités au tableau de chasse du Stade Malherbe après quatre rencontres, Lenny Nangis reste sur sa faim. “Si sur le plan footballistique, nous sommes assez satisfaits du visage proposé, par rapport au contenu de nos matches, il nous manque des points, notamment sur les deux sorties à domicile”. Référence directe aux dénouements cruels des affrontements contre Lille et Rennes.

Faire taire le chaudron Geoffroy-Guichard

Avec les “Vert” mais aussi le PSG, l’OM et Bordeaux, entre autres, à leur programme, il sera, néanmoins, difficile pour les Normands de maintenir cette moyenne d’une victoire toutes les deux journées. “Ce sont des clubs de L1 comme nous avec des faiblesses que nous devrons exploiter. Nous ne devons pas avoir peur de l’adversaire. Il faut se lâcher et jouer notre football”, balaie ce pur produit de la formation Caennaise qui ne nourrit aucun complexe. “Il faut aborder ces grandes affiches comme des finales de coupe. Nous ne pouvons en retirer que du positif. Nous ne devons éprouver aucun regret”.
Premier col de cet enchaînement de sommets avec un déplacement à Saint-Etienne. “Leur stade, leur public, leur équipe, ce club possède un projet qui force l’admiration”, décrit l’ailier Caennais qui ne craint pas la ferveur des supporters stéphanois. “L’ambiance est particulière, mais ça ne m’inquiète pas. J’y ai déjà joué donc je connais”, avance Lenny Nangis qui rêve de faire taire Geoffroy-Guichard le temps d’un soir.
Lenny Nangis
Né le 24 mars 1994 (20 ans) à Basse-Terre (Guadeloupe)
1,73 m pour 72 kg
Ailier
Parcours : SM Caen (depuis 2009)
SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par smc12 le Mar 16 Sep 2014 - 19:31


_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 9000
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Les joueurs 2015/2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 49 sur 50 Précédent  1 ... 26 ... 48, 49, 50  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum