[16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Teddy3007 le Jeu 4 Déc 2014 - 16:19

Calve honnetement ses matchs sont pourris, defensivement ils tres tres friable, et a la meme vitesse de pointe que leca... pour un lateral pour moi c est redibitoire! Puis ces centres sont svt loupé, jsp qu appiah sera vite privilegié qd il sera revenu.

Et vidocq oui encore hier malgré la branlee tu vois direct que lemar respire le ballon, il a une faculté de dribble et d acceleration qui feront mal!

Pour dimanche je mettrais

 calve en balance avec seube, adeoti da silva dans l axe imorou a gauche

Feret en pur 6 vu qu il accompagne tres peu autant lui donner directement ce role, kante lemar a la creation 

Koita nangis sur les cotés et privat devant, vu qu il sera dans de meilleurs conditions qu hier.

Teddy3007
Division d'honneur
Division d'honneur

Messages : 1147
Date d'inscription : 29/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par zigrit le Jeu 4 Déc 2014 - 16:29

seube en latéral est trop lent
il dépanne en MDC ou MC, c'est tout
avatar
zigrit
Division d'honneur
Division d'honneur

Messages : 1051
Date d'inscription : 13/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Narval' le Jeu 4 Déc 2014 - 22:48

zigrit a écrit:seube en latéral est trop lent
il dépanne en MDC ou MC, c'est tout
+1.

Pour l'axe DC, je pense qu'associer Yahia à DDS pourrait être intéressant dans le but de placer Adéoti en 6 et virer Féret. On a besoin de la puissance de JA au milieu. En terme d'utilité par contre, on ne peut pas en dire autant pour Féret...


Vercoutre
Calvé DDS Yahia Imorou
Adéoti Kanté
Nangis --------- Koita
Lemar
MD7/Privat

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7406
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Teddy3007 le Jeu 4 Déc 2014 - 22:57

Parce que calvé est plus rapide que seube?? Permettez moi d en douter meme si il va pas vite pour moi c est plus rapide qd meme et plus fiable defensivement.

Si je place adeoti dans l axe derriere c est parce que yahia a etait mauvais pour moi il n est pas pret et le sera surement jms malheureusement, puis nice ca galope devant je prefererais adeoti que yahia clairement.

Narval je ne suis pas fan de feret mais je le testerais en 6 qd meme, je pense que c est la qu il pourra etre le plus utile a l equipe, techniquement ca nous permettrais de ressortir proprement et avec les deux feu follet devant ca peut etre sympa.

Teddy3007
Division d'honneur
Division d'honneur

Messages : 1147
Date d'inscription : 29/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Narval' le Jeu 4 Déc 2014 - 23:05

Féret en 6, je suis réservé quand même. Déjà qu'en 4-4-2 il ne récupérait pas énormément de ballon, alors en 6 pur, j'ai peur tout de même.
Cependant, ton argument pour placer Adéoti en DC me plaît assez.

Après comme dirait l'autre, qui ne tente rien n'a rien !

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7406
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Teddy3007 le Jeu 4 Déc 2014 - 23:20

En 442 personne couvre devant lui la il aurait deux joueurs qui lui macherait le boulot en gros, apres avec son coup de patte on peut relancer juste et vite ca me parait une idee a tester apres est ce le moment de tester... pk pas tfacon personne a confirmer contre guimgamp!

Devant a part koita par co tre gros doute sur les autres tant c est triste en ce moment

Teddy3007
Division d'honneur
Division d'honneur

Messages : 1147
Date d'inscription : 29/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Narval' le Jeu 4 Déc 2014 - 23:25

Concernant l'attaque, vivement le retour de Bazile !! Le seul ailier détonateur que nous avons !! Nangis est moins performant en ce moment...

Je me disais qu'au mercato, un vrai bon ailier pourrait ne pas être inintéressant... Raspentino n'est pas une lumière, Nangis est sur courant alternatif. Seuls Koita et Bazile sont satisfaisants. Et en CFA2, il me semble qu''il n'y a pas grand monde à faire sortir pour ce poste; alors pourquoi pas recruter ?!

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7406
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Teddy3007 le Ven 5 Déc 2014 - 7:42

Je pensais tjs au jeune salibur qui est restait a clermont..

Teddy3007
Division d'honneur
Division d'honneur

Messages : 1147
Date d'inscription : 29/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Anthony le Ven 5 Déc 2014 - 10:39

Actuellement devant je suis d'accord avec vous koita à droite, bazile à gauche et Duhamel en pointe ...
Cela signifie donc aussi un changement tactique.

_________________
Tous ensemble derrière les rouges et bleus! supporter

Vainqueur des "Pronos de Fred" 2016-2017!
avatar
Anthony
National
National

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 33
Localisation : Marigny

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Narval' le Ven 5 Déc 2014 - 12:47

#SMCOGCN #Garande "Il y aura des changements par rapport à mercredi oui, c'est sur"

Encore heureux Laughing

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7406
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Narval' le Ven 5 Déc 2014 - 13:06

Encore un fois, juste excellent bravo

J16 : La mécanique des catastrophes
par Arsenic

17e journée de Ligue 1

Buteurs : : Mandanne (x2), Beauvue (x2), Giresse pour Guingamp, Yahia pour Caen

Coefficient spectacle : 5/5. Une rencontre à fort enjeu qui n'a pas été bridée par l'instinct de survie des 22 acteurs. Bien au contraire.

Le geste du match : l'intervention complètement insensée de Jonas Lössl, qui se tord et s'étire à la vitesse de l'éclair pour capter sur sa ligne un ballon détourné par sa défense et empêcher le Stade Malherbe d'égaliser à 2-2. Un geste qui n'est pas sans rappeler les exploits de David Seaman. Respect.

L'anti-geste du match : la passe hasardeuse plein axe de Julien Féret suite à l'engagement consécutif au troisième but guingampais. Julien Féret, dont l'approximation technique dispute à l'inspiration tactique et au manque de concentration, et qui ne se lasse pas de jouer à contresens depuis maintenant trois mois. Ça commence à devenir gênant en plus d'être pénalisant.

L'homme du match : la première saillie guingampaise, si elle n'a pas immédiatement laissé présager du pire, aura au moins annoncé les belles dispositions offensives de l'En Avant, et la grande forme de Christophe Mandanne. L'inspiration du petit Breton, qui initie cette occasion avant de la conclure par la grâce d'un placement intelligent et d'une finition en première intention, a suffi à faire voler en éclats une défense qui n'a même pas la décence d'être en place au coup d'envoi. Auteur d'un second but et de courses affolantes systématiquement dans le sens du jeu, Mandanne aurait pu se goinfrer le SMC à lui tout seul...

L'anti-homme du match : difficile d'arrêter un choix, entre la prestation fantomatique de Florian Raspentino, les vingt passes ratées de notre meneur de jeu Julien Féret, le placement défensif erratique de Jean Calvé, le retard à l'allumage de Jean-Jacques Pierre et le manque de sérénité de Jordan Adéoti. Devant un tel festival, saluons donc comme il se doit les choix tactiques de Patrice Garande, qui n'en finit pas de ne pas trouver de solutions et d'accentuer le déséquilibre défensif. Tactiquement, le Stade Malherbe semble aujourd'hui à mille lieues de ce qu'il était en début d'exercice. Respect.




De toi à moi.

"Cher Patrice,

Tu permets que je t'appelle Patrice ?

Il faut qu'on parle, toi et moi... Alors installe-toi confortablement, je vais essayer d'être bref, mais tu me connais, je suis comme tout le monde, je deviens intarissable dès qu'on me parle ballon rond. Comme toi, en fait. J'aime à t'écouter disserter tactique et parler de ta confiance en ton groupe. Je dois avouer qu'il y a quelque chose de réconfortant, dans ton discours. Peut-être que c'est l'époque, qui veut ça, et qu'il me plaît simplement de te voir ne jamais céder au cynisme ou au pessimisme comme si c'était des temps de conjugaison... J'admire ta confiance, et souvent, elle me rassure ; au fond, je sais très bien que tu pratiques l'auto-persuasion et que les mots prononcés en conférence s'adressent tout autant aux journalistes et aux supporters qu'à tes joueurs. Tu crois en eux, et tu crois au pouvoir des mots. Et là, bon, tu t'en doutes, tu touches à ma corde sensible.

Sauf que depuis un petit moment, je ne comprends plus ce que tu me dis. Et j'ai l'impression de ne pas être le seul. C'est comme quand tu expliques aux journalistes, avant le coup d'envoi de cette rencontre au Roudourou, qu'il va falloir aborder la rencontre tambour battant, et que tes joueurs encaissent un but au bout de trois minutes. Les premières prises de balle et les premières interventions défensives trahissent toujours le moindre défaut de concentration. Et face à Guingamp, comme face à Montpellier (premier but après 17 minutes), et comme face à Monaco (premier but après 5 minutes), tes joueurs ne t'ont pas entendu. Et là, tu me connais, je suis quelqu'un de modéré, qui aime à prendre du recul et étudier toutes les variables d'une équation avant de chercher à la résoudre, là, je me dis que le décalage est devenu trop grand entre les mots et les actes.



Tactique, tactique, tactique, l'explosion est proche.

Alors oui, je sais bien que le club vit actuellement des heures sombres. Nul doute que tu conserveras de cet automne 2014 un souvenir cauchemardesque, et à vrai dire, je compatis. Je t'ai entendu monter au créneau, défendre ton bilan sportif, et celui de tes troupes, préciser que la montée en Ligue 1 était méritée, et le fruit d'un travail de longue haleine - le tien plus que celui de n'importe qui. Et à t'écouter, je n'ai pas vraiment eu de doutes sur ta bonne foi, rassure-toi. Toute cette histoire nous affecte tous, et en plus de constituer pour nous autres, écrivaillons de pacotille, un réservoir à vannes pour les dix prochaines années, nous savons que les joueurs ne peuvent pas être préservés de tout cela.

C'est comme si tout à coup, les joueurs n'avaient plus rien sur quoi s'appuyer. Le Grand Xav' a parlé d'union sacrée, mais sur le terrain, tes joueurs ne semblent rien avoir d'autre en commun qu'un maillot rayé. Aucune consigne n'accorde leurs efforts, aucune organisation tactique n'unit leur déploiement, aucune discipline défensive ne régit leurs interventions... Je te le dis comme je le pense : ça en devient gênant. Et je ne parle pas juste du match de Guingamp, hein, ne crois pas que je suis aussi dur parce qu'on a ramassé cinq buts. Des corrections pareilles, Malherbe en a déjà subi quelques unes, et moi avec, et je sais autant leur signification que les limites des conclusions qu'on est prompt à tirer dans ces cas-là. À la rigueur, je préfère une bonne vieille rouste qui réveille plutôt qu'un enchaînement de performances médiocres qui endort en nous laissant espérer mieux la prochaine fois - cet écueil sur lequel nous tombons un peu trop toi et moi.

Non, je parle de la dynamique de ton équipe. Toi qui m'a souvent parlé d'équilibre, d'assise défensive, tu ne peux l'ignorer : ton équipe est en pleine régression. Nous n'encaissions que peu de buts en début de parcours, et ne concédions même que peu d'occasions : nous sommes désormais ballottés à chaque rencontre et contre Monaco, tu le sais comme moi, on aurait déjà pu s'en prendre cinq ou six, s'il n'y avait eu Rémy et ses poteaux. Nous te voyons hésiter entre le 4-1-4-1, le 4-4-2, le 4-3-3, mais au fond, ce n'est pas le système qui compte, mais son animation. Tu peux bien aligner un, deux voire trois milieux récupérateurs ou relayeurs, si de tels espaces subsistent entre tes lignes, si ton bloc équipe est si distendu qu'il suffit de cavaler en ligne droite pour le transpercer, ce n'est pas un schéma au feutre sur le grand tableau dans les vestiaires qui y changera quoi que ce soit. Le problème est plus profond. Il faut que tous en soient conscients.



Je te souhaite le meilleur.

Hier, ce fut la déroute, donc. Et tu sais quoi ? Tant mieux. Quand toutes les constructions et toutes les certitudes s'effondrent lors d'un tremblement de terre, c'est l'occasion ou jamais de se remettre en question et de bâtir quelque chose de neuf, et de solide. Personne n'en doute : tu as les garçons pour élever un édifice assez élevé pour qu'il garde le museau au-dessus des eaux. Ce match, on va donc l'oublier, il n'y a rien à en tirer, si ce n'est l'absence. L'absence de pressing et d'effort concerté sur l'ouverture du score, l'absence sur les seconds ballons, comme sur la reprise de volée de Thibault Giresse, l'absence de réussite, sur cette sa**** de main sanctionnée d'un délirant carton rouge qui a scellé le sort de la rencontre, l'absence de concentration, de ressources morales sur le quatrième but, encaissé immédiatement après un coup d'envoi, et l'absence d'orgueil, sur le dernier but. Ces absences sont celles de tes joueurs, oui, mais elles te sont imputables, et tu le sais.

Bon, tu avais choisi de faire tourner, et à la rigueur, pourquoi pas ? L'équipe alignée au coup d'envoi n'était pas si effrayante, et préserver les deux moteurs de ton groupe est une décision louable, contestable dans un match aussi important face à un concurrent direct, mais compréhensible. On a juste tiqué en découvrant la composition de la charnière centrale, 66 ans dans une surface, 100 ans si on compte le gardien. Putain...

Il te faut bouger, Patrice. Évoluer. Élever la voix, faire des choix, les assumer, et les conforter. Julien Féret, ce n'est plus possible, et tu le sais, tu le vois, tu ne peux l'ignorer. Un meneur de jeu ne peut pas perdre autant de ballons, ne peut pas rater autant de passes. Tu as bien essayé de le replacer un peu plus bas, mais ça ne fait que rendre ses erreurs plus lourdes de conséquences, parce que plus proches de nos cages. Bref, ça ne prend pas, mais prends-en acte. Ton milieu de terrain n'a aucune emprise sur le jeu, il n'est pas assez solidaire de ta défense, et pas assez influent auprès de ton attaque. On se doute que tu es obligé de composer avec Raspentino en l'absence de Bazile, avec Calvé en l'absence d'Appiah... On comprend. Mais maintenant, il faut agir.

Et n'imagine pas un seul instant que je fais partie de ceux qui, à chaque revers, ne savent reporter leur frustration sur l'implication des joueurs et sur les choix de l'entraîneur. C'est même tout le contraire. Je sais mieux que quiconque l'excellence de ton bilan comptable, une 4e place et une montée ratée de peu en 2012-2013, et une 3e place synonyme d'accession décrochée sans panache mais alors que plus personne n'y croyait en 2013-2014. Tu as bâti un groupe fiable, solide, et à vrai dire, nous n'avons jamais eu qu'à nous féliciter de ton obstination. Alors obstine-toi, et adapte-toi. Rien n'est perdu, nous le savons tous. Et nous sommes là, juste derrière toi, juste derrière vous, prêts à lever le poing.

Parce que nous aussi, nous y croyons, au fond. On a peut-être tort, mais on ne peut pas s'en empêcher. C'est comme ça. Tu as l'occasion d'enchaîner rapidement après cette déroute... Tant mieux. Il fait froid, en ce moment, autant ne pas rester transi. Et puis il tombe tant de cataclysmes sur notre club, en ce moment, que seul un cri pourra te faire entendre. Nous sommes prêts à y faire écho.

Seul un cri pour se faire entendre dans la tourmente, celui de la révolte...

Bien à toi, Patrice.

Arsenic."

"INSTANTANÉMENT COMME ÇA / REPRENDRE DE VOLÉE D'AUSSI LOIN / COMME ELLE VIENT"

La bande-son : le morceau What goes boom, des Pixies, sur le disque Indie Cindy (2014).





Rémy Vercoutre [6] : le phare dans la tempête

Emmanuel Imorou [3] : : merci de nous suivre sur Twitter, ça fait plaisir.

Jean-Jacques Pierre [2] : coupable tout le temps, sauf lorsqu'il prend son rouge.

Alaedine Yahia [4] : il a tellement loupé de choses qu'on se demanderait presque s'il a fait exprès de marquer.

Jean Calvé [1] : [silence gêné]

Jordan Adéoti [2] : c'est fou que ce soit le même mec que celui qui nous a enchantés en début de parcours.

Julien Féret [0] : encore une prestation indigne. Le mec ferait perdre la réserve.

Thomas Lemar [4] : quelques courses convaincantes. Il ne pouvait pas faire grand-chose tout seul.

Florian Raspentino [1] : le naufrage personnifié. C'était le premier à l'eau.

Lenny Nangis [2] : plus ça va, plus il rappelle Grandin.

Sloan Privat [3] : on ne va pas le charger pour ne pas avoir existé devant, il a même faire quelques prises de balles et déviations intéressantes.

Fodé Koita [2] : le mec voulait couler avec ses copains.

Ngolo Kanté [4] : indéniablement très au-dessus de la mêlée, même un soir pareil.

Mathieu Duhamel [2] : est-ce qu'il a touché un seul ballon ?

Nicolas Seube [10] : heureusement qu'il était là, bon sang.

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7406
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Vidocq le Ven 5 Déc 2014 - 14:39

"Rémy Vercoutre [6] : le phare dans la tempête"...ouais je ne serai pas aussi catégorique...le deuxième il est bien pour lui...!!

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  king
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3714
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par lebrion le Ven 5 Déc 2014 - 18:12

en regardant le résumer, je dirait qu'il y a faute sur Yahia sur le 2 but de Guingamp

lebrion
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 241
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : brix

Revenir en haut Aller en bas

Re: [16e journée de L1] EA Guingamp 5-1 SM Caen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum