SMCaen - L'historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SMCaen - L'historique

Message par sismo_caro le Ven 13 Juil 2012 - 7:10

Les débuts du SMC

L'Union Athlétique du Lycée Malherbe est fondée en 1897 (1891 selon certaines sources) par des étudiants et lycéens. Citons parmi eux Detolle, Berger, Gouville et Mériel. Le football est l'activité majeure de ce club, mais il semble que sa pratique ne débute qu'en 1899. Les premiers maillots sont rayés verticalement noir et blanc. Champion USFSA de Basse-Normandie dès 1903, l'UAL écarte le FC Rennais en quart de finale du Championnat de France (4-1), mais tombe en demi-finale contre les Parisiens du RC France (5-1). L'UAL devient Club Malherbe Caennais en 1908 et décroche deux nouveaux titres de champion de Basse-Normandie en 1910 et 1912. En 1898, le Club Sportif Caennais voit le jour. Le 15 octobre 1913, les deux clubs fusionnent donnant naissance au Stade Malherbe Caennais. Le club est omnisports et adopte les couleurs rouge et bleu du C.S.C. Sous ce nouveau label, les Caennais enlèvent huit titres de champion de Basse-Normandie entre 1914 et 1928. En 1934, le club rejoint les rangs professionnels.

Caen découvrit la première division à l'été 1988. Les débuts du Stade Malherbe en D1 furent plutôt laborieux avec 6 premiers matchs couronnés d'autant de défaite. Le déclic se produisit à Venoix devant le leader Toulon et une victoire 2-1, le vieux stade du boulevard Detolle devint rapidement une citadelle imprenable à l'ambiance explosive au point d'être nommé le "petit chaudron" en hommage à Geoffroy Guichard. Cette saison là, le SMC se promena tout au long de la saison à la limite de la zone rouge pour finalement se sauver au soir de la dernière journée grâce à un succès 3-0 contre Cannes. A noter que Malherbe passa pour la première fois sous les caméras de Canal + et donc à la télévision le 22 février 1989 lors d'une rencontre face à Toulouse.

Les sommets du Stade Malherbe furent atteints en 1992. Au terme d'une énorme saison ponctuée d'une 5ème place, les Caennais décrochèrent l'Europe. A l'hiver 92, les Normands étaient même 2ème du championnat derrière Marseille mais devant Auxerre, Monaco ou le Paris SG ... Cette période de réussite sportive étant malheureusement rattachée à l'abyssal déficit financier du club. Jean Jacques Fiolet laissa donc le flambeau à Guy Chambilly qui parvint à assainir les finances du SM Caen. C'est encore à Venoix que Caen fit son entrée sur la scène européenne la saison suivante, le stade Michel d'Ornano était alors en chantier. Devant les caméras de TF1, Caen offrit l'un des plus beaux matchs de son histoire en battant les espagnols de Saragosse 3-2 avec un infernal tandem Paille - Gravelaine aux avants postes de l'équipe rouge et bleu. Le score fut plutôt flatteur pour les aragonais qui parvinrent à passer au second tour lors d'un match retour entaché par de grossières erreurs d'arbitrage. Le 6 juin 1993, Malherbe prit possession de son nouveau stade : le Stade Michel d'Ornano. Caen s'offrit la tête du Bayern Munich (4-1) en match inaugural. Après une première saison décevante sur sa nouvelle pelouse, Malherbe retrouva les ambitions du passé en 1994-95 avec les arrivées de Kenneth Andersson, irrésistible buteur de la coupe du Monde et d'Amara Simba l'ex-international français. La saison tourna au fiasco avec la rétrogradation du club en division 2.

En 1996, les normands furent irrésistibles au point de remonter illico en D1 après une saison de rêve : 19 victoires sur 21 matchs à domicile, un titre de champion de France de D2 devant l'Olympique de Marseille et un trio d'attaque efficace : Priou - Michel - Vahirua. Malheureusement, l'année suivante le championnat s'offrit une particularité avec le passage à 18 clubs. L'année où il ne fallait pas terminer 17ème, Caen termina à cette place ... Cette nouvelle désillusion fut synonyme de 7 années de malheur pour les rouge et bleu.

La période 1997-2004 vit l'éclosion de jeunes talents comme William Gallas, Jérôme Rothen ou encore Mathieu Bodmer. En 2001, Caen passa près du couperet en terminant 17ème de Ligue 2, le salut du club passa par la forme étincelante d'un joueur de club comme Cyrille Watier, meilleur buteur de l'histoire du stade Michel d'Ornano. En 2002, le retour de Xavier Gravelaine ne porta pas les fruits escomptés et ce fut plutôt le retour discret de Franck Dumas qui rima avec bonheur.

En 2003, Xavier Gravelaine choisit de quitter sa Normandie pour jouer des tours "au club de son cœur". Après un faux départ pour Ajaccio il rejoignit Istres. Caen joue profil bas, pourtant, la jeunesse à la rage de vaincre. Autour de son capitaine Franck Dumas, le SMC suit le bon wagon tout au long de la saison et retrouve l'élite. L'objectif de la saison passée était simple : se maintenir. Cette mission était chiffrée à la barre de 42 points. Si Caen parvint à atteindre ce total, il fallait cette saison là 43 points pour rester au plus haut niveau, du jamais vu dans une L1 à 20 clubs. C'est ainsi qu'en douze années d'exploitation, l'enceinte Normande n'a connu que 4 saisons de ligue 1 pour 8 de ligue 2. Le dernier événement majeur de la vie du club reste la finale de la coupe de la ligue disputée au Stade de France devant 80.000 personnes. Pour sa première grande finale, Malherbe défia Strasbourg pour une défaite 2-1. A n'en pas douter, notre club connaîtra d'autres grands moments dans son existence ! Le Stade Malherbe Caen a développé ses structures actuelles qu'à partir de 1985, l'année où l'équipe est devenue professionnelle et que le centre de formation a vu le jour. Après cet aller/retour, et une finale de Coupe de la Ligue, les Caennais ont connu des débuts catastrophiques. Accusant un lourd retard à l’allumage, les Malherbistes échouèrent finalement d’un rien, grâce à une seconde partie de saison extraordinaire, derrière Lorient. Ex-æquo avec les Bretons avec 66 points, les Malherbistes se voyaient bloqués aux portes de la Ligue 1 pour deux buts au goal-average.


D'autres infos se rajoutent sous la houlette de Sismo et de moi même.

Après une courte aventure professionnelle peu avant la guerre (1934-1938), le Stade Malherbe de Caen est dans les années 1950 une équipe évoluant en Championnat de France Amateurs.

Sommaire
1 Histoire du Stade Malherbe Caen
1.1 Les années 1950
1.2 Depuis 1970
2 Notes et références
2.1 Liens externes
2.2 Bibliographie


Histoire du Stade Malherbe Caen

Les années 1950

Equipe du SM Caen, saison 1952-1953.1953 Les caennais, emmenés par Jean Prouff, entraîneur-joueur, et le capitaine Claude Mercier, réalisent l'exploit d'éliminer le célèbre Stade de Reims (2-1), le plus prestigieux des clubs français, en 1/32e de Coupe de France.

1956 Les normands, renforcés par l'ancien international André Grillon, confirment leur statut d'équipe de coupe en éliminant le Racing CP puis Alès. Ils ne sont défaits qu'en 1/8e de finale par le RC Lens, après prolongations.

1957 En 1/16e de finale, les caennais poussent l'AS Monaco à jouer un match d'appui, après avoir tenu en échec une première fois le club monégasque (1-1), puisqu'à l'époque où chaque match nul est un match à rejouer.

1958 En 1/64e, le Stade Malherbe pousse le FC Nantes à jouer cinq matches : les trois premiers se soldent par des matchs nuls 0-0, malgré les prolongations, le quatrième match est interrompu par la pluie, avant que le cinquième ne voit les nantais l'emporter 1-0. Les deux équipes se seront affrontées près de huit heures ! Les règlements de la Coupe de France seront modifiés suite à cet exploit.

Depuis 1970
Le Stade Malherbe revient au haut niveau national en 1970, à la suite d'une réorganisation de la Division 2 (appelée National à ce moment). Il est alors entraîné par Célestin Oliver.

1970-1971 (Division 2) La saison, commencée par cinq défaites, est très difficile et le Stade Malherbe, avant-dernier, ne doit son maintien qu'à un repêchage lié à sa moyenne de spectateurs.

1971-1972 (Division 2) Grâce aux arrivées du gardien Christian Delachet et du milieu Alain Rampant et au talent du yougoslave Đuro “Georges” Šorgić, recruté en milieu de saison précédente, Caen effectue une saison de toute beauté. Très efficace à l'extérieur, l'équipe est longtemps troisième mais finit sixième, victime de son manque d'efficacité à domicile.

1972-1973 (Division 2) Delachet, Rampant et l'espoir local Alain Hopquin quittent le club, de même qu'Oliver qui part au Stade de Reims. Malgré cela, Caen rêve de professionalisme et recrute des anciennes gloires comme Philippe Gondet et Jean-Claude “Pablo” Hernandez, ainsi que l'entraîneur Bernard Lelong, ex-joueur du RC Paris. Ce mercenariat ne fonctionne pas, Malherbe prend un point en neuf matchs, perd 7-0 à Rouen et change de coach à mi-parcours : Émile Rummelhardt réorganise l'équipe, lui permettant de se reprendre mais le retard initial n'est pas rattrapé et Caen descend en division 3. En Coupe de France, les caennais atteignent les 32e de finale, mais s'inclinent face aux Girondins de Bordeaux.

1973-1974 (Division 3 - Groupe Ouest) Le Stade Malherbe retourne à une politique plus régionale et l'équipe est bouleversée. Le gardien Alain Douville commence cette saison-là une carrière en bleu et rouge qui finira en 1985 et Jacques Mouilleron est la seule recrue d'expérience. Il devient même entraîneur-joueur en cours de saison. L'équipe, handicapée par des problèmes offensifs, effectue un parcours sans éclat.

1974-1975 (Division 3 - Groupe Ouest) L'équipe achève son renouvèlement, marqué par de nombreux départs et peu d'arrivées. Mais ces dernières sont cruciales : le milieu offensif Jean-Paul Bouffandeau et le buteur Eric Lhoste conduisent Caen à la première place du groupe, non sans mal car c'est à la différence de buts particulière que Malherbe s'impose : les cinq premiers sont en deux points ! Cette saison voit se jouer les premiers derbys Stade Malherbe-US Normande.

1975-1976 (Division 2) L'équipe est peu modifiée mais reçoit le renfort du Yougoslave Bojidar Antic, attaquant de classe internationale. L'équipe atteint la troisième place, avant qu'une fin de saison délicate la conduise finalement au sixième rang. Elle est aussi victime du bonus offensif, sans lequel elle serait restée sur le podium. Résultat paradoxal quand on constate qu'Antic et Lhoste finissent aux deux premières places du classement des buteurs. Le Stade Malherbe est désigné meilleur club amateur fin 1975 et Jean-Paul Pottier, indispensable complément de Bouffandeau au milieu, meilleur joueur amateur.

1976-1977 (Division 2) Lhoste s'en va au Paris FC, Antic est suspendu deux mois en début de saison et l'équipe souffre offensivement. Malgré un passage catastrophique de huit défaites consécutives, le Stade Malherbe sauve sa place lors du dernier match, grâce une victoire décisive contre le FC Lorient qui précipite ce dernier en division 3. Le SMC atteint les 16e de finale en Coupe de France, éliminé par le Paris SG. Bouffandeau est élu meilleur joueur amateur fin 1976.

1977-1978 (Division 2) Le départ d'Antic accroît les problèmes offensifs. Les recrues s'avèrent insuffisantes et Caen doit jouer ses premiers matchs à "domicile" à Bayeux pour cause de réfection de la pelouse de Venoix. Le parcours est médiocre, Malherbe finit bon dernier.

1978-1979 (Division 3 - Groupe Ouest) Bouffandeau s'en va et Caen tente de corriger ses problèmes offensifs en organisant le retour de Lhoste et de Daniel François. Cela ne fonctionne pas, la saison est médiocre. Caen est même devancé (et battu deux fois) par son voisin de l'US Normande. Seule consolation : les 32e de finale en coupe de France face au Stade de Reims.

1979-1980 (Division 3 - Groupe Ouest) C'est la fin d'une époque : Mouilleron, entraîneur depuis 1974, est remplacé par Alain Laurier et l'équipe est réorganisée. Pascal Théault, au club depuis 1964 mais freiné dans sa carrière par une grave blessure fin 1977, devient libéro. Le capitaine de l'US Normande, Eugène Prieur, est recruté. Les caennais réalisent une saison exceptionnelle : ils restent invaincus pendant vingt-sept matchs (sur trente), mais s'inclinent lors du déplacement sur le terrain du FC Chartres, pourtant dernier. Néanmoins le championnat est remporté haut la main.

1980-1981 (Division 2) L'équipe valant essentiellement par son sens du collectif et sa solidité défensive, les dirigeants cherchent à la renforcer offensivement mais ratent leur recrutement. La chute n'en est que plus dure, l'équipe termine à la dernière place. La coupe de France offre une nouvelle petite consolation avec une qualification pour les 32e de finale contre le Sporting Club de Bastia.

1981-1982 (Division 3 - Groupe Ouest) Malherbe remodèle tout son secteur offensif, avec notamment les arrivées de l'anglais Bobby Brown et du sénégalais Malick N'Doye. L'équipe effectue un parcours honorable mais au moment où elle se retrouve en position de monter, elle échoue à Venoix lors du match au sommet contre le Red Star 93. Elle finit quatrième.

1982-1983 (Division 3 - Groupe Ouest) Le jeune Alain Vandeputte s'avère être un buteur efficace mais cela ne suffit pas. En lutte avec le Stade Quimpérois pour la montée jusqu'à la dernière journée, Malherbe perd dès qu'un match devient décisif et finit encore quatrième.

1983-1984 (Division 3 - Groupe Ouest) Pierre Mankowski arrive comme entraîneur-joueur pour une saison exceptionnelle. En championnat Malherbe lutte jusqu'au bout pour la montée avec le voisin CA Lisieux, entraîné par Jacques Santini. Cette fois-ci le match au sommet à Venoix est remporté, devant 13350 spectateurs. Troisième et premier club amateur à la différence de buts, Caen remonte en Division 2. En coupe de France, l'équipe s'offre une merveilleuse aventure, éliminant le Racing club de Paris et le Lille OSC. Elle est éliminée en 16èmes de finale après une scéance de tirs aux buts par le Stade Lavallois. Théault est nommé meilleur joueur amateur fin 1984.

1984-1985 (Division 2) Peu désireux de renouveler les erreurs du passé, Caen recrute des joueurs expérimentés de division 2, ainsi que le local Yvan Lebourgeois. Ils offrent au club un maintien sans frayeur, essentiellement dû à une grande solidité défensive.

1985-1986 (Division 2) C'est le début de la grande aventure du professionnalisme puisque Caen en adopte le statut. Le gardien de but Alain Douville, au club depuis 1973, arrête sa carrière, remplacé par Michel Bensoussan. Bruno Scipion et Eric Bala sont recrutés pour former une solide défense centrale et Guy Stéphan pour mener le jeu. Dégageant une grande maturité, et malgré une puissance insuffisante en attaque, l'équipe termine à la sixième place.

1986-1987 (Division 2) Philippe Prieur et Eric Pécout, que l'on surnomme bientôt les "PP flingueurs", sont recrutés pour dynamiser l'attaque caennaise, ils ne déçoivent pas et inscrivent 28 buts à eux deux. Malheureusement Caen termine à la 2e place de la poule A, derrière les Chamois Niortais menés par Abedi Pelé : il faut jouer les barrages d'accession. L'AS Cannes de Jean Fernandez est trop expérimentée et s'impose à Venoix. Mankowski est désigné meilleur entraîneur et Prieur meilleur joueur de division 2.

1987-1988 (Division 2) Renforcé notamment par le retour de Franck Dumas (qui a cassé son contrat avec le Matra Racing) et le recrutement de l'international yougoslave Nikolić, le Stade Malherbe lutte avec Strasbourg pour la première place mais échoue finalement à la différence de buts : les caennais doivent de nouveau jouer les barrages. Cette fois ils sont irrésistibles, écartant successivement l'Olympique Alès, l'Olympique lyonnais et enfin les Chamois Niortais (1-1 à Niort, 3-0 à Caen). Caen est en division 1 pour la première fois de son histoire. Mankowski est de nouveau désigné meilleur entraîneur de division 2.

1988-1989 (Division 1) Mankowski s'en va, remplacé par Robert Nouzaret. Malherbe doit en fait faire face à de nombreux départs (Prieur, Pécout, Scipion, Nikolić, etc.) et compense par les arrivées de Jean-François Domergue et des anglais Graham Rix et Brian Stein. Si après six défaites d'entrée, on ne donne pas cher des caennais, ceux-ci démontrent des vertus morales insoupçonnées. Avec l'aide d'un Stade de Venoix plein à craquer, Caen arrache son maintien in extremis en arrachant trois victoires lors des trois derniers matchs, notamment à Bordeaux, où menés 2-0 à la mi-temps, les caennais l'emportent grâce à un triplé de la révélation Fabrice Divert.

1989-1990 (Division 1) Les dirigeants tentent de recruter des joueurs expérimentés mais seul Michel Rio se montre à la hauteur. Après un début de saison décevant, Nouzaret, au caractère difficile, est écarté au profit de Daniel Jeandupeux. Si l'équipe obtient de bons résultats à Venoix, le parcours à l'extérieur est calamiteux (5 matchs nuls et 14 défaites). Caen obtient tout de même un nouveau maintien en division 1.

1990-1991 (Division 1) L'équipe est bouleversée, à la fois par les recrutements de nombreux joueurs, parmi lesquels Jesper Olsen, Benoît Cauet ou encore Hippolyte Dangbeto), mais aussi par les choix de Jeandupeux qui reconvertit certains joueurs offensifs en défenseurs. C'est ainsi que Dumas commence sa carrière de libéro, qui le mènera à Monaco. Intraitable à domicile, le Stade Malherbe de Caen effectue une saison prometteuse et termine à la huitième place.

1991-1992 (Division 1) C'est la saison la plus aboutie du club. Du point de vue sportif, Malherbe, renforcé par Xavier Gravelaine, Stéphane Paille et Willy Görter, effectue un parcours remarquable en championnat, finissant cinquième et se qualifiant pour la Coupe de l'UEFA. En Coupe de France, le match Caen-Lens marque les esprits en offrant un spectacle offensif d'une rare intensité ("match de l'année 1991" selon l'hebdomadaire France Football). Le score, 5-4 après prolongations, parle de lui-même. Mais l'aventure se termine en quarts de finale face à l'OM. Situation paradoxale, en coulisse, le club n'a pas été loin de la disparition. Les recrutements des années précédentes ont coûté cher, et le club accuse plus de 30 millions de francs de déficit fin 1991. Collectivités et entreprises locales se mobilisent et le club est sauvé, Guy Chambily devient président.

1992-1993 (Division 1) Dumas part à l'AS Monaco et n'est pas remplacé en défense, tandis que Gabriel Calderon et Stéphane Dedebant viennent renforcer le milieu de terrain. L'attaque, menée par un Xavier Gravelaine virevoltant (deuxième meilleur buteur du championnat, il devient le deuxième joueur caennais à être sélectionné en équipe de France), est redoutable. En coupe UEFA, le Real Saragosse en fait les frais lors d'un match exceptionnel, mais les caennais sont éliminés au retour (lire le chapitre consacré au parcours européen du SM Caen). La faiblesse chronique de l'équipe en défense l'empêche de décoller en championnat, qu'elle termine à la onzième place. L'OM élimine Malherbe en huitièmes de finale de Coupe de France. A la fin de la saison, le mythique mais vétuste Stade de Venoix est abandonné par l'équipe première, qui inaugure le Stade Michel d'Ornano par une victoire (4-1) lors d'un match de gala contre le Bayern Munich. Une page se tourne.

1993-1994 (Division 1) Xavier Gravelaine part au Paris SG, Stéphane Paille à Bordeaux : l'attaque est décimée. Le recrutement du défenseur international brésilien Célio Silva est une déception. Le meneur Stéphane Dedebant se blesse gravement en début de saison. Malgré la première victoire de son histoires sur l'OM, Malherbe doit lutter pour son maintien. Avec l'aide du meneur de jeu russe Alexander Mostovoi, recruté comme joker, le club termine finalement à la seizième place et conserve sa place en Division 1.

1994-1995 (Division 1) L'entraîneur Daniel Jeandupeux part à Strasbourg, remplacé par l'entraîneur emblématique Pierre Mankowski. Il arrive du Lille OSC avec le suédois Kennet Andersson qui vient de réussir une superbe Coupe du Monde. Son association prometteuse avec Amara Simba échoue. Le départ de Benoit Cauet a encore fragilisé la défense, et le remplacement de Célio Silva par Milos Glonek en défense centrale ne suffit pas. Malherbe termine à l'avant-dernière place et quitte l'élite.

1995-1996 (Division 2) La vente d'Andersson permet de recruter une équipe de niveau élevé pour la Division 2. C'est ainsi qu'arrivent les Auxerrois Raphaël Guerreiro et Pascal Vahirua, les buteurs Franck Priou et Samuel Michel, ainsi que le gardien Luc Borrelli. Cette équipe expérimentée effectue un parcours remarquable et remporte le titre de champion de France de Division 2, devant l'OM. Elle atteint également les quarts de finale de coupe de France, seulement éliminés à Montpellier (1-0).

1996-1997 (Division 1) Suite à un changement de direction et malgré la remontée, Pierre Mankowski est limogé au profit de Guy David. Priou et Michel partis, les recrutements d'Anthony Bancarel et d'Etienne Mendy n'ont pas le succès attendu. Le jeune Frédéric Née se révèle en attaque mais son efficacité ne suffit pas. Peu efficace à domicile et concédant trop de nuls, Caen termine dix-septième et descend, victime du passage à dix-huit clubs de la Division 1.

1997-1998 (Division 2) Jeandupeux revient comme directeur sportif et Calderon comme entraîneur. L'équipe est remodelée avec notamment les arrivées de Régis Brouard et Samuel Boutal du Red Star et les départs de William Gallas, Milos Glonek et Stéphane Dedebant. Handicapée par des choix tactiques qui semblent inadaptés à la D2, l'équipe réalise un début de saison calamiteux. Pascal Théault, qui œuvre depuis des années à la formation, prend la place de Gabriel Calderon en novembre. Il n'hésite pas à faire confiance aux jeunes Jérôme Rothen, Anthony Deroin et Johan Gallon et, petit à petit, remet Malherbe sur les rails. L'équipe atteint même la 6ème place mais perd tout espoir de montée après une défaite à domicile contre Lille. Un joli parcours en coupe de France voit Caen éliminer Toulouse puis Nantes, avant d'échouer de peu face au RC Lens, futur champion de France, en quart de finale.

1998-1999 (Division 2) Le club n'a plus les mêmes moyens financiers et doit laisser partir Frédéric Née et David Sommeil. Raphaël Guerreiro et Luc Borrelli partent également, tandis que Milos Glonek revient. L'équipe atteint la troisième place à mi-parcours mais les jeunes joueurs caennais souffrent physiquement sur les terrains gras de l'hiver (notamment celui du Stade Michel-d'Ornano) et décrochent pour finir la cinquième place.

1999-2000 (Division 2) Samuel Boutal s'en va, remplacé par Seyni N'Diaye et le vétéran Christophe Horlaville. Cyrille Watier est recruté pour occuper l'aile droite. Troisième à la trêve, Malherbe connaît ensuite une période difficile. Malgré le talent de Jérôme Rothen et l'explosivité du jeune Bernard Mendy, l'équipe ne parvient souvent pas à concrétiser ses occasions et concède beaucoup de matchs nuls. Le Stade Malherbe termine finalement à la sixième place.

2000-2001 (Division 2) Le club est privatisé, Guy Chambily revient à sa tête, précipitant le départ de Jeandupeux. Du côté des joueurs, Rothen rejoint Troyes, remplacé par Marc Zanotti, et Mendy part à Paris. Nicolas Esceth-N'Zi, milieu de terrain prometteur de Gueugnon, est la recrue la plus notable. Sur le terrain, c'est la grosse désillusion : un départ catastrophique coûte sa place à Théault, remplacé par Jean-Louis Gasset. La situation sportive ne s'arrange pas pour autant, et c'est seulement lors de l'avant-dernière journée que le Stade Malherbe obtient son maintien en Division 2. Seule satisfaction, l'éclosion du jeune et polyvalent Mathieu Bodmer.

2001-2002 (Division 2) C'est la grande lessive : l'entraîneur Gasset part à Paris, Grégory Tafforeau à Lille, Esceth-N'Zi, qui n'a pas convaincu, à Lorient, Horlaville et Glonek arrêtent. Hervé Gauthier, le nouvel entraîneur, reçoit le renfort des anciens Franck Dumas et Xavier Gravelaine, et l'attaque que ce dernier forme avec David Faderne s'avère prometteuse. Les jeunes Sébastien Mazure, Nicolas Seube et Cédric Hengbart sont également recrutés. Après un début de saison prometteur, l'ambiance dans le vestiaire se plombe. Faderne quitte le club avec fracas à la trêve et, malgré le talent de Gravelaine (15 buts et autant de passes décisives), l'équipe perd rapidement tout espoir de montée. Avec la meilleure attaque et l'avant-dernière défense de Division 2, le club termine à la 6ème place, loin de ce que promettait le talent de l'effectif.

2002-2003 (Ligue 2) Gravelaine, fidèle à ses habitudes, s'en va après une seule saison. Gauthier est écarté, remplacé par Patrick Remy, qui recrute Di Rocco, Kor Sarr et Elana. Bodmer est sélectionné en équipe de France espoirs. Un début de saison prometteur soulève des espoirs mais l'équipe plonge ensuite au classement pour se retrouver à l'avant-dernière place début 2003. Une réorganisation tactique et la réussite de Mazure offrent une belle fin de parcours au club, qui termine à la septième place. En coupe de France, Caen reçoit l'AJ Auxerre en 32e de finale mais s'incline 2-1.

2003-2004 (Ligue 2) Caen décide de miser sur la stabilité et sur la bonne fin de saison dernière. Aziz Ben Askar et Vincent Planté viennent renforcer le groupe, qu'a quitté Bodmer, écarté en fin de saison. Dernier au bout de cinq journées, l'équipe aligne ensuite une série de seize matchs sans défaite qui lui permet de revenir sur la tête du classement. De fil en aiguille, l'équipe, talentueuse, cohérente et solidaire, confirme sa présence sur le podium. La montée est officielle le soir d'une victoire sur le terrain du FC Rouen. Le Stade Malherbe est même tout prêt de ravir à St Etienne le titre lors de la dernière journée. Franck Dumas, qui aura joué un rôle primordial, arrête sa carrière et devient directeur sportif.

2004-2005 (Ligue 1) De retour en ligue 1, les dirigeants souhaitent conserver l'effectif en place et effectuent un recrutement qui se veut ciblé. Mais Frédéric Danjou est loin de pouvoir remplacer Dumas, tandis que les belges Steve Dugardein et Grégory Dufer ne parviennent pas à s'adapter au niveau “Ligue 1”. L'équipe a conservé sa solidarité et son état d'esprit, mais paraît trop limitée. Malgré un début de championnat intéressant, le Stade Malherbe descend petit à petit au classement. Le recrutement à la trêve est complétement manqué (Mohammadou Idrissou, blessé, ne joue pas un seul match). En perdant des matchs importants contre des rivaux directs, l'équipe intègre la zone des relégables. Entre-temps, elle s'offre un fantastique parcours en Coupe de la Ligue, mais doit s'incliner en finale face à Strasbourg au Stade de France. C'est le dernier match de Remy, remplacé par Dumas : il reste quatre matchs à l'équipe pour quitter sa 19ème place. Trois victoires consécutives (3-2 à Marseille, 2-0 face à St Etienne, 3-2 à Toulouse lui permettent de remonter à la 17ème place, mais Caen s'incline sur le terrain d'Istres, dernier, lors du dernier match de la saison et doit redescendre en Ligue 2.

2005-2006 (Ligue 2) Après quelques hésitations, Franck Dumas reste à la tête de l'équipe, secondé par Patrick Parizon et Patrice Garande. Auteur d'une belle saison, Sébastien Mazure reste en Ligue 1 (à St Etienne) : il est l'objet d'un échange avec Lilian Compan. Cyrille Watier, après six saisons de loyaux services, obtient un bon de sortie pour Guingamp. Leca, Florentin et Thiam sont recrutés. Le jeune Ronald Zubar, qui sort d'une saison impressionnante, est promu capitaine. Le retour à la réalité de la ligue 2 est brutal : l'équipe s'incline lors des quatre premiers matchs, mais elle parvient ensuite à s'offrir deux périodes d'invincibilité. Relégué à quatorze points de la troisième place en janvier, le Stade Malherbe enchaîne sept victoires d'affilée au printemps et rejoint Lorient, 3ème, lors de l'avant-dernière journée. Après une défaite à Brest, le dernier match de la saison est de nouveau décisif ! Caen l'emporte face à Créteil mais doit abandonner la 3ème place à Lorient, à la différence de buts (+23 contre +21).

2006-2007 (Ligue 2) Franck Dumas est fidèle au poste, et la stabilité est de mise. Ronald Zubar, parti à Marseille, est remplacé par Grégory Proment. Le club compte également sur le retour de Mazure, qui a connu une saison à St Etienne gâchée par les blessures. Le Stade Malherbe démarre sur les chapeaux de roues, avec 13 matchs consécutifs sans défaite. L'attaque caennaise, dynamisée par l'explosion de Yoan Gouffran (élu meilleur joueur de Ligue 2), est la plus prolifique de Ligue 2. Malgré un passage à vide en fin de saison, l'équipe obtient son retour en Ligue 1, en terminant deuxième (derrière Metz). Le club affiche la plus grosse affluence moyenne en Ligue 2 et remporte la 1re édition du championnat de France des tribunes. L'équipe réserve accède au CFA. Enfin le nouveau centre de formation est inauguré, concrétisant l'ambition du club de figurer parmi l'élite française de la formation.

2007-2008 (Ligue 1) Caen est de retour parmi l'élite et n'entend pas retourner en Ligue 2. Contrairement à la précédente montée en Ligue 1, les dirigeants décident de renforcer sensiblement l'équipe : le meneur de jeu Benjamin Nivet (ex-Troyes, relégué en Ligue 2) et l'ailier gauche argentin Juan Eduardo Eluchans (ex-Independiente) rejoignent en particulier le club. Après une entame délicate, une réorganisation tactique permet au club de réaliser un incroyable début de saison et de pointer à la 4e place à la trêve.

2008-2009 (ligue 1) Encore une année ou malheureusement le stade malherbe va redescendre. Conflits entre joueurs etc.. Pourtant le potentiel était là, mauvaise gestion du groupe, une expérience à prendre.

2009-2010 (ligue 2) Une belle année pour le stade malherbe qui recrute le défenseur expérimenté, Grégory Tafforeau. Le stade malherbe, récupere sur un prêt d'Auxerre Steven Langil, une fusée milieu droit prometteur, mais fin d'année difficile, manque de carburant. Kandia Traoré arrive également de Strasbourg, un attaquant plutôt physique mais qui ne s'imposera pas comme titulaire incontestable. En revanche explosion de certains joueurs du centre de formation tel que Thomas Heurtaux, s'imposant comme un patron dans la défense central avec un Leca de nouveau en confiance, mieux affûté physiquement puis un Jérémy Sorbon qui s'éclate sur l'aile. Alexis Thébaux, remplacant Planté (parti cirer le banc de Saint Etienne) s'imposant logiquement comme le gardien titulaire de malherbe. LA révélation du club, Youssef El Arabi, se montre au yeux de tous les observateurs nationaux voir internationaux (présence d'observateurs d'Arsenal au match Caen-Brest) comme la révélation de l'année en basse normandie. Vif, technique, rapide, efficace, Youssef s'impose comme l'attaquant officiel du stade malherbe. La question légitime, quel sera son niveau en ligue 1 ? En attendant Caen passe en tête du championnat durant la 5ème journée pour gagner le titre sur la derniere lors du superbe match Nantes-Caen, là où Brest gagna le titre durant 5minutes puis le redonna logiquemment au stade Malherbe. 2ème titre de champion de ligue 2 pour le stade malherbe depuis sa création.


2010-2011 (ligue 1) Une magnifique année, ou seul malherbe est capable de nous faire vivre ces émotions. En passant par tous les qualificatifs, puisque le club attaque l'Année par une première phase intéressante. Une victoire à Marseille (1-2) qui démontre déjà une réelle volonté d'aller chercher des points à l'extérieur. Confirmation à domicile par une victoire aussi surprenante contre Lyon (3-2). Puis Caen alterne les nuls, victoires et défaites. Vient ensuite la deuxième phase ou Malherbe retrouve cette fameuse période de creux. De la 10 éme à la 18 éme journée Caen ne gagne plus et se retrouve dans la spirale infernale, se retrouvant avec des blessés, un banc limité par les finances Caen n'arrive pas à stopper les machines. Il faut attendre la 19 éme journée pour revoir Caen enfin reprendre la marche avant vers le maintien, l'objectif de cette année. Victoire contre rennes à domicile (1-0). Puis s'enchaine une troisième phase avec une avalanches de victoires et surtout une capacité à récupérer des points à l'extérieur. Trop timide à domicile Malherbe se met la pression et fini 17 éme. Hors, à l'extérieur le club finit en trombe avec une très belle 7 éme place. Cela s'explique aussi par la capacité de l'équipe à jouer en contre. Une arme redoutable à l'extérieur. Une fin de championnat incroyable avec 7 clubs susceptibles de redescendre en L2. Avec 45 points Caen à ce moment là n'est pas assurer du maintien. Du jamais vu depuis le début du siècle.

Cette année, des joueurs se sont révélés, comme Romain Hamouma, ancien joueur de Laval, avec un parcours peu classique, romain après avoir connu le national prouve enfin son réel potentiel. Youssef El Arabi, véritable machine à marquer. Joueur prometteur, originaire d'Herouville Saint Clair, ancien malherbiste, puis joueur de foot en salle, joueur technique il est de nouveau "récupéré" par le club de Caen où il devient meilleur buteur de ligue 2 en 2009-2010. 3 éme en L1 cette année avec 17 buts. Youssef part vers d'autres cieux en espérant qu'il saura faire profit et progressera dans un club plus ambitieux. M'baye Niang 2 éme plus jeune buteur de l'histoire de la ligue 1, il fallait le noter, 3 buts en 7 matchs, a 16 ans on imagine la marche de progression. Enfin des joueurs comme Heurtaux, Thébaux, Inez, Raineau, Moulin, Morel se sont révélés comme des joueurs prometteurs. Sans oublier un prêt venant de Monaco, détonnant de pêche, d'envie et de talent dans les coups de pieds arrêtés notamment, Yoann Mollo. Tous ses joueurs ne seraient pas à ce niveau sans la stabilité, l'expérience des Nivet, Seube, Proment.

Véritable équipe soudée, elle a su se serrer les coudes dans la difficulté, s' unir et marcher dans le même sens sous la direction du staff Caennais, stable aussi depuis des années avec aux commandes Franck Dumas, un homme qui aime le jeu offensif avec ses choix et ses réactions parfois discutables, parfois encourageants, l'objectif est rempli, Caen se maintien en Ligue. Arles Avignon, Lens et Monaco quittent le championnat pour rendre visite à l'enfer de la ligue 2.


Article détaillé : Bilan saison par saison du Stade Malherbe de Caen.

Notes et références
Site officiel du SM Caen
Historique de l'AS Monaco en Coupe de France
Petites et grandes histoires du FC Nantes
L'histoire du Stade Malherbe Caen depuis 1970

Bibliographie
A. Douville, D. Fleutot, J. Guesdon, Malherbe d'hier et d'aujourd'hui : 75 ans de football au SM Caen, 1988, ISBN 2-9502904-0-X
J.Y. Desfoux, R. Lemeur, C. Yvetot, SM Caen 1992, Passeport pour l'Europe, 1992, ISBN 2-854804260

_________________
"fou, pou, d'av'"

Tout à une fin, sauf le saucisson qui en a deux...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
sismo_caro
1er Div Calvados
1er Div Calvados

Messages : 279
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 51
Localisation : CAIRON

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Benoît Caen le Ven 13 Juil 2012 - 12:40

je sais pas d'où vient cet historique mais il y a pas mal d'erreurs pour le début du club :
L'Union Athlétique du Lycée Malherbe est fondée en 1897 (1891 selon certaines sources) par des étudiants et lycéens
On (des membres d'Esprit Malherbe) travaille actuellement sur la création de l'UALM et on a pas encore réussi à dater avec exactitude la création de club sportif. Dans des registres de l'USFSA (qui organisait le sport jusqu'en 1920), il est indiqué "créé en 1891-1892" mais d'autres sources parlent de 1895. On espère d'ici quelques semaines résoudre ce mystère via des documents officiels. En tout cas, il ne regroupe que les lycéens du lycée Malherbe, les étudiants ont créé leur propre club : l'USEC (Union Sportive des Etudiants de Caen le 15 décembre 1892).
Le football est l'activité majeure de ce club, mais il semble que sa pratique ne débute qu'en 1899
Faux, il y a déjà des matchs de football lors des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en 1892 et 1894 à Caen. Des matchs sont organisés entre les lycéens, les étudiants et les futurs profs de l'école normale
L'UAL devient Club Malherbe Caennais en 1908

Le Club Malherbe Caennais est né en novembre 1907 grâce à des anciens du lycée Malherbe. Il regroupe à sa création des anciens du lycée et des lycéens. Ce n'est pas une transformation à proprement parler car l'UALM continue d'exister.
En 1898, le Club Sportif Caennais voit le jour
Il est créé le 1 novembre 1899 mais il n'est que la résurgence d'un autre club omnisports plus ancien : la jeunesse caennaise fondée en 1887 (les dirigeants sont les mêmes dont l'avocat Stéphane Hervieu)
avatar
Benoît Caen
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 248
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 39
Localisation : caen

http://tribunedecaen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par sismo_caro le Ven 13 Juil 2012 - 23:18

Heu demande à Bewul, c'est l'historique de "l'autre" forum, non plus sérieusement, c'etait la page Wiki de l'époque, qui je viens d'y jeter un oeil a changé quelque peu, si tu veux apporter des modifs, n'hésite pas à me les signaler, et dit moi ce que tu penses de la page de Wiki : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il ne faut pas oublier non plus d'aller visiter l'excellent site de Laurent CHABRIER : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"fou, pou, d'av'"

Tout à une fin, sauf le saucisson qui en a deux...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
sismo_caro
1er Div Calvados
1er Div Calvados

Messages : 279
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 51
Localisation : CAIRON

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Benoît Caen le Ven 13 Juil 2012 - 23:33

sismo_thecat a écrit:Heu demande à Bewul, c'est l'historique de "l'autre" forum, non plus sérieusement, c'etait la page Wiki de l'époque, qui je viens d'y jeter un oeil a changé quelque peu, si tu veux apporter des modifs, n'hésite pas à me les signaler, et dit moi ce que tu penses de la page de Wiki : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il ne faut pas oublier non plus d'aller visiter l'excellent site de Laurent CHABRIER : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
elle date cette version de wiki car depuis je l'ai bien modifié Wink Pour Laurent Chabriac (et pas Chabrier), je suis en contact avec lui via un autre forum et il est clair que son site est une mine d'or pour la période 1970 à maintenant Wink
avatar
Benoît Caen
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 248
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 39
Localisation : caen

http://tribunedecaen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Benoît Caen le Lun 16 Juil 2012 - 11:22

articles du Ouest Éclair de septembre 1913
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Benoît Caen
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 248
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 39
Localisation : caen

http://tribunedecaen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Benoît Caen le Mar 7 Aoû 2012 - 12:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Benoît Caen
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 248
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 39
Localisation : caen

http://tribunedecaen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Aash le Mer 8 Aoû 2012 - 12:41

Pléonasme! Twisted Evil

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Aash
1er Div Calvados
1er Div Calvados

Messages : 424
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Nevski-Prospekt le Mer 8 Aoû 2012 - 21:39

J'aurais plutôt dit oxymore supporter
avatar
Nevski-Prospekt
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 172
Date d'inscription : 03/08/2012
Age : 22
Localisation : Saint-Lô

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Benoît Caen le Ven 24 Aoû 2012 - 12:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Benoît Caen
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 248
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 39
Localisation : caen

http://tribunedecaen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par smc12 le Mar 11 Sep 2012 - 17:23

Il y a 20 ans, presque jour pour jour, Malherbe défiait Saragosse en Coupe d'Europe. Devant la caméra de France 3, Yvan Lebourgeois et Stéphane Dedebant ont partagé leurs souvenirs, cet après-midi à Venoix...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Happy birthday supporter

Quel match à Venoix !!!

Ayant assisté à ce match dans le stade, j'ai un super souvenir de l'ambiance de ce match avec un Xavier Gravelaine en feu.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Benoît Caen le Mar 11 Sep 2012 - 19:03

c'était le 15 septembre Very Happy Malheureusement, j'ai pas pu assister au match car il n'y avait pas de bus pour rentrer après le match Crying or Very sad
avatar
Benoît Caen
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 248
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 39
Localisation : caen

http://tribunedecaen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par smc12 le Mar 11 Sep 2012 - 19:38

Oui le 15 septembre mais un mardi soir en prime time sur TF1. Laughing

Je l'avais enregistré pendant que j'étais au match.

J'ai toujours la cassette VHS. Very Happy

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par smc12 le Jeu 13 Sep 2012 - 15:48

Foot. Caen-Saragosse : 20 ans déjà
OUEST FRANCE

Les tribunes de Venoix résonnent encore. Le 15 septembre 1992, Caen recevait Saragosse pour le 1er tour de la coupe de l’UEFA. Une victoire 3-2 avec deux buts de Paille et un de Gravelaine au terme d’un match qui sera élu par France Football comme match de l’année 1992. Un match de folie qui n’empêchera pas l’élimination des Caennais battus 2 à 0 au retour avec un arbitrage contestable que n’avait pas manqué de relever Thierry Roland : « Ah j’ai rarement vu un trio de nullos pareil… Faudrait les empailler ceux-là ».

À revivre en vidéo.


Ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ou ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par smc12 le Ven 14 Sep 2012 - 9:18

Caen-Saragosse en 92: les joueurs se souviennent

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le 15 septembre 1992, le SMC gagnait son premier match de coupe d'Europe face au Real Saragosse 3-2. Malheureusement, les Caennais ne renouvelaient pas leur exploit en Espagne.

Christophe Point, titulaire en défense centrale lors du match. Aujourd'hui directeur du centrede formation de Sedan

On s'était qualifié pour la coupe d'Europe au terme d'une saison spéciale. On n'était pas forcément payé (le club était au bord du dépôt de bilan lors de la saison 90/91 NDLR), il n'y avait pas forcément une super ambiance dans le groupe, mais sur le terrain, on gagnait ! Avant le match, on y croyait, même si Saragosse était une grosse équipe : à l'époque on partait du principe qu'il y avait des coups à faire.

Quand on mène 2-0 puis 3-1, la gestion du match est toujours particulière, on était euphorique. Malheureusement Xavier loupe une balle de 4-1 et ils reviennent à 3-2 derrière. Il n'y avait pas énormément de monde à Venoix (5 000 spectateurs NDLR) à cause de la retransmission télé. Peut-être que s'il y avait eu mille personnes de plus, ça aurait été différent. J'ai toujours la cassette du match retour chez moi, mais je ne sais pas pourquoi, je ne l'ai jamais regardée ! Aujourd'hui quand on se retourne, c'est clair que c'est le sommet de ma carrière et du Stade Malherbe. Mais à l'époque évidemment, on ne s'en rend pas compte.

Joël Germain, entré à la 28e mn du match. Aujourd'hui en négociation pour entraîner un club

J'avais débuté le match sur le banc, mais ce n'était pas spécialement une déception, à l'époque on était un vrai collectif, on jouait pour l'équipe. Je suis rentré en jeu à 2-0 quand Yvan (Lebourgeois) s'est blessé. Je me rappelle qu'on avait débuté le match de manière un peu timorée et on s'était libéré après le premier but (à la 7e minute). On s'est vite rendu compte que c'était un match particulier, avec un arbitrage différent.

À la fin du match, on sent qu'il y avait moyen de creuser plus l'écart, surtout que sur le 2e but de Saragosse, il y a une faute sur Philippe (Montanier). Au match retour, Faouzi Rouissi est signalé deux fois hors-jeu alors qu'il part de son camp. On est aussi éliminé à l'expérience, par une équipe qui a une soixantaine de matchs en coupe d'Europe derrière elle. On a tous grandi avec ces deux matchs. En tant que pur Malherbiste, je souhaite que le club revive ces moments-là un jour.

Xavier Gravelaine, auteur d'un but et d'une passe décisivesur le match

C'est le match qui a lancé ma carrière médiatiquement. Surtout qu'un mois après j'étais appelé en équipe de France. Mais au-delà de ma performance perso, tout le monde avait été à 120 % sur ce match, on avait montré un spectacle sublime. On était les petits Poucet, on avait été pris par-dessus la jambe par les Espagnols. On aurait pu finir avec plus d'avance, avec notamment ce lob, qui passe juste au-dessus... Malheureusement au match retour, on a rencontré une toute autre équipe. C'est sûrement un de mes trois meilleurs souvenirs de mes 17 ans de carrière. On était tous fiers d'avoir fait le match qui avait été élu le plus beau de la saison 92/93.

Yvan Lebourgeois, capitaine,sorti sur blessure à la 28e mn. Aujourd'hui conducteurde bus de ville à Caen

Ça reste un merveilleux souvenir. C'était déjà inespéré de jouer un match de coupe d'Europe. À l'époque, on engageait toujours les matchs tambour battant et puis il y avait le public derrière. Malheureusement j'ai ressenti une douleur derrière la cuisse et j'ai préféré sortir pour éviter le claquage. Ce match-là, on doit le gagner 3-1, j'ai revu les images sur Internet, il y avait vraiment une grosse faute sur Philippe Montanier. Sur le match retour, on voulait garder le résultat, mais on ne savait pas jouer de cette manière (Stéphane Paille s'était notamment retrouvé libéro NDLR). À l'époque, on avait un bon noyau qui s'entendait bien et puis, à côté des supers joueurs : avoir des Paille, Gravelaine, Calderon, Cauet... c'était quelque chose.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


smc12
Moi je fais partie des 5000 qui ont vécu un truc de fou ce soir là dans le stade de Venoix, qui ont vu un Xavier Gravelaine hors norme ( un messi maintenant sur ce match bien sur ). Merci Malherbe je n'oublierais jamais.

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par smc12 le Mar 18 Sep 2012 - 15:51

Arturo SAMASSA : "Jamais vu un truc pareil..."
mardi 18 septembre 2012 15:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette semaine, nous célébrons les 20 ans de l'unique participation du SM Caen à la Coupe d'Europe. Chaque jour, un témoin privilégié se souvient. Aujourd'hui : Arturo SAMASSA, fidèle dirigeant de l'équipe principale depuis 39 ans.



L'ANNIVERSAIRE : "Ça ne s'oublie pas, c'est impossible..."

"C'est marrant de se dire que ça fait déjà 20 ans. Dans une vie, ça fait partie des choses qui restent gravées dans la mémoire. Ça ne s'oublie pas, c'est impossible... Que cet épisode ait marqué à ce point l'histoire du club, c'est aussi très symbolique. Ça prouve que, sans véritablement le savoir, l'équipe écrivait alors une page qui allait rester dans les annales..."



L'EUROPE : "Un monde à part"

"Par rapport à ce que nous connaissions alors, la Coupe d'Europe, c'était un monde à part. Dans l'environnement, la médiatisation, tu ne peux pas te tromper, ça n'a rien à voir avec le championnat. Tout est plus calé, calculé. C'est un univers qu'on était très nombreux, joueurs ou accompagnateurs, à découvrir. Pour la plupart, on n'avait jamais vu un truc pareil... Quand tu as la chance de le vivre, c'est magique !"



SON ROLE : "Le confident des joueurs"

"Auprès de l'équipe de 1992, comme auprès de toutes celles que j'ai connues lors des 39 dernières années au club, j'étais le confident des joueurs. Si je le souhaitais, je pourrais écrire un bouquin avec toutes les anecdotes vécues et racontées... Au début, j'étais leur grand frère, ensuite j'ai été leur père et, aujourd'hui, je suis leur grand-père. Mais ce qui est certain, c'est que le ciment de l'équipe qui s'est qualifiée en Coupe d'Europe, c'était la solidarité. Ils ont réussi de formidables exploits grâce à ça..."


LE SOUVENIR : "Fabuleux mais frustrant"

"Quand je repense à cette double-confrontation, le sentiment est mitigé. Il y a le côté fabuleux, avec notre match aller, cette ambiance de feu à Venoix, ces Espagnols qu'on n'imaginait pas bousculer autant... Après l'aller, tu ne mènes que 3-2 alors que tu dois avoir beaucoup plus de buts d'avance... Au retour, il me semble qu'on ne pouvait pas gagner, il y avait trop d'éléments contraires... C'est ça qui est frustrant car on n'est pas passé loin d'un deuxième tour de Coupe d'Europe qui aurait été gigantesque..."



L'ARBITRAGE : "L'impression de s'être fait avoir..."

"Au match retour, c'était purement invraisemblable. Le trio arbitral était complètement à côté de la plaque. A priori, ils avaient été bien reçus et avaient pu profiter des spécialités locales... Le pauvre Faouzi ROUISSI, qui était un attaquant très rapide, n'a jamais pu partir au but. Il avait beau démarrer de notre moitié de terrain, il était constamment signalé hors-jeu. On a eu l'impression de s'être fait avoir... Et ça, même 20 ans plus tard, ça se digère très mal..."


SON REVE : "Un club italien en Coupe d'Europe"

"Bien évidemment, avec la finale de Coupe de la Ligue, ces deux matches contre Saragosse restent mes plus grands souvenirs à Malherbe. Mais mon rêve à moi, ç'a toujours été que le club que je porte au plus profond de mon cœur - le SM Caen - affronte un club italien en Coupe d'Europe. Je suis originaire d'Italie et, pour moi, ce serait merveilleux... J'espère qu'un jour, ça arrivera..."



En bref. Depuis 1973, Arturo SAMASSA remplit la mission de dirigeant auprès de l'équipe principale du Stade Malherbe Caen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Benoît Caen le Mar 2 Oct 2012 - 18:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Benoît Caen
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 248
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 39
Localisation : caen

http://tribunedecaen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par smc12 le Lun 24 Juin 2013 - 13:49

Les années 60, une décennie mitigée pour Malherbe
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'équipe partie jouer un tour de coupe de France sur l'île de la Réunion en décembre 1968 : debout, de gauche à droite : C. Oliver (entraîneur-joueur), J.-P. Guillard, S. Guillemont, M. Ade, A. Guesdon, G. Bigeon, J. Fournier, T. Blondel. Accroupis, de gauche à droite : J.-L. Brouard, Y. Arnould, M. Lauretti, J.-M. Remy, Guesdon, J. Moulinet.

© 

Des hauts et des bas au niveau des résultats pour la première partie de la décennie. Puis une nouvelle dynamique permet au club de retrouver le CFA. Et la coupe de France à La Réunion.
1961-1965, turbulences et mauvais résultats
Après la « décade prodigieuse », période faste des années 50, rien ne laisse présager les difficultés qui s'annoncent pour le SM Caen. En 1961, le club termine d'ailleurs à une honnête 7e place du groupe nord de CFA tout en restant fidèle à sa tradition d'équipe de coupe : qualification contre Lens sur le terrain du Havre puis élimination en 1/8e de finale à Rouen, 2 buts à 1 malgré l'ouverture du score par Jean Cote de la tête.
Pour la seconde fois, Malherbe remporte le challenge France-Football du meilleur club amateur français. La suite est plus compliquée. En 1962, la demande de statut professionnel est refusée à l'issue d'une séance du conseil municipal particulièrement mouvementée : Jean-Marie Girault (jeune adjoint au maire de l'époque, Louvel) est déjà opposé à l'aventure du foot professionnel pour le club de sa ville. L'ambiance, morose, se ressent sur le terrain : relégation en DH après 16 saisons consécutives au plus haut niveau amateur. Remontée immédiate en 1963, mais aussi piteuse élimination contre Vire en coupe de France...
10e du CFA en 1964, le SMC recrute Jean Vincent comme entraîneur-joueur, mais l'ancien international (Mondial 1958) ne peut pas jouer en début de saison puis ne réussit pas à redresser la barre. Nouvelle descente au niveau régional...
1965-1970, de nouveau sur une bonne dynamique
Au-dessus du lot en DH, le club remonte « même si tout le monde voulait se payer Malherbe et que certains déplacements étaient compliqués, à Dives par exemple où ça jouait dur »,explique Jean-Marie Remy, recruté par Jean Vincent et lui aussi ancien Rémoins (voire ci-contre). Retour en CFA avec une belle 5e place en 1967 suite à un recrutement ambitieux, dont l'arrivée de Michel Ade, footballeur réputé avant de devenir un commerçant reconnu sur la place de Caen dans le domaine des articles sportifs.
Célestin Oliver, ancien international, mène l'équipe à la 4e place l'année suivante avant une saison plus délicate terminée à la 10e place et un maintien arraché lors de la dernière journée contre Mantes au printemps 1969.
La parenthèse enchantée d'un déplacement à la Réunion, en coupe de France, en décembre 68, avait probablement coupé l'équipe dans son élan, mais que de bons souvenirs pour ceux qui ont participé à cette expédition ! Qualification 10-1 contre la JS du Port et vacances au soleil.
Ouest-France  

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Benoît Caen le Mar 6 Mai 2014 - 20:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Benoît Caen
2ème Div Calvados
2ème Div Calvados

Messages : 248
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 39
Localisation : caen

http://tribunedecaen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par smc12 le Ven 15 Sep 2017 - 11:34

"CAEN - SARAGOSSE, MON MEILLEUR SOUVENIR"
RÉTROle 15/09/2017 à 06:00

Il y a 25 ans jour pour jour, le 15 septembre 1992, le Stade Malherbe - au terme d'un match devenu mythique pour les supporters "Bleu et Rouge" - dominait 3-2 le Real Saragosse au 1er tour aller de la Coupe UEFA. Battus 2-0 deux semaines plus tard en Espagne dans une rencontre marquée par de nombreuses erreurs d'arbitrage en défaveur des Caennais, les hommes de l'entraîneur Daniel Jeandupeux avaient été éliminés au retour. A l'occasion de ce 25eanniversaire, Xavier Gravelaine - auteur d'un but et impliqué sur les deux autres inscrits par Stéphane Paille - a ouvert la boîte à souvenirs. L'ambiance à Venoix, l'état d'esprit de son équipe, sa prestation quatre étoiles…, le directeur général du club normand est revenu sur cette double confrontation et notamment ce fameux match aller, désigné comme le plus beau de l'année 1992 par France Football.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
AUTEUR D'UN BUT ET IMPLIQUÉ SUR LES DEUX AUTRES INSCRITS PAR STÉPHANE PAILLE, XAVIER GRAVELAINE AVAIT RÉALISÉ LORS DE CE 1ER TOUR ALLER DE LA COUPE UEFA UNE PRESTATION EXTRAORDINAIRE QUI LUI AVAIT OUVERT LES PORTES DE L'ÉQUIPE DE FRANCE.
Que représente dans votre carrière cette double confrontation entre le Stade Malherbe et Saragosse ?
"Le match aller reste le meilleur souvenir de ma carrière de joueur. A partir de là, une nouvelle carrière a débuté pour moi tant sur le plan sportif que médiatique. Un mois plus tard, j'ai été appelé pour la première fois en équipe de France (contre l'Autriche). D'ailleurs, j'ai appris ma sélection le jour de mon anniversaire (le 5 octobre). J'ai basculé vers le très haut niveau. Mais au-delà de ma performance personnelle, c'est toute l'équipe qui s'était transcendée. Saragosse fut un match référence. C'était une reconnaissance de notre saison exceptionnelle".
"POUR GUY CHAMBILY, LES ESPAGNOLS NOUS AVAIENT PRIS POUR DES JAMBONS"
Avec quel état d'esprit votre équipe avait-elle abordé ce match aller à domicile ?
"Je me rappellerai toujours de l'arrivée de Guy Chambily (le président du SMC en 1992) à la collation et de sa réflexion : "les Espagnols nous ont pris pour des jambons". Ils pensaient que Venoix était notre terrain d'entraînement ! Il était fou furieux. La journée avait été très longue. On n'avait qu'une seule envie, c'était d'en découdre. On formait une équipe de déconneurs, mais ce jour-là, on a senti l'importance de ce rendez-vous. Depuis le tirage au sort, tout le monde ne parlait que de ça. On était très excité. Dès l'échauffement, on était gonflé à bloc. Et dès la première minute, on a réussi à transférer cette énergie sur le terrain. On n'a pas été du tout inhibé. Même à la pause, on n'est resté assis que quatre-cinq minutes. On voulait que la mi-temps soit raccourcie pour y retourner".
Décrivez-nous l'atmosphère qui régnait à Venoix ?
"On a vécu un moment magique pendant 1 h 30. Même si la capacité de Venoix avait été réduite à cause des normes UEFA, il y avait une connexion avec les supporters. On connaissait l'importance de ce match ; le premier en Coupe d'Europe pour le club, la ville, la région… Sur le terrain, on a senti tout un peuple derrière nous. Avec les tôles, ça faisait un bruit... Un truc de malade. Pour ceux qui ont eu la chance d'y assister que ce soit au stade ou devant leur TV, c'est ancré à vie. Depuis que je suis revenu à Malherbe, je rencontre des pères de famille qui racontent ce match à leur fils. C'est pour revivre de telles émotions que je caresse l'espoir de rejouer une Coupe d'Europe un jour avec le Stade Malherbe".
Malgré les nombreuses erreurs d'arbitrage dont vous avez été victime lors de cette double confrontation(1), est-ce que vous n'avez pas laissé échapper la qualification durant ce match aller où vous auriez pu vous imposer plus largement ?
"Ce match, on ne doit jamais le gagner 3-2, mais 4-1 ou 5-1. Maintenant, il ne faut pas se tromper, on avait réalisé une très grosse performance. On avait montré qu'on savait jouer au foot. On avait tout tenté, à 100 à l'heure. On s'était arraché. En face, il y avait quand même l'une six meilleures équipes espagnoles de l'époque avec des joueurs comme Andreas Brehme (unique buteur sur penalty de la finale de la Coupe du Monde 1990 entre l'Allemagne et l'Argentine), Gustavo Poyet (international uruguayen), Miguel Pardeza (international espagnol formé au Real Madrid)... On les avait secoués comme jamais. A la mi-temps, ils étaient un peu perturbés. Mais au retour des vestiaires, leur visage avait changé".
"ON S'ÉTAIT FAIT VOLER AU RETOUR. ON AVAIT UN 12EADVERSAIRE CONTRE NOUS"
D'un match aller de rêve, vous êtes passés à un cauchemar au retour en Espagne avec une défaite 2-0 synonyme d'élimination. Une rencontre marquée par de nombreuses erreurs d'arbitrage…
"On s'était fait voler. C'est la première fois qu'avec Faouzi Rouissi, on a été sifflé hors-jeu en partant de notre camp. On a vu des choses bizarres. On s'est aperçu très vite que ça allait être compliqué. On avait un 12e adversaire contre nous. En plus, les Espagnols - contrairement à l'aller - nous avaient pris très au sérieux. L'exploit à Venoix avait été si retentissant en Espagne".
Au retour, l'entraîneur Daniel Jeandupeux avait tenté un coup tactique en positionnant votre attaquant Stéphane Paille en position de libéro…
"Le coach nous avait prévenus au dernier moment. Quand il en a parlé devant le groupe, on a tous été un peu stupéfaits. Il voulait renforcer notre défense tout en ajoutant de la vitesse devant en alignant Faouzi Rouissi. Steph avait joué libéro pour son jeu de tête. Est-ce que j'ai revu ça dans ma carrière ? Rolland Courbis (qui a entraîné Xavier Gravelaine à Marseille en 1996-1997) effectuait quelques essais aussi".
Un mot justement sur votre compère de l'attaque de l'époque : Stéphane Paille qui nous a malheureusement quittés il y a deux mois(2)
"Avec Steph, j'ai certainement eu une des meilleures ententes de ma carrière. On a joué une saison ensemble en attaque (en 1992-1993). On avait une complicité dans le jeu assez exceptionnelle. Steph, c'était le premier international français à venir jouer chez nous. C'était une star. Rien que par son aura, il a apporté un plus à l'équipe. A l'époque, il avait besoin de se relancer. Et à Caen, il avait trouvé une famille. Il s'est tout de suite senti bien. Il a retrouvé les mêmes valeurs qu'il avait connues à Sochaux, son club formateur. C'est quelqu'un qui aimait rigoler. Il faisait un paquet de conneries".
"AVEC STEPH, ON AVAIT UNE COMPLICITÉ EXCEPTIONNELLE DANS LE JEU"
Justement, avez-vous une anecdote à partager sur Stéphane Paille…
"Elles ne sont pas déclarables (rires). Mais à l'époque, en sortant du vestiaire, on avait une p'tite baraque qui nous servait de club house. Au bout de deux mois et demi, c'était devenu le patron. Steph, c'était un gars qui mettait l'ambiance avec parfois quelques excès. Il nous a aussi apporté ça. Au départ, on était deux-trois. A la fin, toute l'équipe s'y retrouvait. On restait des heures. On mangeait là-bas, on buvait une bière. Il fallait nous chasser pour qu'on parte. On était tellement bien ensemble. Ça nous a permis de créer une osmose. On était tous solidaires. Quand un joueur faisait une connerie extra-sportive, on le protégeait".
(1)A l'aller, Xavier Gravelaine aurait dû bénéficier d'un penalty au début de seconde période tandis que la réduction du score de Saragosse à 3-2 est entachée d'une faute sur le gardien caennais Philippe Montanier. Au retour, Faouzi Rouissi - filant deux fois seul au but - est sanctionné d'un hors-jeu alors qu'il partait de son camp. "J'ai rarement vu un trio de nullos pareil… Faudrait les empailler ceux-là", déclara même Thierry Roland - qui commentait le match pour la télévision - à propos de l'arbitrage contestable de M. Howard King au retour.
(2)Le jour de ses 52 ans, (le 27 juin), Stéphane Paille est décédé à l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon des suites d'une maladie foudroyante.

LES FICHES TECHNIQUES


►1er Tour aller. 15 septembre 1992
SM CAEN - REAL SARAGOSSE 3-2
Stade de Venoix. Environ 5 000 spectateurs.
Mi-temps : 3-1.
Arbitrage de M. Kurt Röthlisberger (Suisse).
Buts : Stéphane Paille (7', 37'), Gravelaine (17') pour Caen ; Sanjuan (30'), Pardeza (75') pour Saragosse.

  • SM Caen : Philippe Montanier (g) - Philippe Avenet, Hubert Fournier, Christophe Point, Yvan Lebourgois (cap, Joël Germain) - Hippolyte Dangbeto (Faouzi Rouissi, 76'), Benoît Cauet, Willy Görter, Gaby Calderon - Stéphane Paille, Xavier Gravelaine. Entraîneur : Daniel Jeandupeux.
  • Real Saragosse : Cedrùn (g) - Solana (Lopez, 54'), Julia, Aguado, Brehme - Gay, Franco, Sanjuan, Mateut - Pardeza, Pena (Garcia, 76'). Entraîneur : Victor Fernandez.

►1er Tour retour. 1er octobre 1992
REAL SARAGOSSE - SM CAEN 2-0
Stade de La Romareda. Environ 7 000 spectateurs.
Mi-temps : 1-0.
Arbitrage de M. Howard King (Pays de Galles).
Buts : Brehme (24'), Poyet (64').

  • Real Saragosse : Cedrun (g) - Belsué, Lopez, Aguado, Solana - Gay (Sanjuan, 75'), Franco, Poyet, Brehme - Huguera (Garcia, 54'), Pardeza. Entraîneur : Victor Fernandez.
  • SM Caen : Philippe Montanier (g) - Hubert Fournier, Stéphane Paille, Christophe Point (Joël Germain, 64') - Stéphane Dedebant, Hippolyte Dangbeto, Benoît Cauet, Gaby Calderon (Willy Görter, 75'), Yvan Lebourgeois (cap) - Faouzi Rouissi, Xavier Gravelaine. Entraîneur : Daniel Jeandupeux.


Il y a 25 ans : SM Caen - Real Saragosse en photos


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Pour suivre l'effectif 2017/2018 + durée des contrats voici le lien: 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Merci de ne pas poster dans ce topic.

Pour débattre, merci de vous diriger ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Si on reste fidèle à nos valeurs, si on met tout ce qu'il faut à chaque match, on peut battre n'importe qui." Patrice Garande.
avatar
smc12
Modérateur
Modérateur

Messages : 8950
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 45
Localisation : 15 mn d'Ornano (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Vidocq le Ven 15 Sep 2017 - 12:25

bravo Je m'en souviens comme si c'était hier !

_________________
Double vainqueur des "Pronos de Fred" : 2010/2011 et 2013/2014  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Vidocq
Modérateur
Modérateur

Messages : 3716
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: SMCaen - L'historique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum