NATIONAL 3

Page 35 sur 35 Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par smc12 le Ven 12 Mai 2017 - 15:25

Voici la liste des joueurs du SM Caen non conservés à l'issue de leur formation dans le club normand. Sans contrat au 1er juillet 2017.

smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8993
Date d'inscription : 09/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par Narval' le Ven 12 Mai 2017 - 16:49

Choqué pour certains joueurs ! Shocked

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7436
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par maz le Ven 12 Mai 2017 - 18:33

Donc en fait on a fait monter un mec comme Nagasaki pour au final le mettre dehors? Intéressant...

Après j'avoue ne pas trop connaître la CFA donc...

_________________
Over the line and far away!
avatar
maz
Modérateur
Modérateur

Messages : 2001
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 31
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par Marneus-Macrage le Ven 12 Mai 2017 - 19:36

non conservé par le groupe cfa !
ngassaki, operi ou encore deschateaux seront peut être conservé en pro !

le groupe élite marche par génération, la toute la génération 1997 prends la porte et les autres sont les joueurs pas assez bons.
l'an prochain ça sera les 2000,1999 et 1998.

_________________
"Le plus beau moment de foot que j'ai vécu dans ma vie ? hum... Voir Raineau mettre un petit pont à un joueur du Milan AC"
avatar
Marneus-Macrage
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 4296
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par Egill le viking le Sam 13 Mai 2017 - 8:10

deschateaux et operi?
Meme si deschateaux je ne l'ai jamais vu jouer, mais on en a dit du bien sur le forum, et pour operi je le trouvais rapide pouvant apporter un petit truc si on ne le fait pas jouer arriére gauche.

Egill le viking
3ème Div Calvados
3ème Div Calvados

Messages : 124
Date d'inscription : 26/10/2016
Localisation : drome

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par lelexovien2704 le Sam 13 Mai 2017 - 14:29

Pour les 97, ok, c'est normal mais bizarre concernant Jason Tre, il a sûrement des touches ailleurs ! Je l'ai vu jouer quelques fois en U19 et CFA et à chaque fois il était au dessus du lot (très rapide et puissant (un peu style Aurier/Dja Djedje)). La seule fois où il avait pris l'eau c'était contre Monaco en demi-finale de la gambardella la saison dernière donc étonnant qu'il ne fasse pas sa dernière année possible avec la CFA. On verra si on entend parler de lui dans les semaines/mois à venir !

lelexovien2704
1er Div Calvados
1er Div Calvados

Messages : 284
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par smc12 le Lun 24 Juil 2017 - 11:00

MATCH DE PRÉPARATION : SM CAEN - CHARTRES (N2) 0-1
NATIONAL 3le 23/07/2017 à 13:15


A LA 90', YAYA TOURÉ AURAIT PU ÉGALISER POUR LA RÉSERVE DU STADE MALHERBE, MAIS SON COUP FRANC A TERMINÉ SUR LA TRANSVERSALE.
Une semaine et demie après avoir retrouvé le chemin de l'entraînement, la réserve du Stade Malherbe s'est incliné 1-0 lors de son premier match de préparation contre Chartres, pensionnaire de N2. Une équipe B caennaise composée à moitié de joueurs du groupe professionnel en quête de temps de jeu. Si Brice Samba, Valentin Voisin, Florian Le Joncour et Jordan Leborgne ont disputé l'intégralité de la rencontre, Mouhamadou Dabo - victime d'une grosse béquille - a dû sortir dès la demi-heure de jeu alors qu'Ismaël Diomandé - qui a ressenti des douleurs aux adducteurs - a quitté ses coéquipiers à un quart d'heure de la fin.
DABO ET DIOMANDÉ SORTIS PRÉMATURÉMENT SUR BLESSURE
"En première période, dans un schéma qu'on n'avait pas spécialement travaillé (4-1-2-2-1), l'équipe a un peu douté. On encaisse un but à cause d'une erreur défensive de notre part", analyse Grégory Proment, l'un des deux entraîneurs de la réserve normande avec Robert Boivin. "Au retour des vestiaires, avec des joueurs excentrés (4-2-3-1), ce fut beaucoup mieux. Avec Salif (Sanogo, un des deux joueurs mis à l'essai avec Fandjo Kasembé), on a beaucoup plus pris la profondeur".
Des "Bleu et Rouge" qui auraient pu (dû), d'ailleurs, égaliser sur l'une des deux grosses opportunités de Jordan Leborgne ou sur ce coup franc terminant sur la barre de Yaya Touré à la dernière minute du temps réglementaire. "J'ai vu de très bonnes choses avec beaucoup d'envie sur ce premier match face à un adversaire pas si simple (et qui évolue une division au-dessus)", souligne Grégory Proment qui a programmé un autre match amical dès lundi soir face à Dives. "Afin de donner du temps de jeu à tout le monde".

  • Prochain match de préparation : Dives-Cabourg (N3) - SM Caen (N3), lundi 24 juillet à 19 heures au stade Heurtematte.

SM CAEN (N3) - CHARTRES (N2) 0-1
Stade Claude-Marin à Thaon.
But : Franchi (18').
SM Caen :

  • 1re mi-temps : Brice Samba (g) - Mouhamadou Dabo (Hugo Vandermersch, 35'), Valentin Voisin, Florian Le Joncour, Thomas Chesnel - Ismaël Diomandé - Birahima Niakaté, Fandjo Kasembé - Jordan Leborgne, Jad Mouaddib - Salif Sanogo.
  • 2e mi-temps : Brice Samba (g) - Thomas Chesnel, Valentin Voisin, Florian Le Joncour, Hugo Vandermersch - Ismaël Diomandé (Jad Mouaddib, 75'), Loup Hervieu - Yaya Touré, Jordan Leborgne, Fandjo Kasembé - Salif Sanogo (Brice Tutu, 75').

Chartres :

  • 1re mi-temps : Kévin Crepel (g) - Pasquay, Benoît Darcy, Geoffroy Marie-Louise, Thibaut Barthomeuf, Julien Delonglée, Thomas Bellay, Garry Franchi, Aurélien Gazeau, Vincent Le Mat, Steven Papin.
  • 2e mi-temps : Nicolas Cousin (g) - Dina Launay, Robin Moreau, Geoffroy Marie-Louise, Mouhamadan Koné, Adel Khechim, Bellay, Heritch Nsmiba, Wail Bouhoutt, Vincent Le Mat, Steven Papin.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8993
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par ranko14 le Lun 24 Juil 2017 - 11:43

Quand je vois Tre, Linguet, Kaba, Porcheron, Ngassaki ou Ecourtemer partir je me dis qu'il y a un soucis quand même au cdf

_________________
You'll Never Walk Alone
avatar
ranko14
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 5517
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par Marneus-Macrage le Lun 24 Juil 2017 - 12:50

ils marchent par génération ! or si ils passent pas pro ils partent et on lance l'autre génération ! ça se fait dans beaucoup de sports et de plus en plus de centre de formation au foot !

faut voir ça pas comme une réserve à l'ancienne mais une équipe u20

_________________
"Le plus beau moment de foot que j'ai vécu dans ma vie ? hum... Voir Raineau mettre un petit pont à un joueur du Milan AC"
avatar
Marneus-Macrage
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 4296
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par Egill le viking le Lun 24 Juil 2017 - 16:25

C'est moi ou des que dabo joue au foot il se blesse, il ne va pas nous épauler en cas de suspension, vite un arrière droit ( d'ailleurs pour garande  préfère surement alhadur)

Egill le viking
3ème Div Calvados
3ème Div Calvados

Messages : 124
Date d'inscription : 26/10/2016
Localisation : drome

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par smc12 le Lun 2 Oct 2017 - 13:43

SM CAEN - QUEVILLY-ROUEN 5-0
NATIONAL 3 | NATIONAL 3 : SM CAEN 5 - 0 QUEVILLY-ROUEN Ble 01/10/2017 à 19:54


JUSTE AVANT LA PAUSE, MAKAN MACALOU A TRIPLÉ LA MISE POUR LA RÉSERVE DU STADE MALHERBE CONTRE QRM.
En étrillant l'équipe B de Quevilly-Rouen ; leader avant cette 5e journée, la réserve du Stade Malherbe - sans aucun joueur professionnel à l'exception du gardien Matthieu Dreyer - a envoyé un message ce dimanche après-midi. "On a frôlé la perfection", ose même Grégory Proment. "Sur mon banc, je me suis régalé". Si Oumar Mall déclenchait la première banderille pour QRM (4'), ce sont les locaux qui ouvraient rapidement la marque. Profitant d'une mésentente entre le portier Romain Hanquinquant et l'un de ses défenseurs, Herman Moussaki se montrait le plus opportuniste (1-0, 9').
D'un coup franc des 20 mètres avec la complicité de l'intérieur du montant droit, le gaucher Jessy Deminguet réalisait le break (23') avant que Makan Macalou ne triple la mise avant le repos (3-0, 38'). Entre-temps, Makan Macalou (12'), Mohamed Ali Gueddar (13') et Herman Moussaki (15', d'une tête sur le poteau) auraient déjà pu corser l'addition. Au retour des vestiaires, Herman Moussaki (4-0, 66') et Birahima Niakaté (5-0, 89') - sur deux coups de pied arrêtés (le premier de Jessy Deminguet, le second de Mohamed Ali Gueddar) - plaçaient des têtes hors de portée de l'ultime rempart de Quevilly-Rouen.

Matthieu Dreyer, seul joueur professionnel présent

"Histoire de les titiller, j'avais dit aux garçons lors de ma causerie qu'ils devaient montrer à tout le monde, sur un match, qu'ils n'avaient pas besoin des pros", explique Grégory Proment. "Et aujourd'hui, ils ont donné raison à tout le monde dont Patrice (Garande) qui n'a pas fait jouer les pros pour leur laisser du temps de jeu". Un patron technique du SMC qui pourrait faire appel à cette relève caennaise pour compléter son effectif en cette période de trêve internationale et, notamment pour le match amical contre l'équipe première de QRM (L2), vendredi 6 octobre, à Dives-sur-Mer.
"Depuis trois semaines, Jessy (Deminguet) est monté avec les pros. Léon (Valentin) a aussi fait des séances. Les jeunes sentent que c'est ouvert", lance l'entraîneur de la réserve malherbiste qui prévient ses protégés : "Il va falloir reproduire ce type de prestation". Afin de meubler la trêve imposée le week-end prochain par le 5e tour de la Coupe de France, l'équipe B caennaise affrontera son homologue de Lorient, samedi 7 octobre (coup d'envoi à 11 heures), dans la région rennaise.

  • J6. Evreux (3e) - SM Caen (5e), samedi 14 octobre à 18 heures.

Retrouvez le classement de la poule Normandie de National 3 en cliquant sur ce lien.
SM CAEN - QUEVILLY-ROUEN 5-0
Mi-temps : 3-0.
Arbitrage de M. Tiffen Leprodhomme.
Buts : Moussaki (9', 66'), Deminguet (23'), Macalou (38'), Niakaté (89').
Avertissements : Kasembé (48') à Caen ; Berrezkami (29', 65') à Quevilly-Rouen.
Expulsion : Berrezkami (65') à Quevilly-Rouen.

  • SM Caen : Matthieu Dreyer (g) - Hugo Vandermersch, Léon Valentin (cap), Issa Marega, Yoël Armougom - Herman Moussaki (Evens Joseph, 76'), Jessy Deminguet (Younn Zahary, 84'), Fandjo Kasembé (Birahima Niakaté, 73'), Mohamed Ali Gueddar - Makan Macalou, Brice Tutu. Remplaçants : Thomas Callens (g) - Mathéo Remars. Entraîneur : Grégory Proment.
  • Quevilly-Rouen : Romain Hanquinquant (g) - Jules Mendy (Raphaël Gomis, 52'), Pierre Vignaud, Jacques Salze, Josué Albert, Pierre Loir, Nicolas Barthélémy (Eren Yesil, 80'), Benjamin Irie Bi, Oumar Mall, Omar Berrezkami, Aristote Madiani (Kevin Lubin, 80'). Remplaçants : Flavien Jamet (g) - Lucas Lebourg. Entraîneur : André Auzoux.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8993
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par smc12 le Dim 15 Oct 2017 - 16:29

Evreux - SM Caen 2-1
National 3 | National 3 : Evreux 2 - 1 SM Caen  le 15/10/2017 à 12:13


Alors que son équipe maîtrisait les débats, Grégory Proment regrettait l'expulsion pour énervement de Makan Macalou au quart d'heure de jeu. "Ils nous a laissé dans la m… Ce sont des choses qui ne doivent pas arriver".
Scénario cruel pour la réserve du Stade Malherbe sur le terrain d'Evreux. Alors qu'ils ont évolué en infériorité numérique pendant plus d'une heure suite à l'expulsion de Makan Macalou (15'), les Caennais se sont fait punir dans les arrêts de jeu sur une reprise de volée de Jérôme Larçonnier (2-1, 93'). "On commet une erreur de marquage", regrettait Grégory Proment. "C'est frustrant, car on doit au moins s'en tirer avec un nul".
Pourtant, tout avait parfaitement commencé pour la jeune classe "Bleu et Rouge" (aucun professionnel n'avait effectué le déplacement). Dès la 9', Brice Tutu - profitant d'un débordement sur le côté gauche de Mohamed Ali Gueddar - ouvrait le score (0-1). "On était tranquille. On tenait le ballon. On avait mis en place ce qu'on avait prévu", soulignait l'entraîneur de l'équipe B du SMC.

Un match amical contre la réserve du Havre samedi prochain

Mais la rencontre changeait de physionomie après le carton rouge de Makan Macalou sur un énervement. "Ils nous a laissé dans la m… Ce sont des choses qui ne doivent pas arriver", commentait Grégory Proment. Même en  infériorité numérique, les coéquipiers de Léon Valentin - avec un bloc plus bas et en misant sur des contre-attaques - réussissaient "des choses intéressantes même si on n'a pas réussi à garder le ballon".
Malgré ce revers, la réserve caennaise - qui présente un bilan équilibré (trois victoires pour autant de défaites) - ne pointe qu'à quatre longueurs du nouveau leader ébroïcien dans un championnat plus homogène que jamais. Pour meubler la nouvelle pause imposée par le 6e tour de la Coupe de France le week-end prochain, les joueurs de Grégory Proment affronteront - en match amical - la réserve du Havre (neuvième de la poule D de N2), samedi 21 octobre, à 11 heures, sur le complexe de Venoix.

  • J7. SM Caen - Oissel, dimanche 29 octobre à 15 heures sur l'annexe 1 du Venoix.

Retrouvez le classement de la poule Normandie de National 3 en cliquant sur ce lien.
EVREUX - SM CAEN 2-1
Mi-temps : 0-1.
Arbitrage de M. Malo Andéole.
Buts : Laura (51'), Larçonnier (93') pour Evreux ; Tutu (9') pour Caen.
Avertissements : Mendy (18'), Petitjean (29'), Billaux (36'), Giboyau (80') à Evreux ; Macalou (18'), Moussaki (43'), Vandermesch (45+1'), Marega (92') à Caen.
Expulsion : Macalou (15') à Caen.

  • Evreux : Jordan Chatelain (g) - Bayal M'Bodji (Abdelatif Akdim, 64'), Karoukine Mendy (cap), Jonathan Petit-Jean (Jérôme Larçonnier, 46'), Diako Niakaté - Mohamed Benmansour, Thomas Valentin - Kevin Giboyau, Yohann Billaux, Jean Gomis (Christopher Vincent, 75') - Gaëtan Laura. Entraîneur : Dramane Dillain.
  • SM Caen : Thomas Callens (g) - Hugo Vandermersch, Léon Valentin, Issa Marega, Yoël Armougom - Herman Moussaki (Younn Zahary, 55'), Birahima Niakaté, Fandjo Kassembé, Mohamed Ali Gueddar (Joé Kobo, 76') - Makan Macalou, Brice Tutu (Evens Joseph, 88'). Entraîneur : Grégory Proment.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8993
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par smc12 le Lun 30 Oct 2017 - 16:30

SM CAEN - OISSEL 0-2
NATIONAL 3 | NATIONAL 3 : BAYEUX FC - SM CAENle 29/10/2017 à 19:40


POUR LE GARDIEN THOMAS CALLENS ET LA RÉSERVE CAENNAISE, RIEN N'A FONCTIONNÉ CONTRE OISSEL.
"Ce match me faisait peur. J'avais de grosses craintes". Malheureusement pour son équipe, les prévisions de Grégory Proment se sont vérifiées sur le terrain. "La semaine d'entraînement a été moyenne. L'état d'esprit ne m'a pas plus. J'avais mis en garde les joueurs". Alors que les Caennais monopolisaient le "cuir" durant la première demi-heure ; une domination territoriale stérile hormis une frappe non cadrée de Brice Tutu et une tête trop croisée de Jordan Leborgne, la rencontre basculait en l'espace d'une minute.
Profitant d'une erreur défensive des locaux, Mohamed Ouadah servait sur un plateau Sillemane Sene pour l'ouverture du score d'Oissel (0-1, 28'). Sonnés, les coéquipiers de Léon Valentin concédaient le break dans la foulée. Au terme d'un slalom dans l'arrière-garde adverse, Jacques Pelletier déclenchait un tir qui terminait dans la lucarne opposée de Thomas Callens (0-2, 29'). "Ils ont été meilleurs que nous", commentait sobrement le coach de l'équipe B du SMC.

Oissel a fait basculer la rencontre en une minute

Malgré les rentrées en seconde période de Mohamed Ali Gueddar puis Mathéo Remars, les "Bleu et Rouge" ne parvenaient pas à déstabiliser le bloc défensif adverse. "Il y a des jours comme ça dans le football… Aujourd'hui, on aurait pu jouer des heures sans marquer. Nos qualités qui sont la vitesse et la prise de profondeur n'ont pas existé. Au milieu, on s'est fait manger dans l'impact et dans la puissance. Pourtant, d'habitude, on a du répondant. On n'a pas été à la hauteur", ne passait pas par quatre chemins Grégory Proment.
Avec cette deuxième défaite consécutive ; la première à Venoix, la réserve normande rétrograde à la huitième place après sept journées à six points du leader Saint-Lô. Des Caennais qui tenteront de se relancer sur la pelouse d'Alençon le week-end prochain. "On va réfléchir à la manière de préparer la semaine, car on a manqué de fraîcheur cette après-midi. Pourtant, les garçons ne sont pas en surentraînement".

  • J8. Alençon (11e) - SM Caen (8e), samedi 4 novembre à 18 heures au stade Jacques-Fould.

Retrouvez le classement de la poule Normandie de National 3 en cliquant sur ce lien.
SM CAEN - OISSEL 0-2
Mi-temps : 0-2.
Arbitrage de M. Loïc Motreff.
Buts : Sene (28'), Pelletier (29').
Avertissements : Gueddar (46'), Kasembé (89'), Leborgne (91') à Caen ; Emmanuel (34'), Sene (85').

  • SM Caen : Thomas Callens (g) - Mouhamadou Dabo, Léon Valentin (cap, Mohamed Ali Gueddar, 46'), Issa Marega, Joé Kobo (Fandjo Kasembé, 69') - Durel Avounou, Valentin Voisin, Jessy Deminguet (Mathéo Remars, 59'), Jordan Leborgne - Evens Joseph, Brice Tutu. Remplaçants : Julien Thierry-Grenier (g) - Younn Zahary. Entraîneur : Grégory Proment.
  • Oissel : Ayoub Belabes (g) - Jacques Pelletier, Alsseny Cissoko (cap), Charles Houla, Thierry Emmanuel - Ibrahim Dembélé, Malik Abdelmoula, Sillemane Sene, Mohamed Ouadah - Jean-Paul Mendy (Amadou Dia, 86'), Oumar Diao (Omar Coulibaly, 84'). Remplaçants : Thierry Lemaitre, Abdourahmane Dia. Entraîneur : Romain Djoubri.

SITE OFF

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

http://www.smcaen1913.com/t50-effectif-2017-2018-duree-des-contrats


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: http://www.smcaen1913.com/t859-debat-les-joueurs-2017-2018
 
supportercaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaencaen supporter

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8993
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par Narval' le Ven 17 Nov 2017 - 12:22

FACE-À-FACE AVEC LE DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION
FORMATION le 16/11/2017 à 16:25 

Du passage en catégorie 1 il y a un an à la meilleure progression au classement de la DTN cet été (18e/35 structures agréées avec un bond de sept places) en passant par des U17 et des U19 nationaux qui trustent le haut du tableau dans leur championnat respectif, tous les clignotants semblent au vert au centre de formation du Stade Malherbe. A sa tête depuis juillet 2015, Francis De Taddeo (59 ans) n'en reste pas moins sur ses gardes. Politique régionale, concurrence des autres clubs, difficultés pour faire signer les premiers contrats professionnels…, l'ex-entraîneur du FC Metz est revenu sur tous ces thèmes.
Comment collaborez-vous avec les clubs régionaux (Calvados, Manche, Orne) pour que les talents normands ne vous échappent pas ?
"Pour moi qui viens d’une autre région, je ressens un fort sentiment d'attachement au Stade Malherbe présent dans toute la Normandie. Pour les clubs régionaux, j’ai vraiment la sensation que le Stade Malherbe représente une valeur très importante. Je constate que quand ils ont un bon joueur, les présidents ou les coaches nous appellent spontanément pour nous le signaler. Nous les en remercions tout particulièrement. Ensuite, soit nous l’accueillons en stage, soit nous nous déplaçons pour l’observer. Nous essayons de multiplier les matches amicaux avec eux, afin de mieux échanger et partager. Sur la phase retour, nous organiserons une soirée en leur compagnie lors d'un match de Ligue 1. A Malherbe, nous considérons que le centre de formation appartient aux talents normands".
"NOTRE PRÉFORMATION EST COMPOSÉE À 75% DE JEUNES JOUEURS RÉGIONAUX"
Et avec les clubs franciliens ?
"Il y a, maintenant, une dizaine de clubs de la région parisienne qui ont pris l'habitude de venir à Caen pour découvrir notre centre, visiter nos installations, le stade… Avec ces clubs, nous essayons de créer du lien. Tout d'abord, de la convivialité puis sur le plan technique. Et éventuellement, quand la situation le justifie, on discute d'un joueur".
Entre les joueurs issus de votre école de foot, ceux qui proviennent des clubs régionaux et les éléments recrutés à l'extérieur, principalement en région parisienne, quelle est la proportion au sein du centre de formation ?
"Si nous faisons signer en pro trois joueurs d'une génération ; ce qui est un excellent ratio, notre idée, c'est d'avoir au minimum un local sur les trois. Bien sûr, si on peut avoir trois locaux, c'est encore mieux. Pour atteindre notre objectif, il faut un taux de pénétration très important sur notre territoire. Notre préformation (U14-U15), dirigée par Jeff Peron, est ainsi composée à 75% de jeunes joueurs régionaux dont plus de la moitié est issue de notre école de foot. C'est un excellent pourcentage que nous devons absolument conserver. Ensuite, 70% des garçons qui se retrouvent en formation initiale (catégorie U17 sous la direction de Matthieu Ballon) proviennent de notre préformation. La saison prochaine, par exemple, sur les 17 joueurs U15 que nous avons aujourd'hui, 95% des garçons passeront en U17 et on ne va certainement recruter aucun joueur supplémentaire. A 18 ans enfin, à un âge qui marque la fin des premiers contrats, on opère quelques ajustements. Mais chez les U19 (managés par Michel Rodriguez et Romain Leroux), 50% de nos garçons sont quand même issus de notre préfo".
Avec seulement trois éléments signant professionnel au Stade Malherbe par génération, les places sont chères…
"J'ai dit trois, mais deux, c'est déjà très bien aussi. Je sais que certains clubs en font signer plus, mais ce n'est pas notre philosophie. Nous constatons ainsi que de nombreux clubs signent des premiers contrats à des joueurs qui en définitive ne jouent jamais. Pour notre part, nous faisons le choix d’être plus sélectifs. Il faut veiller à ce que la quantité ne nuise pas à la qualité. Chez nous, nous savons que les jeunes joueurs vont être très bien intégrés par Patrice Garande et son staff, à condition que leur niveau le justifie. En procédant ainsi, on laisse aussi de la place aux jeunes qui poussent derrière comme actuellement avec Jessy Deminguet et Yoël Armougom. Pour les autres jeunes qui ne parviennent pas à s’implanter dans le groupe professionnel, notre challenge est de leur donner les moyens techniques et tactiques de passer professionnel dans d’autres clubs comme Antoine Leautey (Niort), Christopher Opéri et Cheick Traoré(1) (Châteauroux) en Ligue 2, Dorian Charlier et Jason Tré en D1 suisse, Terence Baya en Ligue 3 italienne".
"UNE FOIS QUE LE GARÇON A PROUVÉ SA VALEUR SPORTIVE, IL SIGNE ENSUITE UN CONTRAT"
Si les U17 et les U19 nationaux obtiennent de très bons résultats en ce début de saison(2), la présence de la réserve seulement en National 3 (ex-CFA2) ne constitue-t-elle pas un frein au développement des jeunes joueurs de votre centre ?
"C'est certain que nous devons emmener cette équipe à un cran supérieur. Le niveau n'est pas un problème pour nos joueurs, nos garçons l'ont. On s'en aperçoit à travers les nombreux matches amicaux que nous disputons contre les réserves de Lorient, Rennes ou du Havre (des N2). Maintenant, dans un esprit de formation, il nous faut jouer à ce niveau tous les week-ends. Ne serait-ce que pour les pros qui descendent. Monter en N2 est donc l'un de nos objectifs, mais ce n'est pas si facile. Car pour nous, chaque journée s’apparente à un vrai match de coupe face à des adversaires particulièrement motivés ! Pour le moment, nous subissons un peu mais nous avons des atouts pour revenir dans la course au titre. Avec les U19 qui arrivent et qui accumulent, en ce moment, des bons résultats, de la compétence et de l'expérience, nous disposerons, en janvier, d'un groupe de 30-35 joueurs capable de performer en N3 sans que le niveau de l'équipe baisse. Laissons Grégory Proment (l'entraîneur de la réserve) travailler sereinement et gardons confiance".
Aujourd'hui, les entourages des jeunes joueurs (familles, agents) mettent une énorme pression pour obtenir des contrats le plus rapidement possible…
"Ma position est la suivante : Pourquoi les clubs devraient-il donner un contrat à un garçon qui n'a jamais fait ses preuves ? J'ai vu tellement de joueurs sous contrat qui n'ont jamais été capables de faire une vraie saison en U17 Nationaux et passer le cut des U19. Donc avant de faire signer un garçon, il vaut mieux attendre un peu afin d’avoir des garanties sur son véritable potentiel. A Malherbe, à 15 ans, tu signes en amateur en étant nourri, logé, blanchi avec la scolarité comprise. J’estime que cela représente déjà une marque de confiance et un investissement que le club place dans le joueur. Dans notre société, on ne trouve pas ça partout... Une fois que le garçon nous a prouvé sa valeur sportive dans sa catégorie (U17, U19, réserve), en fonction du nombre de matches qu'il a effectué, il signe ensuite un contrat qui correspond à ses performances. C'est de cette manière qu'on a fonctionné avec des garçons comme Enzo Deminguet, Jason Bahamboula, Yassine Gueddar, Alexis Beka Beka ou Luca Boudonnet. C'est un système plus sain pour les joueurs… et plus motivant aussi".
Alors qu'un gentleman agrement existait en France au niveau de la formation, on constate depuis quelques années l'apparition d'un nouveau phénomène avec certains clubs français qui pratiquent la surenchère pour débaucher des jeunes dans d'autres centres. Le Stade Malherbe en a été victime avec le départ, récemment, de Jaly Mouaddib (U17) à Lille…
"C’est vrai que nous observons la multiplication exponentielle des sollicitations au niveau des jeunes joueurs. Le problème dans le football, c'est que tous les jours de nouveaux "pseudos conseillers" apparaissent attirés par l’appât du gain et dont le seul intérêt est de déstabiliser les joueurs pour leur faire signer un contrat de médiation. Puis dans un second temps, leur objectif est de faire bouger les joueurs pour récupérer des commissions. Il faut les entendre plastronner en parlant de football au bord des terrains alors que la plupart d’entre eux ne savent pas faire un contrôle et une passe correcte ! C’est hallucinant ! Vous parlez ensuite de Lille. C’est un autre phénomène du football actuel d’emprunter une ligne très agressive dans le recrutement des jeunes en mettant en avant ses atouts avec Marcelo Bielsa pour l'exemple lillois la la réussite d’ (Eden) Hazard et (Divock) Origi. On verra bien ou en sera leur projet quand Bielsa sera parti. Pour le reste, je tiens à faire remarquer que Hazard et Origi avaient, eux aussi, été déjà "piratés" par Lille en leur temps à des clubs belges. Et on peut donc souligner que le mérite de Lille dans leur formation n’est que partiel. La question est de savoir comment on veut construire sa carrière. A Caen, ce que l'on propose, c'est de la stabilité, du respect et de la confiance. Avec M. (Jean-François) Fortin, Xavier Gravelaine, Alain Cavéglia, le coach (Patrice Garande), nous avons des hommes de parole. Quand ils te serrent la main, ça a une grande valeur. A Caen, nous sommes très fiers de nos joueurs, du travail de nos éducateurs et nous n’allons pas pour notre part, "piquer" les joueurs des autres centres de formation".
"QUE DES GRANDES ÉCURIES COMME RENNES EN SOIENT RÉDUITS À VENIR CHERCHER DES GARÇONS CHEZ NOUS..."
Il y a aussi le cas des joueurs qui refusent de signer leur premier contrat professionnel dans leur club formateur comme avec Jordan Tell cet été qui a préféré s'engager à Rennes…
"Jordan Tell, personne ne peut dire qu'il a été mal formé chez nous. Il a été pris totalement en charge et salarié pendant cinq années. Il s’est blessé pendant deux ans, le club n'a jamais lâché un seul des engagements qu’il avait pris à son égard. On l'a remis en selle. Les éducateurs et les médecins du centre de formation ont fait un travail de très grande qualité pour qu’il revienne à son niveau. Dans sa dernière année de contrat stagiaire, Patrice Garande et Alain Cavéglia lui ont ouvert la porte des pros, l'ont lancé en Ligue 1 et à l'arrivée, il refuse de signer son contrat et part à Rennes. Vous serez d’accord pour dire qu'il a manqué d'un minimum de reconnaissance et de respect. Non ? Mais cet exemple m’interpelle sur un autre point. Que des grandes écuries comme Rennes qui investissent énormément dans la formation avec des budgets deux à trois fois supérieurs au nôtre en soient réduits à venir chercher des garçons chez nous comme Sabri Toufiqui (3) ou Jordan Tell me flatte beaucoup... puisque les joueurs que nous formons leurs semblent plus intéressants que ceux qu’ils forment eux-mêmes (sourire) ! Je cite souvent l'exemple de (Miralem) Pjanic que nous avons lancé en Ligue 1 à Metz à 17 ans. A l'époque, nous ne pouvions pas le faire signer pro, car il était trop jeune. Il aurait pu partir libre à la fin de son contrat aspirant sans que Metz n’y gagne rien. Les candidats ne manquaient pas. Tous les clubs allemands étaient à ses pieds. Mais il m’avait donné sa parole ainsi qu’à Carlo Molinari (le président messin de l'époque). Il a joué tout le championnat avec nous, signé son contrat pro et Metz l'a transféré, avec son accord, un mois après, à Lyon pour 7,5 M€ + des bonus(4)".
La législation du football protège-t-elle assez les clubs formateurs de la dimension du Stade Malherbe ?
"Des indemnités de formation existent. Rennes a dû nous dédommager pour Toufiqui et Tell. On sait gré à l'UEFA, à la Fédération et à la Ligue de défendre les clubs formateurs. Mais nous préférons que nos jeunes débutent en pro chez nous, même si pour certains ils nous quittent (trop) rapidement ensuite (Jean-Victor Makengo, Yann Karamoh, Thomas Lemar)".
(1)Après 11 journées, les U19 de Michel Rodriguez sont en tête de leur groupe alors que les U17 de Matthieu Ballon - après 10 journées - sont quatrièmes de leur poule avec une seule défaite.
(2)Prêté à Châteauroux qu'il avait rejoint en National la saison dernière, Cheikh Traoré a signé un contrat professionnel de cinq ans avec Guingamp.
(3)Formé au Stade Malherbe, Sabri Toufiqui a signé un premier contrat professionnel avec Rennes en juillet 2015.
(4)International bosnien (76 sélections), Miralem Pjanic (27 ans) - qui a participé à la Coupe du Monde 2014 - a évolué trois saisons à Lyon avant de partir à l'AS Rome puis à la Juventus Turin.
SITE OFF

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit au milieu des étoiles..."
Oscar Wilde

Les Pronos de Fred:
2012-2013 : deuxième
2013-2014 : sixième
2014-2015: neuvième

2015-2016: deuxième
2016-2017: sixième   
avatar
Narval'
Ligue 1
Ligue 1

Messages : 7436
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 25
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: NATIONAL 3

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 35 Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum